Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Analyse graphique et analyse technique : comment s’en servir en Bourse ?

Analyse graphique et analyse technique : comment s’en servir en Bourse ?




L’analyse technique est un outil indispensable pour tous les investisseurs et traders souhaitant réussir dans les turbulences des fluctuations boursières. L’analyse technique se base sur l’étude des graphiques de prix et des volumes de trading pour prédire les mouvements futurs des marchés. Cette approche, qui peut sembler complexe au premier abord, repose sur des principes et des indicateurs bien établis qui, une fois maîtrisés, deviennent de puissants alliés dans la prise de décision en matière d’investissement en Bourse.

Retrouvez dans ce guide une infographie reprenant les informations essentielles, des explications sur les principales caractéristiques de l’analyse chartiste et ce qui la différencie de l’analyse fondamentale, quels indicateurs graphiques et théories permettent d’anticiper l’évolution des cours de Bourse, quel est l’intérêt de cette méthode pour l’investisseur et le trader et dans quelle situation y avoir recours pour bien investir.

Qu’est-ce que l’analyse technique et graphique ? Une infographie pour tout comprendre

À travers notre infographie claire et détaillée, découvrez les points clés de l’analyse technique pour vous permettre de saisir rapidement les concepts de ce mode d’analyse en Bourse.

Infographie analyse technique et analyse graphique pour investir en Bourse Cafe de la Bourse

Qu’est-ce que l’analyse chartiste ?

AdvertisementTurbo IG

Investir en Bourse n’est pas inné et pour investir avec succès sur les marchés financiers, la sélection de valeurs ou la stratégie de trading doit reposer sur une analyse des titres. Il existe de nombreuses méthodes d’analyse, que ce soit l’analyse fondamentale, l’analyse quantitative, l’analyse macroéconomique, l’analyse des flux de transactions (carnet d’ordres) ou comme nous allons le voir dans cet article, l’analyse technique.

L’analyse technique est une méthode d’évaluation des prix qui interprète les statistiques générées par l’activité du marché, telles que les prix passés et les volumes, dans le but de prévoir les mouvements futurs des prix. Contrairement à l’analyse fondamentale, qui examine les données économiques et financières de l’entreprise, l’analyse technique se concentre sur les graphiques de prix et les modèles récurrents qu’ils forment.

Cette approche repose sur trois principes fondamentaux :

  • Le marché prend tout en compte: toutes les informations disponibles sont déjà reflétées dans les prix,
  • Les prix se déplacent selon des tendances: les prix suivent des tendances haussières, baissières ou latérales qui peuvent être identifiées et exploitées,
  • L’histoire se répète: les modèles de prix sont prévisibles et constants dans le temps.

En utilisant divers outils et indicateurs, tels que les moyennes mobiles, les indices de force relative (RSI), les bandes de Bollinger et d’autres, les traders peuvent identifier des signaux d’achat ou de vente potentiels et ajuster leurs stratégies en conséquence.

L’une des méthodes de représentation de prix les plus populaire en analyse technique est le chandelier japonais. Les chandeliers japonais rassemblent les informations essentielles d’une séance, à savoir : l’ouverture, le plus haut, le plus bas, et la clôture. En effet, une bougie est composée d’un corps et de deux mèches ou flammes représentées par les extrémités. Si le cours de clôture est supérieur au cours d’ouverture, la bougie est verte. Si le cours de clôture est inférieur au cours d’ouverture, la bougie est rouge. La longueur du corps exprime la force du mouvement haussier ou baissier : plus il est long, plus l’écart entre le cours d’ouverture et le cours de clôture est important.

Ce qui est vraiment intéressant avec les chandeliers japonais, c’est qu’ils permettent en plus d’avoir une lecture des mouvements des prix, d’avoir une lecture assez précise de la psychologie du marché et des forces qui animent le marché entre les acheteurs et les vendeurs. Ainsi, avant même de commencer à tracer des zones de prix chartiste ou d’utiliser des indicateurs techniques, un analyste technique aguerri pourra rapidement prendre la température du marché d’un seul coup d’œil.

Toutefois, il est indispensable de rappeler que si l’analyse technique repose beaucoup sur des modèles mathématiques, il ne s’agit pas d’une science exacte. De toute façon, aucune méthode d’analyse des marchés boursiers permet d’obtenir un résultat garanti.

Analyse chartiste : le prix reflète toutes les informations

investir-en-bourse-analyse-graphique-analyse-technique

Alors que l’investisseur Warren Buffett considère que l’analyse technique et l’analyse graphique n’ont aucune valeur, sinon mystique, les chartistes rétorquent que, dans un marché volatil, mieux vaut décrypter les intentions des investisseurs plutôt que disséquer des bilans. De nombreux investisseurs respectés utilisent l’analyse technique et graphique pour prendre leurs décisions.

Il y a depuis des années un combat entre pro-analyse technique et pro-analyse fondamentalen un débat qui ne devrait pas avoir lieu, car si les outils peuvent se compléter, ils sont surtout à utiliser dans des contextes très différents. Sachant que Warren Buffett n’investit qu’à long terme, il n’est pas surprenant qu’il ne voit pas d’intérêt à l’analyse technique qui offre d’avantage d’informations pertinentes à court ou moyen terme.

En analyse technique, l’un des postulats de base est que le prix d’un actif financier intègre toutes les informations disponibles, y compris les données fondamentales et macroéconomiques. Cette hypothèse, connue sous le nom d’hypothèse d’efficience des marchés, suggère que les graphiques de prix reflètent non seulement l’offre et la demande mais aussi toute nouvelle information susceptible d’influencer ces deux forces. Ainsi, les analystes techniques estiment que l’étude des graphiques leur permet de saisir l’essence même des mouvements de marché sans avoir à analyser séparément les nouvelles économiques ou les rapports financiers. Les graphiques deviennent alors une synthèse visuelle de tout ce qui peut affecter les prix, permettant aux traders d’identifier des tendances et de prendre des décisions d’investissement éclairées en se basant uniquement sur l’analyse des prix et des volumes.

Exemple analyse chartiste avec le GBP / USD et le Brexit

Exemple GBPUSD Brexit

Source : ProRealTime Web

Dans cet exemple, on observe tout de suite d’un point de vue graphique qu’il y a un changement majeur (reverse support/résistance) au moment du Brexit. Même dans l’hypothèse peu probable où vous n’auriez jamais entendu parler du Brexit, vous auriez pu détecter rapidement que le marché a subi un changement majeur à cette date.

En trading, il est fréquent que les traders identifient des niveaux de support ou de résistance qui se forment autour d’un prix spécifique. Ces seuils symbolisent des points où les forces d’achat et de vente s’équilibrent, créant ainsi des barrières psychologiques qui peuvent influencer le comportement du marché. Une chose intrigante, c’est le fait que souvent, la compréhension des raisons sous-jacentes, qu’elles soient fondamentales ou macroéconomiques, ne survient qu’a posteriori. Ce n’est qu’après que ces niveaux de prix ont été formés et observés que les analystes et les traders parviennent à déchiffrer les événements ou les annonces qui ont poussé les opérateurs de bourse à réagir de manière si significative à ces prix précis. Cela souligne l’importance de l’analyse technique comme outil prédictif, capable de signaler des changements potentiels avant même que la cause sous-jacente ne soit évidente pour le marché dans son ensemble.

Consulter aussi notre article Bourse : qu’est-ce qu’une plus value ?

Pourquoi utiliser l’analyse technique pour trader ou investir en Bourse ?

AdvertisementTurbo IG

L’analyse technique est une approche pertinente et plutôt simple à mettre en place pour comprendre et anticiper les mouvements des prix sur les marchés financiers. S’il est bien sûr toujours possible de faire des analyses chartistes très pointues, il n’en reste pas moins possible de faire des analyses simples et basiques qui permettront déjà d’avoir une excellente lecture du marché et de pouvoir prendre des décisions d’investissement cohérentes.

L’un des atouts de l’analyse technique, c’est de permettre aux investisseurs de pouvoir identifier les tendances du marché très rapidement et savoir si le marché est en tendance haussière, ou baissière, sans se tromper. Les tendances peuvent durer longtemps, et trader dans le sens de la tendance peut être plus rentable que d’aller à contre-courant. Que vous soyez investisseur ou trader, une fois que vous aurez identifié clairement la tendance, plus de la moitié du boulot d’analyse sera fait.

Alors que les annonces fondamentales et macroéconomiques mettent généralement du temps pour être interprétées, les graphiques de prix réagissent rapidement aux événements économiques, aux annonces d’entreprises et aux nouvelles macroéconomiques. Il est fréquent que les traders devinent le résultat d’une annonce sans même en avoir pris connaissance, seulement sur la base des réactions immédiates des prix du marché.

L’analyse technique permet aux traders de réagir rapidement aux changements de sentiment du marché. Comme nous l’expliquions avec les chandeliers japonais qui permettent de mesurer la force des combats entre acheteurs et vendeurs, un analyste chartiste pourra immédiatement savoir quand les acheteurs ou les vendeurs perdent la main, ce qui permet d’être beaucoup plus réactif et ne pas avoir besoin d’attendre pour agir en conséquence.

L’analyse technique aide à repérer les niveaux de support (où les prix ont tendance à rebondir à la hausse) et les niveaux de résistance (où les prix ont tendance à rencontrer une pression à la baisse). Ces niveaux sont cruciaux pour déterminer les points d’entrée et de sortie, et les zones de prix qui vont faire freiner ou accélérer le marché.

Si l’analyse technique peut être appliquée sur tous les marchés, elle est particulièrement pertinente pour les crypto monnaies et les indices boursiers. Les cryptos sont souvent plus volatiles, l’analyse technique peut donc aider à anticiper les mouvements rapides. Les indices boursiers reflètent la santé globale de l’économie, l’analyse technique peut ainsi aider à identifier les opportunités plus facilement.

L’analyse technique est un outil puissant pour comprendre les mouvements des prix, anticiper les tendances et prendre des décisions cohérentes avec les tendances et les forces qui animent les prix. Que vous soyez un trader actif ou un investisseur à long terme, maîtriser les bases de l’analyse technique peut faire la différence dans votre réussite sur les marchés financiers.

5 indicateurs techniques à absolument connaître

AdvertisementTurbo IG

À l’analyse des niveaux de prix historiques s’ajoute l’étude de différents indicateurs des prix élaborés sur une base mathématiques, afin d’observer les tendances, la volatilité, la psychologie acheteuse ou vendeuse d’un marché. Cela va du stochastique au Bollinger en passant par le MACD. Par l’intermédiaire de ces indicateurs, les statisticiens essayent de modéliser l’évolution des prix.

Moyenne mobile

Au cœur de l’analyse graphique, se trouve l’observation que les cours évoluent de trois façons. Ils montent, descendent ou stagnent. Le facteur clé de succès est de repérer une de ces trois tendances et de s’y coller jusqu’à repérer un autre signal montrant que la situation a changé. Une méthode pour faire cela est celle des moyennes mobiles.

Une des plus utilisées est celle qui se fonde sur les prix de clôture. Pour calculer la moyenne mobile (MM) à 5 jours (MM5), il suffit d’additionner les 5 derniers cours de clôture et de les diviser par 5.

Exemple :

  • Cours jour 1 : 10
  • Cours jour 2 : 12
  • Cours jour 3 : 10
  • Cours jour 4 : 13
  • Cours jour 5 : 15

MM5 = (10+12+10+13+15)/5 = 60/5 = 12.

Si le jour suivant, le cours de clôture est à nouveau 15, on obtient MM5 = 65/5 = 13, et ainsi de suite.

Une MM croissante peut indiquer une tendance haussière, de la même façon qu’une MM décroissante peut indiquer une tendance baissière.
Vous pouvez également jauger la tendance en regardant si le dernier cours est situé au-dessus ou au-dessous de la moyenne mobile.

Si une moyenne mobile de 13 sur une courte période dépasse une moyenne mobile prise sur une période plus longue, vous avez un signal d’achat. De même, si elle la coupe “par le haut”, vous avez un signal de vente.

Les moyennes mobiles sont très fiables, surtout lorsqu’elles sont appuyées par des volumes de transactions en hausse, ce qui peut indiquer que les investisseurs institutionnels (les fameux “zinzins”) renforcent la tendance.

Mais les tendances ne durent jamais puisqu’elles se succèdent. Il est donc particulièrement important d’identifier le signal qui indique un changement de tendance.

Exemple de Moyenne mobile sur le cours du Pétrole

Exemple Moyenne mobile petrole

Source : ProRealTime Web

RSI

Le RSI (Relative Strength Index) est un outil d’analyse technique conçu pour évaluer la dynamique des prix d’un actif financier sur une période donnée. Développé par J. Welles Wilder, il mesure la vitesse et l’ampleur des variations de prix récentes, aidant ainsi à déterminer les conditions de surachat ou de survente d’un titre. L’indicateur est représenté sous forme d’oscillateur sur une échelle de 0 à 100 et est généralement utilisé sur 14 périodes.

Pour calculer le RSI, on utilise la formule suivante :

où ( RS ) est le rapport de la moyenne des hausses sur la moyenne des baisses sur les périodes considérées. Si le RSI est supérieur à 70, l’actif est souvent considéré comme suracheté et pourrait donc être sujet à une correction de prix. Inversement, un RSI inférieur à 30 indique un actif survendu, suggérant un potentiel rallye haussier.

Il est important de noter que le RSI est un indicateur borné, ce qui signifie qu’il évolue toujours entre les valeurs de 0 et 100. Ces limites permettent aux traders d’identifier visuellement les conditions extrêmes de marché.

Exemple de RSI sur le CAC 40

Exemple RSI CAC 40

Source : ProRealTime Web

MACD

La MACD ( Moving Average Convergence Divergence) est un indicateur de suivi de tendance qui utilise la différence entre deux moyennes mobiles exponentielles (MME) pour déterminer la force et la direction d’une tendance sur les marchés financiers. Créé par Gerald Appel dans les années 1970, la MACD est composé de trois éléments principaux :

1- La ligne MACD : c’est la différence entre la MME à 12 jours et la MME à 26 jours.

2- La ligne de signal : une MME à 9 jours de la ligne MACD.

3- L’histogramme : il représente la différence entre la ligne MACD et la ligne de signal.

L’histogramme MACD est ensuite calculé par la différence entre la valeur MACD et la ligne de signal, ce qui permet de visualiser clairement les croisements avec la ligne de signal.

Lorsque la ligne MACD croise la ligne de signal à la hausse, cela peut être interprété comme un signal d’achat. Inversement, un croisement à la baisse peut être considéré comme un signal de vente. De plus, la MACD peut aider à identifier les divergences, où le mouvement des prix diffère de celui de l’indicateur, ce qui peut signaler un renversement de tendance potentiel.

Exemple de MACD sur le cours de l’Or

Exemple MACD Or

Source : ProRealTime Web

Consulter également notre article Comment et pourquoi réaliser un plan de trading ?

Bande de Bollinger

Les Bandes de Bollinger, développées par John Bollinger, sont un outil d’analyse technique couramment utilisé par les traders professionnels et les investisseurs. Plus les bandes sont écartées l’une de l’autre, plus l’indicateur nous permettra d’identifier une période de volatilité. Inversement, lorsque les bandes sont proches, la volatilité est moindre.

Lorsque les cours passent au-dessus de la bande supérieure ou inférieure, ils ont de fortes chances de revenir dans les bandes (le canal supérieur ou canal inferieur) dans un avenir proche. Les bandes permettent d’identifier les phases de consolidation (cours à l’intérieur des bandes) et les phases de tendance (cours touchant ou dépassant les bandes).

Les Bandes de Bollinger permettent d’évaluer la volatilité du cours, d’anticiper les fluctuations et d’ajuster les décisions de trading en conséquence.

Exemple de Bande de Bollinger sur le Nasdaq

Exemple Bande Bollinger Nasdaq

Source : ProRealTime Web

Ichimoku

L’Ichimoku Kinko Hyo, qui signifie “un coup d’œil sur l’équilibre d’un graphique” en japonais, est un indicateur technique complexe qui offre une vue d’ensemble de la dynamique des prix, des résistances et des supports, ainsi que de la direction de la tendance. Il se compose de cinq lignes principales qui fonctionnent ensemble pour fournir des signaux de trading complets :

1- Tenkan-Sen (Ligne de conversion) : calculée comme la moyenne du plus haut et du plus bas sur les 9 dernières périodes, elle indique le niveau de support/résistance à court terme.

2- Kijun-Sen (Ligne de base) : moyenne du plus haut et du plus bas sur les 26 dernières périodes, elle reflète le support/résistance à moyen terme.

3- Senkou Span A (Première ligne principale) : moyenne du Tenkan-Sen et du Kijun-Sen, projetée 26 périodes dans le futur, elle forme une des frontières du “nuage” (Kumo).

4- Senkou Span B (Deuxième ligne principale) : moyenne du plus haut et du plus bas sur les 52 dernières périodes, projetée 26 périodes dans le futur, elle forme la seconde frontière du “nuage”.

5- Chikou Span (Ligne de retard) : prix de clôture actuel projeté 26 périodes dans le passé, elle aide à identifier les potentiels niveaux de support/résistance.

Le “nuage” formé par Senkou Span A et B est particulièrement important car il permet de visualiser la résistance et le support futurs, offrant ainsi une projection prévisionnelle des cours. Un prix au-dessus du nuage indique une tendance haussière, tandis qu’un prix en dessous suggère une tendance baissière. Lorsque le nuage change de couleur, cela peut signaler un changement de tendance.

L’Ichimoku est apprécié pour sa capacité à fournir une analyse à la fois temporelle et de prix, ce qui en fait un outil d’analyse complet, et il a la réputation d’être l’un des indicateurs les plus précis.

Exemple de Ichimoku sur le S&P 500

Exemple Ichimoku S&P 500

Source : ProRealTime Web

Détecter les tendances avec les niveaux de supports et résistance

AdvertisementTurbo IG

L’investisseur désireux de choisir le meilleur moment pour se positionner sur un actif sera particulièrement vigilant aux zones de résistance et de support, ces prix psychologiques que l’on peut identifier via une étude attentive des cours et un repérage des zones de résistance et de support. Elles correspondent aux seuils que l’action a échoué à dépasser (à la hausse ou à la baisse) à plusieurs reprises sur une période donnée.

En cas de rallye haussier sur un titre, il conviendra d’être particulièrement attentif au seuil à partir duquel les vendeurs prennent d’ordinaire le pas sur les acheteurs (la résistance) qui peut entraîner une chute du cours. À ce niveau, les prix échouent à monter. En revanche, si cette résistance est dépassée, c’est un signal positif très fort qui annonce une nouvelle hausse des cours jusqu’à la prochaine résistance.

En cas de baisse d’un titre, il conviendra cette fois d’être particulièrement attentif au seuil à partir duquel les acheteurs prennent d’ordinaire le pas sur les vendeurs (le support) qui peut entraîner une hausse du cours. À ce niveau, la chute est amortie et le cours repart dans l’autre sens. En revanche, si ce support est dépassé, c’est un signe négatif très fort qui annonce une nouvelle baisse des cours jusqu’au prochain support.

Ces supports et résistances marquent les prix psychologiques qui viendront influencer l’évolution des cours du titre. Les résistances deviendront elles-mêmes support si elles ont été franchies à la hausse et les supports pourront devenir des résistances s’ils sont franchis à la baisse.

Un investisseur averti sait donc qu’il convient d’acheter un titre lorsque celui-ci casse une résistance à la hausse et le vendre lorsqu’il atteint la résistance suivante.

Il est fréquent que les tendances évoluent au rythme des réactions du marché sur les niveaux de support et de résistance, et finissent par former des canaux de tendance.

Analyste Technique : les canaux de tendance

Les canaux de tendances sont des outils essentiels en analyse technique pour comprendre la dynamique des prix et anticiper les mouvements futurs. Pour dessiner un canal, il faut que chaque ligne de tendance ait au moins 2 points de contact avec les prix. Plus il y a de points de contact, plus la tendance est fiable.

Il existe trois types de canaux de tendances :

1- Canal haussier

Dans un canal haussier, les pics vers le bas et les sommets hauts des prix sont de plus en plus élevés. On trace deux lignes parallèles : une reliant les creux (zone de support) et l’autre reliant les pics (zone de résistance).

2- Canal baissier

Dans un canal baissier, les points bas et les points hauts sont de plus en plus bas. Encore une fois, on relie les creux et les pics par des lignes parallèles.

3- Canal horizontal (ou Trading Range)

Dans un canal horizontal, les points bas et les points hauts sont à la même hauteur. Les deux lignes de tendance sont parallèles.

Les canaux sont souvent utilisés pour identifier des zones d’achat et de vente. Lorsque le prix touche la ligne de tendance du bas (support), c’est souvent un signal d’achat. Inversement, lorsque le prix touche la ligne du haut (résistance), c’est souvent un signal de vente. La sortie d’un canal (qu’il soit haussier, horizontal ou baissier) se fait de manière aléatoire. On ne peut pas prédire si le prix sortira par le haut ou par le bas, et il faudra toujours attendre la validation de la cassure pour éviter les faux signaux.

Analyse Chartiste : les figures chartistes à connaître

AdvertisementTurbo IG

Les figures chartistes sont des motifs graphiques qui se forment sur les graphiques de prix et qui sont utilisés par les analystes techniques pour prédire les mouvements futurs des marchés financiers. Ces figures sont généralement classées en deux catégories principales : les figures de continuation et les figures de retournement.

Les figures de continuation suggèrent que la tendance actuelle va probablement se poursuivre après une courte pause ou consolidation. Alors que les figures de retournement indiquent un changement potentiel dans la direction de la tendance actuelle.

Chaque figure chartiste est caractérisée par des lignes de support et de résistance spécifiques et des niveaux de prix clés. Lorsque le prix franchit ces niveaux, cela peut donner des signaux d’achat ou de vente. Par exemple, un franchissement au-dessus d’une ligne de résistance dans une figure de continuation peut indiquer un signal d’achat, tandis qu’un franchissement en dessous d’une ligne de support dans une figure de retournement peut indiquer un signal de vente.

Parmi les figures de continuation, on retrouve notamment :

  • Le fanion
  • La tasse avec anse
  • Le triangle ascendant ou descendant
  • Les drapeaux ascendants ou descendants

Parmi les figures de retournement, on retrouve notamment :

  • Le biseau ascendant ou descendant
  • Le biseau d’élargissement
  • Le V Bottom et le V Top
  • La Tête Epaule

Exemple de figues chartistes

Exemple figures chartistes

Source : Reddit

Quels sont les avantages et inconvénients de l’analyse graphique et technique ?

AdvertisementTurbo IG

Les avantages de l’analyse technique, comme ses inconvénients, sont généralement mis en opposition avec l’analyse fondamentale. Commençons donc par rappeler ce qu’est l’un et l’autre afin de pouvoir dérouler les avantages et les inconvénients de l’analyse technique.

L’analyse fondamentale s’attache à étudier l’ensemble des données économiques et financières de l’entreprise (la micro-économie) ainsi que les éléments liés à l’économie en général, la géopolitique et la politique, le cadre réglementaire, les tendances sociétales, etc. (la macro-économie).

L’analyse chartiste, composée de de l’analyse graphique (figures représentant les cours de marché sur une période déterminée) et de l’analyse technique (méthode de calculs mathématiques), s’appuie sur l’étude des mouvements et tendances sur les cours de marché.

En pratique, il peut être intéressant de privilégier l’analyse fondamentale pour faire votre stock-picking et composer un portefeuille d’actions à long terme, alors qu’il sera plus pertinent de privilégier l’analyse technique et graphique pour savoir quand acheter ces titres ou pour prédire des mouvements de prix à court terme.

Parmi les avantages de l’analyse technique, nous pouvons souligner qu’elle permet de détecter des signaux d’achat et de vente, ainsi que les tendances des cours sur un marché, ce qui est essentiel pour toute stratégie d’investissement.

S’il est possible d’utiliser l’analyse technique à long terme, il s’agit plus souvent d’une méthode d’analyse qui se concentre sur une analyse des prix à court terme, ce qui est utile pour les traders jouant sur des mouvements intraday.

Le plus gros avantage de l’analyse technique reste son accessibilité à tous, car en effet ce type d’analyse permet d’avoir une bonne compréhension des tendances et des réactions du marché assez facilement.  S’il faut avoir suivi un minimum de cours d’économie et de comptabilité pour s’en sortir avec la macroéconomie et les fondamentaux des entreprises, l’analyse technique permet à tous d’avoir une lecture cohérente des marchés boursiers.

Parmi les inconvénients de l’analyse technique, nous devons reconnaitre qu’elle ne prend pas directement en compte les facteurs fondamentaux tels que la santé financière d’une entreprise, ses perspectives, etc., ni les facteurs macroéconomiques ou politiques. Un chartiste aguerri pourra les ressentir sur les niveaux et les mouvements de prix, sans forcément les comprendre ni même en avoir connaissance. Les économistes peuvent donc estimer qu’il s’agit d’une navigation à l’aveugle.

L’analyse technique n’est pas infaillible. Elle repose sur des probabilités et n’est jamais fiable à 100%.

L’analyse technique repose aussi sur de nombreuses méthodes et théories, et il peut être difficile de trouver la façon qui vous correspondra pour faire de l’analyse technique. En effet, il existe des centaines d’indicateurs et cela peut prendre des années pour trouver lesquels utiliser et comment.

Comment utiliser l’analyse technique pour investir et trader en Bourse ?

S’il est possible d’utiliser l’analyse technique sur n’importe quelle valeur boursière, cela restera naturellement plus pertinent de l’utiliser sur un indice boursier à court ou moyen terme que sur une action à long terme par exemple.

Les cours n’ont pas pour habitude d’évoluer en ligne droite. Ça se saurait ! En revanche, ils dessinent des pics et des creux, de part et d’autre de la courbe de tendance.

Lors d’une phase haussière, un trader à court terme s’efforcera donc de maximiser ses plus-values en achetant des titres dans les nombreux creux qui jalonnent le chemin de la hausse générale.

La fréquence à laquelle le trader fera cela dépend de son intérêt pour le trading et ses frais de transactions, mais une règle d’or est d’utiliser les graphes à long terme pour déceler les tendances, et des graphes à plus court terme pour identifier les opportunités d’achat ou de vente.

Les points de résistance se forment au sommet de chaque hausse prolongée, à mesure que les traders prennent leurs bénéfices, et au creux de chaque baisse prolongée, à mesure que les stock-pickers rachètent des titres à bons prix.

En gardant un œil sur les résistances précédentes d’un cours, le chartiste en prolonge la ligne horizontale vers l’avenir, en espérant que cela lui permettra d’identifier les prochaines résistances et, selon le cas, acheter ou vendre.

8 erreurs fréquentes à éviter en analyse technique

AdvertisementTurbo IG

En analyse technique, il y a plusieurs erreurs fréquentes que les traders, surtout les débutants, devraient éviter pour améliorer leurs chances de succès. Voici les erreurs les plus courantes à éviter.

Chercher des figures chartistes là où il n’y en a pas

Cela peut conduire à des décisions basées sur des illusions plutôt que sur des données réelles. Il est important de reconnaître les figures chartistes valides et de ne pas forcer des patterns qui n’existent pas (ou pas encore).

Anticiper une cassure avant qu’elle soit validée

Agir sur une cassure présumée sans confirmation peut entraîner des pertes si la cassure ne se réalise pas. Il est crucial d’attendre une confirmation claire avant de prendre une position.

Mal interpréter les signaux

Les indicateurs techniques peuvent produire des signaux qui sont parfois difficiles à interpréter. Une mauvaise interprétation peut mener à des trades erronés. Il est donc essentiel de bien comprendre les indicateurs utilisés.

Sur-réagir quand les prix touchent un support ou une résistance

Les niveaux de support et de résistance sont importants, mais ils ne garantissent pas que le prix va rebondir ou casser ces niveaux. Réagir de manière excessive peut mener à des décisions précipitées.

Suivre des indicateurs qui repeignent

Certains indicateurs peuvent modifier leurs valeurs passées, ce qui donne l’illusion de signaux précis en regardant en arrière. Il est important de comprendre le comportement de l’indicateur et de ne pas se fier uniquement à son historique.

Modifier les paramètres des indicateurs sur des valeurs qui ne sont pas pertinentes

Changer les paramètres des indicateurs pour qu’ils correspondent aux mouvements passés du marché peut conduire à des conclusions erronées. Les paramètres doivent être basés sur des études statistiques et non sur des ajustements ad hoc.

Considérer les supports et résistance comme des lignes

Si la façon la plus courante de représenter des supports et des résistances sur les graphiques consiste à tracer des traits, il faut bien garder en tête que ce sont des zones. Il faut donc les imaginer (ou les tracer si possible) comme des traits très gras, voire même des petits bandeaux.

Ne pas naviguer entre les unités de temps

Vous pourriez avoir le sentiment d’avoir identifié un signal d’achat ou de vente en regardant un graphique en 15 min, mais si vous prenez la peine de regarder le même graphique en 1H ou journalier, vous pourriez vous rendre compte que le marché est proche d’un niveau de support ou résistance majeur qui invalide votre scénario à court terme.

Pour conclure cet article, gardez en tête que ce qui fonctionne le mieux en analyse technique est souvent la méthode la plus simple. Si vous ne savez pas par quoi commencer, concentrez-vous sur les niveaux de support et de résistance horizontaux.

AdvertisementTurbo IG

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Toute activité de trading comporte des risques. Le service d’exécution d’ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.