Bourse : qu’est-ce qu’une action et comment en acheter ?

Le 29 mars 2020

action-bourse-comment-en-acheter

Qu’est-ce qu’une action ? Quels sont les différents types d’actions existants ? Pour quelles raisons une société émet-elle des actions ? Quels marchés permettent d’acheter des titres d’une société ? Qui peut acheter et vendre des actions ? Quelles différences entre une action et une obligation ? Découvrez toutes nos explications sur la Bourse et les actions.

Action : une part du capital d’une société

Une action représente une part du capital de la société.

C’est en quelque sorte le titre de propriété d’une part de la société qui l’a émise. La part qu’un associé détient dans la société est proportionnelle au nombre d’actions de cette société qu’il détient.

Pour mieux comprendre ce mécanisme, imaginez-vous une grande maison. Cette maison représente le capital d’une entreprise. Elle comporte un certain nombre de mètre carré. Chaque action est un mètre carré. Plus vous détenez de mètres carrés (d’actions), plus grande est votre part de la maison (capital total). Si l’entreprise, via une augmentation de capital, émet de nouvelles actions, elle agrandit la maison, en créant de nouvelles pièces. Ces dernières peuvent être achetées soit par les actionnaires existants, soit par de nouveaux investisseurs désireux de devenir actionnaires de cette société.

Quand vous achetez une action, vous devenez un actionnaire de l’entreprise. Vous possédez alors une part des capitaux propres de l’entreprise. De ce fait, l’actionnaire possède un droit sur l’actif et sur les bénéfices de l’entreprise.

Les différents types d’actions : les actions classiques et les actions privilégiées

action-en-bourse

Il existe deux grands types d’actions :

  • les actions classiques, les plus répandues, qui donnent le droit à leur propriétaire de voter lors des assemblées générales d’actionnaires et de percevoir d’éventuels dividendes ;
  • les actions privilégiées, qui ne confèrent pas de droit de vote aux assemblées mais donnent à leur détenteur un droit de préemption sur les actionnaires classiques, ce qui signifie qu’en cas de faillite de l’entreprise, au moment de sa liquidation, ils seront dédommagés avant les actionnaires classiques.

Pourquoi une société émet des actions ?

Émettre des actions est un moyen pour une société de se financer. En effet, pour lever des fonds, une entreprise peut traditionnellement procéder de trois manières différentes :

  • emprunter de l’argent à une banque ;
  • emprunter de l’argent directement aux investisseurs sur les marchés financiers (émission d’obligations) ;
  • vendre aux investisseurs des parts de son capital (émission d’actions).

De nombreuses raisons peuvent donc pousser une société à émettre des actions. Une entreprise, pour se développer à l’international, pour lancer un projet en recherche et développement (R&D), pour embaucher de nouveaux salariés et bien évidemment plein d’autres choses encore a besoin d’argent.

Le marché primaire et secondaire pour l’achat d’actions

Une société, lorsqu’elle vend à des investisseurs des parts de son capital pour se financer, émet donc des actions. Deux cas de figure existent.

Première possibilité : l’entreprise introduit son capital en Bourse, sur le marché dit « primaire », c’est-à-dire le marché des actions nouvelles. On parlera alors d’introduction en bourse ou d’IPO. Retenez bien ce terme qui signifie « Initial Public Offering », équivalent anglais de « introduction en Bourse » et est très usité par la presse spécialisée.

Deuxième possibilité : une société déjà cotée en Bourse, qui a besoin d’argent, choisit d’émettre de nouvelles actions. Elle les vendra, comme lors de son introduction en Bourse, sur le marché primaire. On appelle cela une augmentation de capital. Cette décision est prise en assemblée générale extraordinaire.

Le marché primaire n’est évidemment pas le seul. On peut tout à fait acheter des actions à quelqu’un d’autre qu’à la société émettrice. Lorsqu’une société a été introduite en Bourse, ses actions peuvent en effet être revendues sur le marché « secondaire ». Il s’agit, pour faire simple, du marché des actions d’occasion.

La Bourse : la place de marché où acheter et vendre des actions

La Bourse est le lieu immatériel où s’achètent et se vendent des actions. On peut donc dire qu’il s’agit d’une place de marchés où s’échangent, contre de l’argent, des parts d’entreprises.

En France, les actions sont cotées en continu, au cours de cinq séances par semaine, du lundi au vendredi, de 9h à 17h30.

Découvrir aussi notre dossier complet CAC 40 : tout ce qu’il faut savoir avant d’investir

Action Vs obligation : quelles différences entre ces titres ?

Les obligations et les actions sont deux types de produits financiers utilisés par les investisseurs pour valoriser leur capital. Mais il s’agit de deux produits très différents.

Les actions sont des titres de propriété d’une entreprise tandis que les obligations sont des titres de créance d’une société.

Le détenteur d’une action détient une part du capital de la société dont il devient associé. Son action lui confère le droit de toucher une partie des bénéfices futurs et un droit de vote lors des assemblées générales. En ce qui concerne le détenteur d’une obligation, il détient lui, une part de la dette de la société, et devient créancier de l’entreprise ou l’État qui l’a émise.

Il est généralement bien plus rémunérateur de détenir une action plutôt qu’une obligation. Cependant, le créancier prend moins de risques. Notez qu’il bénéficie d’un avantage de taille sur l’actionnaire : en cas de faillite de l’entreprise, le détenteur d’une obligation sera remboursé avant l’actionnaire. Rappelons toutefois que le détenteur d’une obligation n’a aucun droit sur les bénéfices générés par l’entreprise.

Qui peut vendre et acheter des actions en Bourse ?

La Bourse est ouverte à tous et tout le monde peut y acheter ou y vendre des actions : les particuliers donc bien sûr, mais aussi les banques, les compagnies d’assurance, les fonds de pension, et également les entreprises qui peuvent acheter ou vendre les actions d’autres entreprises.

Comment acheter une action ?

Pour acheter une action, l’investisseur doit d’abord ouvrir un compte chez un courtier Bourse et choisir une ou des enveloppe(s) (compte-titres, PEA, PEA PME, PEA Jeunes) permettant de loger ses titres.

Une fois votre compte-titres ou votre PEA souscrit, vous devrez effectuer un passage d’ordre. Concrètement, il s’agit de placer un ordre d’achat (ou de vente) sur un titre donné, précisant le nombre d’actions que vous voulez acheter (ou vendre), à quel prix, en payant au comptant ou en ayant recours au service de règlement différé ou SRD (cette option n’est possible que sur un compte-titres et pour certaines actions uniquement).

Attention, il est aussi possible de détenir une action au nominatif et dans ce cas, les titres sont directement inscrits et gérés par la société émettrice. L’actionnaire est alors contraint d’ouvrir un compte auprès de chaque société cotée dont il détient des actions alors que la détention d’actions « au porteur » permet de rassembler tous ses investissements sur un ou quelques supports (compte-titres, PEA, etc.).

Comparatif courtier Bourse pour investir dans une action

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
etoroToutes les actions, 0 % commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
xtbTrader les actions avec 0% de commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
courtier-degiro0,04 % par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 50 marchés internationaux. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*Découvrez
courtier-bourse-direct1000 € de frais de courtage offerts, frais de transfert remboursés et formation gratuite jusqu'au 31/10/20*Découvrez
fortuneo100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 29/10/20*Découvrez
bforbank2000 € de frais de transfert remboursés + ProRealTime offert jusqu’au 12/11/20*Découvrez
logo-boursorama-banque A partir de 1,99 € l'ordre de Bourse*Découvrez
*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

Comment gagner de l’argent avec les actions ?

L’investisseur qui détient des actions peut gagner de l’argent de deux façons. D’une part, l’action peut verser un dividende et dans ce cas, le détenteur du titre touche tous les ans ou plusieurs fois par an, une somme qui correspond au rendement de l’action. Notez que toutes les sociétés ne versent pas de dividendes. Elles peuvent le faire mais ne sont en aucun cas forcées de le faire. Elles peuvent garder cette part des bénéfices pour financier leur développement. Cela ne signifie pas que l’actionnaire ne gagnera pas d’argent en investissant dans une société de ce type.

En effet, il existe un second moyen pour l’actionnaire de gagner de l’argent grâce à une action : réaliser une plus-value lors de la revente. Cela signifie que l’actionnaire a revendu son action plus chère qu’il ne l’a achetée (le cours de l’action a augmenté).

Quelques questions sur les actions en Bourse ?

Comment acheter une action ?
Vous pouvez acheter une action en passant un ordre de Bourse auprès de votre courtier comme Bourse Direct ou de votre banque comme Boursorama Banque en ayant au préalable ouvert une enveloppe destinée à détenir vos titres : PEA, PEA-PME, PEA jeunes ou encore compte-titres, pour les actions hors UE et les stratégies d’investissement sophistiquées.

Comment détenir une action ?
Un actionnaire peut détenir ses actions soit au nominatif et dans ce cas, les titres sont directement gérés par la société émettrice qui effectue elle-même les opérations comme le versement de dividendes ou l’attribution d’actions nouvelles par exemple ; soit au porteur, ce qui signifie que seul l’intermédiaire financier (courtier ou banque) connaît l’identité du porteur. C’est le cas le plus fréquent, celui des actions détenues via un compte titres ou un PEA.

Comment gagner de l’argent avec les actions ?
Il existe deux moyens de gagner de l’argent avec une action. D’abord, le rendement d’une action est lié au dividende versé à ses actionnaires. Attention, les sociétés peuvent choisir de ne pas en verser. L’autre façon de gagner des sous avec l’investissement en action est de réaliser une plus-value, c’est-à-dire de revendre une action plus chère qu’on ne l’a acquise.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading societes-bourse-classement-argent-cash-tresorerie
Bourse et Trading capgemini-analyse-bourse
ISR fonds-thematique-allianz-global-investors-sante
Produits Financiers investir-pme-societe-placement