Ordre de Bourse : les différents ordres à connaître pour investir en Bourse

Ordre de Bourse : les différents ordres à connaître pour investir en Bourse

Après un bref descriptif de certains courtiers Bourse en ligne en France et de leurs principales caractéristiques, nous vous proposons de découvrir pas à pas, le mécanisme de passation d’ordre en Bourse et les différents types d’ordres simples et complexes existants pour bien investir en Bourse et adapter vos ordres de Bourse à votre stratégie d’investissement.

Avant de passer un ordre de Bourse, il faut bien choisir son courtier en ligne

Étudier l’offre du broker dans le détail

La première étape consiste à ouvrir un compte-titres ou un PEA chez le broker Bourse de votre choix. Les courtiers en ligne les plus connus en France sont les suivants :

  • Bourse Direct, une filiale du groupe Viel & Cie offrant des tarifs de transactions intéressants. À titre d’exemple, un ordre sur action Euronext compris entre 500 et 1 000 € sera facturé 1,90 € par Bourse Direct. Les tarifs sur les marchés internationaux sont variables : les États-Unis sont abordables tandis que les autres places boursières hors Euronext affichent des frais relativement plus élevés.
  • Boursorama, une filiale de la Société Générale, offre des tarifs un peu plus élevés comme l’indiquent leurs tarifs de 0,60 % du montant total de la transaction pour tout ordre supérieur à 500 € (sauf pour plus de 40 000 produits sans commission dans l’offre Boursomarkets lancée en 2022).
  • Degiro, un courtier Bourse en ligne arrivé sur le marché du courtage français avec une offre low-cost et qui a récemment fusionné avec le courtier Allemand Flatex. Degiro propose des tarifs très compétitifs sur la quasi-totalité des places boursières.
  • Etoro, un courtier en ligne leader dans le domaine du trading social et plus récemment un acteur majeur des cryptos et des actions fractionnées sans commission, regroupe plus de 27 millions d’utilisateurs dans le monde en permettant un accès simplifié aux marchés financiers.
  • Fortuneo, filiale d’Arkéa Direct Bank (Crédit Mutuel), affiche des tarifs situés plutôt dans la moyenne des prix pratiqués par les courtiers en ligne.
  • Les banques traditionnelles commerciales, par l’intermédiaire de leurs offres de comptes-titres et de PEA, permettent aussi aux particuliers d’investir en Bourse. Attention toutefois, elles ne donnent généralement pas accès à toutes les Bourse mondiales et les tarifs sont généralement élevés. Certaines banques facturent en sus des droits de garde ou de tenue de compte, alors que ces éléments ont disparu depuis plusieurs années du paysage des brokers en ligne.

Attention, d’autres critères que le prix et la promotion en cours peuvent entrer en ligne de compte dans le choix de son courtier Bourse. Par exemple, bien vérifier que le courtier en ligne propose l’accès aux produits et aux places de marchés sur lesquels vous souhaitez investir, que les outils et services mis à votre disposition (plateforme de trading, webinaires, etc.) sont de qualité.

Enfin, il est important de souligner que tous les ordres de Bourse ne sont pas disponibles chez tous les courtiers Bourse. Les brokers proposent en effet une gamme plus ou moins étoffée d’ordres de Bourse. Il s’agira donc d’un critère dont il faudra tenir compte dans le choix de votre courtier Bourse si c’est un paramètre important pour vous.

Privilégier un courtier en ligne n’est pas plus risqué qu’une banque

Bien entendu, tous ces brokers sont contrôlés et disposent de leurs agréments AMF (Autorité des marchés financiers), ou au minima d’un Passeport Européen auprès de l’AMF via une régulation dans un pays membre de l’Union Européenne. Ils proposent généralement plusieurs types d’offres avec des offres tarifaires dégressives mais généralement sous conditions d’un nombre minimum d’ordres passés.

Opter pour un courtier Bourse en ligne n’est pas synonyme de risque plus élevé par rapport à un compte-titres détenu dans une grande banque car ce dernier doit répondre aux mêmes critères de l’AMF pour exercer son activité en France.

Sachez qu’en matière de placements boursiers, le démarchage commercial est strictement interdit en France, sauf si accord de votre part.

Depuis le développement des courtiers en ligne avec l’arrivée d’Internet dans les années 2000, aucune défaillance d’un broker exerçant en France et agréé par l’AMF n’a été connue.

Les brokers ont l’interdiction d’utiliser vos fonds pour des activités destinées à leur propre compte. Ainsi, leur unique but est la conservation de vos dépôts et la passation de vos transactions. Le courtier est donc un intermédiaire entre vous et les marchés financiers. Il se rémunère par l’intermédiaire des frais de transactions.

Une fois votre compte-titres ouvert et vos premiers dépôts effectués, vos identifiants et mots de passe sécurisés vous seront généralement transmis par voie postale.

Il est recommandé d’utiliser un ordinateur incluant un anti-virus lorsque vous vous connectez au sein de votre espace client. Bien que les systèmes de sécurité des brokers soient très efficaces, notamment via des doubles authentifications par l’intermédiaire de vos Smartphones, il vaut mieux redoubler de vigilance.

Une fois choisi votre intermédiaire financier, vous pouvez alors initier la saisie de vos premiers ordres en Bourse !

Comparatif meilleur courtier en Bourse

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
etoroToutes les actions, 0 % commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
XTBInvestissez dans les actions avec 0 % de commission. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-scalable-capitalRecevez une action gratuite dès maintenant + Plan d’investissement pour tous sans commission sur les ETF et actions. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-bourse-direct100€ offerts pour une 1ère ouverture de compte ou 200€ offerts pour un 1er transfert jusqu’au 03/01/23 + frais de transfert remboursés. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-degiro0€ de commission de courtage sur des actions françaises, américaines et ETF. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
easybourseFrais de transfert et de courtage remboursés + ProRealTime offert jusqu'au 31/12/22. Risque de perte en capital*Découvrez
fortuneoFrais de courtage sur 100 ordres offerts. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
bforbankFrais de transfert remboursés + ProRealTime offert jusqu’au 04/01/23. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
logo-boursorama-banque Frais de transfert remboursés + à partir de 0€ l'ordre de Bourse avec Boursomarkets. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
*Voir conditions sur le site.

Passer un ordre en Bourse étape par étape

Comment sélectionner l’actif financier à acheter en Bourse ?

En premier lieu, vous devez sélectionner l’actif désiré : action, obligation, ETF, OPCVM, etc.

Une fois connecté sur votre espace client, indiquez l’actif souhaité dans la zone de recherche. Plusieurs solutions sont possibles pour trouver votre actif. Par exemple, pour l’action Renault, vous pouvez saisir le nom de la société « Renault » ou saisir son code mnémonique « RNO » ou encore, pour éviter les risques de confusion, son code ISIN « FR0000131906 ».

Rechercher le nom de la société sur laquelle investir

ordre-bourse

Source : Boursorama

Vous constatez qu’en saisissant « Renault », plusieurs résultats apparaissent car l’action Renault est présente sur différentes places boursières. Il existe également d’autres produits financiers ayant un nom débutant par Renault.

Il faut donc être particulièrement vigilant lorsque vous saisissez uniquement le nom de la société. De plus, il est également possible que d’autres sociétés aient le même nom (ce n’est pas le cas de notre exemple Renault mais cela peut arriver), aux États-Unis par exemple. Et il s’agira alors d’une toute autre société.

Rechercher la société par le code mnémonique ou RNO

passer-ordre-bourse

Source : Boursorama

La même situation peut se présenter avec la saisie unique du code mnémonique « RNO ».

Rechercher l’entreprise par l’ISIN

passer-ordre-en-bourse

Source : Boursorama

La saisie du code ISIN « FR0000131906 » est plus précise car elle vous garantit la bonne sélection de l’actif de type action Renault.

Cependant, celle-ci étant cotée sur plusieurs places boursières, il est possible de trouver plusieurs résultats. Il est typiquement recommandé de privilégier la place de cotation principale de la société liée à l’action. Dans le cas de l’action Renault, il s’agit de la France. En général et comme nous pouvons le voir ci-dessus, les actions des grandes entreprises sont cotées dans plusieurs devises, attention donc de ne pas vous tromper au risque de payer des frais de change.

Prenons maintenant l’exemple de l’action Royal Dutch Shell-A.

action-royal-dutch

Source : Boursorama

L’action de la société Royal Dutch Shell est cotée sur différentes places boursières (Amsterdam, London Stock Exchange, Xetra, etc.). Amsterdam étant la place de cotation d’origine de la société Royal Dutch Shell, il est préférable de privilégier cette place de cotation car sa liquidité sera supérieure.

Cas pratique d’une passation d’ordre en Bourse

Prenons l’exemple du passage d’un ordre d’achat de 10 actions Renault à cours limité de 56 €.

Saisissez Renault dans la zone de recherche en haut. L’action Renault correspond au premier résultat.

cas-pratique-ordre-bourse

Source : Bourse Direct

Une fois sur la fiche Renault, vous devez paramétrer votre ordre. Dans notre exemple, nous optons pour « achat » au comptant, avec une date d’échéance programmée pour le 31/01/2019. Si votre profil et la valeur le permettent, il est également possible d’opter pour le SRD.

Ce service offert par certains intermédiaires financiers permet de reporter le dénouement des opérations, paiement pour des achats ou encaissement pour des ventes, à la fin du mois boursier. Dans les deux cas, l’intermédiaire se substitue à l’investisseur et avance les fonds dans le cas d’un achat ou prête des titres dans le cas d’une vente. Le SRD permet notamment de bénéficier de l’effet de levier et de vendre à découvert.

Vous devez également saisir la quantité souhaitée (10 actions dans notre exemple) et le type d’ordre de votre choix ainsi que le cours correspondant au type d’ordre (ordre à cours limité à 56 € pour notre exemple).

Attention : certains courtiers en Bourse vous imposeront un minimum de transactions, par exemple de 100 euros minimum. Vous devrez alors acheter obligatoirement le nombre d’actions (ou tout autre actif) permettant d’atteindre cette somme.

passer-ordre-de-bourse

Source : Bourse Direct

Cet écran vous présente une partie du carnet d’ordre de l’action Renault. S’agissant d’une valeur très liquide, il évolue toutes les secondes.

À l’instant T de cette capture d’écran, on peut lire que le carnet d’ordres de Renault présente 5 ordres d’achats pour des quantités de 26 ; 857 ; 504 ; 793 ; et 1 161 à des cours respectifs de 58,37 € ; 58,35 € ; 58,34 € ; 58,33 € et 58,32 €.

Le principe est le même pour la partie droite du carnet d’ordres dans le sens de la vente. Veuillez noter que certains courtiers Bourse peuvent afficher le carnet avec la mention offre et demande (ou bid et ask en anglais) plutôt que vente et achat.

Remarque : il ne s’agit que d’un extrait des 5 derniers ordres acheteurs et vendeurs émis sur l’action Renault. Une valeur de cette liquidité possède un carnet d’ordre bien plus étendu.

L’écran ci-dessous vous est présenté pour confirmation de validation une fois votre ordre saisi.

simulation-ordre-bourse-renault

Source : Bourse Direct

Vous obtenez ensuite la confirmation et votre numéro d’ordre dans le système du broker.

confirmation-ordre-bourse

Source : Bourse Direct

Dans votre onglet « ordres en carnet » vous retrouvez la liste complète de vos ordres en instance.

liste-ordre-bourse

Source : Bourse Direct

Dans notre cas, nous avons saisi un ordre d’achat à cours limité de 56 € tandis que le cours de Renault était à 58,38 €, il est donc logique qu’il soit au statut « transmis au marché ».

Si le cours de Renault baisse et touche les 56 € dans les heures ou les jours qui suivent (avant le 31/01/2019 qui correspond à notre date de validité), alors notre ordre passera au statut « exécuté ».

En revanche, si le cours de l’action Renault est à la hausse, notre ordre ne sera pas exécuté.

Quels sont les ordres simples de Bourse à connaître pour investir en Bourse ?



 Ordre de Bourse à cours limité

L’ordre à cours limité est le plus répandu sur les marchés boursiers. Il vous offre l’avantage de strictement maîtriser le prix souhaité. Mais, en contrepartie, les quantités ne sont pas garanties.

Exemple : je souhaite acquérir 100 boîtes de café au prix de 15,50 € la boîte et en aucun cas je ne souhaite les payer plus cher. S’il y en a assez sur le marché au moment du passage de mon ordre, alors je serais livré de mes 100 boîtes de café au prix maximal de 15,50 € la boîte. En revanche, s’il n’y a plus que 70 boîtes de café au prix de 15,50 € lors de l’exécution de mon ordre, alors je vais devoir attendre pour obtenir les 30 boîtes manquantes et prendre le risque que si le cours de la boîte de café s’envole, je ne serais peut-être jamais livré du reliquat.

Généralement, concernant les valeurs liquides, les ordres de Bourse à cours limité sont très bien exécutés. Ces ordres à cours limité répondent également au principe de l’horodatage, signifiant que les plus anciens ordres seront prioritaires. Ce type d’ordre peut être saisi dans le sens de l’achat ou de la vente.

Exemple graphique d’un ordre d’achat à cours limité de 15,50 €

ordre-bourse-achat-a-cours

Source : Tradingview

Ordre de Bourse à la meilleure limite

L’ordre à la meilleure limite permet de bénéficier de meilleures conditions d’exécution au moment de la transmission de ce dernier. Il sera exécuté au mieux de l’offre et de la demande du marché. Il n’offre pas de garantie de prix et de ce fait est donc à privilégier pour les valeurs ayant une bonne liquidité.

Exemple : je souhaite acquérir 100 boîtes de café à un prix le plus proche possible de 15,50 € dans les meilleures conditions de l’offre et de la demande au moment du lancement de mon ordre.

Ce type d’ordre peut être saisi dans le sens de l’achat ou de la vente.

Exemple de saisie d’un ordre à la meilleure limite pour une quantité de 100 actions EDF.

ordre meilleure limite

Source : Bourse Direct

Ordre de Bourse au marché

L’ordre au marché peut être considéré comme un ordre à tout prix, sans contraintes de quantité. Ce type d’ordre est prioritaire.

Exemple : je souhaite acquérir 100 boîtes de café de manière prioritaire, peu importe le prix. Si le marché de l’offre et de la demande en boîtes de café est liquide alors mon ordre sera très rapidement exécuté mais peut-être un peu au-dessus ou en dessous du cours affiché lors du paramétrage de mon ordre. En revanche, je prends un risque sur mon prix d’achat si le marché des boîtes de café devient volatil avec un écart potentiellement important. En effet, si le premier vendeur souhaite un prix de 17 € la boîte de café, alors, l’ordre au marché va les acquérir en priorité, le but étant d’être livré le plus rapidement possible, et cela même si le prix affiché lors de la saisie de mon ordre est de 15,50 €.

Ce type d’ordre de Bourse peut être saisi dans le sens de l’achat ou de la vente.

Exemple de saisie d’un ordre au marché de 10 actions Renault. Une fois sur la fiche valeur Renault, l’onglet de passage d’ordre est situé sur la droite.

action-renault

Source : Boursorama

Ordre de Bourse à seuil de déclenchement

Il s’agit d’un ordre au marché qui s’exécutera uniquement sur le seuil de déclenchement paramétré lors de la saisie de l’ordre. Ce type d’ordre est également typiquement utilisé comme ordre stop. Il vous permet de vous libérer de l’obligation de surveiller quotidiennement l’évolution de votre titre et de vous tenir à la limite fixée au lieu de vous laisser emporter par le stress du marché́.

L’ordre à seuil de déclenchement présente cependant l’inconvénient d’être fixe. Il peut être déclenché par un pic de volatilité ponctuel, aussi vaut-­il mieux le déterminer à un niveau relativement éloigné (mais pas trop) du cours d’achat ou de vente. L’écart entre le cours d’achat/vente et celui de l’ordre stop doit dépendre de la volatilité du marché et du titre spécifiquement.

Exemple : je souhaite vendre 100 boîtes de café de manière prioritaire seulement si son futur prix devient supérieur à 18 €. Si son prix repasse en dessous de 18 € je ne souhaite plus vendre et préfère attendre que leur prix sur les marchés atteigne à nouveau 18 €.

Autre situation, je souhaite me protéger contre un éventuel retournement des cours si le prix de la boîte de café passe sous le seuil de 14,50 €. L’ordre de vente à seuil de déclenchement me permettra alors de vendre mes boîtes de café seulement si leur cours passe sous les 14,50 €. Je dois également être conscient qu’en cas de forte volatilité mon prix de vente peut être inférieur, pouvant être exécuté à 13 € par exemple si la volatilité est importante.

Donc attention, il ne s’agit pas d’ordres garantis en cas de volatilité importante.

Exemple graphique d’un ordre de vente à seuil de déclenchement sur 14,50 €

ordre-bourse-seuil-declenchement

Source : Tradingview

Dans le but de prendre ses gains, l’ordre à seuil de déclenchement apporte l’avantage de transformer l’ordre en ordre au marché lorsque le seuil défini à l’avance est atteint. C’est pourquoi on les appelle aussi ordres Take profit (prendre ses profits en Français). Attention, l’ordre de Bourse à cours limité aura la même fonction (vendre à un seuil prédéfini) mais ne sera en revanche pas prioritaire par rapport à l’ordre à seuil de déclenchement étant donné qu’il se transforme en ordre au marché prioritaire lors de l’atteinte du seuil.

Exemple de saisie d’un ordre de vente à seuil de déclenchement (ou ordre stop) pour une quantité de 100 actions EDF au seuil de 13,20 €

ordre-stop

Source : Bourse Direct

Ordre de Bourse à plage de déclenchement

L’ordre à plage de déclenchement permet de fixer une fourchette de prix pour son l’exécution. Il s’agit d’une forme avancée d’ordre stop : les ordres à plage de déclenchement comme l’ordre stop loss permettent d’affiner votre stratégie. Là où les ordres à seuil de déclenchement déterminent un prix fixe au-dessus ou en dessous duquel l’ordre sera passé, les ordres à plage de déclenchement déterminent une fourchette de prix. À l’achat, vous fixez un cours maximum au-­delà duquel l’achat ne sera pas concrétisé. À la vente, vous fixez un cours en dessous duquel la vente ne sera pas concrétisée. L’ordre à plage de déclenchement détermine ainsi un seuil et une limite, il combine les caractéristiques de l’ordre limité et de l’ordre à seuil de déclenchement.

Exemple : je souhaite vendre 100 boîtes de café pour me protéger d’un éventuel retournement des prix, seulement si le prix de la boîte passe en dessous de 14,50 €, mais ne tombe pas non plus trop bas (sous les 13,75 €), sans quoi je préfère attendre que les cours repassent au-delà des 13,75 € pour poursuivre l’exécution de mon reliquat. Je suis conscient que je prends le risque que la quantité souhaitée ne soit pas totalement exécutée et que si le cours poursuit sa chute en dessous de 13,75 € je peux potentiellement aggraver mes pertes.

Exemple graphique d’un ordre de vente à plage de déclenchement compris entre 13,75 € et 14,50 €

ordre-bourse-plage-declenchement

Source : Tradingview

Quels sont les ordres complexes de Bourse à connaître pour investir en Bourse ?



Trailing stop et ordre de Bourse take profit suiveur

Certains courtiers Bourse proposent des ordres suiveurs qui permettront de suivre automatiquement l’évolution d’un cours sur la base d’un pourcentage prédéfini. Ils peuvent notamment permettre de placer des stops suiveurs. Au­-delà de l’ordre stop loss classique, qui vise à limiter la perte encourue, l’ordre stop suiveur ou trailing stop consiste à maintenir un écart de points entre le cours de l’actif et le niveau de stop loss. L’intérêt de cet outil est d’éviter les débouclages trop rapides en cas de marché volatil. En effet, si votre stop loss est fixé à un niveau relativement proche du cours actuel, le moindre mouvement de cours risque de déclencher l’ordre. Au lieu de choisir un niveau plus éloigné, qui peut vous faire prendre trop de risques, mieux vaut opter pour un stop suiveur qui ne sera déclenché qu’au­-delà de l’écart de points définis.

Exemple : mes 100 boîtes de café cotent actuellement 13,50 €. Je pars en vacances ou, tout simplement, je n’ai pas le temps de suivre le cours de Bourse des boîtes de café tout en souhaitant bénéficier de leur potentielle future appréciation et, parallèlement, prendre mes bénéfices en cas d’un début de retournement des prix.

Le cours de la boîte de café est de 13,50 € lors de la saisie de mon ordre suiveur, que je paramètre comme suit : vente de mes 100 boîtes de café avec un seuil de variation de 5 %. Si le cours de la boîte de café chute directement à 12,83 €, mon ordre de vente sera exécuté car il atteint son seuil de variation baissière de 5 %.

À l’inverse, si son cours augmente pour se fixer à 15 €, le seuil de vente est systématiquement recalculé pour s’ajuster à la hausse, donc 14,25 € pour un cours de Bourse à 15 € afin de respecter le seuil des 5 %.

Admettons maintenant que le cours de la boîte de café ait ensuite connu une belle tendance haussière et se soit établi à 17 € sans qu’à aucun moment son cours ne se soit retourné de plus de 5 % à partir de son dernier plus haut. Dans ce cas, le nouveau seuil de vente automatique est alors fixé à 16,15 € pour respecter le seuil des 5 % calculé à partir du plus haut à 17 €.

Le cours connaît ensuite une légère correction et touche le seuil de 16,15 €, l’ordre de vente est alors exécuté.

Exemple graphique d’un ordre suiveur de vente à seuil de 5 %

ordre-bourse-suiveur-vente-seuil

Source : Tradingview

L’ordre suiveur est très efficace pour bénéficier de manière automatique des tendances boursières tout en se protégeant en cas de retournement des cours.

Exemple de saisie d’un ordre suiveur de 10 actions Renault au seuil de 5 %

ordre-bourse-actions-renault

Source : Boursorama

Notez qu’il existe aussi des ordres stop suiveurs complexes qui, au lieu de suivre les mouvements du prix d’un actif, pourront par exemple :

–         suivre une moyenne mobile simple (ou exponentielle) ;

–         s’ajuster sur la base des signaux de retournement de l’indicateur « Parabolique SAR » ;

–         s’adapter aux changements de volatilité mesurés par l’indicateur ATR (Average True Range).

Les ordres de Bourse complexes qui associent plusieurs ordres simples

Pour gérer plus précisément vos positions et votre risque, vous pouvez recourir aux ordres intelligents, qui constituent différentes combinaisons d’ordres simples.

Les ordres intelligents les plus accessibles associent deux ordres simples qui peuvent soit s’enchaîner selon un scénario d’investissement défini, soit se substituer l’un à l’autre.

Ordre de Bourse séquence

L’ordre séquence allie deux ordres de sens opposé : un ordre d’achat et un ordre de vente ou un ordre de vente et un ordre d’achat. Tous les ordres simples peuvent être utilisés pour combiner un ordre séquence. Ceux­-ci vous permettent d’organiser votre investissement du début à la fin avec des limites claires.

La concrétisation du second ordre est conditionnée à celle du premier, c’est pourquoi on appelle aussi l’ordre séquence “if done” : si le premier ordre est exécuté, le second l’est à son tour automatiquement.

Par exemple, vous souhaitez acheter 100 boîtes de café à un cours limité à 12 € pour ne pas payer celles­-ci plus cher que ce prix, puis revendre ces 100 boîtes selon un seuil de déclenchement de 10€, c’est­-à-­dire à partir du moment où leur prix passe sous la barre des 10€. Lorsque vous passez votre ordre, vous définissez les paramètres de l’ordre d’achat et de l’ordre de vente et n’avez plus qu’à attendre qu’il soit exécuté, en fonction de l’évolution du prix de marché.

Ordre de Bourse alternatif

L’ordre alternatif associe deux ordres de sens opposé ou identique, sur des niveaux de prix définis. Ce type d’ordre implique une alternative, c’est­-à-­dire l’existence de deux possibilités, dont l’une seulement sera concrétisée. On appelle aussi cet ordre OCO ou « One Cancels the Other » puisque la survenance d’une possibilité entraîne l’exécution d’un ordre et empêche automatiquement la réalisation de l’autre.

Vous souhaitez vendre les 100 boîtes de café achetées à 12€. Vous fixez un ordre de vente à cours limité à 14€ pour que les boîtes soient vendues dès que leur prix atteint 14€, ainsi qu’un ordre de vente à seuil de déclenchement, pour vous assurer de ne pas continuer à détenir ces boîtes en dessous du prix de 10€ par exemple.

Ordres de Bourse triples ou plus

Les ordres intelligents combinant trois ordres sont appelés triples. Ils sont généralement composés d’un ordre séquence et d’un ordre alternatif, c’est-­à-dire que l’exécution du premier ordre va obligatoirement donner lieu à l’exécution de l’un ou l’autre des ordres suivants.

Certains courtiers proposent d’associer encore davantage d’ordres afin de former des OCO complexes permettant de programmer votre investissement selon différents scénarios de marché.

Parmi les ordres complexes, on pourra aussi citer les ordres AON pour « All-or-None ». Ces ordres prévoient l’exécution de la transaction dans sa totalité et, si cela n’est pas possible, l’annulation de la transaction. Ils évitent une exécution partielle de l’ordre, ce qui peut s’avérer particulièrement pratique dans un contexte de couverture de son portefeuille par exemple, lorsque l’investisseur souhaite réduire ou annuler le risque sur une position existante sans être obligé de gérer plusieurs positions de couverture de différents montants et prix.

L’ordre IOC « Immediate-or-Cancel » permet lui de réaliser la transaction immédiatement ou si cela n’est pas possible, entraîne l’annulation de la transaction. Ce type d’ordre est adapté au trading de court-terme et notamment au trader d’actualité.

L’ordre FOK « Fill-or-Kill », véritable mix entre les ordres AON et IOC, associe la condition d’exécution du montant total de la transaction avec la condition d’exécution immédiate. Il est recommandé pour les opérations de trading très court terme, et notamment dans le scalping.

Commencez par maîtriser les ordres de marché les plus simples avant de vous lancer dans la mise en place d’ordres complexes.

Les ordres de Bourse complexes programmés

Certaines plateformes de trading permettent une personnalisation quasiment illimite des ordres de bourses, sous réserve de savoir les programmer dans le langage de la plateforme. L’une des plateformes les plus connues pour programmer des ordres de bourse est la plateforme Metatrader4 (MT4) et sa petite sœur Metatrader5 (MT5).

Source : Metaquote

La seule restriction pour ce type d’ordre de Bourse est votre imagination, ainsi, vous pourriez programmer des ordres de Bourse qui s’enclenche ou se désactive en fonction des heures d’ouverture du marché. Nous pouvons aussi imaginer des ordres d’achat d’une action qui s’enclenche seulement si la valeur de l’action de l’entreprise concurrente est en baisse.

Il est aussi envisageable de créer un type d’ordre « panic button » qui viendrait fermer toutes les positions en cours. Pour résumer et comme nous le disions, il n’y a pas de limite autre que votre imagination et vos compétences de programmation.

Les ordres intelligents, encore souvent l’apanage des investisseurs institutionnel



Les ordres intelligents qui font appel à l’intelligence artificielle permettent de programmer toute la séquence de l’investissement, mais cela suppose d’avoir réfléchi précisément à une stratégie et à des objectifs.

Ils sont parfois disponibles sur les plateformes grand public mais restent principalement réservés aux investisseurs institutionnels et notamment aux hedge funds qui s’en servent dans leur pratique du trading à haute fréquence. Ce sont des ordres qui peuvent par exemple, en une fraction de secondes, scanner plusieurs places boursières et MTF pour trouver le meilleur prix disponible sur un actif donné. Les ordres intelligents les plus sophistiqués chercheront même à prédire le moment auquel le passage de la transaction sera le plus opportun. Ils pourront en effet déterminer s’il ne serait pas préférable d’attendre un afflux de liquidité probable ou une baisse possible du prix.

Quelle est la durée de validité d’un ordre de Bourse ?



Dans l’immense majorité des cas, l’ordre de Bourse aura dans la plateforme de courtage de votre broker une durée limitée, affichée au moment du passage de l’ordre.

L’ordre est parfois valide uniquement le temps de la session de Bourse et s’annule donc à la fermeture du marché. Pour les marchés OTC (over-the-counter), l’ordre de Bourse peut être valable pour une durée de 24 heures.

Mais souvent les courtiers en ligne vous permettent de modifier la durée de validité de votre ordre. Certains brokers proposent mêmes des ordres illimités dans le temps, les ordres GTC (Good-til-canceled) qui restent actifs indéfiniment, jusqu’à une exécution ou une annulation de votre part. C’est ainsi une solution à adopter pour vos ordres stop loss et take profit. Ils peuvent aussi être envisagés si vous vous positionnez sur un actif avec un objectif d’achat ou de vente très éloigné des cours de Bourse actuels.

Comment bien choisir les ordres en Bourse ?



À chaque ordre de Bourse, sa stratégie d’investissement !

Vous l’aurez compris, la typologie des ordres en Bourse intègre des caractéristiques que l’investisseur doit connaître.

Par exemple, entre un ordre à cours limité et un ordre au marché, des écarts potentiellement importants peuvent apparaître sur les prix, surtout sur les valeurs peu liquides et/ou volatiles.

L’ordre suiveur peut aussi être très utile car il permet de profiter des tendances des cours de Bourse tout en réalisant vos prises de bénéfices automatiquement sans que vous ayez besoin d’effectuer les réajustements d’ordres « take profit » manuellement, mais il n’est pas encore proposé pas tous les brokers.

Les ordres de Bourse, du plus simple au plus complexe, permettent à l’investisseur particulier de bâtir une véritable stratégie d’investissement. Les différents types d’ordres permettent en effet d’optimiser sa gestion du risque, sa performance et de mettre en place de réelles stratégies, se fondant sur des scénarios d’investissement plus ou moins complexes.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.