Rejoignez +25 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez le guide 13 placements anti-crise


Top 15 des entreprises francaises aux plus forts dividendes

Le 17 octobre 2017

banniere-ass-vie_300-250

15-entreprises-francaises-forts-dividendes

SCPI 300-250

Découvrez le classement des 15 entreprises Françaises offrant les meilleurs dividendes (dividendes annuels moyens de 4,5 % à 11 %) depuis 2012, ayant une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros.

France : les 15 entreprises aux dividendes annuels les plus élevés

tableau-15-entreprises-francaises-forts-dividendes

1. EDF : numéro 1 Français dans la production et la distribution d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 54,89 %, soit 10,98 % en moyenne annuelle.

Malgré une réduction de 28 % du montant nominal du dividende passé de 1,25€ e 2012 à 0,90€ en 2016, EDF reste à son cours actuel en tête de liste des sociétés Françaises aux meilleurs rendements sur dividendes. La régularité du dividende est convenable.

2. Vallourec : industriel leader mondial dans la production de tubes

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 48,35 %, soit 9,67 % en moyenne annuelle.

La baisse des cours du pétrole entre l’été 2014 et début 2016 ont pesé sur le carnet de commandes de ce fournisseur de tubes pour l’industrie pétrolière, toutefois l’amélioration du marché pétrolier pourrait potentiellement aider au redressement de Vallourec.

Le fort rendement sur dividende s’explique surtout du fait de la baisse du cours de Vallourec qui lui permet de conserver une bonne moyenne grâce aux années 2014, 2013 et 2012.

Aucun dividende n’a été versé en 2015 et 2016, donc prudence pour l’investisseur qui souhaite créer un portefeuille de hauts dividendes réguliers sauf si Vallourec annonce la reprise de son dividende.

3. Neopost : concepteur de solutions de traitements du courrier

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 44,02 %, soit 8,80 % en moyenne annuelle.

Ce spécialiste de la vente de solutions d’affranchissements se classe aussi parmi les sociétés réalisant d’importants bénéfices.

On notera toutefois que les dividendes 2012, 2013 et 2014 qui étaient de 3,90€ sont passés à 1,70€ en 2015 et 2016. En admettant une continuité future du dividende de 1,70€ la rentabilité annuelle moyenne serait de 4,96 % au cours actuel de 34,30€.

4. Engie : producteur et distributeur de gaz naturel et d’électricité

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 41,93 %, soit 8,39 % en moyenne annuelle.

Principal fournisseur de Gaz Français, Engie a versé à ses actionnaires 1,50€ sur 2012 et 2013, et 1€ par an durant les trois dernières années. Si l’investisseur considère un dividende pérenne à 1€ par an, Engie lui offre un rendement de presque 7 % au cours actuel de 14,31€.

Consulter également notre dossier 8 conseils pour bien débuter en Bourse

5. Mercialys : gestionnaire d’actifs immobiliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 35,35 %, soit 7,07 % en moyenne annuelle.

Spécialisé dans la détention d’actifs immobiliers de centre commerciaux en particulier pour le groupe Casino, Mercialys est relativement constante dans son versement de dividendes avec un plus haut en 2015 à 1,33€ et un plus bas l’an dernier à 1,06€.

En moyenne cinq ans, Mercialys verse 1,20€ de dividende annuel, offrant une rentabilité supérieure à 7 %.

6. SES : leader mondial des télécommunications par satellites

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 32,73 %, soit 6,55 % en moyenne annuelle.

Acteur mondial des prestations de télécommunications par satellites cette société prendra facilement sa place dans un portefeuille axé sur les hauts dividendes notamment grâce à sa croissance constante depuis 2016. 

7. Casino Guichard : groupe de grandes surfaces alimentaires

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 30,71 %, soit 6,14 % en moyenne annuelle.

Avec ses 2 832 magasins en France et 3 114 en Amérique Latine, Casino est parmi les principaux groupes de distribution, toutefois on notera une baisse constante du résultat opérationnel et des bénéfices courants du groupe depuis 2013 et ce malgré un dividende maintenu à 3,12€ sur la même période.

D’ailleurs en 2014, 2015 et 2016 Casino a versé un dividende supérieur à ses bénéfices courants.

8. TF1 : acteur parmi des principales chaînes télévisées

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 27,79 %, soit 5,56 % en moyenne annuelle.

La chaine de télévision offrait un dividende de 0,55€ en 2012 et 2013 qui a été augmenté à 1,50€ en 2014 et baissé à 0,80€ en 2015 puis à 0,28€ en 2016, la régularité est donc moindre que certaines autres sociétés de cette liste mais TF1 offre toutefois une rentabilité moyenne cinq ans supérieure à 5 %.

De la 9ème à 12ème place, arrivent quatre sociétés de types foncières cotées offrant des rentabilités sur dividende avoisinant les 5 %. Elles sont soumises au régime fiscal SIIC (Exonération d’impôts sur les sociétés, obligation de versement des revenus).

9. Foncière des murs : gestionnaire d’actifs immobiliers dans les secteurs de la santé, des loisirs et de l’hôtellerie

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 26,83 %, soit 5,37 % en moyenne annuelle.

Le dividende de la Foncière des murs est régulier à 1,55€ entre 2013 et 2016, il a été de 1,50€ en 2012.

10. Icade : gestionnaire et promoteur d’actifs immobiliers dans les secteurs tertiaires, résidentiels, publics et de santé

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 25,27 %, soit 5,05 % en moyenne annuelle.

Icade a augmenté son dividende entre 2012 et 2016, passant de 3,64€ en 2012 à 3,67€ en 2013 puis fixé à 3,73€ pour 2014 et 2015 pour finir à 4 € en 2016. L’évolution entre 2012 et 2016 est de 9,89 %.

11. Foncière des régions : gestionnaire d’actifs immobiliers de bureaux et résidentiels

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 24,90 %, soit 4,98 % en moyenne annuelle.

Même profil pour la Foncière des régions qui a fixé un dividende à 4,20€ pour 2012 et 2013, 4,30€ pour 2014 et 2015 et 4,40€ l’an dernier. L’évolution entre 2012 et 2016 est de 4,76 %.

12. Klepierre : gestionnaire d’actifs immobiliers de bureaux

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 24,81 %, soit 4,96 % en moyenne annuelle.

Ainsi que pour klepierre qui offrait 1,50€ pour 2012, 1,55€ pour 2013, 1,60€ en 2014, 1,70€ en 2015 et 1,82€ en 2016. L’évolution entre 2012 et 2016 est de 21,33 %.

13. Orange : fournisseur d’accès internet, mobile et de téléphonie

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 24,43 %, soit 4,89 % en moyenne annuelle.

L’opérateur de téléphonie offre un dividende constant depuis 2014 fixé à 1,30€, il était de 0,80€ en 2013 et 0,78€ en 2012.

14. Lagardere : éditeur sur supports virtuels et physiques

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 22,92 %, soit 4,58 % en moyenne annuelle.

L’éditeur de presse, livres, et loisirs culturels est très constant dans son versement de dividendes car il est resté fixe à 1,30€ depuis 2012.

15. Total : producteur et distributeur de produits pétroliers

Au cours actuel, la rentabilité cumulée 5 ans du dividende est de 22,54 %, soit 4,51 % en moyenne annuelle.

Acteur de rang mondial de la production et commercialisation de carburants, Total a réussi à maintenir son dividende malgré une baisse de 75 % des cours du baril entre l’été 2014 et début 2016.

Le dividende de Total est relativement constant depuis 2012 et passé de 2,34€ en 2012 à 2,45€ en 2016.

Téléchargez gratuitement notre guide : Comment investir son argent en Bourse

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


dossier-phare-crowdfunding

Investir dans les produits structurés

Les produits structurés peuvent trouver leur place dans les portefeuilles des investisseurs particuliers à moyen long terme, à condition d’être bien compris, car ce sont […]

Apple-cle-succes