Total : analyse en Bourse du mastodonte mondial du pétrole et du gaz

Le 28 mai 2020

total-analyse-bourse-groupe-petrole

Total se positionne actuellement à la 4ème place des plus fortes capitalisations du CAC 40 et la 6ème place des plus grandes compagnies énergétiques mondiales. Découvrez notre analyse de Total : ses parts de marché, son histoire, ses succès, son implantation internationale ainsi que son offre énergétique.

Retrouvez également dans cet article, le parcours boursier de Total ainsi que notre étude des résultats financiers de ce poids lourd du secteur, dont le chiffre d’affaires 2019 s’élève à 200,3 milliards de $ pour un bénéfice net consolidé à 11,4 milliards de $*.

Enfin, nous nous demanderons s’il peut être intéressant ou non d’investir en Bourse dans l’action Total.

Infographie : chiffres-clé du groupe Total

analyse-bourse-action-total

25 GW : Total ambitionne une production électrique de 25 GW d’ici 2025.

2,68 € : dividende par action voté au titre de l’année 2019 et versé en 2020.

3,99 € : BPA 2019 (Bénéfice Par Action).

Plus de 3 millions de BEP (barils équivalent pétrole) produits par jour.

Cours action Total en Bourse

Total : société parmi les leaders mondiaux du pétrole et du gaz

Parts de marché de Total

Avec 200,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires 2019, Total s’octroie la place de 6ème plus grande société pétrolière mondiale.

Les 5 majors devant Total sont China Petroleum, Royal Dutch Shell, Saudi Aramco, BP et Exxon Mobil.

En termes de production, le groupe Total a franchi le seuil des 3 millions de BEP (barils équivalent pétrole) par jour, courant 2019. Ce BEP est en hausse de + 9 % sur un an.

Cette production est scindée en deux grandes catégories énergétiques :

  • 1,43 million de barils de pétrole produits par jour ;
  • 1,58 million de BEP / jour de gaz (dont GNL, Gaz Naturel Liquéfié et Condensats)

La production mondiale pétrolière est de l’ordre de 100 millions de barils par jour, d’où une part de marché du groupe Total à hauteur de 3 % à l’échelle du globe.

Histoire et succès du groupe Total

Le groupe naît en France en mars 1924, grâce à Raymond Poincaré. À cette époque, la société s’appelait « Compagnie Française des Pétroles ».

En 1933, le groupe construit en Normandie une grande raffinerie d’une capacité annuelle de raffinage de l’ordre de 900 000 tonnes. Quatre ans plus tard, en 1937, le groupe inaugure son premier supertanker (navire de transport pétrolier) d’une capacité de chargement de 21 500 tonnes.

C’est en 1954, que la marque Total est née. Son logo en lettre rouges sur fond blanc est resté emblématique.

Les opérations « offshore » (exploitation pétrolière en mer), qui débutent en 1982, figurent également parmi les grands succès du groupe Total. Dans les années 1999/2000, le groupe réalise quelques acquisitions majeures en rachetant les groupes pétroliers Petrofina et Elf Aquitaine.

Total, une présence internationale

Le groupe Total est présent au sein de 130 pays et compte 108 000 collaborateurs. Presque 63 % des effectifs de Total sont situés en Europe ; 18,9 % aux États-unis ; 9,4 % en Afrique ; 8 % pour la zone Asie-Pacifique et 0,9 % pour la région du Moyen-Orient.

Les activités de raffinage-pétrochimie de Total sont principalement situées en Europe ainsi que sur le continent américain, avec 102 sites cumulés. Les activités de production d’hydrocarbures de Total sont, elles, majoritairement situées au Moyen-Orient et en Afrique (1 336 kbep/j), ainsi qu’en Europe et en Asie Centrale (909 kbep/j).

Total est également un grand distributeur de carburants en stations-service. On retrouve ces stations-service dans la plupart des villes françaises et en bordure de nombreuses routes, sous les noms de « Total » ou « Total Access ». Les stations Total sont également implantées dans le reste du monde, principalement en Europe et en Afrique avec 10 922 stations-service.

L’offre énergétique du groupe Total




Total est principalement connu pour ses activités pétrolières et gazières. À cela s’ajoute une offre de commercialisation d’électricité, avec notamment la création de sa filiale Total Direct Energie en mars 2003.

La société propose la distribution d’électricité à ses 4 millions de clients particuliers, professionnels ainsi qu’aux collectivités.

Positionné comme 3ème acteur de l’électricité et du gaz en France, Total Direct Energie à réalisé un chiffre d’affaires 2018 de 4,78 milliards d’€ pour un bénéfice net de 35 millions d’euros.

Transition énergétique chez Total

Lors de sa communication du 5 mai 2020, liée à la coalition « Climate Action », Total annonce une belle ambition : zéro carbone d’ici 2050.

Le groupe Total veut être exemplaire sur l’écologie. Il estime que la réduction des émissions polluantes est un axe essentiel de sa future compétitivité, dans un monde en constante évolution.

Les attentes des populations et des gouvernements sont clairement axées sur la lutte contre le réchauffement climatique, la pollution des villes, la réduction des énergies fossiles, etc. D’ailleurs, l’objectif de la neutralité carbone d’ici 2050 est également l’objectif de l’Union Européenne. D’autres pays tendent aussi vers ces objectifs environnementaux.

Dans cette aventure, la première étape pour Total consiste à atteindre une capacité de production électrique renouvelable de 25 GW (GigaWatts) d’ici 2025. Pour se fixer une base comparative, les 57 réacteurs nucléaires français ont une capacité de production installée de 63 GW. Cela signifie donc que dans 5 ans, Total souhaite atteindre 39 % de la production française nucléaire actuelle grâce à des sources renouvelables (solaire, éolien, bioénergies, et autres technologies vertes).

Total propose déjà plus de 80 000 bornes de recharges pour véhicules électriques dont 15 000 en France.

Le GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) devrait également avoir un rôle clé dans l’énergie de demain. Le GNV est décliné en deux natures : le GNC (Gaz Naturel Comprimé) et le GNL (Gaz Naturel Liquéfié). Ces derniers sont composés à 90 % de méthane. Le gaz est la moins polluante des énergies fossiles.

Résultats financiers de Total : une rentabilité long terme préservée malgré la variation des prix de l’énergie

Le groupe Total présente l’avantage clé de rester bénéficiaire sur le long terme, même lorsque les prix des matières énergétiques sont au plus bas.

Pour preuve, les prix du pétrole et du gaz ont été historiquement faibles fin 2018 / début 2019, fin 2015 / début 2016 et depuis mars 2020 et malgré ce contexte, le groupe Total a su maintenir ses profits ainsi que la création de valeur en faveur de ses actionnaires en distribuant un dividende haussier sur le long terme.

Graphique du chiffre d’affaires de Total sur 10 ans

(en milliards de $)

total-chiffre-affaires

Au cours des 10 dernières années, le chiffre d’affaires de Total évolue entre 149,7 et 236,1 milliards de dollars. Il est globalement en tendance haussière entre 2010 et 2014, puis a connu un repli en 2015 ainsi qu’en en 2016, passant de 236,1 milliards de $ en 2014 a 149,7 milliards de $, en 2016.

Le chiffre d’affaires moyen de Total entre 2010 et 2019 est de 186,6 milliards de dollars.


Graphique du bénéfice net de Total sur 10 ans

(en milliards de $)

total-benefice-net

Au cours des 10 dernières années, le bénéfice net de Total évolue entre 4,3 et 12,6 milliards de $. Sa tendance entre 2011 et 2014 a été baissière, passant de 12,6 milliards de $ à 4,3 milliards de $. Puis, à l’inverse, cette tendance est devenue haussière entre 2014 et 2018, avec un bénéfice passant de 4,3 milliards de $ à 11,6 milliards de $. Ce bénéfice est en léger repli entre 2018 et 2019.

Le bénéfice moyen de Total entre 2010 et 2019 est de 8,9 milliards de dollars.

Graphique des capitaux propres de Total sur 10 ans

(en milliards de $)

total-capitaux-propres

Les capitaux propres de Total sont en croissance systématique au cours des 10 dernières années. Ils ont presque doublé sur la période, passant de 61,3 milliards de $ en 2010 à 119,3 milliards de $ en 2019.

La valeur des capitaux propres d’une société sont similaires à sa valeur comptable inscrite au bilan consolidé (valeur totale des actifs, déduite de la valeur totale des passifs).

Dividende Total

Graphique du dividende de Total sur 10 ans

(en € par action, date d’exercice retenue)

total-dividende-graphique

Le dividende de Total est en tendance haussière sur le long terme, passant de 2,28 € en 2010 à 2,68 € en 2019, soit une croissance de + 17,54 % sur 10 ans.

Le coupon de Total est versé à fréquence trimestrielle. Pour exemple, le dividende voté au titre de l’année fiscale 2018 pour 2,56 € par action, a été versé à ces dates :

  • 1er acompte de 0,64 € versé le 12 octobre 2018 ;
  • 2e acompte de 0,64 € versé le 10 janvier 2019 ;
  • 3e acompte de 0,64 € versé le 5 avril 2019 ;
  • solde de 0,64 € versé le 13 juin 2019.

Voici le plan de paiement du dividende de 2,68 € voté au titre de l’année fiscale 2019 :

  • 1er acompte de 0,66 € versé le 1er octobre 2019 ;
  • 2e acompte de 0,66 € versé le 8 janvier 2020 ;
  • 3e acompte de 0,68 € versé le 1er avril 2020 ;
  • solde de 0,68 € prévu pour le 16 juillet 2020.

Notons également que Total maintient son dividende malgré le contexte actuel de crise boursière liée au Covid-19. Cette situation est appréciable pour les actionnaires de Total, alors que de nombreuses sociétés (même grandes) sont contraintes de réduire, voire d’annuler, leurs coupons cette année.

Action Total : analyse des résultats financiers et valorisation en Bourse

Total : notre étude des ratios financiers de la société pétrolière

Le groupe Total a réalisé un chiffre d’affaires de 200,3 milliards de $ pour un bénéfice net consolidé de 11,4 milliards de $ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2019.

Notons également l’évolution notable des bénéfices de Total qui passent de 4,8 milliard de $ à 11,4 milliards de $ entre 2015 et 2019, soit une multiplication par 2,38 en seulement 5 ans. En outre, il est important de ne pas confondre Total avec une société de type growth, du fait du caractère cyclique de long terme des résultats du groupe Total (ses bénéfices étaient en tendance baissière entre 2011 et 2014).

Le BPA 2019 (Bénéfice Par Action) de Total ressort à 4,20 $.

Au sein de son bilan annuel 2019, Total dispose d’actifs totaux de 273,3 milliards de $ et de capitaux propres à hauteur de 119,3 milliards de $, soit 45,57 $ par action.

La dette de financement de Total s’élève à 62,6 milliards de $ (14,8 milliards de $ à court terme et 47,8 milliards de $ à long terme), soit un ratio d’endettement sur capitaux propres correct établi à 0,52.

Total présente les ratios suivants à son cours de Bourse actuel de 32,67 € au 22 mai 2020 :

  • un BPA 2019 (Bénéfice Par Action) de 3,99 €, soit une rentabilité bénéficiaire très intéressante de 12,86 % ;
  • des capitaux propres de 40,79 € par action, 24,8 % supérieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • un ratio d’endettement sur capitaux propres raisonnable établi à 0,52.

Selon ces ratios, les actions du groupe Total au cours actuel de 32,67 € semblent particulièrement attractives.

Bourse : évolution du cours Total à long terme

Graphique du cours action Total sur 20 ans

cours-total-bourse-action-total

Source : Tradingview (hors tracés)

Le cours de Bourse de l’action Total a évolué selon quatre grandes tendances au titre des 20 dernières années :

  • 1er janvier 1999 – 1er juin 2007 : + 174 % ;
  • 1er juin 2007 – 1er septembre 2011 : – 45 % ;
  • 1er septembre 2011 – 1er octobre 2018 : + 56 % ;
  • 1er octobre 2018 – 22 mai 2020 : – 37 % ;

Sur cette période, l’action Total a connu un pic haussier à plus de 60 € courant juin 2007.

Total : faut-il investir en Bourse dans cette société pétrolière mondiale ?

Avantages du groupe Total

  • une valorisation boursière actuelle particulièrement attractive au regard du bilan consolidé (décote sur valeur d’actif net, faible ratio d’endettement financier) ;
  • une rentabilité bénéficiaire intéressante de plus de 12 %, avec un BPA 2019 de 3,99 € pour un cours de Bourse actuel de l’action Total, établi à 32,67 € ;
  • un dividende maintenu cette année malgré un contexte de crise boursière liée au Covid-19 ;
  • une implantation mondiale au sein de 130 pays, ainsi que des activités énergétiques diversifiées (exploitation pétrolière, raffinage, distribution, stations-service, électricité, etc.) ;
  • un groupe engagé dans la transition énergétique (Total a pour ambition de produire 25 GW d’électricité issue de sources renouvelables d’ici 2025, soit 39 % de la production nucléaire française actuelle).

Inconvénients du groupe Total

  • une certaine cyclicité des résultats (bénéfices en tendance baissière entre 2011 et 2014) ;
  • des activités potentiellement controversées notamment concernant les activités offshore (extraction pétrolière en mer).



Action Total : faible PER, dividende et valorisation intéressante

La valorisation actuelle des actions Total mérite une attention particulière avec un PER actuel inférieur à 8 (Price Earnings Ratio = BPA / cours de Bourse). Total se paye donc en Bourse, pour 8 ans de profits 2019.

L’actif net par action ressort également à plus de 40,79 €, dans une tendance systématiquement haussière de long terme (les capitaux propres du groupe sont en croissance systématique d’année en année).

Le maintien du dividende dans le contexte actuel est également à souligner, là ou d’autres grandes sociétés ont dû réaliser des « coupes » de dividendes. Avec 2,68 € par action versés au titre de l’année fiscale 2019, son rendement est supérieur à 8 % au cours de Bourse de l’action Total de 32,67 €.

De plus, la dette de financement de Total est maîtrisée et ce 6ème plus grand acteur énergétique mondial est capable de rester rentable, même lors des phases de bas prix des matières premières énergétiques.

* Cette analyse comporte des éléments en multidevises du fait des comptes consolidés du groupe Total libellés en USD ($ américains) tandis que la cotation boursière de l’action Total est libellée en € (euro).

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading investir en bourse conseil
Bourse et Trading proteger-portefeuille-boursier-durant-ete
Crypto monnaie et Fintech : nos conseils pour investir bitcoin-crypto-monnaie-monnaie-virtuelle
Investir en Bourse et trader avec les produits dérivés analyse-secteur-luxe-haut-de-gamme-bourse