Bourse : ETF, tracker et conseils

Le 18 mai 2017

banniere-ass-vie_300-250

dossier-phare-etf

investir-argent-bourse-300250

Les ETF (ou Exchange-Traded Fund), plus communément appelés trackers en France, connaissent une croissance rapide à travers le monde. Les ETF peuvent vous servir à vous positionner facilement et à moindres frais là où la performance est présente. Café de la Bourse vous présente le fonctionnement et caractéristiques des trackers et vous livre ses stratégies d’investissement avant de revenir sur les principaux émetteurs et ETF actuels.

L’industrie des ETF a affiché une collecte nette record de 375 milliards de dollars en 2016 contre 348 milliards de dollars l’année précédente. En 2016, sur les ETF européens, la collecte des ETF obligataires (22,4 milliards) a pour la première fois dépassé celle des ETF actions (15,9 milliards).

Et l’encours des ETF européens ne cesse de s’accroître, du notamment à l’offre, de plus en plus importante et variée. En effet, on trouve aujourd’hui des trackers spécialisés dans la plupart des pays, sur différents styles de gestion, des secteurs d’activité précis, les valeurs moyennes et des stratégies obligataires.

Particularités et avantages des ETF

 

Les ETF ou trackers sont des fonds cotés en Bourse qui s’échangent comme une action. Les ETF ont pour objectif de répliquer la performance d’un indice de référence comme le CAC 40, d’un secteur, comme les bancaires par exemple, d’une région, de matières premières comme celui sur l’or, d’une stratégie comme la gestion value et même de répliquer de manière intelligente via les ETF smart beta. Il s’agit donc d’une gestion passive à la différence d’un OPCVM géré de manière active par un gérant de fonds.

Pour reproduire les rendements d’un indice de référence, deux cas existent : la réplication physique où le gestionnaire de l’ETF achète simplement les actifs composants l’indice, que ce soit des actions ou des obligations, ou bien la réplication synthétique où le gestionnaire de l’ETF passe un contrat d’échange de performance (ou swap) avec une banque d’investissement. Le gestionnaire reçoit la performance de l’indice en échange de celle des actifs qu’il détient en portefeuille.

6 bonnes raisons d’investir sur les ETF

Comparé à des OPCVM classiques, les ETF ont de nombreux avantages pour les investisseurs particuliers.

L’ETF est simple d’utilisation

Cotés en continu de 9h à 17h25 comme n’importe quelle action, les trackers sont négociables à chaque instant de la séance boursière alors que l’OPCVM ne peut être négociée qu’1 ou 2 fois par séance.

L’ETF a des frais réduits

Peu onéreux, les ETF présentent des frais de gestion (frais courants) nettement réduits, généralement inférieur à 1%, contre plus de 3% pour certains OPCVM. De plus, les ETF n’ont pas de droits d’entrée. L’investisseur doit simplement s’acquitter des coûts de transaction (d’achat et de vente) du tracker qui, avec les offres des courtiers en ligne, ne sont plus que de quelques euros.

Cette faiblesse des frais de gestion impacte la performance des ETF qui, de ce fait, se révèle souvent supérieure à celle des fonds gérés activement, plus lourdement chargés.

Liquidité facilitée avec l’ETF

Cotés en rythme quotidien, les ETF vous laissent libre de les acheter un jour pour les revendre le suivant. Rappelons néanmoins qu’un ETF a, comme un fonds traditionnel, une durée de placement recommandée d’au moins 3 à 5 ans, à l’issue de laquelle il est censé avoir délivré tout son potentiel de performance par rapport au risque.

Diversification sur les marchés étrangers

La plupart des ETF sont éligibles au PEA, PEA PME et même au sein de certaines assurance-vie. On peut ainsi utiliser les trackers pour se positionner sur des indices étrangers comme ceux des marchés émergents tout en bénéficiant des avantages fiscaux des PEA, PEA PME et assurance-vie !

ETF et trackers : une offre large

Avec plus de 500 ETF cotés sur Euronext, l’offre d’ETF est assez large pour que chaque investisseur y trouve son bonheur. Les ETF sont donc utiles pour investir dans les actions des secteurs porteurs comme les nouvelles technologies ou les biotechs ou dans des obligations « vertes » de qualité investment grade par exemple.

Simplicité de la mise en place de stratégies

Les ETF permettent de mettre en place des stratégies d’investissement de manière très simple pour miser sur les dividendes, la volatilité, l’effet de levier ou la baisse des marchés. Nous développerons certaines de ces stratégies dans la suite de l’article.

Investir sur les ETF : les critères de sélection à adopter

Il est primordial que les investisseurs souhaitant investir sur les ETF adoptent des critères de sélection robustes, adaptés à leurs besoins. Maxime Bonelli, ingénieur R&D à Koris, indique que la performance d’un tracker doit être évaluée de manière relative par rapport à l’indice de référence, et non uniquement basée sur des rendements absolus ou sur les frais de gestion. Ces derniers doivent être rapportés à la tracking difference par exemple, c’est à dire à l’écart de suivi cible entre l’ETF et l’indice de référence.

Bénéficier de l’effet de levier avec l’ETF leverage

Pour doper la performance de votre portefeuille, plutôt que d’utiliser le SRD (Service de Règlement Différé) ou d’apprendre le maniement de produits dérivés plus complexes comme les warrants ou les options, utilisez les trackers à effet de levier. Un ETF peut apporter un surplus de performance par rapport à un indice, par l’utilisation d’un effet de levier. Plus risqué qu’un ETF classique, l’ETF “leverage” peut également dégager une performance supérieure. Avec un ETF avec effet de levier de 2, vos gains – en cas de bon sens – comme vos pertes – en cas de mauvais sens – peuvent être multipliés par deux.

Jouer à la baisse avec les ETF bear

Les ETF trackers bears vous permettent de miser sur la baisse des cours et offrent les mêmes avantages que des produits dérivés plus complexes sans l’inconvénient de devoir maîtriser “les grecs”. Le tracker bear CAC 40 retrace l’évolution du CAC 40, mais en sens inverse. Donc si le CAC 40 perd 2%, le tracker bear gagne 2%.

Attention cependant au « beta slippage » qui peut faire diminuer la valeur de votre tracker, indépendamment des variations du sous-jacent, en raison de l’évolution de la volatilité de l’indice de référence. Il est conseillé de ne pas conserver les trackers bears en portefeuille sur une durée trop longue.

Répliquer des stratégies avec les ETF smart beta

Le marché des ETF reste très concentré (Selon BlackRock, les trois principaux fournisseurs gèrent environ 70% du marché) avec une forte concurrence entre les fournisseurs sur les prix mais aussi sur l’innovation et sur la différenciation des ETF avec des produits de plus en plus sophistiqués qui répliquent désormais intelligemment des indices : les fameux ETF « strategic beta » aussi connu sous l’appellation « smart beta » ou « advanced beta ».

Contrairement aux indices boursiers conçus sur la base de la capitalisation (plus une société a une capitalisation importante, plus son poids dans l’indice est élevé), les smart beta reposent sur des indices construits par exemple en fonction de la valorisation de l’entreprise (approche value), en équipondérant les capitalisations (un même poids pour toutes les valeurs) ou encore en fonction de la volatilité.

L’objectif du smart beta est d’atteindre une performance supérieure et/ou un risque inférieur.

Les 10 principaux émetteurs d’ETF

Les 10 plus grands fournisseurs d’ETF européens selon Morningstar :

  • iShares
  • db x-trackers
  • Lyxor
  • State Street
  • Amundi
  • Vanguard
  • UBS
  • Source
  • ETF Securities
  • CommerzBank

Les 6 meilleurs ETF européens

En 2016, 6 ETF européens notés 5 étoiles, la meilleure note quantitative de Morningstar, ont dépassé le milliard sous gestion :

  • VANGUARD S&P 500 ETF
  • iShares Developed Markets Property Yld
  • BNPP Easy S&P 500 ETF C EUR
  • SPDR® S&P 500 ETF
  • iSHares Euro Government Bond 1-3 yr
  • SPDR® S&P Euro Dividends aristocrats ETF

Comme l’indique cette liste, les catégories qui ont su se démarquer sont les grandes capitalisations américaines avec 3 ETF sur le S&P 500 parmi les 6 ETF européens 5 étoiles dépassant le milliard sous gestion mais aussi certaines grandes catégories sectorielles comme l’immobilier ainsi que les valeurs aristocrates des dividendes et les obligations gouvernementales en euros.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Vers un monde sans cash

L’époque où Gainsbourg brûlait un billet de 500 Francs sur scène paraît déjà bien lointaine mais, après l’avènement de l’Euro, voilà un nouveau bouleversement qui […]

banque-traditionnelle