Bourse et tracking : ETF, tracker et conseils pour investir

Le 18 mai 2017

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

bourse-etf-tracker-investir

Les ETF, aussi appelés trackers en France, peuvent vous servir à vous positionner facilement et à moindre frais en Bourse. Café de la Bourse vous présente le fonctionnement et caractéristiques des trackers et vous livre toutes les stratégies d’investissement possibles dans notre vidéo « Comment investir en Bourse avec les ETF ».

Particularités et avantages des ETF pour se positionner en Bourse

Les différents sous-jacents d’un ETF

Les ETF (Exchange-Traded Fund) ou trackers sont des fonds cotés en Bourse qui s’échangent comme une action. Ils ont été créés aux États-Unis au milieu des années 90 et sont présents sur le marché européen depuis les années 2000. Les ETF ont pour objectif de répliquer la performance d’un sous-jacent, lequel peut être très divers, l’offre s’étant considérablement accrue depuis 25 ans.

Les ETF première génération permettent de répliquer les grands indices boursiers et, au tout début, les grands indices boursiers américains seulement (S&P 500, Nasdaq, etc.) Aujourd’hui, tous les grands indices boursiers mondiaux sont accessibles et les Français privilégient tout particulièrement les ETF leur permettant de se positionner sur le CAC 40.

Les ETF 2ème génération permettent de répliquer les indices sectoriels. Ils permettent de se positionner sur tout un secteur sans avoir à choisir quelques valeurs. La diversification permise par ce type d’ETF peut se révéler très positive pour l’investisseur. Ainsi, en cas de marée noire d’un bateau Total, un investisseur étant positionné sur le secteur de l’énergie souffrira beaucoup moins de la baisse des marchés qu’un actionnaire de Total par exemple.

Les ETF 3ème génération permettent de répliquer les indices du marché obligataire. Ce type d’ETF, à la fin des années 2010 représente tout de même plus de 30 % du marché des ETF en Europe.

Enfin, la dernière génération d’ETF, les ETF Smart Beta, permettent de mettre en place des stratégies d’investissement sophistiquées. Ils répliquent par exemple un indice créé pour l’occasion, qui n’est pas pondéré par la capitalisation boursière, mais par différents facteurs de surperformance. Ils peuvent aussi être un moyen de manager le risque au sein d’un portefeuille. Par exemple, un ETF lowvol est un ETF dont l’indice est composé de sociétés dont la volatilité est plus faible que la moyenne.

Les différents types de réplication d’un ETF

À la différence d’un OPCVM géré de manière active par un gérant de fonds, les ETF appartiennent à la catégorie gestion passive.

Pour reproduire les rendements d’un indice de référence, deux cas existent : la réplication physique où le gestionnaire de l’ETF achète simplement les actifs composants l’indice, que ce soit des actions ou des obligations, ou bien la réplication synthétique où le gestionnaire de l’ETF passe un contrat d’échange de performance (ou swap) avec une banque d’investissement. Le gestionnaire reçoit la performance de l’indice en échange de celle des actifs qu’il détient en portefeuille.

Investisseurs : les 6 bonnes raisons d’investir sur les ETF

Comparés à des OPCVM classiques, les ETF ont de nombreux avantages pour les investisseurs particuliers.

1. Simple d’utilisation, L’ETF peut être intégré dans une assurance vie, un PEA ou un compte titres

Cotés en continu de 9h à 17h25 comme n’importe quelle action, les trackers sont négociables à chaque instant de la séance boursière alors que l’OPCVM ne peut être généralement négocié qu’1 ou 2 fois par séance.

2. L’ETF a des frais de gestion réduits en comparaison avec les OPCVM

Peu onéreux, les ETF présentent des frais de gestion (frais courants) réduits, nettement inférieurs à 1 % (en moyenne à 0,33 % selon une étude de la Deutsche Bank), quand ceux des OPCVM classiques avoisinent les 2 % selon les chiffres de l’AMF. De plus, les ETF n’ont pas de droits d’entrée. L’investisseur doit simplement s’acquitter des coûts de transaction (d’achat et de vente) du tracker qui, avec les offres des courtiers en ligne, ne sont plus que de quelques euros.

Cette faiblesse des frais de gestion impacte la performance des ETF qui, de ce fait, se révèle souvent supérieure à celle des fonds gérés activement, plus lourdement chargés.

3. Liquidité facilitée pour l’investisseur avec l’ETF

Étant coté en continu, l’investisseur peut acquérir ou vendre un ETF tout au long de la séance boursière (de 9h à 17h30 à la Bourse de Paris). Il peut évidemment aussi connaître à tout moment, le prix de l’ETF. Vous êtes tout à fait libre d’acheter un ETF pour le revendre l’instant d’après. Rappelons néanmoins qu’un ETF a, comme un fonds traditionnel, une durée de placement recommandée d’au moins 3 à 5 ans, à l’issue de laquelle il est censé avoir délivré tout son potentiel de performance par rapport au risque.

4. Diversification sur les marchés financiers étrangers et avantages fiscaux français

Tous les ETF sont éligibles au compte-titres mais sachez également que certains trackers sont aussi éligible au PEA, au PEA-PME, et quelques-uns peuvent même se loger au sein de certaines assurance-vie en ligne. On peut ainsi utiliser les trackers pour se positionner sur des indices étrangers comme ceux des États-Unis ou des marchés émergents, tout en bénéficiant des avantages fiscaux des PEA, PEA-PME et assurance-vie !

5. Trackers : une offre large d’ETF cotés sur Euronext

Avec plus de 750 ETF cotés sur Euronext, l’offre d’ETF est assez large pour que chaque investisseur y trouve son bonheur. Les ETF sont donc utiles pour investir dans les actions de secteurs porteurs comme les nouvelles technologies ou les biotechs ou dans des obligations « vertes » de qualité investment grade par exemple.

6. Simplicité de mise en place de stratégies d’investissement

Les ETF permettent de mettre en place des stratégies d’investissement de manière très simple pour miser sur les dividendes, la volatilité, l’effet de levier ou la baisse des marchés. Nous développerons certaines de ces stratégies dans la suite de l’article.

Investir sur les ETF : les critères de sélection à adopter

Il est primordial que les investisseurs souhaitant investir sur les ETF adoptent des critères de sélection robustes, adaptés à leurs besoins. Maxime Bonelli, ingénieur R&D chez Koris, indique que la performance d’un tracker doit être évaluée de manière relative par rapport à l’indice de référence, et non uniquement basée sur des rendements absolus ou sur les frais de gestion. Ces derniers doivent être rapportés à la tracking difference par exemple, c’est-à-dire à l’écart de suivi cible entre l’ETF et l’indice de référence.

De manière générale, on retiendra qu’un investisseur, avant d’investir sur un ETF, devrait considérer avec attention les éléments suivants :

  • l’indice de référence ;
  • le fournisseur d’ETF ;
  • la méthodologie de réplication ;
  • les frais ;
  • le traitement du dividende ;
  • la « tracking difference » ;
  • la capitalisation ;
  • la liquidité.
Pour aller plus loin, lire aussi 7 conseils pour réussir avec les ETF

Bénéficier de l’effet de levier avec l’ETF Leverage

Pour doper la performance de votre portefeuille, plutôt que d’utiliser le SRD (Service de Règlement Différé) ou d’apprendre le maniement de produits dérivés plus complexes comme les warrants ou les options, utilisez les trackers à effet de levier. Un ETF peut apporter un surplus de performance par rapport à un indice, par l’utilisation d’un effet de levier. Plus risqué qu’un ETF classique, l’ETF “leverage” peut également dégager une performance supérieure. Avec un ETF avec effet de levier de 2, vos gains – en cas de bon sens, comme vos pertes – en cas de mauvais sens, peuvent être multipliés par deux.

Jouer à la baisse des cours de Bourse avec les ETF Bear

Les ETF trackers Bears vous permettent de miser sur la baisse des cours et offrent les mêmes avantages que des produits dérivés plus complexes sans l’inconvénient de devoir maîtriser “les grecs”. Le tracker Bear CAC 40 retrace l’évolution du CAC 40, mais en sens inverse. Donc, si le CAC 40 perd 2 %, le tracker Bear gagne 2 %.

Attention cependant au « beta slippage » qui peut faire diminuer la valeur de votre tracker indépendamment des variations du sous-jacent, en raison de l’évolution de la volatilité de l’indice de référence. Il est conseillé de ne pas conserver les trackers bears en portefeuille sur une durée trop longue.

Ce type d’ETF permet donc de miser sur une baisse des marchés financiers mais vous pouvez également vous en servir pour couvrir votre portefeuille. Par exemple, si vous êtes exposé sur l’indice CAC 40 et que vous anticipez une baisse de l’indice parisien, un tracker inversé sur cet indice vous permettra de couvrir votre portefeuille, en ayant qui plus est un seul ordre à passer (achat d’un tracker Bear CAC 40) alors que la revente de vos titres du CAC 40 impliquerait de nombreux ordres (et donc potentiellement des frais de courtage conséquents). Cerise sur le gâteau : étant couvert tout en continuant à posséder vos titres, vous pourrez toucher les éventuels dividendes de vos actions.

Répliquer des stratégies d’investissement avec les ETF Smart Beta

etf-tracker-strategie-investissement

Le marché des ETF reste très concentré (selon BlackRock, les trois principaux fournisseurs gèrent environ 70 % du marché) avec une forte concurrence entre les fournisseurs sur les prix mais aussi sur l’innovation et sur la différenciation des ETF avec des produits de plus en plus sophistiqués qui répliquent désormais intelligemment des indices : les fameux ETF « strategic beta » aussi connu sous l’appellation « smart beta » ou « advanced beta ».

Contrairement aux indices boursiers conçus sur la base de la capitalisation (plus une société a une capitalisation importante, plus son poids dans l’indice est élevé), les smart beta reposent sur des indices construits par exemple en fonction de la valorisation de l’entreprise (approche value), en équipondérant les capitalisations (un même poids pour toutes les valeurs) ou encore en fonction de la volatilité.

L’objectif du smart beta est d’atteindre une performance supérieure et/ou un risque inférieur.

Bourse et tracking : les 10 principaux émetteurs d’ETF

Les 10 plus grands fournisseurs d’ETF européens selon l’étude 2019 Morningstar A Guided Tour of the European ETF Marketplace :

  • iShares
  • Xtrackers
  • Lyxor
  • UBS
  • Amundi
  • Vanguard
  • State Street
  • Invesco
  • Wisdom Tree
  • BNP Paribas

Les meilleurs ETF européens et grandes capitalisations américaines

Voici l’ensemble des ETF européens de la dernière étude Morningstar sur les ETF européens qui ont été notés 5 étoiles, la meilleure note quantitative de Morningstar, avec plus d’un milliard sous gestion (étude 2019 Morningstar A Guided Tour of the European ETF Marketplace).

Indices boursiers US grandes capitalisations :

  • Amundi IS S&P 500 ETF C EUR
  • iShares CORE S&P 500 ETF USD Acc
  • iShares CORE S&P 500 ETF USD Dist
  • Lyxor  S&P 500 ETF D USD
  • SPDR S&P 500 ETF
  • UBS ETF MSCI USA (USD) A-dis
  • VANGUARD S&P 500 UCITS ETF
  • X MSCI USA ETF 1C
  • X S&P 500 Swap ETF 1C

Actions US Midcaps  :

  • SPDR S&P 400 US Mid Cap ETF

Indices Large Caps Eurozone :

  • iShares EURO STOXX (DE)
  • iShares MSCI EMU ETF EUR Acc
  • UBS ETF MSCI EMU EUR A-dis
  • X MSCI EMU ETF 10
  • iShares STOXX Europe 600 (DE)
  • Vanguard FTSE Dev Eurp UCITS ETF
  • X Stoxx Europe 600 ETF 1C

Actions japonaises Large Cap :

  • iShares Core MSCI Japan IMI ETF USD Acc
  • Vanguard FTSE Japan UCITS ETF

Autres ETF Actions :

  • iShares S&P 500 Eur Hedged ETF Acc
  • Lyxor COR Stoxx Eurp 600 DR ETFMHEurDist

ETF obligations États européens :

  • iShares Core Govt Bond ETF EUR Dist
  • Lyxor EuroMTS AllMAT IG(DR)ETFAcc
  • X II Eurozone Government Bond ETF 1C

Comme l’indique cette liste, les catégories qui ont su se démarquer sont les grandes capitalisations américaines mais également les grandes capitalisations européennes et, dans une moindre mesure, les ETF obligataires des États de la zone Euro.

Source des images : Freepik
Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

  • Anthony-Calci-patrimoine
  • Pour bénéficier de conseils personnalisés par Anthony de Calci Patrimoine
#

Derniers Dossiers


bill-gates-microsoft-informatique
jack-ma-alibaba
apple-tim-cook
investir-token-blockchain