HABILLAGE_CAFE-DE-LA-BOURSE

Rejoignez +29 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Top 15 des entreprises francaises aux plus forts dividendes

Le 05 avril 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

cafedelabourse-hauts-dividendes-avril-2018-300-250

Découvrez le classement des 15 entreprises Françaises offrant les meilleurs dividendes (dividendes annuels moyens de 4,90 % à 10,70 %) sur les cinq dernières années et ayant une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros.

France : les 15 entreprises aux dividendes annuels les plus élevés

Rendements annuels des dividendes (moyens 5 ans) au 29/03/18

cafedelabourse-15-entreprises-francaises-top-dividendes-avril-2018

1. SES : leader mondial des télécommunications par satellites

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 53,35 %, soit 10,67 % en moyenne annuelle.

Acteur mondial des prestations de télécommunications par satellites cette société prendra facilement sa place dans un portefeuille axé sur les hauts dividendes notamment grâce à sa croissance constante depuis 2012. 

2. EDF : N°1 Français dans la production et la distribution d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 42,18 %, soit 8,44 % en moyenne annuelle.

Malgré une réduction du montant nominal du dividende passé de 1,25€ en 2013 à 0,46€ en 2017, EDF reste à son cours actuel en tête de liste des sociétés françaises aux meilleurs rendements.

3. Casino Guichard : groupe de grandes surfaces alimentaires

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 39,19 %, soit 7,84 % en moyenne annuelle.

Casino se classe parmi les principaux groupes de distribution français. Fin 2017, Casino Guichard détient 3 012 Magasins via les enseignes : Géant Casino, Casino, Monoprix, Franprix et Leader-price. Le groupe compte également 5 393 magasins de proximité en France et 3 050 magasins au Brésil.

On notera des bénéfices nets normalisés baissiers entre 2013 et 2016 (2013 : 618 M, 2014 : 556 M€, 2015 : 357 M€ et 2016 : 341 M€), et légèrement haussiers courant 2017 (372 M€). Sur cette période comprise entre 2013 et 2017, le groupe Casino a maintenu un dividende fixe à 3,12€.

4. Engie : producteur et distributeur de gaz naturel et d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 38,36 %, soit 7,67 % en moyenne annuelle.

Principal fournisseur de Gaz français, Engie a versé à ses actionnaires des dividendes annuels à hauteur de 1,00€ entre  2014 et 2016, puis 0,70€ courant 2017. Engie prévoit un dividende de 0,70€ au titre de 2018. Cette baisse du dividende s’explique par un contexte difficile du marché du gaz. Malgré cela, le groupe a su limiter la baisse de ses bénéfices et a même amélioré ses cash-flows.

Consulter également notre dossier 8 conseils pour bien débuter en Bourse

5. Mercialys : gestionnaire d’actifs immobiliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 37,67 %, soit 7,53 % en moyenne annuelle.

Spécialisé dans la détention d’actifs immobiliers de centres commerciaux en particulier pour le groupe Casino, Mercialys est relativement constant dans son versement de dividendes avec un plus haut en 2015 à 1,33€ et un plus bas en 2016 à 1,06€. Au titre de 2017, le dividende a été de 1,09€.

En moyenne cinq ans, Mercialys verse 1,18€ de dividende annuel, offrant une rentabilité supérieure à 7 % au cours actuel.

6. Vallourec : Industriel leader mondial dans la production de tubes

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 37,64 %, soit 7,53 % en moyenne annuelle.

La baisse des cours du pétrole entre l’été 2014 et début 2016 ont pesé sur le carnet de commandes de ce fournisseur de tubes pour l’industrie pétrolière. Toutefois, l’amélioration du marché pétrolier pourrait potentiellement aider au redressement de Vallourec.

Le fort rendement sur dividende s’explique surtout du fait de la baisse du cours de Vallourec qui lui permet de conserver une bonne moyenne grâce aux dividendes des années 2014 et 2013.

Aucun dividende n’a été versé depuis 2015, il faut donc faire preuve de prudence pour l’investisseur qui souhaite créer un portefeuille de dividendes réguliers sauf si Vallourec annonce la reprise de celui-ci.

7. Eutelsat : opérateur satellites de classe mondiale

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 34,22 %, soit 6,84 % en moyenne annuelle.

Les principaux clients du groupe sont des prestataires de services vidéo, données et téléphonie.

La société présente l’avantage d’avoir su augmenter son dividende de façon constante entre 2013 et 2016  passant de 1,03€ en 2013 à 1,21€ en 2016.

8. TF1 : acteur parmi les principales chaînes télévisées

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 31,55 %, soit 6,31 % en moyenne annuelle.

La chaîne de télévision offrait un dividende de 0,55€ en 2013, 1,50€ en 2014, 0,80€ en 2015, 0,28€ en 2016, et 0,35€ au titre de l’année 2017. La régularité du dividende est donc moindre que certaines autres sociétés de cette liste mais TF1 offre toutefois une rentabilité moyenne cinq ans supérieure à 6 %.

9. Lagardère : éditeur sur supports virtuels et physiques

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 28,02 %, soit 5,60 % en moyenne annuelle.

L’éditeur de presse, livres, et loisirs culturels est très constant dans son versement de dividendes car il est resté fixe à 1,30€ depuis 2012.

10. Suez : parmi les leaders mondiaux des services d’environnement

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 27,61 %, soit 5,52 % en moyenne annuelle.

L’activité du groupe est axée sur deux principales branches : la collecte et le traitement des déchets et la distribution d’eau potable. Ses clients sont européens à hauteur de 69 % de son chiffre d’affaires, 31 % sont internationaux.

Le dividende de Suez est constant à hauteur de 0,65€ depuis 2008, la prochaine assemblée générale est fixée au 17 Mai 2018.

11. Foncière des murs : gestionnaire d’actifs immobiliers dans les secteurs de la santé, des loisirs et de l’hôtellerie

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,82 %, soit 5,36 % en moyenne annuelle.

Les actifs immobiliers de la foncière sont principalement des grandes chaînes hôtelières à hauteur de 83 %, le reste concerne des commerces d’exploitation.

Entre 2013 et 2017 le groupe verse un dividende de 1,55€.

12. Total : producteur et distributeur de produits pétroliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,43 %, soit 5,29 % en moyenne annuelle.

Acteur de rang mondial de la production et commercialisation de carburants, Total a réussi à maintenir son dividende malgré une baisse de 75 % des cours du baril entre l’été 2014 et début 2016.

Le dividende de Total est constant sur le long terme, fixé à 2,38€ en 2013. Il atteint 2,48€ en 2017.

13. Klepierre : foncière Européenne de centres commerciaux

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,35 %, soit 5,27 % en moyenne annuelle.

Avec un patrimoine proche de 24 Milliards d’€, les actifs de Klepierre sont composés de murs de grands centres commerciaux implantés dans 16 pays européens.

Le dividende de Klepierre est haussier depuis 2013, passant de 1,55€ au titre de 2013 à 1,96€ pour 2017.

14. Gaztransport Technigaz : leader mondial des conteneurs cryogéniques

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 24,89 %, soit 4,98 % en moyenne annuelle.

La majorité du chiffre d’affaires du groupe provient de redevances sur la construction de conteneurs pour le transport du gaz naturel liquéfié.

Le dividende a été fixe, à hauteur de 2,66€ entre 2014 et 2017.

15. Icade : gestionnaire et promoteur d’actifs immobiliers dans les secteurs tertiaires, résidentiels, publics et de santé

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 24,63 %, soit 4,93 % en moyenne annuelle.

Le chiffre d’affaires du groupe est composé au deux tiers par son activité promotion immobilière et pour un tiers par la gestion immobilière locative.

Icade a augmenté son dividende entre 2013 et 2017, passant de 3,67€ en 2013 à 4,30€ en 2017.

Tableau de synthèse au 29/03/18, rendements et dividendes

tableau-top-dividendes-mars-2018

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


crowdlending-alternative-financements-traditionnels
chute Lehman Brothers
bourse-immobilier-quel-placement-privilegier
alibaba-analyse-mastodonte-chinois-e-commerce