Danone en Bourse : analyse du spécialiste des produits laitiers

Le 04 juin 2019

analyse-en-bourse-danone-produits-laitiers

Découvrez Danone en Bourse : profil de la multinationale, action et cours de Bourse de Danone, activités et résultats financiers de l’expert des produits laitiers. Retrouvez notre analyse d’un des leaders mondiaux de l’alimentaire.

Présentation de Danone : stratégie et forces du groupe français

danone-infographie

Cours Danone : cours de l’action Danone en Bourse

Histoire, origines et objectifs de Danone

Depuis le premier yahourt produit en 1930 par Isaac Carasso dans les pharmacies de Barcelone, jusqu’à la multinationale alimentaire actuelle, le groupe a conservé son ambition : nourrir la population mondiale de produits sains. Bien conscient de son rôle clé dans le respect de l’environnement et la croissance de la population, Danone se veut pionnier dans l’alimentaire responsable, à travers sa devise « une planète, une santé ».

En s’appuyant sur cette vision, le groupe a défini son plan de bataille pour mener cette révolution alimentaire. D’ici 2030, Danone souhaite se concentrer uniquement sur les produits sains, développer des marques engagées localement pour la bonne santé de ses consommateurs et le respect de l’environnement (aujourd’hui 40 marques disposent du statut). Danone s’était également fixé comme objectif d’obtenir le statut de B corporation (certifiant du meilleur standard de performance environnementale, sociale et économique) qui lui a été attribué en avril 2019. Enfin, le groupe souhaite impliquer ses employés dans la révolution en invitant ses 100 000 salariés à se prononcer sur leur vision future de Danone et en lançant un grand plan d’actionnariat salarial qui démarrera le 7 juin.

Pour mener cette bataille, Danone est bien armé ! Le groupe dispose d’une solide position sur ses marchés : numéro 1 mondial des produits laitiers et produits d’origine végétale, numéro 1 européen de la nutrition médicale et numéro 2 mondial de la nutrition des nouveaux nés et de l’eau en bouteille.

Le groupe emploie plus de 100 000 personnes, dans plus 50 pays, permettant la présence des produits Danone dans plus de 120 pays à l’international.

Danone réalise en outre, 66 % de ses ventes hors Europe.

AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

En 2018, le chiffre d’affaires s’élève à 24,7 milliards d’euros, en croissance de +3 % hors effet de change. La marge opérationnelle s’élève à 14,45 % sur cette même année. D’ici 2020, le groupe vise une croissance organique de 4-5 % et une marge opérationnelle de 16 %.

Quelles sont les activités du groupe Danone ?

analyse-en-bourse-danone

Produits laitiers et d’origine végétale proposés par Danone

Le groupe vend des produits laitiers et d’origine végétale à travers les marques Danone, Danonino, Alpro, Silk, Activia, Actimel, Danette, Taillefine, Prostokvashino, Oikos, Les 2 Vaches, International Delight. Les ventes ont cru de + 0,1 % hors effet de change en 2018, pour un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros.

Eaux en bouteille vendues par Danone

Les eaux en bouteille sont vendues à travers les marques Evian, Volvic, Aqua, Badoit, La Salvetat, Mizone, Font Vella, Villa del Sur, Bonafont, Zywiec Zdrój, Villavicencio, Salus, Hayat. La croissance s’élève à + 5,3 % hors effet de change, pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros.

Produits de nutrition infantile vendus par Danone

La nutrition infantile regroupe les marques Blédina, Laboratoire Gallia, Milupa, Malyutka, Cow&Gate, Bebelac, Karicare, Nutrilon – Aptamil, SGM, Karicare, Happy Family, Dumex. La nutrition médicale s’articule essentiellement autour de la marque Nutricia. Ces deux divisions ont généré ensemble une croissance de + 5,9 %, atteignant un chiffre d’affaires de 7,1 milliards d’euros.

Analyse fondamentale Danone, multinationale alimentaire française




Danone a atteint les objectifs financiers fixés pour 2018, en excluant le boycott marocain démarré en avril de l’année dernière. Le groupe a publié des résultats trimestriels 2019 « conformes aux attentes », voire légèrement poussifs, avec un chiffre d’affaires qui atteint 6,1 milliards d’euros, en hausse de +0,9 % en glissement annuel.

Résultats financiers du spécialiste des produits laitiers

Accélération de la croissance annuelle des ventes : + 2,9 % hors effet de change (+3,6% hors effet du boycott au Maroc), dont + 2,4 % sur le quatrième trimestre. La croissance est portée par les pays émergeants (+ 7,6 %) alors que l’Europe et l’Amérique du nord enregistre une baisse de -0,8 %.

La marge brute se dégrade de 49,1 % à 48,4 % avec des coûts des biens vendus s’élevant à 12 729 millions d’euros en 2018 (12 630 millions d’euros en 2017), soit 51,6 % du chiffre d’affaires consolidé (50,9 % en 2017). Ce changement négatif reflète la tendance inflationniste des produits de base.

Marge opérationnelle courante en hausse : 14,45 %, en progression de 51 pb hors effet de change pénalisée par la charge de dépréciation de Centrale Danone enregistrée au premier semestre (- 662 millions d’euros).

Résultat net courant s’élevant à 2 ,35 milliards d’euros, en progression de + 5,4 %.

Croissance du BNPA courant (bénéfice net par action, résultat net divisé par nombre d’actions en circulation) : + 12,8 % à taux de change constant, hors effet de la Transaction Yakult (vente de la participation de Danone dans l’entreprise japonaise).

Forte génération de free cash-flow (flux de trésorerie dégagé par les opérations auquel on retire les investissements opérationnels), + 7,1 % à 2,2 milliards d’euros.

Dividende proposé : 1,94€ par action, versé en numéraire.

La dette nette de Danone s’élève à 12 744 millions d’euros au 31 décembre 2018, 2 628 millions d’euros de moins qu’au 31 décembre 2017. Les principales raisons de cette amélioration sont la forte trésorerie disponible grâce à l’amélioration du free cash-flow et la cession de 14,69 % de ses participations dans Yakult.

Analyse technique de Danone, cotée sur Euronext et incluse dans l’indice CAC 40

analyse-technique-danone

Danone est une bonne valeur défensive dans l’incertitude macroéconomique ambiante ayant démarré par l’escalade des tarifs douaniers entre la Chine et les États-Unis le mois dernier. La hausse des cours de Bourse est bien construite depuis le début de l’année et la baisse globale des marchés a relativement peu affecté Danone (- 1,5 % vs CAC40 – 6,6 %).

Sur le court terme, la tendance est positive : le titre évolue au-dessus de ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours (respectivement en noir et orange sur le graphique) et la MACD est au-dessus de sa ligne de signal. Attention cependant au RSI stochastique en zone de surachat. Une correction à court terme n’est pas à écarter.

Sur le moyen long terme, la tendance est plutôt positive. Hormis quelques croisements ponctuels, la moyenne mobile à 20 jours évolue au-dessus de la moyenne mobile à 50 jours, à la clôture de la majorité des séances.

Nous anticipons une poursuite relativement lente de la hausse jusqu’à l’objectif de cours de 76€. En cas de baisse, le scénario serait invalidé suite à la rupture des 66€ (en bleu sur le graphique).

Découvrez toutes nos analyses d’actions en Bourse

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Trader produits dérivés atouts-turbos-courtier-IG-trader-Bourse
ISR fonds-petites-moyennes-capitalisations-europeennes-Oddo-BHF
Bourse et Trading tesla-analyse-bourse-leader-voiture-electrique
Bourse et Trading societes-francaises-forts-dividendes