Trading : comment devenir un trader Bourse ?

Le 15 avril 2020

trading-bourse-devenir-trader

Qu’est-ce qu’un trader ? En quoi consiste son activité ? Quelles caractéristiques le distinguent de l’investisseur ? Comment devenir trader ? Du choix du courtier Bourse à l’élaboration d’un plan de trading, en passant par l’utilisation d’outils boursiers, Café de la Bourse revient sur les fondamentaux et vous présente ses conseils pour devenir un meilleur trader Bourse.

Découvrez les écueils à éviter, notre portrait des meilleurs traders et notre sélection de formation de trading pour tous ceux qui souhaitent devenir trader en Bourse.

Retrouvez également dans ce dossier, notre comparatif courtiers, notre vidéo 10 conseils pour débuter le trading en ligne ainsi que notre parcours de formation gratuit en 5 ebooks.

Qu’est-ce qu’un trader ?

Trader et investisseur : quelles différences entre ces acteurs du marché ?

Vous vous demandez peut-être qu’est-ce qu’un trader ? Qu’est-ce que trader ? Et surtout quelles différences y a-t-il entre trader et investir ? Un trader est une personne qui achète et vend des produits financiers sur les marchés financiers. Trader, c’est donc se positionner sur des actifs financiers dans le but de réaliser une plus-value au moment de la revente. En ce sens, un trader est par exemple différent d’un analyste financier dont le métier est de réaliser des études de sociétés cotées en Bourse et de surveiller l’actualité macro-économique, afin de notamment conseiller dans leurs prises de position les traders et gérants de portefeuille.

Le trader se distingue de l’investisseur par la durée de sa position. Alors que les investisseurs sont généralement positionnés sur le long terme, les traders privilégient eux souvent les gains à court moyen-terme. Certains, d’ailleurs, ne gardent leurs positions que quelques secondes à quelques minutes, ou pendant quelques heures seulement.

Il existe aussi des robot traders qui permettent de pratiquer le trading algorithmique. Il s’agit d’un trading systématique (les ordres d’achat et de vente reposent sur des algorithmes) par opposition au trading discrétionnaire (les ordres d’achat et de vente reposent sur la décision du trader qui exécute l’ordre).

Le trading automatisé peut concerner l’investisseur particulier qui investira alors via un robot trader. Mais il est surtout le fait d’institutions financières (banques, sociétés de gestion et hedge funds) qui le pratiquent à grande échelle : c’est ce que l’on appelle le trading à haute fréquence. Cette forme de trading permet de dégager des bénéfices via des millions de micro transactions automatisées.

Trader salarié et trader indépendant : deux statuts pour une même activité

Trader, est-ce un métier ? Oui, évidemment ! Mais sachez que l’on distingue deux types de traders : le trader salarié et le trader indépendant.

Le trader salarié est un opérateur de marché, travaillant pour un établissement bancaire, dont le salaire est fixe, et qui reçoit en plus un bonus lié à ses gains mais dépendant du bon vouloir de sa hiérarchie.

Le trader indépendant, qui trade pour son propre compte (on l’appelle d’ailleurs souvent trader compte propre), travaille pour lui-même et ses revenus correspondent à ses gains. Il ne touche pas de salaire puisqu’il est indépendant.

Il existe donc plusieurs statuts de traders qui recouvrent des réalités très différentes.

Nous nous attacherons dans cet article à vous présenter l’activité de trader compte propre et à vous détailler les bonnes pratiques à mettre en place lorsque l’on veut devenir un trader indépendant.

Vous vous demandez peut-être qui peut trader pour son compte ? En théorie, tout le monde peut devenir trader à domicile. Il faudra tout de même s’initier au trading et y consacrer une grande partie de votre temps. Cependant, il est possible d’être un trader autodidacte et d’en vivre.

Vous ne souhaitez pas aller jusque-là et souhaitez conserver une activité professionnelle autre mais vous vous demandez comment trader quand on travaille ? C’est plus compliqué mais tout à fait possible aussi. Cela demandera seulement davantage d’organisation et déterminera en partie votre style de trading et les actifs tradés. Il sera plus facile de trader sur le Forex le soir, que de pratiquer le scalping sur des actions en pleine matinée si vous avez un travail très prenant.

Il y a près de 15 000 traders particuliers en France d’après une étude de l’AMF sur les investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France, réalisée entre 2009 et 2013. Si l’on compte le trading Bourse et matières premières, et le trading des produits dérivés autres que les CFD, c’est sans doute plusieurs dizaines de milliers de personnes qui s’adonnent en France à la pratique du trading. Cependant, il s’agit très souvent d’une activité complémentaire ou d’un hobby. Peu de traders indépendants vivent du trading. Ils ne sont pas plus de quelques centaines en France, selon une enquête des Echos sur les traders particuliers en France.

Combien gagne un trader indépendant qui réussit à vivre de ses revenus ? La somme varie fortement selon le montant d’investissement initial mais avec un capital de 100 000 euros, il n’est pas impossible de gagner 10 000 euros par mois. Avec 10 000 euros d’investissement, le revenu sera davantage de l’ordre de 1 000 euros par mois. Cela peut cependant être suffisant pour se constituer un pécule en gardant son activité principale afin de disposer ensuite d’un capital suffisamment important pour se consacrer totalement à son activité de trader indépendant.

Comment trader sur les marchés financiers ?


Vous souhaitez exercer une activité de trader compte propre et souhaitez en savoir plus sur le trading sur les marchés financiers ? Nous répondrons dans les paragraphes qui suivent aux questions « comment trader en ligne et comment trader en Bourse ? ».

Vous devrez d’abord être très au fait sur 5 thématiques absolument indispensables au trading : le rôle et le choix du courtier , les différents styles de trading existants et celui qui est le plus adapté à votre personnalité, les différents actifs sur lesquels se positionner et l’absolue nécessité de bien déterminer ceux que vous allez privilégier, les moments auxquels vous pouvez/allez trader et ce que cela implique en terme de choix d’actifs, le passage d’ordres et les différentes solutions qui vous permettront de sécuriser au maximum vos positions.

Choisir son courtier, l’intermédiaire financier qui permet de trader

Le courtier est le partenaire indispensable du trader. Cet intermédiaire financier qui permet d’acheter et vendre des actifs est nécessaire au trader qui ne pourrait pas exercer son activité sans lui.

Trader et courtier ou trader et broker ne s’opposent pas. Il s’agit de deux métiers qui ne peuvent fonctionner l’un sans l’autre.

Le courtier met à disposition plateforme de trading, outils, logiciels d’analyse graphique, supports pédagogiques, qui permettent au trader de se positionner efficacement sur les marchés financiers.

« Avec qui trader ? Quel courtier choisir quand on veut devenir trader compte propre ? » sont les premières questions à se poser pour qui veut exercer l’activité de trader indépendant.

En premier lieu, il est particulièrement important d’opter pour une institution de qualité. Vérifiez la notoriété et le sérieux de vos futurs potentiels courtiers ainsi que la banque ou l’institution à laquelle ils sont éventuellement rattachés. Pour cela, vous pouvez vous aider en consultant la liste des prestataires de services d’investissement habilités ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF).

Privilégiez un courtier en ligne qui vous fournira des outils adaptés : plateformes de trading avec cours en temps réel, outils d’analyses techniques, service client, formation, etc. Vous devrez également choisir votre broker en fonction des marchés financiers sur lesquels vous souhaitez trader. Vous n’avez peut-être pas envie (et à raison) de vous cantonner au CAC 40, et devrez donc être attentif aux différentes places boursières et produits financiers accessibles.

Enfin, les tarifs doivent également entrer en compte dans le choix de votre courtier. Comparez les coûts des transactions proposées par les différents courtiers, et éventuellement la taille du spread, c’est-à-dire l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente, si le broker se rémunère ainsi.

Comparatif courtier en ligne pour trader sur les marchés boursiers

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
xtbTrader les indices boursiers du monde entier. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
etoroToutes les actions, 0 % commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
courtier-degiro0,04 % par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 2 millions d’instruments et 60 places boursières. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*Découvrez
courtier-bourse-directA partir de 0,99 € l'ordre de Bourse, frais de transfert remboursés et formation gratuite*Découvrez
fortuneo100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 08/07/20*Découvrez
bforbank2000 € de frais de transfert remboursés + ProRealTime offert jusqu’au 07/07/20*Découvrez
logo-boursorama-banqueA partir de 1,99 € l'ordre de Bourse et remboursement de vos frais de transfert x2*Découvrez
*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

Déterminer son style de trading et peaufiner sa stratégie d’investissement

Pour déterminer son style de trading, il conviendra de s’interroger sur son horizon d’investissement (court, moyen ou long terme) et la durée de ses positions. Le trader de position tiendra ses positions quelques semaines ou mois. Le swing trader les gardera quelques semaines à quelques jours, le day trader quelques heures et le scalper quelques secondes !

Pour définir quel type de trader vous êtes, vous devrez également prendre en compte votre profil d’investisseur et votre profil de risque mais aussi vos compétences et vos travers, votre caractère et votre personnalité afin de créer une stratégie de trading adaptée à votre personnalité.

Il existe certes, quelques compétences requises pour être trader, communes à tous les profils (comme l’expertise en analyse graphique, des connaissances approfondies en termes de calcul d’indicateurs et ratios financiers ou encore le fait de savoir faire preuve de sang-froid), mais certaines qualités sont propres à un style de trading. Il sera par exemple difficile d’opter pour le scalping si l’on est une personne réfléchie, posée, qui mûrit longuement toutes ses décisions. Difficile aussi d’opter pour le trading de position si l’on est une personne impulsive, qui s’épanouit dans l’action, déteste les tergiversations et fait toujours confiance à son intuition.

Chaque style peut convenir à un trader débutant ou à un trader expérimenté mais il est recommandé de définir un style de trading avant même de vous positionner sur les marchés financiers et de vous y tenir par la suite afin d’afficher un trading constant. Vous pourriez avoir l’impression de vous imposer un carcan et de limiter vos possibilités mais ce ne sera pas le cas. L’immense majorité des traders s’inscrit d’emblée dans un style de trading qu’il identifie souvent après coup.

Que trade un trader ?

Un trader achète et vend l’ensemble des actifs financiers, soit en direct, soit via des produits dérivés. Il peut se positionner sur l’ensemble des marchés financiers. Un trader peut donc être présent sur le marché actions et trader des titres vifs via le SRD (Service de Règlement Différé) par exemple, mais aussi des produits dérivés pour se positionner sur un indice boursier et, par exemple, trader le DAX ou trader le CAC 40.

Le trader peut aussi avoir recours aux produits dérivés pour trader les indices d’un secteur d’activité comme le secteur bancaire ou le secteur pharmaceutique par exemple. Il peut également se positionner sur les actions, à la hausse ou à la baisse, via des produits de Bourse comme les warrants ou les turbos par exemple. Un trader peut aussi se positionner sur le marché des changes. On parlera alors de trader Forex mais il peut également se positionner sur les monnaies virtuelles et trader le Bitcoin ou toute autre crypto monnaie. Enfin, le trader pourra également se positionner sur le marché des matières premières et ainsi trader l’or ou trader le pétrole par exemple.

Au vu de l’importance des marchés accessibles au trader compte propre, on pourrait se demander dans quoi trader, quelle valeur trader, quelle devise trader. Vous devrez choisir votre univers d’investissement en vous appuyant sur vos compétences, vos connaissances et vos goûts ainsi que votre style de trading, mais aussi, et l’on y pense moins, le moment de la journée ou de la semaine pendant lequel vous pouvez trader.

Quand trader quels actifs ?

La plupart des traders particuliers indépendants exercent une activité professionnelle, surtout au début. Il y a donc fort à parier que vous ne puissiez pas trader tout le temps et à n’importe quel moment, ce qui pourra influer sur les actifs que vous traderez étant donné que les différentes places boursières ne sont pas toutes ouvertes au même moment.

Ainsi, la journée est le moment durant lequel sont ouverts les marchés européens, l’après-midi et le soir les marchés US et canadien et la nuit les marchés asiatiques.

À noter : le Forex ou marché des changes, est le seul marché financier ouvert 24/24h et 6/7j. De nombreux produits dérivés sont aussi accessibles à n’importe quel moment. De plus, l’offre tend à s’étoffer. On peut par exemple citer la sortie d’un Turbo 24 chez le courtier IG qui, contrairement à ses pairs, est coté en continu 24/24h et 5/7j. Les produits dérivés permettent au trader de se positionner sur de très nombreux sous-jacents, actions, obligations, matières premières, devises, et offrent donc au trader la possibilité d’investir sur tous les marchés financiers sans exception.

Prendre position sur les marchés et passer ses ordres de Bourse

Pour acheter et vendre des titres en Bourse, vous devez donc d’abord ouvrir un compte chez un courtier qui vous permettra de passer vos ordres de Bourse. Vous devrez en premier lieu sélectionner l’actif financier sur lequel vous souhaitez investir, placer un ordre d’achat en précisant le prix auquel vous souhaitez l’acquérir, le nombre de titres que vous voulez acheter, et si vous voulez effectuer votre règlement au comptant ou utiliser le service de règlement différé (valable seulement sur un compte-titres et pour certaines actions seulement).

Pour définir le prix auquel vous voulez acheter votre titre et pour couper la position en cas de fluctuations à la baisse, de nombreux ordres de Bourse existent. Vous devrez tout savoir des ordres de Bourse à cours limité, des ordres de Bourse à la meilleure limite, des ordres de Bourse au marché et des ordres de Bourse à seuil de déclenchement ou à plage de déclenchement mais aussi sur les ordres trailing stop et les ordres take profit, afin de toujours être en mesure de choisir l’ordre le plus adapté à votre stratégie d’investissement, tout en protégeant votre position en fonction de la perte que vous êtes prêts à accepter et en respectant les règles de money management que nous aborderons plus en détail dans la suite de cet article.

8 conseils pour réussir le trading sur les marchés financiers

trading-trader-bourse

Pour devenir un bon trader, établissez un plan de trading et respectez-le

Un plan de trading permet de savoir comment agir dans chaque situation car vous y aurez pensé avant. Il n’y a rien de pire que de prendre une décision dans le feu de l’action. Un homme d’affaire aurait-il idée de créer une entreprise sans établir un business plan au préalable ?

Votre plan de trading doit aussi vous permettre de fixer des objectifs réalisables. Pour commencer, un débutant doit se fixer un seul objectif : ne pas perdre. Ensuite, si vous y arrivez, essayez de viser un petit objectif. Si vous arrivez à l’atteindre, alors vous pourrez essayer de viser une plus grosse performance. La réussite se trouve dans la régularité.

Vous avez pris du temps à réaliser un plan de trading ? Tenez-vous-y scrupuleusement ! Ce n’est pas parce que vous entendrez parler d’un nouvel indicateur miracle qu’il faudra changer votre plan. Vous entendrez souvent parler de nouvelles martingales pour gagner sans jamais perdre. Respectez votre plan et oubliez les vendeurs de rêve !

Attention, les débutants vont souvent commettre l’erreur de prendre une position sans respecter les plans ou les stratégies préalablement mis en place car il est plus excitant d’être dans le marché que de suivre son évolution. Soyez rigoureux avec vous-même dans le respect de votre plan de trading, chaque jour et dans la durée.

Pour devenir un bon trader, appliquez les règles de money management

Certains débutants ne sont pas choqués par le fait de mettre en péril 15 ou 20 % du capital sur une transaction. La règle maîtresse du money management est simple. Il ne faut jamais risquer plus de 1 ou 2 % de son compte sur une transaction.

De nombreux traders prennent toujours des positions d’un montant fixe. C’est une grosse erreur. Vous devez engager une somme d’argent en trading en fonction du marché et de votre capital, pas en fonction de vos envies.

Pour devenir un bon trader, évitez de vous éparpiller

La diversification est une bonne chose quand on est un investisseur.

Mais un débutant en trading a intérêt à suivre une seule stratégie au début avec un univers d’investissement très restreint : ne pas chercher à trader à la fois sur le marché actions, sur le marché des devises et sur le marché des matières premières. Évitez également d’investir sur une multitude de valeurs ou de paires de devises, par exemple.

Ne cherchez pas non plus à révolutionner le monde du trading. Mieux vaut utiliser une bonne vieille méthode qui a fait ses preuves sur les dernières décennies plutôt que de chercher un nouveau système qui permettrait de gagner beaucoup plus. C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures.

Pour devenir un bon trader, soyez prudent avec l’effet de levier

L’effet de levier est en effet un outil à double tranchant.

Vous serez toujours très tenté de prendre des grosses positions pour gagner beaucoup d’argent mais serez-vous réellement prudent quand vous utiliserez votre effet de levier ? Généralement, non. Vous aurez souvent tendance à ne penser qu’aux gains lors d’une prise de position. Rappelez-vous que si vous pouvez gagner par exemple 8 000 € en prenant une position sur le marché, vous pourrez tout aussi rapidement les voir disparaître en fumée.

Nos conseils pour devenir un bon trader :

  • Pour ne pas commettre d’erreur, un débutant ne devrait jamais dépasser un effet de levier de 2 ou 3, et un trader chevronné devrait se limiter à 5.
  • Essayez de prendre une petite position et de la doubler si vous êtes dans la bonne tendance.

Pour devenir un bon trader, sachez couper les pertes

Avant de pouvoir gagner, apprenez à ne pas perdre.

Il est primordial de toujours protéger son capital avec un ordre dit “stop loss” (“couper les pertes”). Un motard doit utiliser un casque pour protéger sa vie, vous devez au même titre utiliser un stop loss pour protéger votre capital.

Nos conseils :

  • Ne prenez jamais une position sans ordre stop loss, même si vous êtes devant votre ordinateur à surveiller les cours, même si vous pratiquez le Day Trading.
  • Placez votre stop loss avant de valider votre ordre.

Erreur fréquente : accumuler les positions perdantes sans vouloir les couper. Tant que la position est ouverte, la perte n’existe pas (le fameux dicton “pas vendu pas perdu”). Pourtant une perte latente est belle et bien une perte bien réelle à l’instant T.

Il est donc préférable de couper rapidement une position perdante. Et le plus tôt est le mieux, car plus la perte sera importante, plus il sera difficile de clôturer la transaction.

Pour devenir un bon trader, gardez votre sang froid

Faites preuve de patience afin de chercher la bonne opportunité et d’être capable d’attendre que les conditions de marché soient favorables à la stratégie appliquée.

Vous ne devez pas vous laisser envahir par vos émotions et donner prise au stress du trader, mais vous ne devez pas non plus les ignorer. Savoir gérer ses émotions est l’une des clés du succès pour un trader.

Ayez confiance en votre jugement. Beaucoup de traders ne font pas d’analyse des marchés et n’ont aucune opinion. Ils se contentent de lire les rapports et les analyses publiés par des professionnels. Est-ce la bonne méthode pour apprendre le trading ? Non, évidemment. Et en suivant les conseils des autres, vous serez vulnérable car vous ne pourrez pas déceler leurs erreurs. Faites confiance à votre raisonnement.

Pour devenir un bon trader, tradez avec de l’argent dont vous n’avez pas immédiatement besoin

Dans la mesure du possible, vous devez trader avec de l’argent dont vous n’avez pas besoin pour vivre. D’une part, car il n’est pas exclu que vous puissiez le perdre et, d’autre part, parce qu’en tradant avec de l’argent dont vous avez besoin pour vivre, vous ne pourrez pas correctement gérer vos émotions et elles prendront forcément le dessus sur vos raisonnements rationnels.

Pour devenir un bon trader, consacrez du temps à l’apprentissage

Le trading, métier à part entière, est comme tous les métiers du monde : il faut avant tout l’apprendre. Il ne suffit pas d’ouvrir un compte de trading et de lire quelques analyses quotidiennes.

Il faut se former et s’informer à l’aide des nombreux ouvrages spécialisés qui existent mais aussi les formations au trading, étape indispensable pour toutes personnes souhaitant trader sur les marchés boursiers ou tout autre marché financier et enfin, pratiquer en simulation pour commencer.

Pourquoi devenir trader ?

Les motivations sont importantes. Prenez le temps de rechercher les raisons de votre souhait de devenir trader. Répondez aux questions : pourquoi être trader ? Pourquoi trader ? Si vous vous lancez dans le trading en ayant de mauvaises motivations (envie d’être très riche, envie d’être célèbre, envie de n’avoir de comptes à rendre à personne, envie de travailler à domicile …), vous risquerez très rapidement d’être déçu par le trading. Vous prendrez alors des risques supérieurs pour atteindre vos mauvais objectifs.

Le trading n’est pas un hobby à pratiquer en dilettante ni un moyen de devenir riche rapidement sans faire grand-chose. N’oubliez pas que vous serez sur les marchés en compétition avec des traders professionnels et des robots traders pratiquant le trading automatique. Mieux vaut donc aborder le trading en Bourse avec sérieux et passion !

Il conviendra de choisir le trading parce que vous aimez trader, que vous êtes intéressé par les marchés financiers et la macro-économie, que vous voulez exercer une activité qui donne la part belle à l’analyse, qui vous permet de mettre à profit votre grande capacité de concentration, votre sérieux, et votre indépendance d’esprit.

Les meilleurs traders au Monde

Difficile de penser au trading et à l’activité de trader sans évoquer les meilleurs traders, les traders qui ont réussi et ont gagné plusieurs milliards. Parmi les traders connu et les traders qui ont fait fortune, on peut notamment citer Georges Soros à la tête du Hedge Fund «  Soros Fund Management » qui a fait sauter la Banque d’Angleterre en 1992 grâce à une position short de 10 milliards de livres sterling qui lui a fait gagner un milliard et a contraint l’institution britannique à sortir sa devise du système monétaire européen.

John Paulson s’est lui rendu célèbre au moment de la crise des subprimes. Il a gagné 15 milliards de dollars en pariant sur la baisse des titres de dette adossés aux crédits immobiliers américains. On peut également conter le cas de Sylvain Duport, ce trader compte propre français qui a remporté à deux reprises, en 2004 et 2005, les Trophées Capital de la Bourse avec un capital multiplié par 30 pour la première édition et pas plus de 80, pour la seconde. Il a ensuite été embauché chez Boussard et Gavaudan, un groupe composé de plusieurs sociétés de gestion de fonds directionnels et alternatifs. Sylvain Duport, véritable autodidacte, est donc l’une des rares personnes à avoir fait le pont entre le trading indépendant compte propre et le trading professionnel.

Parmi les traders qui ont marqué l’histoire, il y a aussi les traders malheureux, ceux qui ont fait perdre des sommes colossales aux établissements bancaires ou sociétés de gestion pour lesquelles ils travaillaient. Jérôme Kerviel est l’exemple le plus connu en France. Il a fait perdre 4,9 milliards d’euros à la Société Générale en 2008, un montant trois fois supérieur aux pertes de Nick Leeson, qui avait coulé la Barings au début des années 1990.

Formation trading : les meilleures offres de formation pour investir

Le trader indépendant peut, en véritable autodidacte, se former sur le tas en lisant des livres et des articles, mais aussi et surtout, en consacrant un petit capital à son apprentissage du trading.

Cependant, il est aussi possible de suivre des formations destinées aux traders compte propre. De très nombreuses solutions existent en France. On peut notamment citer l’offre de Philippe Lhermie qui a débuté comme trader indépendant sur le CAC Future, avant de rejoindre la salle de marchés d’EDF comme Trader Taux d’intérêt puis comme trader Forex, ce qui lui a permis de gérer durant 12 ans un book d’options de couverture des actifs du groupe EDF à l’étranger. Il occupe ensuite le poste de Chef Trader du desk Forex & Gold de la Banque de France. Il se consacre aujourd’hui à la gestion de son propre compte de trading et dispense des formations à distance ou en physique à destination des traders Forex. Il s’agit généralement de formations individuelles sur mesure en one to one particulièrement intenses d’une semaine ou deux. Le prix des formations oscille entre 690€ et 2 980€.

Les formations Krechendo Trading sont, elles, collectives (4 à 6 élèves) et abordent le trading action, indices et devises. Elles s’adressent au néophyte (formation en une journée) comme au trader expérimenté. Une formation proposée en 5 semaines est diplômante. La formation avancée, la plus aboutie, se fait en 8 semaines. Elles ont toutes lieu en salle des marchés où vous occuperez votre propre bureau de trading. Les centres de formation sont situés à Paris, Londres, Dubaï et Francfort. Les prix des formations trading oscillent entre 100€ et 9 900€.

Sylvain March, trader indépendant depuis 2008, propose lui aussi des formations Bourse. Il s’agit uniquement de formations en ligne, composées de ebooks et vidéos enregistrées. Sylvain March propose également des sessions de coaching de groupe en direct chaque semaine. Il est également possible de rejoindre une salle de marchés en ligne pour s’entourer d’autres traders indépendants. Les prix des formations traders oscillent entre 791€ et 3 870€.

Les risques du trading

Vous êtes séduit et aimeriez vous lancer mais vous vous demandez quand même : trader, est-ce dangereux ? Trader, est-ce que ça marche ? Trader, est-ce rentable ? Vos craintes et vos interrogations sont légitimes. Le trading comporte un certain nombre de risques, inhérents aux marchés financiers. Le plus évident et le plus redoutable est celui de la perte en capital. Il est possible de perdre la totalité des sommes investies, voire même davantage sur certains produits dérivés avec effets de levier.

Mais devenir trader compte propre, c’est aussi travailler seul avec le risque de se sentir isolé et seul face à ses succès mais aussi face à ses échecs. Personne ne vous dira quoi faire ni comment le faire. Vous êtes seul maître de vos décisions (et donc de vos positions). Cela peut être perçu comme un avantage au départ mais aussi comme une épreuve sur la durée. Le trader indépendant ne peut donc compter que sur lui et lui seul. Il doit donc être bien formé. Rien de pire face à son carnet d’ordres et ses graphiques que d’être mal préparé. Les formations mais aussi les articles, webinaires et live tradings qui fleurissent sur la toile peuvent vous aider. Le trader doit aussi être un expert de l’application des règles de money management. Cela signifie non seulement qu’il adaptera la taille de ses positions à la taille de son portefeuille (une position ne doit pas représenter plus de 1 à 2 % de son portefeuille), que le gain visé dépassera toujours le risque accepté et surtout, qu’il veillera toujours à avoir plus de positions gagnantes que perdantes. Gardez toujours à l’esprit qu’un trader accompli, c’est celui qui sait prendre ses gains et couper ses pertes.

Enfin, ne tradez pas tout et n’importe quoi. Déterminez un univers d’investissement et, à vos débuts, cantonnez-vous à quelques actifs seulement. Si vous êtes un trader forex, faites vos armes sur l’EUR/USD par exemple avant d’ajouter une autre paire puis d’autres encore lorsque vous serez plus expérimenté.

En conclusion, rappelons que 89,4 % des traders particuliers perdent de l’argent selon l’Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France réalisée par l’Autorité des Marchés Financiers sur la base des résultats obtenus par près de 15 000 traders particuliers français de 2009 à 2013. Seuls 10 % parviennent à réaliser une performance positive. Trop de particuliers pensent encore qu’il suffit d’ouvrir un compte de Trading pour gagner de l’argent. Attention, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Pour ne pas perdre d’argent, puis pour accumuler les gains et enfin réussir à en vivre, il faut des connaissances, de la pratique et du temps.

Téléchargez aussi gratuitement les 5 ebooks de notre formation Comment investir

Quelques questions sur le trading et le trader bourse ?

C’est quoi le trading ?
Le trading est l’activité qui consiste à acheter et vendre des actifs financiers sur différents marchés (actions, devises, matières premières, produits dérivés) dans le but de gagner de l’argent en réalisant une plus-value.

Comment trader sur les marchés financiers ?
En premier lieu, vous devrez déterminer quel est votre style de trading et quels types d’actifs et marchés vous souhaitez trader. Ensuite, vous pourrez ouvrir un compte chez un courtier en Bourse (Bourse Direct, Boursorama, Degiro, etc.) choisi en fonction de ces paramètres et passer vos premiers ordres de Bourse. Il est recommandé au préalable de bien se former et d’ouvrir un compte démo.

Quelles formations pour devenir trader ?
Vous pouvez devenir trader en vous formant vous-même au moyen des très nombreux supports pédagogiques mis à disposition par bon nombre de courtier en ligne. Mais vous pouvez aussi opter pour une formation, certifiante ou non, en ligne ou physique, parfois éligible au compte personnel de formation.

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir en bourse conseil
proteger-portefeuille-boursier-durant-ete
bitcoin-crypto-monnaie-monnaie-virtuelle
analyse-secteur-luxe-haut-de-gamme-bourse