Bourse : Top 15 des sociétés françaises aux plus forts dividendes

Le 28 décembre 2018

bourse-valeur-turbo-societe-generale

cafedelabourse-hauts-dividendes-avril-2018-300-250

Découvrez notre classement des 15 sociétés françaises qui offrent les meilleurs dividendes (dividendes annuels compris entre 5,06 % à 9,34 %) sur les cinq dernières années et qui ont une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros. Nous vous présenterons aussi nos deux sociétés coups de cœur en fin d’article.

Le dividende, aussi appelé « coupon » correspond à la quote-part des bénéfices d’une société versée à ses actionnaires. Si le cours de l’action de la société A est de 25 € et qu’elle verse un dividende annuel de 1,20 € son rendement est de 4,80 % (1,20 € / 25 €).

Dans les jours qui suivent, si son cours de Bourse baisse à 22 €, son rendement annuel passe à 5,45 % (1,20 € / 22 €). Et inversement, si son cours de Bourse augmente, son rendement sera plus faible. Si le montant du dividende de la société A évolue l’année suivante, il passe à 1,30 € par exemple, il sera alors aussi nécessaire d’ajuster les calculs de rendement.

Dans notre classement, nous avons calculé les rendements sur la base de leurs moyennes sur 5 ans afin de lisser leurs variations. De plus, nous avons exclu les dividendes exceptionnels pour refléter uniquement les dividendes issus des activités courantes des sociétés.

15 sociétés françaises aux dividendes annuels les plus élevés

Rendements annuels des dividendes (moyens 5 ans) au cours du 13/12/2018

societes-francaises-forts-dividendes

1. TF1 : chaîne tv généraliste

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 46,71 %, soit 9,34 % en moyenne annuelle.

La chaine de télévision offrait un dividende de 0,35 € en 2017, 0,28 € en 2016, 0,80€ en 2015, 1,50 € en 2014, et 0,55 € au titre de l’année 2013. TF1 occupe la première place du classement, attention cependant à la tendance baissière du dividende sur 5 ans.

2. Mercialys : gestionnaire d’actifs immobiliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 42,95 %, soit 8,59 % en moyenne annuelle.

Spécialisée dans la détention d’actifs immobiliers de centres commerciaux en particulier pour le groupe Casino, Mercialys est relativement constante dans son versement de dividendes avec un plus haut en 2015 à 1,33€ et un plus bas en 2013 à 0,82 €. Au titre de 2017, le dividende a été de 1,09 €.

En moyenne cinq ans, Mercialys verse 1,11 € de dividende annuel, offrant une rentabilité supérieure à 8 % au cours actuel.

3. Casino : grande distribution et grandes surfaces alimentaires

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 41,56 %, soit 8,31 % en moyenne annuelle.

Casino se classe parmi les principaux groupes de distribution français. Fin 2017, Casino Guichard détient 3 012 magasins déclinés à travers les enseignes Géant Casino, Casino, Monoprix et Franprix Leader, Price ainsi que 5 393 magasins de proximité en France et 3 050 magasins au Brésil.

On notera des bénéfices nets normalisés baissiers entre 2013 et 2016 (2013 : 618 M€, 2014 : 556 M€, 2015 : 357 M€ et 2016 : 341 M€), et légèrement haussiers courant 2017 (372 M€). Sur cette période comprise entre 2013 et 2017, le groupe Casino a maintenu un dividende fixe à 3,12€.

4. Engie : producteur et distributeur de gaz naturel et d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 40,69 %, soit 8,14 % en moyenne annuelle.

Principal fournisseur de gaz français, Engie a versé à ses actionnaires des dividendes annuels à hauteur de 1,00 € entre 2014 et 2016, puis 0,70 € au titre de 2017.

Cette baisse du dividende s’explique par un contexte difficile du marché du gaz. Malgré cela, le groupe a su limiter la baisse de ses bénéfices et a même amélioré ses cash-flows.

5. EDF : n°1 français dans la production et distribution d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 35,53 %, soit 7,11 % en moyenne annuelle.

Malgré une réduction du montant nominal du dividende passé de 1,25 € en 2013 à 0,46 € en 2017, EDF est à la cinquième place de ce classement des sociétés françaises aux meilleurs rendements.

6. Natixis : banque d’investissement, de gestion et services financiers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 33,91 %, soit 6,78 % en moyenne annuelle.

Natixis est une banque de financement créée de la fusion des activités de ce secteur des banques Caisse d’épargne et Banque populaire. Le dividende de Natixis a plus que doublé entre 2013 et 2017, car il évolue de 0,16 € à 0,37 €.

Lire aussi notre article Investir en Bourse dans les banques

7. Eutelsat : opérateur de transmission par satellite de chaînes tv et radios

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 31,18 %, soit 6,24 % en moyenne annuelle.

Les principaux clients du groupe sont des prestataires de services vidéo, données et téléphonie. La société présente l’avantage d’avoir su augmenter son dividende de façon constante entre 2013 et 2017 passant de 1,03 € en 2013 à 1,27 € en 2017.

8. Métropole Télévision (M6) : 3ème chaîne tv française

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 30,38 %, soit 6,08 % en moyenne annuelle.

Métropole Télévision possède les principales chaînes suivantes : M6, W9, 6ter, Paris première et Téva, ainsi que les radios RTL2 et Fun radio. Le dividende de Métropole Télévision est haussier entre 2013 et 2017, passant de 0,85 € à 0,95 €.

9. Klepierre : foncière européenne de centres commerciaux

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 30 %, soit 6 % en moyenne annuelle.

Avec un patrimoine proche de 24 milliards d’€, les actifs de Klepierre sont composés de murs de grands centres commerciaux implantés dans 16 pays européens. Le dividende de Klepierre est haussier depuis 2013, passant de 1,55 € au titre de 2013 à 1,96 € pour 2017.

10. Icade : gestionnaire et promoteur d’actifs immobiliers dans les secteurs tertiaires, résidentiels, publics et de santé

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 29,07 %, soit 5,81 % en moyenne annuelle.

Le chiffre d’affaires du groupe est composé au deux tiers pour son activité promotion immobilière et un tiers pour la gestion immobilière locative. Icade a augmenté son dividende entre 2013 et 2017, passant de 3,67 € en 2013 à 4,30 € en 2017.

11. Lagardère : leader mondial de l’édition, production et distribution de contenus

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 28,02 %, soit 5,60 % en moyenne annuelle.

L’éditeur de presse, livres, et loisirs culturels est très constant dans son versement de dividendes car il est resté fixe à 1,30 € depuis 2012.

12. Axa : 1er groupe spécialisé dans l’assurance et la gestion d’actifs

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 27,33 %, soit 5,47 % en moyenne annuelle.

Le groupe Axa est un leader mondial de l’assurance actuellement en transformation vers des branches d’activités plus rentables telles que l’assurance dommages et santé. Le dividende d’Axa est en hausse systématique entre 2013 et 2017, passant de 0,81 € à 1,26 €.

13. Nexity : grand promoteur immobilier

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,53 %, soit 5,31 % en moyenne annuelle.

Avec plus de 18 351 logements neufs construits en 2017, le groupe Nexity connaît une belle croissance depuis 2014 , d’environ + 80 %. Le dividende de Nexity est en tendance haussière entre 2013 et 2017 passant de 2 € à 2,50 €.

14. Suez : 2ème groupe mondial des services d’environnement

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,32 %, soit 5,26 % en moyenne annuelle.

L’activité du groupe est axée sur deux principales branches : la collecte et le traitement des déchets et la distribution d’eau potable. Ses clients sont Européens à hauteur de 69 % de son chiffre d’affaires et 31 % sont internationaux.

Le dividende de Suez est constant à hauteur de 0,65 € depuis 2009.

15. Total : producteur et distributeur de produits pétroliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 25,28 %, soit 5,06 % en moyenne annuelle.

Acteur de rang mondial de la production et commercialisation de carburants, Total a réussi à maintenir son dividende malgré une baisse de 75 % des cours du baril entre l’été 2014 et le début 2016.

Le dividende de Total est en légère tendance haussière entre 2013 et 2017, passant de 2,44 € (2013) à 2,56 € (2017).

Natixis et Axa : nos sociétés françaises « coups de coeur » à forts dividendes

Natixis : banque de financement et gestion d’actifs

Avec une croissance constante de son dividende entre 2013 et 2017 il est en évolution de + 131 % sur la période. Le groupe offre un rendement de son dividende moyen 5 ans de 6,78 % à son cours de Bourse du 13 décembre 2017 de 4,63 €. Ce rendement monte à 8 % au titre de 2017 grâce à un dividende fixé à 0,37 €.

Calcul du rendement projeté 2021 si poursuite du même rythme de croissance du dividende :

Cours actuel : 4,63 €

Dividende 2017 : 0,37 €

Croissance du dividende entre 2013 et 2017 : + 131 %

Dividende projeté 2021 : 0,85 €

Rendement projeté du dividende 2021 au cours de Bourse actuel : 18,46 %

Axa : 1ère marque mondiale d’assurance 

Avec une croissance constante de son dividende entre 2013 et 2017 il est en évolution de + 56 % sur la période. L’assureur leader mondial offre un rendement de son dividende moyen 5 ans de 5,47 % à son cours de Bourse du 13 décembre 2017 de 19,32 €. Ce rendement monte à 6,52 % au titre de 2017 grâce à un dividende fixé à 1,26 €.

Calcul du rendement projeté 2021 si poursuite du même rythme de croissance du dividende :

Cours actuel : 19,32 €

Dividende 2017 : 1,26 €

Croissance du dividende entre 2013 et 2017 : + 56 %

Dividende projeté 2021 : 1,96 €

Rendement projeté du dividende 2021 au cours de Bourse actuel : 10,17 %.

Rendements des 15 sociétés françaises aux plus forts dividendes

Tableau de synthèse rendements et dividendes au cours du 13/12/2018

top-15-societes-francaises-forts-dividendes

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


variations-secteurs-bourse
analyse-natu
entreprenariat-en-france

Entrepreneuriat en France : où en est-on ?

L’entrepreneuriat représente un enjeu majeur pour la France. Si l’écosystème des startups se porte bien, l’accompagnement des entrepreneurs reste crucial. En plein essor, les startups […]

bourse-turbo-produit-financier