Bannière livret epargne distingo


Investir son argent : quels placements financiers choisir selon son goût du risque ?

Le 08 février 2019

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

placement-financier-gout-risque

bforbank bourse 300X250

Le profil de risque d’un investisseur est bien souvent réduit à 3 catégories selon qu’il tolère plus ou moins bien le risque pour ses investissements : profil défensif, équilibré ou dynamique. Ces trois dénominations peuvent varier d’un acteur à un autre. Les établissements bancaires, conseillers en gestion de patrimoine, sociétés de gestion, etc. n’emploieront en effet pas forcément la même terminologie, le spectre des profils de risque pourra être divisé en quatre et non en trois mais l’idée est toujours la même : identifier les risques que vous êtes prêts à prendre, les gains que vous souhaitez réaliser et les adapter à votre horizon d’investissement.

Découvrez dans cet article, les différents placements à privilégier selon votre tolérance au risque.

Profil d’investissement défensif : placer son argent sans risque

Un profil défensif qui présente une forte aversion au risque aura tendance à privilégier les placements à capital garanti ne présentant donc aucun risque de perte en capital.

placement-financier

L’épargne réglementée : la solution de facilité

L’épargne réglementée est sans aucun doute la solution la plus simple à mettre en place. En effet, l’accessibilité de ces placements est même l’une des raisons qui expliquent leur succès. Les produits d’épargne réglementée sont proposés dans toutes les banques. Ils possèdent des avantages fiscaux non négligeables : les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Relativement nombreux, ils permettent d’épargner facilement sur différents supports aux plafonds différents : le livret A, le LLDS, le LEP pour les particuliers les moins aisés, le Livret jeune pour les 12 à 25 ans sont autant de supports qui permettent de mettre de côté des sous. Le PEL et le CEL dont la vocation première est l’achat immobilier peuvent néanmoins être détournés de cet objectif pour faire grossir encore l’épargne disponible en placement à capital garanti.

Le principal inconvénient de l’épargne réglementée, c’est la faiblesse de ses rendements. Dans le contexte de taux bas que nous connaissons actuellement, ils sont même souvent inférieurs à l’inflation.

Le livret épargne boosté : une option sécurisée ultra avantageuse

La solution peut être de se tourner vers des super livrets ou livrets boostés, ces livrets maison des banques sont également sans risques et vous garantissent une épargne disponible à tout moment. Si, contrairement à l’épargne réglementée, ils n’affichent pas d’avantages fiscaux, les super livrets offrent néanmoins à l’épargnant des taux boostés sur une période courte qui permettent de doper significativement, pendant quelques mois au moins, le rendement de son placement garanti.
Découvrez le livret PSA Banque à 3,10% + 40€ offerts*
pub

Le compte à terme : une option sûre mais de l’argent bloqué

Autre possibilité à explorer : le compte à terme. Généralement plus rémunérateur que les options présentées précédemment, il est également garanti en capital mais implique néanmoins un blocage des fonds pendant une durée déterminée à l’ouverture du compte. L’argent placé sur un compte à terme est investi par votre établissement bancaire sur le marché interbancaire au taux Euribor. Le rendement se situe aux alentours de 0,45 % pour une période de 6 mois et aux alentours de 1,20 % pour un blocage des fonds de 3 ans environ. Vous avez besoin de votre argent avant la date prévue ? Vous pourrez récupérer votre mise à tout moment, mais avec un rendement revu à la baisse !
Découvrez le compte à terme PSA Banque à 1,30 % par an pendant 3 ans*

Le fonds euro assurance vie : la poche sécurisée du placement préféré des Français

Enfin, l’assurance-vie et son enveloppe garantie en capital, le fonds euros, constituent un placement sans risque un peu plus rémunérateur. Attention, même si la performance des fonds euros reste généralement supérieure aux taux proposés par les livrets réglementés et les livrets bancaires les taux servis actuellement peinent, une fois les frais de gestion pris en compte, à dépasser l’inflation. Il pourra donc être utile de se tourner vers des fonds euros alternatifs que sont les fonds euro croissance, les fonds euro dynamiques ou encore les fonds euros immobiliers.

Vous pouvez aussi envisager d’ouvrir un contrat de capitalisation. Ce produit financier proche de l’assurance-vie vous permettra également de réaliser des versements libres ou réguliers, investis sur le support financier de votre choix, à taux garanti, en obligations, en actions ou diversifié, parmi les fonds proposés au sein du contrat.

Profil d’investissement équilibré : investir son argent avec un risque modéré

Un profil équilibré, comme son nom l’indique, aura à cœur de rechercher le juste équilibre entre placements sans risque et peu rémunérateurs et placements plus risqués et potentiellement plus performants.

OPCVM : gestion collective de fonds

L’investisseur équilibré pourra donc se tourner vers les OPCVM, ces fonds d’investissement dans lesquels l’épargne de nombreux investisseurs est mise en commun pour être investie notamment dans des valeurs mobilières (monétaires, obligations, actions, etc.). Il vous faudra alors identifier les fonds au risque mesuré en évaluant la stratégie d’investissement de l’OPCVM et notamment sa composition. Les titres monétaires sont moins risqués que les obligations qui sont, elles, moins risquées que les fonds diversifiés qui sont, eux, moins risqués que les actions, etc. Là encore, l’objectif est d’obtenir un couple rendement risque équilibré.

Notez aussi que chaque fonds possède un profil de risque et de rendement du fonds qui figure sur le Document Clé d’Information pour l’Investisseur (DICI) du fonds. Ce profil de risque et de rendement est matérialisé par une échelle allant de 1 à 7 et basée sur la volatilité du fonds sur les 5 dernières années, c’est-à-dire sur la tendance du fonds à fluctuer, plus ou moins fortement, à la hausse ou à la baisse.

Vous pourrez investir dans des fonds via les unités de compte d’un contrat d’assurance-vie, par exemple.

ETF : placement financier alternatif aux SICAV

Les ETF ou trackers peuvent aussi constituer des investissements appréciables pour un investisseur équilibré, à condition de porter son choix sur des fonds indiciels classiques, ne portant pas d’effet de levier par exemple. Ils lui permettront alors de répliquer le sous-jacent de son choix (l’indice CAC 40 par exemple ou l’or), très simplement et à moindre coût.

Produit structuré : produit de Bourse à rendement

Enfin, les produits structurés, ces produits de Bourse à échéance sont adaptés pour investir sur des mouvements modérés du sous-jacent. Ils permettent d’optimiser, lorsque les conditions de marché le permettent, le rendement potentiel attendu par rapport à un investissement direct sur l’actif sous-jacent, tout en bénéficiant d’une protection partielle du capital investi. Les produits structurés peuvent permettre d’atteindre des rendements de l’ordre de 8 %. Attention cependant, vous bénéficierez d’une protection partielle en cas de baisse des marchés mais aussi d’une performance moins importante dans le cadre de marchés haussiers. Par exemple, avec un produit structuré dont le sous-jacent est l’indice CAC 40, vous pourrez en cas de hausse de 15 % de l’indice CAC 40 avoir un rendement de votre produit réduit lui à 8 % par exemple. En revanche, si l’indice Cac 40 baisse de – 25 % par exemple, votre rendement pourra être nul et vous ne subirez pas de perte en capital investi. Il est possible de les loger dans une assurance-vie par le biais des unités de compte.

Profil d’investissement dynamique : se constituer un capital en prenant du risque

Un profil dynamique est à la recherche d’une forte valorisation du capital, en acceptant un niveau de risque relativement élevé, et notamment une forte exposition aux marchés actions. Ce profil de risque est bien évidemment à associer à un horizon d’investissement relativement long, (au moins 5 ans) pour pallier au risque.

Action : actif le plus performant financièrement

L’investissement direct en actions sera le plus souvent plébiscité pour ce type de profil. Le risque inhérent à ce type de placement et surtout la volatilité liée à ces actifs est à rapprocher tout de même d’un rendement conséquent de cette classe d’actifs. En effet, selon l’étude Allianz « Les actions : un vrai potentiel à moyen terme »  de janvier 2014, c’est même la classe d’actifs la plus intéressante financièrement, devant les emprunts d’État les mieux notés et les instruments monétaires. Et elles s’avèrent être « étonnamment sûres à long terme ». Depuis 1800, les actions du marché américain ont généré des performances réelles positives sur chaque période glissante de trente ans. Côté français, le CAC 40 dividendes réinvestis  a progressé de 8,5% en moyenne par an depuis sa création en 1986. Les investisseurs au profil dynamique ont bien compris l’intérêt de cette classe d’actifs qui souffre bien souvent d’une image très risquée et investissent dans les titres vifs de sociétés via un PEA  ou un compte-titres  selon les caractéristiques des titres en question et leur éligibilité aux différents supports.

SCPI : placement pour diversifier son patrimoine

Les profils dynamiques plébisciteront aussi les SCPI, ces sociétés civiles de placement immobilier qui permettent de se positionner sur le marché immobilier avec quelques milliers d’euros seulement. Les SCPI sont aussi un moyen assez simple de diversifier son patrimoine immobilier, notamment via de l’immobilier commercial et des investissements immobilier à l’étranger. La relative liquidité de ces placements, le fait que la gestion soit entièrement déléguée et que l’investissement soit possible via emprunt en direct ou via une assurance-vie a aussi contribué à la popularité de ces investissements.

Les OPCI pour allier valeurs mobilières et immobilières

Les OPCI qui permettent d’allier dans un même placement valeurs mobilières et immobilières présentent aussi un intérêt certain pour les profils dynamiques. Les Organismes de Placement Collectif en Immobilier sont investis en majorité en immobilier mais comportent également une poche de liquidités ainsi qu’une allocation en actifs non immobiliers (actions, parts OPC de droit étranger, instruments financiers, parts ou actions d’OPCVM) pour environ un tiers de l’enveloppe. Ils permettent donc une certaine diversification de ses avoirs tout en misant sur deux classes d’actifs potentiellement rémunératrices.

Profil d’investissement offensif : trader sans se soucier des risques

Ce profil relève davantage de propositions d’investissements qui pourraient intéresser un profil dynamique que d’un profil distinct et investi uniquement dans les produits listés ci-dessous. Les placements abordés sont réservés à un investisseur ayant une faible aversion au risque mais aussi et surtout un investisseur averti qui comprendra que les produits abordés dans cette partie ne peuvent concerner qu’une faible proportion de son patrimoine compte tenu des risques particulièrement élevés inhérents aux produits financiers décrits.

Produits de Bourse : Turbo, Warrant et Leverage

Les produits de Bourse sont des produits listés qui s’échangent comme une action ou une obligation et permettent d’investir sur une très grande variété de sous-jacents (actions, indices, matières premières, devises, taux d’intérêt, devise sectorielle, etc.) avec une stratégie haussière ou baissière, le plus souvent avec un effet de levier. Ces produits de Bourse sont relativement complexes à manier et il convient avant de se lancer dans l’investissement sur de tels supports de bien comprendre leur fonctionnement.

Futures et Options

Les futures et options, ces produits dérivés qui permettent de spéculer en Bourse comme de couvrir son portefeuille boursier, sont également des options à envisager pour les profils les moins réfractaires au risque. Vous pourrez là aussi investir à la hausse ou à la baisse sur un sous-jacent (actions, indices, matières premières, devises, taux d’intérêt, devise sectorielle, etc.) et utiliser l’effet de levier pour booster vos potentiels gains et donc vos potentielles pertes. Attention, la valeur du sous-jacent n’est pas la seule à entrer en jeu dans la valeur du Future et ou de l’option et il vous faudra également prendre en compte d’autres facteurs comme la valeur temps. Compte tenu de la complexité de ces instruments financiers, là encore, ces placements sont à réservés aux traders avertis à même de comprendre le fonctionnement et les enjeux de tels produits.

Crédit photo : Freepik

*Voir conditions sur le site de PSA Banque

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


airbus-analyse-constructeur-aeronautique
bourse-turbo-produit-financier
epargne-precaution-argent-budget
societes-francaises-riches-fortunees