10 conseils pour choisir votre courtier en ligne

Le 13 février 2020

anticiper-marche-analyse-technique-300250

courtier-en-ligne-bourse

Une des plus importantes décisions que vous aurez à prendre dans votre vie d’investisseur n’a rien à voir avec les actions, ETF, OPCVM ou obligations que vous allez acheter. Il s’agit du choix de votre courtier Bourse en ligne !

Mais qu’est-ce qu’un courtier en Bourse ? Combien coûte un broker ? Faut-il choisir un courtier en ligne ? Comment choisir son courtier Bourse ? Voici notre comparatif des meilleurs courtiers Bourse en ligne avec les meilleures offres du moment et nos 10 conseils pour bien choisir le courtier avec lequel investir en Bourse. Découvrez sans tarder l’infographie Café de la Bourse Comment débuter en Bourse et nos astuces en vidéo pour choisir un acteur fiable et qui correspondra à vos attentes.

Comparatif meilleur courtier en Bourse

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
Toutes les actions, 0 % commission*Découvrez
courtier-degiro0,04 % par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 2 millions d’instruments et 60 places boursières. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*Découvrez
courtier-bourse-direct1000 € de courtage offerts, à partir de 0,99 € l'ordre de Bourse, frais de transfert remboursés et formation gratuite jusqu'au 02/03/20*Découvrez
1000 € de courtage remboursés + prise en charge des frais de transfert + ProRealTime offert jusqu’au 03/03/20*Découvrez
100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 02/03/20*Découvrez
logo-boursorama-banqueA partir de 1,99 € l'ordre de Bourse et remboursement de vos frais de transfert x2*Découvrez
Logo BinckTransfert 100 % remboursé dans la limite de 2000 € et ProRealTime offert jusqu’au 31/12/20 inclus*Découvrez
*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

À quoi sert un courtier en Bourse ?

Se positionner sur les marchés financiers via un courtier Bourse

Le courtier en Bourse est un intermédiaire entre l’investisseur ou trader et les marchés financiers. Il exécute en effet les ordres de Bourse pour le compte de l’investisseur ou du trader, qu’il s’agisse d’ordres de vente ou d’ordres d’achat. À ce titre, il met à disposition des investisseurs particuliers une plateforme lui permettant de se positionner sur les marchés et produits financiers souhaités par Internet, via une application mobile ou par téléphone auprès d’un conseiller.

Depuis près de deux décennies, l’essor d’Internet a permis au courtage en ligne de se développer considérablement. Les courtiers en ligne proposent une activité de courtage directement via Internet, tous les ordres de trading sont passés en ligne depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Dans ce type de courtage, très répandu aujourd’hui, l’outil le plus important est sans aucun doute la plateforme de trading via laquelle le trader passe ses ordres de Bourse pour acheter et vendre des titres et produits financiers de toutes sortes.

Mais le courtier peut également mettre à disposition de l’investisseur, d’autres outils, tels que des stock-screeners pour effectuer son stock-picking, des logiciels d’analyse graphique pour étudier l’historique des cours de Bourse d’une valeur, etc.

Enfin, nombreux sont les courtiers qui dispensent conseils et savoirs au travers de supports pédagogiques comme des livres blancs, webinaires, points marchés, etc.

À noter : un courtier en Bourse doit posséder une licence et être autorisé à opérer en France. Vérifiez bien avant de souscrire à l’offre d’un courtier que celui-ci ne figure pas sur les listes noires de l’AMF et qu’il est recensé sur les registres Regafi.

Un courtier Bourse, le plus souvent entendu comme opposition à courtier immobilier, permet certes d’investir en Bourse mais pas seulement. De fait, il offre la possibilité à l’investisseur particulier d’acheter des actions mais il permet aussi le plus souvent de se positionner sur le marché obligataire, le marché des matières premières, le Forex ou marché des devises, etc.

Acheter toutes sortes de produits financiers via un courtier en Bourse

Via son courtier, l’investisseur pourra donc se positionner sur l’ensemble des marchés financiers pour y acheter et y vendre toutes sortes de produits financiers : titres vifs (actions, obligations) mais aussi OPCVM, ETF ou trackers, produits de Bourse, etc.

La seule limite à vos possibilités d’investissements est l’offre proposée par votre broker. En effet, tous ne proposent pas les mêmes produits. Si les courtiers français vous permettront tous de passer des ordres de Bourse sur les valeurs du CAC 40 via des titres vifs ou des ETF par exemple, ils ne vous permettront pas tous d’investir sur des marchés étrangers. Vous aurez en effet souvent plus de mal à pouvoir passer des ordres de Bourse sur des small caps ou midcaps ou sur des valeurs cotées au Canada ou en Chine par exemple. À vous de vérifier avant de choisir votre courtier en Bourse que les actifs que vous voulez trader sont bien disponibles.

Investir en Bourse via les différentes enveloppes proposées par le courtier en ligne

Le courtier en Bourse permet d’investir en Bourse en logeant ses investissements sur plusieurs types de supports. Ainsi, les courtiers Bourse proposent systématiquement un compte-titres ordinaire (CTO) qui permet d’investir sur tous les types de produits financiers sans restriction. Toutefois, sachez que certains courtiers en Bourse proposent le SRD (Service de Règlement Différé), qui permet de profiter de l’effet de levier et de vendre à découvert, quand d’autres ne prévoient pas cette possibilité.

En outre, les courtiers Bourse proposent très souvent la possibilité d’investir via un PEA et un PEA-PME. Ces deux enveloppes, pour lesquelles les titres éligibles sont bien plus restreints que le compte-titres, permettent en contrepartie à l’investisseur de bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables.

Enfin, plus rarement, le courtier Bourse pourra proposer un PEA jeune qui offre aux personnes âgées de 18 à 25 ans rattachées au foyer fiscal parental d’ouvrir un plan d’épargne en actions.

Infographie Comment débuter en Bourse avec un courtier ou une banque

infographie comment debuter en bourse

Combien coûte un courtier en Bourse ?

Les différents frais à prendre en compte

Le tarif d’un courtier Bourse varie du simple au…triple, voire même davantage. Il faut dire que les courtiers n’affichent pas tous les mêmes frais. Il existe des services payants chez certains et gratuits chez d’autres, comme les droits de garde, par exemple. Seuls les frais de courtage sont quasiment pratiqués par tous. Mais nombreux sont les courtiers qui pratiquent des frais supplémentaires.

De manière générale, on peut distinguer ces grands types de frais :

  • les droits de garde ou frais de garde, inexistants chez quasiment tous les courtiers en ligne ;
  • les frais annexes donnant droit à des services optionnels comme par exemple l’accès aux cours en temps réel ou à certains logiciels de prise de décision ;
  • les frais d’abonnement si le nombre de transactions qui est prévu par l’éventuel abonnement n’a pas été atteint ;
  • les frais de courtage, seuls frais pratiqués par quasiment tous les intermédiaires financiers qui correspondent au coût d’un passage d’ordre.

Les frais de courtage sont plus ou moins élevés selon le courtier mais ils sont également plus ou moins importants chez un même courtier selon le marché concerné (étranger, France, etc.), le type de produit concerné (titres vif, OPCVM, produits dérivés), le recours ou non au SRD, etc.

Les différences importantes de tarifs entre courtiers et banques

Il existe des différences de tarifs très importantes entre courtiers en ligne et acteurs traditionnels. Ainsi, le courtage au sein d’une banque traditionnelle (comme Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole, etc.) sera bien plus onéreux que le courtage auprès d’une banque en ligne (comme Boursorama ou Fortuneo, par exemple) ou d’un pur player du secteur type Bourse Direct ou Degiro, qui a même fait de l’offre de courtage à petits prix, sa spécialité.

Sachez qu’il existe chez certains courtiers en ligne la possibilité de souscrire à un abonnement avec un tarif préférentiel pour un nombre d’ordres donnés par mois (voire trimestre ou semestre). Ce type d’abonnement peut permettre de faire considérablement baisser la facture des investisseurs les plus actifs.

Les cadeaux et bonus proposés par le courtier en ligne

Quasi inexistants chez les courtiers traditionnels, les cadeaux et bonus reviennent régulièrement dans l’offre des courtiers en ligne qui en ont fait un véritable argument commercial pour séduire de futurs clients. Attention tout de même, ces bonus, primes et réductions en tous genres sont à prendre en compte sans pour autant en faire un critère exclusif de choix du courtier !

Ces cadeaux entrent le plus souvent dans l’une de ses trois catégories :

  • un accès gratuit à des outils de prises de décision ;
  • des frais de courtage offerts pendant X temps ou la gratuité de X passages d’ordres réservés aux nouveaux clients sur un nombre de mois donné ;
  • le coût du transfert du PEA ou du compte-titres pris en charge par le nouveau courtier, dans la limite de 2 000 euros maximum le plus souvent.

Pourquoi choisir un courtier Bourse en ligne ?

choisir-courtier-en-ligne-bourse

L’investisseur particulier pourra choisir entre un courtier en ligne ou un courtier physique. Autrefois, les activités de courtage étaient exclusivement proposées par des courtiers physiques, généralement par une banque traditionnelle ou banque de réseau comme la BNP, la Société Générale ou encore le LCL. Avec l’avènement d’Internet, de nombreux courtiers en ligne ont vu le jour, ces purs players proposent une offre de courtage exclusivement en ligne.

On peut notamment citer Degiro, eToro, Bourse Direct ou Binck. Les banques en ligne proposent aussi une offre Bourse à leurs clients comme Boursorama, BforBank, Fortuneo ou ING.

À noter : aujourd’hui, tous les acteurs de courtage, y compris les acteurs traditionnels, offrent à leurs clients la possibilité de passer des ordres via une plateforme web. Tous ne sont pas pour autant des courtiers en ligne.

Toujours est-il qu’il existe aujourd’hui des dizaines d’entreprises qui offrent des services de courtage sur Internet, et nombreuses sont celles qui sont aussi bonnes, voire meilleures que les courtiers Bourse traditionnels.

Profiter de tarifs attractifs

De fait, les courtiers en ligne permettent de faire baisser les coûts chaque mois. Contrairement aux courtiers traditionnels, ils proposent des tarifs attractifs. Rappelons qu’ils ne pratiquent ni droits de garde, ni frais de tenue de compte et se limitent le plus souvent aux seuls frais de courtage. En outre, ils offrent souvent à leurs nouveaux clients des ordres gratuits, remboursement des frais de transfert, etc.

Bénéficier de services étoffés, notamment en termes de supports pédagogiques

Les courtiers en ligne proposent pour la plupart des outils de trading ultra performants (plateformes de trading sophistiquées, cours en temps réel, alertes sur les principales annonces économiques, etc.) mais aussi des services dédiés et de nombreux supports pédagogiques. Vous pourrez ainsi consulter les points marchés et bénéficier d’un éclairage économique sur l’actualité du moment, vous plonger dans des webinaires ou des livres blancs pour tout savoir sur le passage d’ordre ou l’analyse technique, etc.

Pouvoir trader partout et tout le temps

Enfin, les courtiers en ligne vous proposent d’avoir accès à votre plateforme de trading depuis leur site web ou leur appli mobile. Vous pouvez ainsi trader partout et tout le temps, pour peu que vous disposiez d’une connexion Internet. Les marchés étrangers et le nombre de produits accessibles, est en outre, très étoffé chez certains courtiers en ligne, vous permettant véritablement de vous positionner sur une part très significative de la cote de toutes les grandes places financières mondiales.

Tous ces avantages jouent indubitablement en faveur de l’investisseur. Pensez-y au moment de choisir votre futur broker !

Investir en Bourse : comment choisir votre courtier en ligne ?

Vous souhaitez vous mettre au trading ou bien vous voulez changer de broker, l’offre trop restreinte de produits et/ou les frais prohibitifs payés chaque mois vous y incitant ? Voici nos 10 conseils pour choisir son futur courtier en mettant toutes les chances de son côté.

Privilégier un courtier en Bourse avec une offre de services étoffée

Mieux vaut commencer par demander les conseils d’un courtier qui offre des services complets. Il est souvent d’une grande aide auprès d’investisseurs particuliers novices qui peuvent encore avoir besoin de prendre confiance et de se familiariser avec les marchés. Une fois plus sûr de vous, vous pourrez davantage gérer vos investissements.

Plusieurs courtiers en Bourse proposent d’ailleurs des webinaires, livres blancs, vidéos de formation, etc. Quasiment tous possèdent un numéro de téléphone et un service de chat en ligne, grâce auxquels vous pouvez joindre des experts financiers et boursiers pour poser vos questions. Vérifiez que c’est bien le cas avant de souscrire chez un courtier.

La disponibilité de votre courtier en Bourse est essentielle

Essayez de vous connecter au site ou à l’application du courtier à différents moments de la journée, surtout pendant les heures de grande affluence boursière. Vérifiez combien de temps leur site ou application met à charger et cliquez sur quelques liens pour vous assurer qu’il n’y ait pas de problèmes techniques.

Un courtier en Bourse accessible en ligne partout et tout le temps !

Nous ne pouvons pas toujours être devant notre ordinateur, par conséquent, vérifiez que les autres moyens de connexion à la plateforme de votre courtier soient faciles et agréables à utiliser. L’usage des smartphones et tablettes pour le courtage en ligne n’en finit plus de progresser. L’application mobile doit vous garantir les mêmes fonctionnalités que le site du courtier et la navigation doit être fluide et intuitive. Et parce qu’on ne sait jamais (en rade de batterie ou coincé dans un endroit où la connexion à internet est inexistante), vérifiez que vous pouvez toujours passer vos ordres de Bourse par téléphone en cas d’urgence.

L’importance de la notoriété et du sérieux du courtier en ligne

Que disent les autres sur les services du courtier en Bourse ? Tout comme vous devez faire quelques recherches avant d’acheter une action, vous devez glaner le plus possible d’informations à propos de votre courtier.

Avant de choisir un courtier en Bourse avec lequel investir, vous devez impérativement vous assurer que l’intermédiaire pressenti ne figure pas sur une liste noire de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et que le courtier en ligne est autorisé à opérer en France. Prêtez particulièrement attention à la localisation du siège social du courtier. Les zones offshores comme Malte ou Chypre doivent vous alerter. Elles sont souvent choisies par les brokers qui veulent bénéficier d’une régulation plus souple et moins contraignante. Préférez un courtier dont le siège social est situé à Paris ou dans une autre place financière européenne de renom. Assurez-vous également que le courtier dispose bien sur son site d’une page indiquant les mentions légales obligatoires. Vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d’investissement habilités sur le site Regafi.

Le prix ne fait pas tout dans le choix de votre broker en ligne

N’ouvrez pas votre compte chez un courtier juste parce qu’il propose les frais de courtage les plus bas. Les tarifs affichés varient énormément, allant de moins de 50 centimes à une dizaine d’euros par ordre. Mais attention, si un courtier en ligne est cher, cela ne signifie pas nécessairement non plus qu’il propose un service exemplaire. Ne vous focalisez pas uniquement sur le prix pour jauger de la qualité d’un courtier.

De plus, vous trouverez souvent des inscriptions en petits caractères précisant quels sont précisément les services auxquels vous avez droit. La plupart du temps, les tarifs seront plus élevés pour les transactions sur les places boursières étrangères, sur d’autres produits que les actions et sur toutes les transactions au téléphone. Il se peut que vous découvriez que le tarif annoncé ne s’applique pas au type de transaction que vous souhaitez.

Le capital investi et le profil requis avant d’ouvrir un compte sont à vérifier auprès du courtier en ligne

Regardez attentivement le montant que la société de courtage vous demande de verser pour ouvrir un compte. Attention aux dépôts minimums assez élevés. Certains courtiers Bourse demandent jusqu’à 100 000 euros de capital investis minimum pour ouvrir certains comptes « premium ». Cela peut convenir à certains investisseurs actifs, mais (hélas) pas à tous les investisseurs particuliers.

Autre point à avoir en tête : certaines offres « premium » ou options/abonnements les moins chers ne sont accessibles qu’aux investisseurs actifs qui réalisent un nombre minimum d’opérations en un laps de temps déterminé (le plus souvent, il s’agit d’un nombre d’ordres minimum à effectuer en 1 mois).

Le nombre de produits financiers disponibles chez le courtier en Bourse est important

Au moment de choisir un courtier en ligne, nous sommes nombreux à nous lancer trop rapidement dans l’achat d’actions, souvent françaises. Rappelez-vous qu’il existe de nombreuses autres places boursières et d’autres possibilités d’investissement, comme les certificats, les obligations, les Sicav et FCP, les ETF ou encore les options.

Attention toutefois, si vous souhaitez réaliser des transactions sur des marchés étrangers ou des produits de Bourse complexes qui comportent un effet de levier et/ou des risques inhérents aux produits, il est sans doute préférable d’opter pour un courtier Bourse à même de vous fournir l’information nécessaire à votre prise de décision d’investissement.

La qualité du service client du courtier en ligne est primordiale : privilégiez-la !

Rien de plus exaspérant que de rester assis pendant 10 minutes en attendant de l’aide.

Avant d’ouvrir un compte, contactez le service client avec une question pour constater le temps d’attente avant d’obtenir une réponse.

Les différentes études et trophées sont également un gage de sérieux. Investment Trends sort chaque année un rapport sur le courtage en ligne en France. Cette étude détaillée du marché du courtage de produits de Bourse, basée sur un sondage auprès de plusieurs milliers d’investisseurs particuliers, permet de se faire une idée du marché et des grandes tendances qui l’animent. Les trophées décernés par ce même organisme mais également le Label d’Excellence des Dossiers de l’Épargne, le prix « Service Client de l’année » permettent de juger de la qualité d’offre de services proposée par les différents brokers.

Préférer les comptes de courtage rémunérés par votre courtier en Bourse

Il est probable que vous ayez des espèces sur votre compte titre. Certains courtiers offriront de les rémunérer, actuellement, à des taux très bas. Mais même très faible, une rémunération pour de l’argent qui ne court aucun risque, n’est pas à négliger.

Renseignez-vous auprès du courtier pour savoir ce qu’il offre. En fait, c’est une bonne question à poser pour tester le service client.

Les promotions d’une société de courtage ne font pas tout : comparez les prix

Le montant minimal d’un ordre de courtage a été divisé par dix ces dix dernières années, passant en moyenne de 5 euros en 2006 à 0,45 euro en 2015. Notez cependant que les frais de courtage se sont stabilisés depuis, pour des raisons de logique économique. Le marché semble en effet avoir atteint un point d’équilibre.

Désormais, la modification notable liée aux prix est souvent le recours de plus en plus fréquent à des promotions limitées dans le temps. Il convient donc d’être aux aguets sur les extras que les sociétés de courtage offrent à leurs nouveaux clients. Attention cependant, ne prenez pas de décision en vous fondant exclusivement sur les 1 000 euros de transactions gratuites mais réfléchissez-y et comparez les prix des principaux courtiers en Bourse.

Quel est le meilleur courtier en Bourse ?

Il n’existe pas un meilleur courtier en Bourse qui serait le courtier idéal pour tous. Chaque investisseur étant différent, les besoins de chacun ne peuvent être identiques. Comment alors déterminer quel est le meilleur courtier en Bourse au moment de choisir son broker ? La réponse est simple : identifiez vos besoins et vos envies.

Celui qui propose un accès aux marchés et produits que vous voulez trader

De fait, le meilleur courtier sera d’abord celui qui vous proposera un accès aux produits que vous voulez trader. Si vous aimez mettre en place des stratégies à effet de levier ou de vente à découvert et que le courtier que vous envisagez ne propose par le SRD, cherchez-en un autre. De même, si vous souhaitez investir sur des valeurs américaines et canadiennes, small et midcaps comprises, vous devrez dans un premier temps dénichez les courtiers qui vous donnent l’accès à ces marchés.

Celui qui fournit un accompagnement adapté à votre profil

Dans un second temps, choisissez le courtier qui vous permettra d’utiliser les outils souhaités (si vous ne jurez que par Pro Real Time, limitez votre recherche de broker à ceux qui proposent cette plateforme de trading) mais aussi de bénéficier des services que vous jugez indispensables ou souhaitables.

Vous voulez vous mettre au trading social ? Envisagez eToro, le leader mondial dans ce domaine. Vous voulez pouvoir approfondir votre formation et apprendre les bases du trading ? Bourse Direct propose des formations gratuites à Paris et en province. Vous voulez un point marché régulier ? Boursorama propose un décryptage de l’actualité économique tous les matins.

Un courtier en Bourse au meilleur prix

Enfin, lorsque vous aurez retenu les courtiers vous proposant les produits, marchés, outils et services désirés, vous n’aurez plus qu’à les départager en faisant entrer en compte les tarifs pratiqués. Attention, les traders les plus actifs devront peut-être tenir compte des frais de courtage plus en amont dans leur processus de décision car la différence de prix entre courtiers peut être très importante.

Quelques questions sur le courtier en ligne ?

Pourquoi choisir un courtier en ligne ?
Opter pour un courtier en ligne permet de profiter de plateformes et outils innovants. De plus, le courtier en Bourse propose souvent des supports pédagogiques étoffés, le tout à un prix très attractif par rapport aux banques traditionnelles.

Combien coûte un courtier en Bourse ?
Le tarif varie considérablement selon le type de courtier. Tous sauf eToro pratiquent des frais de courtage mais les courtiers traditionnels ajoutent souvent des droits de grade et frais annexes. Retenez que les frais de courtage varient selon les marchés concernés (Europe, US, Japon…) et les produits financiers (actions, ETF, OPCVM…).

Comment choisir un courtier en ligne ?
Pour choisir un courtier, appuyez-vous d’abord sur son offre de produits financiers (quels types de produits sont proposés, sur quels marchés), puis sur la gamme d’outils (plateforme de trading, stockscreener et logiciel d’analyse technique) et services (points marchés, webinaires, formations) mis à votre disposition. Enfin, comparez les prix.

Quel est le meilleur courtier en Bourse ?
Le meilleur courtier Bourse est celui qui sera le plus adapté à vos besoins. Par conséquent, il s’agit de celui qui vous permet d’investir sur les produits que vous voulez sur les marchés qui vous intéressent, en vous proposant les outils de trading et les services qui vous intéressent, le tout au meilleur prix.


Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


comparatif-frais-bancaires
3-societes-foncieres-cotees-rentables
crypto-monnaie-investissement-risques
coronavirus-bourse-proteger-vos-placements