Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Bourse : avantages et inconvénients du compte titres

Le 15 novembre 2017

anticiper-marche-analyse-technique-300250

SCPI LF Europimmo Calci Patrimoine banniere pave

Il existe plusieurs moyens d’investir en Bourse. L’investisseur particulier peut profiter d’une variété de supports : compte-titres, PEA, PEA-PME. Le compte-titres est le compte de référence pour l’investisseur particulier qui veut investir en Bourse. Café de la Bourse vous présente les avantages et inconvénients de cette enveloppe.

Les 5 avantages du compte titres

Compte titres : une accessibilité notable pour les investisseurs particuliers

Contrairement au PEA ou au PEA PME qui permet d’investir dans les small et midcaps, tous deux limités à un par contribuable, un investisseur peut détenir autant de comptes-titres qu’il le souhaite. De plus, il n’y a aucun plafond de versement sur un compte-titres.

Vous pouvez ouvrir un compte-titres chez tous les courtiers en ligne, ce qui n’est pas le cas du PEA. En effet, des courtiers comme Saxo Banque qui donne accès à un très grand nombre de produits financiers et à une plateforme innovante ou Degiro qui offre des prix très compétitifs ne proposent pas de PEA pour le moment.

À noter également que certains robo-advisors proposent des stratégies de gestion innnovantes uniquement accessible via un compte-titres.

Aucune restriction en matière de titres

Le compte-titres permet aussi de profiter d’une plus grande liberté que le PEA car il n’existe pas de restrictions en matière de titres. Les valeurs éligibles sur un compte-titres ne sont pas limitées et l’on pourra donc acheter des titres vifs de sociétés américaines, japonaises ou chinoises par exemple. L’exhaustivité en termes de choix d’actions disponibles à l’achat dépendra donc avant tout des marchés financiers auxquels vous donne accès votre courtier.

Le PEA ne permet d’investir que dans des actions cotées ou non cotées dont le siège social est situé dans l’Union Européenne. Pour accéder aux autres marchés, il faut passer par un investissement dans les OPCVM ou les ETF éligibles au PEA.

Un choix plus large en terme d’OPCVM et d’ETF

Le choix d’OPCVM qui permettent d’investir en bourse sans avoir à choisir telle ou telle action est bien plus important sur un compte-titres que sur un PEA. Même chose pour les ETF ou trackers, qui permettent notamment de répliquer la performance d’un indice boursier, d’un secteur, d’un pays ou d’une stratégie.

L’accès au Système de Règlement Différé avec le compte titres

Le grand avantage du compte-titres réside aussi dans le fait que ce dernier permet d’utiliser des stratégies de gestion que le PEA ne permet pas. Ainsi, l’investisseur peut utiliser le Système de Règlement Différé (SRD) pour vendre à découvert et utiliser un effet de levier maximum de 5 ; c’est-à-dire miser sur la baisse d’une action et pouvoir gagner ou perdre jusqu’à 5 fois sa mise.

L’utilisation de produits dérivés

Enfin, les investisseurs experts pourront, via un compte-titres, se tourner vers des produits dérivés type options ou futures comme l’utilisation d’options « put » pour se couvrir de la baisse des marchés ou générer un rendement supplémentaire avec son portefeuille en vendant des « call ».

Les investisseurs « moins experts » pourront également réaliser ces stratégies via des produits dérivés plus faciles d’utilisation comme les Leverage, les warrants ou les turbos.

La fiscalité : longtemps principal inconvénient du compte titres

Jusqu’à la loi de finance 2018, la fiscalité était le point noir du compte-titres pour les investisseurs actifs ou traders qui ne détenaient pas longtemps leurs titres. En effet, contrairement au PEA qui vise à encourager l’actionnariat populaire en France en faisant bénéficier leurs titulaires d’avantages fiscaux, le compte-titres ne bénéficie pas d’une fiscalité adoucie. Notez cependant qu’il existe des contraintes en matières de durée de détention, d’approvisionnements et de retraits du PEA pour bénéficier des avantages fiscaux.

Cependant, la mise en place de la flat tax ou prélèvement forfaitaire unique qui s’applique au compte titres change un peu la donne.

  • Jusqu’au 31 décembre 2017, l’investisseur titulaire d’un compte-titres devra s’acquitter de l’impôt sur les plus-values selon le barème de l’IR, après un éventuel abattement pour durée de détention. Notez que les dividendes sont aussi imposables à l’IR. L’addition peut donc être salée, parfois plus de 60 %.
  • À partir du 1er janvier 2018, grâce au PFU, le compte-titres bénéficiera d’une imposition au taux forfaitaire unique de 30 % quelle que soit la durée de détention. Seront également supprimés les abattements pour durée de détention jusque-là en vigueur.

Les personnes imposées dans les tranches marginales supérieures et les investisseurs qui ne gardent pas longtemps leurs titres financiers sont les gagnants de la réforme. La mise en place du prélèvement forfaitaire unique pénalise en effet la détention longue d’actions !

La fiscalité est un point important mais il ne doit pas occulter vos stratégies et besoins car il vaut mieux après tout un compte-titres qui gagne qu’un PEA qui perd !

Compte titres : comparatif des compte titres et courtiers

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
courtier-degiroTarifs en moyenne 85% moins chers. 0,04% par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 2 millions d’instruments et 60 places boursières. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*Découvrez
courtier-bourse-directA partir de 0,99€ l'ordre de Bourse, frais de transfert remboursés et formations gratuites*Découvrez
100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 03/01/19*Découvrez
Logo BinckA partir de 2,50€ l'ordre de Bourse, 0 frais cachés, transfert 100% remboursé et ProRealTime offert jusqu’au 31/12/18 inclus*Découvrez
logo-boursorama-banqueA partir de 1,99€ l'ordre de Bourse et remboursement de vos frais de transfert x2*Découvrez
120€ offerts, 1000€ de courtage remboursés et prise en charge des frais de transfert jusqu’au 08/01/19*Découvrez
Frais de transfert de PEA et Compte-titres remboursés*Découvrez
0€ commission sur Euronext*Découvrez
*Voir conditions sur le site

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


chute-actions-bourse
pernod-ricard-bourse
courtier-en-ligne-bourse
hausse-taux-interet