Comment investir dans l’action Total Energies en Bourse ?

Le 03 septembre 2021

Total Energies analyse Bourse mastodonte mondial energie

TotalEnergies se positionne actuellement à la  5ème place des plus fortes capitalisations du CAC 40 et à la 7ème place des plus grandes compagnies énergétiques mondiales en termes de capitalisation boursière. Découvrez notre analyse de TotalEnergies : ses parts de marché, son histoire, ses succès, son implantation internationale ainsi que son offre énergétique en constante évolution, notamment dans le secteur de l’électricité.

Retrouvez également dans cet article le parcours boursier de TotalEnergies ainsi que notre étude des résultats financiers de ce poids lourd du secteur, dont le chiffre d’affaires 2020 s’élève à 140,7 milliards de $.

Enfin, nous nous demanderons s’il peut être intéressant ou non d’investir en Bourse dans l’action TotalEnergies.

Infographie : chiffres-clé du groupe Total Energies

Total Energies infographie chiffres cles

25 GW : TotalEnergies ambitionne une production électrique de 25 GW d’ici 2025

7 % : rendement actuel du dividende TotalEnergies

140,7 milliards de $ : chiffre d’affaires 2020 de TotalEnergies

2,9 millions de BEP (barils équivalent pétrole) produits par jour en 2020 par TotalEnergies

Cours action Total Energies en Bourse


AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Total Energies : société parmi les leaders mondiaux de l’énergie

Parts de marché de Total Energies

Avec 140,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires 2020, TotalEnergies s’octroie la place de 7ème plus grande société pétrolière mondiale.

Début septembre 2021, les 6 majors pétroliers mondiaux devant TotalEnergies sont :

  • Saudi Aramco (Arabie Saoudite) avec 1 869 milliards de $ de capitalisation boursière ;
  • Exxon Mobil (USA) avec 234 milliards de $ de capitalisation boursière ;
  • Reliance Industries (Inde) avec 205 milliards de $ de capitalisation boursière ;
  • Chevron (USA) avec 190 milliards de $ de capitalisation boursière.
  • Royal Dutch Shell (Pays-Bas) avec 156 milliards de $ de capitalisation boursière ;
  • PetroChina (Chine) avec 130 milliards de $ de capitalisation boursière.

Arrive ensuite TotalEnergies capitalisant 117 milliards de $ en Bourse.

En termes de production, le groupe TotalEnergies a franchi le seuil des 3 millions de BEP (barils équivalent pétrole) par jour, courant 2019. Ce seuil est légèrement supérieur à celui de 2020 établi à 2,9 millions de BEP/jour.

Cette production est scindée en deux grandes catégories énergétiques :

  • 1,30 million de barils de pétrole produits par jour ;
  • 1,57 million de BEP / jour de gaz (dont GNL, Gaz Naturel Liquéfié et Condensats).

La production mondiale pétrolière est de l’ordre de 100 millions de barils par jour en temps normal. Elle a toutefois chuté de 9 % à la suite des événements liés au Covid-19 pour s’établir à 91 millions de barils par jour courant 2020. Par conséquent, la part de marché du groupe TotalEnergies atteint 3,18 % à l’échelle du globe en 2020.

Histoire et succès du groupe Total Energies

Le groupe naît en France en mars 1924, grâce à Raymond Poincaré. À cette époque, la société s’appelait « Compagnie Française des Pétroles ».

En 1933, le groupe construit en Normandie une grande raffinerie d’une capacité annuelle de raffinage de l’ordre de 900 000 tonnes. Quatre ans plus tard, en 1937, le groupe inaugure son premier supertanker (navire de transport pétrolier) d’une capacité de chargement de 21 500 tonnes.

C’est en 1954, que la marque Total est née. Son logo en lettre rouges sur fond blanc est resté emblématique.

Les opérations « offshore » (exploitation pétrolière en mer), qui débutent en 1982, figurent également parmi les grands succès du groupe Total. Dans les années 1999/2000, le groupe réalise quelques acquisitions majeures en rachetant les groupes pétroliers Petrofina et Elf Aquitaine.

En 2020, le groupe Total transforme son nom en TotalEnergies afin de mettre en avant sa diversité énergétique, notamment dans le secteur de l’électricité et des énergies renouvelables.

Total Energies, une présence internationale

Le groupe TotalEnergies est présent au sein de 130 pays et compte 105 476 collaborateurs fin 2020. Presque 63 % des effectifs de TotalEnergies sont situés en Europe (dont 34 % en France) ainsi que 37 % dans le reste du monde.

Les activités industrielles de TotalEnergies sont réparties sur 168 sites :

  • 89 sites spécialisés dans la chimie de spécialités ;
  • 35 usines de production de lubrifiants ;
  • 27 sites pétrochimiques (dont 6 plateformes de raffinage-pétrochimie) ;
  • 17 raffineries (dont 1 bioraffinerie).

Notons également qu’une partie conséquente de la production d’hydrocarbures de TotalEnergies s’effectue au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe et en Asie Centrale.

TotalEnergies est également un grand distributeur de carburants en stations-service. On retrouve ces stations-service dans la plupart des villes françaises et en bordure de nombreuses routes, sous les noms de « Total » ou « Total Access ». Les stations Total sont également implantées dans le reste du monde, principalement en Europe et en Afrique avec 15 500 stations-service sur le globe.

Transition énergétique chez Total

Le groupe TotalEnergie a bien compris que la transition énergétique est incontournable.

De ce fait, les actifs de TotalEnergies dédiés à la production électrique et aux énergies renouvelables sont en croissance exponentielle comme en témoigne les 47 TeraWatts / heure distribués en 2020 à ses 5,6 millions de clients particuliers et professionnels

Ajoutons également que TotalEnergies gère 21 000 points de recharges électriques en Europe répondant ainsi à un besoin croissant des populations en véhicules électriques.

Du côté des énergies renouvelables, TotalEnergies dispose de 7 GW de capacité de production et cette quote-part ne cessera d’augmenter au fil des prochaines années. Le groupe ambitionne d’atteindre les 25 GW d’énergie propre d’ici 2025. À titre de comparaison, les 57 réacteurs nucléaires français ont une capacité de production installée de 63 GW. Cela signifie donc que dans 4 ans, TotalEnergies souhaite atteindre 39 % de la production française nucléaire actuelle grâce à des sources renouvelables (solaire, éolien, bioénergies, et autres technologies vertes).

Le groupe TotalEnergies veut être exemplaire sur l’écologie. Il estime que la réduction des émissions polluantes est un axe essentiel de sa future compétitivité, dans un monde en constante évolution. C’est ainsi qu’il ambitionne le zéro Carbone d’ici 2050.

Le GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) devrait également avoir un rôle clé dans l’énergie de demain. Le GNV est décliné en deux natures : le GNC (Gaz Naturel Comprimé) et le GNL (Gaz Naturel Liquéfié). Ces derniers sont composés à 90 % de méthane. Le gaz est la moins polluante des énergies fossiles.

Résultats financiers de Total Energies : une rentabilité long terme préservée



Le groupe TotalEnergies présente l’avantage clé de rester bénéficiaire sur le long terme, même lorsque les prix des matières énergétiques sont au plus bas.

Pour preuve, les prix du pétrole et du gaz ont été historiquement faibles fin 2018 / début 2019, fin 2015 / début 2016 et depuis mars 2020. Malgré ce contexte, le groupe TotalEnergies a su maintenir ses profits ainsi que la création de valeur en faveur de ses actionnaires en distribuant un dividende haussier sur le long terme.

Cependant, l’année 2020 fait figure d’exception sur le long terme du fait du contexte lié au Covid et aux confinements répétés des populations. Notez que TotalEnergies a subi un recul de son chiffre d’affaires de 30 % en 2020 ainsi qu’une perte financière de 7,3 milliards d’€.

Graphique du chiffre d’affaires de Total Energies sur 10 ans

(en milliards de $)

Total Energies diagramme CA sur 10 ans 2011-2020

Au cours des 10 dernières années, le chiffre d’affaires de TotalEnergies évolue entre 140,7 et 236,1 milliards de dollars. Il est globalement en tendance haussière entre 2010 et 2014, puis connaît un repli en 2015 ainsi qu’en 2016, passant de 236,1 milliards de $ en 2014 à 149,7 milliards de $ en 2016.

S’ensuit une nouvelle phase de croissance jusqu’en 2018 pour atteindre 209,4 milliards de $, avant de chuter légèrement en 2019 et de manière plus marquée en 2020 du fait de la situation liée au Covid-19.

Le chiffre d’affaires moyen 10 ans de TotalEnergies entre 2011 et 2020 est de 184,7 milliards de dollars.

Graphique du bénéfice de Total Energies sur 10 ans

(en milliards de $)

Total Energies diagramme profits sur 10 ans 2011-2020

Au cours des 10 dernières années, le bénéfice net de TotalEnergies évolue entre 4,3 et 12,6 milliards de $, sauf en 2020 où il accuse une perte de 7,3 milliards de $. Sa tendance entre 2011 et 2014 a été baissière, passant de 12,6 milliards de $ à 4,3 milliards de $. Puis, à l’inverse, cette tendance est devenue haussière entre 2014 et 2018, avec un bénéfice passant de 4,3 milliards de $ à 11,6 milliards de $. Ce bénéfice est en léger repli entre 2018 et 2019 et passe dans le rouge en 2020 avec une perte de 7,3 milliards de $.

Cette perte s’explique principalement par le « manque à gagner » de chiffre d’affaires à hauteur de 60 milliards de $ comparativement à celui de 2019 car nous n’avons pas constaté de postes de dépenses anormalement élevés au compte de résultat de 2020.

Le bénéfice moyen de TotalEnergies entre 2010 et 2019 est de 7,14 milliards de dollars.

Découvrir aussi notre sélection de 3 actions prometteuses en Bourse pour 2021

Graphique des capitaux propres de Total Energies sur 10 ans

(en milliards de $)

Total Energies diagramme capitaux propres sur 10 ans 2011-2020

Les capitaux propres de TotalEnergies sont en croissance systématique entre 2011 et 2019, passant de 68,3 milliards de $ à 119,3 milliards de $, puis connaissent un repli à 106,1 milliards de $ en 2020.

La valeur des capitaux propres d’une société sont similaires à sa valeur comptable inscrite au bilan consolidé (valeur totale des actifs, déduite de la valeur totale des passifs).

Dividende Total Energies



Graphique du dividende de Total Energies sur 10 ans

(en € par action, date d’exercice retenue)

Total Energies diagramme Dividendes sur 10 ans 2011-2020

Le dividende de TotalEnergies est en tendance haussière sur le long terme, passant de 2,28 € en 2011 à 2,68 € en 2019, soit une croissance de + 17,54 % sur cette période. Il enregistre ensuite un léger repli à 2,64 € en 2020.

Le coupon de TotalEnergies est versé à fréquence trimestrielle. Pour exemple, le dividende voté au titre de l’année fiscale 2020 pour 2,64 € par action, a été versé à ces dates :

  • 1er acompte de 0,66 € versé le 2 octobre 2020 ;
  • 2ème acompte de 0,66 € versé le 11 janvier 2021 ;
  • 3ème acompte de 0,66 € versé le 1er avril 2021 ;
  • le solde de 0,66 € versé le 1er juillet 2021.

Le rendement du dividende TotalEnergies est donc de 7,07 % à son cours actuel de 37,34 €.

Notons également que TotalEnergies maintient son dividende en 2021 malgré une année plus difficile pour le groupe.

Total Energie : une amélioration franche des résultats au 1er semestre 2021

Les résultats financiers semestriels 2021 de TotalEnergies sont en nette amélioration, notamment grâce au retour à une situation bénéficiaire par rapport à celle de 2020. Il en ressort les principaux éléments suivants :

  • une hausse de + 30,44 % du chiffre d’affaires entre le S1 2020 et le S1 2021, passant de 69,60 milliards de $ à 90,79 milliards de $ ;
  • un retour au bénéfice entre le S1 2020 et le S1 2021, passant d’une perte de 8,42 milliards de $ à un profit de 5,71 milliards de $ ;
  • une hausse de la valeur des capitaux propres de + 6,8 %, passant de 103,5 milliards de $ au S1 2020 à 110,6 milliards de $ au S1 2021.

Cette franche amélioration des résultats semestriels de TotalEnergies indique un retour à la normale. En effet, TotalEnergies renoue avec la rentabilité économique habituelle de long terme du groupe. 2020 peut donc être considérée comme étant une année « à oublier ».

Consulter également notre dossier 10 conseils pour choisir son courtier en ligne

Action Total Energies : analyse des résultats financiers et valorisation en Bourse



Total Energies : notre étude des ratios financiers de la société pétrolière

TotalEnergies présente les ratios suivants à son cours de Bourse actuel de 37,34 € au 31 août 2021 :

  • un BPA 2020 (Bénéfice Par Action) négatif mais qui reste positif en moyenne 3 ans (2018-2020) établi à 1,86 € (-2,90 € en 2020 ; 4,20 € en 2019 ; et 4,27 € en 2018), soit une rentabilité bénéficiaire des BPA moyens 3 ans restant assez correcte à 4,95 % ;
  • des capitaux propres de 40,77 € par action (106 085 millions d’€ / 2 602 millions d’actions au capital) par action, légèrement supérieurs au cours de Bourse actuel ;
  • un ratio d’endettement sur capitaux propres raisonnable établi à 0,73.

Selon ces ratios, les actions du groupe TotalEnergies au cours actuel de 37,34 € restent, selon nous, attractives.

Analyse graphique du cours de l’action Total Energies en Bourse à long terme

Graphique du cours action Total Energies sur 20 ans

total energies graphique cours actions 1999-2021

Le cours de Bourse de l’action Total Energies a évolué selon quatre grandes tendances ces 20 dernières années :

  • une hausse de + 174 % entre début janvier 1999 et début juin 2007 ;
  • un repli de – 45 % entre début juin 2007 et mi-septembre 2011 ;
  • une croissance de + 56 % entre mi-septembre 2011 et début octobre 2018 ;
  • un repli de – 55 % entre début octobre 2018 et mi-mars 2020 ;
  • suivi d’un retracement haussier de + 49 % depuis mi-mars 2020 pour s’établir à 37,34 €.

Sur cette période, l’action TotalEnergies a connu un pic haussier à plus de 60 € courant juin 2007.

Faut-il investir en Bourse dans l’action Total Energies ?



Avantages du groupe Total Energies

  • une valorisation boursière actuelle attractive au regard du bilan consolidé (décote sur valeur d’actif net, faible ratio d’endettement financier) ;
  • une rentabilité bénéficiaire moyenne 3 ans (BPA établi à 1,86 € entre 2018 et 2020) avoisinant les 5 % au cours de Bourse actuel de 37,34 € ;
  • un retour aux bénéfices au cours du 1er semestre 2021 ;
  • un endettement financier maîtrisé ;
  • un dividende maintenu en 2021 malgré une année 2020 difficile, offrant un rendement de 7 % ;
  • une implantation mondiale au sein de 130 pays, ainsi que des activités énergétiques diversifiées (exploitation pétrolière, raffinage, distribution, stations-service, électricité, etc.) ;
  • un groupe engagé dans la transition énergétique (TotalEnergies a pour ambition de produire 25 GW d’électricité issue de sources renouvelables d’ici 2025, soit 39 % de la production nucléaire française actuelle).

Inconvénients du groupe Total Energies

  • une certaine cyclicité des résultats, propre aux industries pétrolières, mais qui devrait se rétracter au fil des prochaines années du fait de la quote-part grandissante de TotalEnergies dans l’électricité ;
  • des activités potentiellement controversées notamment concernant le secteur offshore (extraction pétrolière en mer).

Total Energies : faut-il investir actuellement ?

Le groupe TotalEnergies figure parmi les plus grandes majors pétrolières au monde. Son modèle économique reste solide sur le long terme grâce à une profitabilité élevée.

Comme indiqué dans notre analyse et au regard de la nette amélioration des résultats au 1er semestre 2021, « l’accident » lié à la perte financière de 2020 est à oublier au regard du contexte particulier lié au Covid. La crise boursière du Covid a présenté une opportunité d’achat d’actions TotalEnergies pour moins de 30 € l’action, un investissement intéressant au regard des fondamentaux du groupe.

Aujourd’hui, à environ 37 € l’action TotalEnergies, le potentiel est logiquement moindre. Il nous semble cependant possible de viser les 45 € par action (hors dividendes), et donc avoisiner les 50 € par action si l’on considère 2 ans de détention et la perceptions de dividendes, soit potentiellement + 35 % sur un potentiel investissement en action TotalEnergie.

Notons également que le rendement du dividende TotalEnergie reste particulièrement intéressant à plus de 7 % au cours de Bourse actuel de l’action TotalEnergie, ce qui peut être considéré comme un point d’entrée attractif pour l’investisseur en recherche de rendement du dividende sur le long terme.

En effet, au cours de Bourse actuel de l’action TotalEnergies, l’investisseur devrait percevoir plus de 20 % de la valeur de son investissement initial après 3 années de détention.

Au regard de l’ensemble de ces éléments, il nous semble toujours opportun d’investir en action TotalEnergies.

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

Cette analyse comporte des éléments en multidevises du fait des comptes consolidés du groupe Total libellés en USD ($ américains) tandis que la cotation boursière de l’action Total est libellée en € (euro).

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur sur BFM et sur B Smart ainsi que co-fondateur du Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Bourse et Trading Comment investir nouvelle action CAC 40 Eurofins Scientific
Bourse et Trading quelles-perspectives-secteur-luxe-fin-2021
Banque banque-courtier-qui-propose-credit-conso-en-ligne