Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Peut on gagner en Bourse avec l’analyse graphique ?

Le 30 janvier 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Analyse-technique

Il existe plus d’une méthode pour gagner en Bourse. L’investisseur de génie Warren Buffett considère que l’analyse technique et l’analyse graphique n’ont aucune valeur, sinon mystique. Avec leurs figures et leurs indicateurs ésotériques, il est vrai que cela ressemble parfois plus à de l’astrologie qu’à de l’analyse.

Mais les chartistes rétorquent que, dans un marché volatile, mieux vaut décrypter les intentions des investisseurs plutôt que disséquer des bilans. De nombreux investisseurs respectés utilisent l’analyse technique et graphique pour prendre leurs décisions.

Comment utiliser les principes de l’analyse graphique et technique pour gagner en Bourse ?

La base de l’analyse graphique : les courbes de prix

Une courbe de prix est une séquence de prix sur un temps donné. Un type de courbe très prisé des investisseurs est celle construite avec des bougies japonaises ou chandeliers japonais. Elles rassemblent les informations essentielles d’une séance, à savoir : l’ouverture, le plus haut, le plus bas, et la clôture. En effet, une bougie est composée d’un corps et de deux mèches ou flammes représentées par les extrémités. Si le cours de clôture est supérieur au cours d’ouverture, la bougie est verte. Si le cours de clôture est inférieur au cours d’ouverture, la bougie est rouge. La longueur du corps exprime la force du mouvement haussier ou baissier : plus il est long, plus l’écart entre le cours d’ouverture et le cours de clôture est important.

Téléchargez gratuitement notre guide Anticiper les marchés financiers avec l’analyse technique

Les indicateurs techniques et mathématiques pour analyser les prix

À l’analyse des niveaux de prix historiques s’ajoute l’étude de différents indicateurs mathématiques élaborés afin d’observer les tendances, la volatilité, la psychologie acheteuse ou vendeuse d’un marché. Cela va du stochastique au Bollinger en passant par le MACD. Par l’intermédiaire de ces indicateurs, les statisticiens essayent de modéliser l’évolution des prix. En effet, ils sont convaincus que le passé peut les éclairer sur l’avenir, et que les cours du passé peuvent donc être projetés pour prévoir les prix futurs : l’histoire se répète. Ils partent du postulat que toute l’information disponible sur un titre financier est déjà fidèlement intégrée à  son cours. Dans cette perspective, il n’y a donc aucune raison d’essayer de repérer des valeurs aux fondamentaux sous-évalués, et il vaut mieux travailler à  détecter les tendances très tôt pour les acheter ou les vendre avant tout le monde.

Analyse graphique : détecter les tendances grâce aux moyennes mobiles

Au cœur de l’analyse graphique se trouve l’observation que les cours évoluent de trois façons. Ils montent, descendent ou stagnent. Le facteur clé de succès est de repérer une de ces trois tendances et de s’y coller jusqu’à repérer un autre signal montrant que la situation a changé. Une méthode pour faire cela est celle des moyennes mobiles.

Une des plus utilisées est celle qui se fonde sur les prix de clôture. Pour calculer la moyenne mobile (MM) à  5 jours (MM5), il suffit d’additionner les 5 derniers cours de clôture et de les diviser par 5.

Exemple :

  • Cours jour 1 : 10
  • Cours jour 2 : 12
  • Cours jour 3 : 10
  • Cours jour 4 : 13
  • Cours jour 5 : 15

MM5 = (10+12+10+13+15)/5 = 60/5 = 12.

Si le jour suivant, le cours de clôture est à nouveau 15, on obtient MM5 = 65/5 = 13, et ainsi de suite.

Une MM croissante peut indiquer une tendance haussière, de la même façon qu’une MM décroissante peut indiquer une tendance baissière.
Vous pouvez également jauger la tendance en regardant si le dernier cours est situé au-dessus ou au-dessous de la moyenne mobile.

Si une moyenne mobile de 13 sur une courte période dépasse une moyenne mobile prise sur une période plus longue, vous avez un signal d’achat. De même, si elle la coupe “par le haut”, vous avez un signal de vente.

Les moyennes mobiles sont très fiables, surtout lorsqu’elles sont appuyées par des volumes de transactions en hausse, ce qui peut indiquer que les investisseurs institutionnels (les fameux “zinzins”) renforcent la tendance.

Mais les tendances ne durent jamais …

Acheter des actions dans les creux des courbes de prix

Les cours n’ont pas pour habitude d’évoluer en ligne droite. Ça se saurait ! En revanche, ils dessinent des pics et des creux, de part et d’autre de la courbe de tendance.

Lors d’une phase haussière, un trader à court terme s’efforcera donc de maximiser ses plus-values en achetant des titres dans les nombreux creux qui jalonnent le chemin de la hausse générale.

Peut on gagner en Bourse avec l’analyse graphique ?
 

La fréquence à laquelle le trader fera cela dépend de son intérêt pour le trading et ses frais de transactions, mais une règle d’or est d’utiliser les graphes à long terme pour déceler les tendances, et des graphes à plus court terme pour identifier les opportunités d’achat ou de vente.

Les points de résistance se forment au sommet de chaque hausse prolongée, à mesure que les traders prennent leurs bénéfices, et au creux de chaque baisse prolongée, à mesure que les stock-pickers rachètent des titres à bons prix.

En gardant un oeil sur les résistances précédentes d’un cours, le chartiste en prolonge la ligne horizontale vers l’avenir, en espérant que cela lui permettra d’identifier les prochaines résistances et, selon le cas, acheter ou vendre.

L’analyse graphique pour gagner en bourse : une stratégie d’investissement

L’analyse graphique peut, au même titre que l’analyse fondamentale, fournir de bons outils pour gagner en bourse. Mais comme tout outil, il n’est jamais aussi bon que la personne qui s’en sert.

Un chartiste “bullish” (haussier) ou “bearish” (baissier), saura toujours trouver une ligne pour justifier son point de vue. Une tendance haussière ne sert plus à rien lorsqu’une entreprise publie un profit warning. Mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain : l’analyse technique et graphique est bel et bien utile, mais elle n’est qu’un facteur parmi d’autres dans le succès d’une stratégie d’investissement.

Soulignons également que l’analyse technique est un très bon complément de l’analyse fondamentale. En effet, l’analyse fondamentale est une aide précieuse au moment de sélectionner des valeurs à potentiel quand l’analyse technique pourra elle vous aider à définir le meilleur moment pour acheter ces valeurs.

Et vous cher lecteur ? Plutôt chartiste ou “fondamentaliste” ? Ou les deux ?

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


netflix-video-bourse
conseils-epargne-finance
budget-secret-finances-saines
analyse-bourse-mcdonalds