Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Pourquoi et comment investir dans l’intelligence artificielle ?

Pourquoi et comment investir dans l’intelligence artificielle ?

Café de la Bourse a analysé le secteur de l’intelligence artificielle (IA). Grâce à la maturité de certaines technologies, l’intelligence artificielle prend son envol en 2023 et s’est clairement établie dans nos usages quotidiens. Quels sont les acteurs et les cas d’usage du secteur de l’intelligence artificielle ? Quelles sont les évolutions attendues ? Faut-il plutôt investir dans l’action Microsoft (OpenAI) ou l’action Alphabet (Google) en Bourse ? Découvrez notre analyse du secteur de l’IA !

Présentation du marché de l’intelligence artificielle (IA)

Quelle est la taille du marché de l’intelligence artificielle ?

La taille du marché mondial de l’intelligence artificielle a été évaluée à 136,55 milliards USD en 2022 et devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 37,3 % de 2023 à 2030. La recherche et l’innovation sont dirigées par les géants américains de la technologie. Elles stimulent l’adoption de technologies avancées dans les verticaux industriels, tels que l’automobile, la santé, le commerce de détail, la finance et la fabrication.

Forces de Porter du marché de l’IA

Analyse porter - AI

Consulter également notre article Avantages concurrentiels : les 5 forces de Porter

Comment se segmente le secteur de l’intelligence artificielle ?

Les éditeurs de software

Dans ce segment, sans grande surprise, les principaux acteurs moteurs des développements des projets IA sont les géants de la Tech comme Alphabet (Google Cloud AI, TensorFlow), Microsoft (Azure AI, OpenAI), Amazon (AWS AI), Meta, IBM (Watson) ou encore Baidu et Tencent de l’autre côté du globe. Ils bénéficient d’un positionnement et d’atouts technologiques puissants ainsi que de fonds en suffisance, que soit pour développer leurs propres technologies d’IA ou pour se rapprocher des jeunes pousses prometteuses. On compte aussi des projets open source comme Keras ou PyTorch.

Les fournisseurs de hardware

Ces entreprises proposent des GPU hautement performants pour le traitement de la donnée et l’entraînement de modèles d’IA, ainsi que des solutions de traitement de l’IA sur périphérique pour les applications en temps réel telles que la reconnaissance de l’image et la reconnaissance vocale. On compte NVIDIA, Intel, AMD, Google, Qualcomm, Xilinx, Huawei, Graphcore, Samsung ou encore Tesla.

Les sociétés de conseil numérique

De nombreuses sociétés ESN (entreprise de service numérique) ont adopté l’IA dans leur boîte à outils de consultants en transformation digitale. Ces ESN proposent une variété de services d’IA, allant de la mise en œuvre de solutions d’IA pour les entreprises, à la formation en IA et au développement de modèles d’IA pour les secteurs financiers, de la santé, des télécommunications et plus encore. Elles aident les entreprises à utiliser les technologies d’IA pour optimiser leurs opérations, améliorer la qualité de leurs produits et services et atteindre de nouveaux marchés. On peut citer Accenture, Wipro, TATA Consultancy Services, Infosys, Capgemini, HCL Technologies, Cognizant, Deloitte, KPMG ou encore EY.

2023 sera-t-elle l’année d’adoption massive de l’intelligence artificielle ?

L’adoption massive est désormais possible d’un point de vue technologique

L’IA atteint un stade de maturité et son adoption au sein des entreprises et du grand public est rendue possible par la conjoncture de plusieurs facteurs.

Le cloud computing et l’accès à la donnée

Le cloud computing a permis le stockage et le traitement d’un très grand nombre de données. Comment cela bénéficie-t-il à l’IA ? La plupart des algorithmes qui nourrissent les systèmes d’intelligence artificielle se fondent sur l’apprentissage statistique sur un très grand volume de données, où les calculs engendrés sont parfois complexes et coûteux en ressources informatiques. L’apparition du Cloud Computing a donc permis leur déploiement et leur démocratisation au sein des systèmes d’information. En outre, le stockage des données est devenu plus économique et de larges ensembles de données sont donc plus facilement mis à dispositions des équipes de recherche et développement dans les entreprises. Cela permet d’accélérer l’innovation dans le domaine.

L’open source

L’open source encourage l’accès, la redistribution et l’enrichissement d’un code source d’un logiciel. Le mouvement open source a permis un partage de l’expertise algorithmique et la construction de « boîtes à outils » qui permettent un déploiement facilité d’un système d’IA dans une entreprise d’un secteur donné. Les développeurs se partagent et collaborent pour améliorer les projets open source afin de les rendre plus efficaces et d’accroître leur couverture fonctionnelle. Ces projets accélèrent le développement de technologies d’IA et permettent des innovations plus rapides. Parmi les plus connus, on compte TensorFlow, un framework de machine learning développé par Google et très populaire pour la formation de modèles d’IA, ou encore PyTorch, un framework de machine learning open source basé sur Python, utilisé à la fois pour les recherches académiques et les développements de production.

Le deep learning et les réseaux de neurones

Les progrès de “l’apprentissage profond” (deep learning) et des réseaux neuronaux artificiels (RNA) ont également favorisé l’adoption de l’IA dans plusieurs secteurs, tels que l’aérospatiale, les soins de santé, la fabrication et l’automobile. Les réseaux de neurones ont permis de faire un pas de géant dans les domaines de classification et de regroupement de données. Des entreprises technologiques telles que Google Maps ont adopté les RNA pour améliorer leurs itinéraires. Aussi, le deep learning intervient dans le retraitement d’images : les clichés pris dans des conditions de faible luminosité ou de basse résolution peuvent être transformées en qualité HD grâce à ces techniques. Les applications sont nombreuses : compression d’images, reconnaissance de caractères et de signatures, reconnaissance de formes et de motifs, traduction automatique, diagnostic de pannes, prévisions météorologiques, etc.

Intelligence artificielle : quelles sont les évolutions attendues ?



Le marché de l’IA est très vaste et peut difficilement être délimité tant il s’imbrique dans une multitude de secteurs (banque, transport, santé, télécom…). Il est néanmoins possible de mettre en lumière plusieurs cas d’usages qui se perfectionneront.

De nouveaux progrès dans la vision par ordinateur

La reconnaissance d’image et la détection de formes est utilisée dans de nombreux domaines. On peut citer par exemple la surveillance de la circulation routière : les caméras utilisent l’IA pour détecter les anomalies telles que les accidents de la route et les embouteillages. On peut aussi mentionner la reconnaissance de la biométrie qui utilise l’IA pour lire les caractéristiques faciales et d’empreintes digitales pour l’authentification. Enfin, la vision par ordinateur trouve son application dans le domaine de la surveillance et de la sécurité : l’IA est utilisée pour détecter les comportements suspects et les anomalies, tels que les activités criminelles et les incendies. Ces technologies réservées à quelques entreprises auparavant se démocratisent dorénavant pour un usage plus grand public.

L’essor des Robots, Chatbots et assistants virtuels

2023 sera l’année de l’avènement de toute sorte de robots intelligents boostés à l’IA. Ces robots utilisent l’IA pour planifier des actions, naviguer dans des environnements complexes et interagir avec leur environnement. Aussi, les chatbots utilisent l’IA pour fournir une assistance en temps réel aux utilisateurs via des applications de messagerie et des sites web. C’est par exemple le cas du maintenant très célèbre chatGPT développé par OpenAI qui a fait un carton au niveau mondial. Les assistants virtuels sont aussi rentrés dans nos usages quotidiens et utilisent l’IA pour fournir une assistance en temps réel aux utilisateurs via des appareils de contrôle vocal tels qu’Amazon Echo et Google Home.

Des moteurs de recommandation de plus en plus pertinents

Les systèmes de recommandation utilisent déjà l’IA pour fournir des recommandations personnalisées sur les produits, les films, la musique et d’autres contenus en fonction des préférences et des comportements des utilisateurs. C’est le cas des applications comme Spotify ou Netflix qui recommandent du contenu tout au long de l’expérience utilisateur de leur plateforme. Ces systèmes déjà performants atteindront leur maturité cette année pour être de plus en plus pertinents.

Gain en précision dans le traitement automatisé de la langue naturelle grâce au deep learning

Les systèmes de traitement automatisé de la langue naturelle utilisent l’IA pour comprendre et générer du langage humain, tels que les systèmes de traduction automatique. Les traductions sont de plus en plus précises, même dans des jargons très spécifiques à certains secteurs comme le droit ou la santé.

Analyse action Microsoft et sa plateforme Azure AI



Microsoft est impliqué dans de nombreuses initiatives en intelligence artificielle (IA) et s’efforce de développer des technologies d’IA innovantes pour les entreprises et les consommateurs. L’offre majoritaire de Microsoft dans le domaine de l’IA est sa plateforme Azure AI, qui développe notamment des services de reconnaissance vocale et visuelle, de traduction de langues, de reconnaissance d’objets et de personnes, et de traitement du langage naturel. Microsoft développe aussi Cortana – un assistant personnel – ou encore Hololens – un casque de réalité mixte.

En juillet 2020, Microsoft a aussi misé sur un partenariat avec une organisation prometteuse : OpenAI. OpenAI est une organisation de recherche en IA fondée en 2015 avec l’objectif de développer et de promouvoir des technologies d’IA bénéfiques pour l’humanité. En vertu de ce partenariat, Microsoft et OpenAI travaillent ensemble pour intégrer les technologies d’IA d’OpenAI à la plateforme Azure de Microsoft, ce qui permettra aux entreprises d’accéder à des solutions d’IA avancées plus facilement. En outre, Microsoft a également investi dans OpenAI pour soutenir ses activités de recherche en IA.

En janvier 2023, Microsoft a investi 10 milliards de dollars dans OpenAI, dont l’outil d’intelligence artificielle ChatGPT a enflammé l’Internet depuis son lancement en novembre dernier, rassemblant plus d’un million d’utilisateurs en quelques jours et déclenchant un nouveau débat sur le rôle de l’IA sur le lieu de travail.

KPI et ratios financiers de l’action Microsoft

Les données suivantes concernent l’année 2022 dans son ensemble, exceptée la capitalisation boursière (12/02/2023) :

  • Capitalisation boursière de l’action Microsoft : 1 960 milliards de dollars
  • Chiffre d’affaires Microsoft : 198,3 milliards de dollars
  • Résultat opérationnel : 83,4 milliards de dollars
  • Résultat net : 72,7 milliards de dollars
  • Trésorerie nette : 55,0 milliards de dollars
Découvrir aussi notre guide Comment devenir un trader Bourse ?

Analyse action Alphabet : la maison mère de Google



Alphabet, la société mère de Google, est un acteur majeur dans le secteur de l’intelligence artificielle (IA). L’entreprise investit depuis de nombreuses années dans la recherche et le développement d’IA et a développé une gamme complète de produits et services liés à l’IA. L’entreprise développe différents produits Google qui utilisent l’intelligence artificielle : Google assistant, Google Photos, Google Translate, Google Lens ou encore Google Duplex. Elle propose aussi de nombreux services d’intelligence artificielle via sa plateforme Google Cloud AI, notamment Google ML. L’entreprise est aussi derrière Waymo : l’entreprise de conduite autonome qui utilise l’IA pour développer des véhicules autonomes.

Ces initiatives montrent l’engagement de longue date d’Alphabet en faveur de l’IA et son leadership dans le développement de technologies d’IA innovantes pour les entreprises et les consommateurs. Avec ces investissements, Alphabet se positionne comme un acteur clé dans le développement de l’IA et sa mise en œuvre dans de nombreux secteurs de l’économie.

KPI et ratios financiers de l’action Alphabet

Les données suivantes concernent l’année 2022 dans son ensemble, exceptée la capitalisation boursière (12/02/2023) :

  • Capitalisation boursière de l’action Alphabet : 1210 milliards de dollars
  • Chiffre d’affaires Alphabet : 282,8 milliards de dollars
  • Résultat opérationnel : 74,8 milliards de dollars
  • Résultat net : 60,0 milliards de dollars
  • Trésorerie nette : 124,8 milliards de dollars

Faut-il investir dans l’action Microsoft ou dans l’action Alphabet ?



Préférence pour l’action Microsoft car dans l’environnement macroéconomique difficile actuel, de plus en plus d’organisations tentent de déployer des modèles d’intelligence artificielle pour les aider à optimiser leurs opérations. Microsoft est très bien placé pour profiter de cette tendance et confirme qu’elle souhaite jouer un rôle majeur avec son investissement de 10 milliards de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT. Les services d’Azure AI, déjà très complets, vont se renforcer des innovations d’OpenAI qui pourront mener des transformations profondes dans les entreprises.

En outre, les performances financières de Microsoft sont solides. L’entreprise affiche une marge d’exploitation de 40 % en 2023 et se permet même de reverser 9,7 milliards de dollars à ses actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d’actions Microsoft au dernier trimestre.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.