Transfert PEA et compte titre : pourquoi et comment procéder ?

Le 07 juin 2019

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

transfert-pea-compte-titre

Les courtiers et banques en ligne proposent des offres particulièrement attractives en termes de PEA et compte-titres. Il peut donc être très intéressant pour l’investisseur particulier d’y transférer ses enveloppes si elles sont détenues chez des acteurs traditionnels, plus chers et proposant moins de services. Pourtant, relativement peu d’investisseurs sautent le pas, le plus souvent découragés par les formalités que représentent un transfert.

Nous vous présentons dans cet article, les avantages à opter pour un acteur en ligne pour votre plan d’épargne en actions (PEA) et votre compte-titres, quelles solutions adopter entre transfert et clôture pour chacune de ces deux enveloppes, nos astuces pour raccourcir la durée du transfert, et enfin les modalités pratiques du transfert à connaître et à bien anticiper. Suivez le guide !

Profiter des fortes disparités entre l’offre des courtiers en ligne et des acteurs traditionnels

Les tarifs très attractifs des banques et courtiers en ligne

Les banques en ligne et les courtiers en ligne présentent quasi systématiquement des prix inférieurs à ceux pratiqués par les acteurs traditionnels sur les produits d’épargne liés à la Bourse. La différence de tarifs peut être particulièrement importante, les acteurs en ligne sont en moyenne trois fois moins chers que les acteurs traditionnels. La principale raison : les banques et courtiers en ligne ne pratiquent ni frais de droit de garde, ni frais de tenue de compte, ni frais d’abonnements. Et les tarifs dégressifs peuvent être particulièrement intéressants pour les investisseurs actifs.

Des services étoffés pour accompagner les investisseurs au mieux

Les courtiers et banques en ligne mettent également l’accent sur la pédagogie avec tout un panel d’outils destinés à informer et former les investisseurs au travers de points d’actualité, livres blancs, webinars, conférences et guides sur l’investissement mais aussi des comptes démo qui permettent de s’initier au trading. De quoi se familiariser avec le passage d’ordres, les indicateurs clés, etc.

De plus, un courtier en ligne ou une banque en ligne propose des outils à la pointe de la technologie : les plateformes de trading disponibles via le site ou l’appli vous garantissent de pouvoir passer vos ordres facilement, partout et tout le temps, du moment que vous avez une connexion Internet. BforBank par exemple, offre un accès gratuit à la plateforme de Bourse en ligne et d’analyses techniques ProRealTime à leurs clients compte-titres, PEA ou PEA PME alors que le prix public est de 15 euros par mois.

bforbank bourse 600x90

Découvrez l’offre Bourse de BforBank : 100€ offert, 2000€ de courtage remboursés et ProRealTime offert*

PEA et compte titre : choisir la meilleure solution entre le transfert et la clôture

transfert-pea-compte-titre-placement

Plan épargne en actions : le transfert PEA s’impose

En ce qui concerne le PEA, le transfert s’impose comme la solution la plus avantageuse. En effet, vous ne pouvez détenir qu’un seul PEA (2 par foyer fiscal) et, étant donné les avantages fiscaux liés à la durée de détention, mieux vaut transférer son enveloppe que de la clôturer pour ouvrir un nouveau plan. Pour rappel, au-delà de 5 ans de détention d’un PEA, vous bénéficiez d’une exonération de l’impôt de plus-values mais devez tout de même vous acquitter des prélèvements sociaux de 17,2 %.

Depuis la loi Pacte, entre 5 et 8 ans, le PEA n’est plus clôturé automatiquement et surtout vous pouvez procéder à de nouveaux versements, à condition toutefois de rester en-dessous du plafond de 150 000 euros. Au-delà de 8 ans, l’investisseur peut opter pour une sortie sous forme de rente viagère. Cette dernière sera exonérée d’imposition mais soumise aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

Compte titre : la clôture et l’ouverture peuvent être plus avantageuses

En ce qui concerne le compte-titres, vous pouvez le clôturer pour en ouvrir un autre chez un courtier en ligne ou une banque en ligne. En ouvrant un nouveau compte-titres, vous éviterez de payer des frais de transfert, qui varient considérablement selon le nombre de valeurs mobilières possédées, du type de compte et de sa valeur globale. Mais, en contrepartie, cela vous oblige à clore vos positions puis à racheter ces valeurs sur votre nouveau compte-titres.

Anticiper l’éventuelle prolongation de durée du transfert PEA et compte titre

Faire le ménage dans son portefeuille lors du transfert ou clôture de compte

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une clôture / réouverture ou d’un transfert, il sera opportun de profiter de ce changement pour procéder à un nettoyage complet de votre portefeuille.

Cependant, ceci est plus vrai encore dans le cas d’un transfert. D’abord, parce que toute transaction est impossible durant un transfert. Vous ne pourrez passer des ordres de Bourse et effectuer des opérations. Vous aurez donc tout intérêt à clore vos positions les plus risquées et les plus volatiles, ce qui vous évitera bien des déconvenues si la période de votre transfert coïncidait avec de fortes variations boursières. Ensuite, parce que plus votre enveloppe comporte de lignes, plus le fait de transférer des actions vous coûtera cher si votre courtier pratique des frais à la ligne en plus du tarif forfaitaire. Enfin, la multiplication des lignes peut allonger la durée du transfert, et particulièrement les titres cotés à l’étranger.

Retenez en outre, que la durée du transfert d’un PEA est bien plus importante que celle d’un compte-titres puisqu’elle peut aller de quelques jours pour un compte-titres à plusieurs semaines pour un PEA. En effet, dans le cas d’un transfert de plan d’épargne en actions, l’ancien établissement doit transmettre au nouveau un bordereau d’informations fiscales retraçant son historique, d’autant plus compliqué à établir que le nombre de titres détenus est important.

Pour se débarrasser des titres financiers dont vous jugez qu’ils n’ont plus leur place dans votre portefeuille ou pour lesquels vous ne souhaitez pas conserver vos positions durant la durée du transfert, il vaut mieux bien anticiper ce changement pour céder vos actifs dans les meilleures conditions de marché possibles.

Prendre en compte les opérations sur titre (OST)

Autres facteurs d’allongement de la durée du transfert d’un PEA ou d’un compte-titres : les opérations sur titre. En effet, en cas de versement de dividende, fractionnement et regroupement d’actions, distributions d’actions gratuites, le transfert ou la clôture de votre enveloppe sera retardé. Nous vous recommandons donc d’éviter de transférer votre PEA ou compte-titres pendant la période des versements de dividendes.

N’oubliez pas non plus d’annuler tous les ordres en cours qui pourraient bloquer le transfert ou la clôture de votre support d’investissement.

PEA et compte titre : les modalités pratiques du transfert

Adresser une demande à sa nouvelle banque

S’il s’agit d’un transfert, c’est le nouvel établissement que vous avez choisi qui adressera une demande de transfert à l‘ancien. Pour qu’il soit en mesure de la faire, vous devrez communiquer à votre nouveau courtier en ligne ou à votre nouvelle banque en ligne le dernier relevé de situation de votre compte-titres ou de votre PEA. Doivent notamment y figurer les références et l’adresse de l’ancien établissement. Dans le cas d’une clôture, c’est au titulaire du compte d’adresser la demande de clôture à l’ancien établissement par courrier recommandé avec toutes les informations relatives au compte. C’est à vous ensuite d’ouvrir un nouveau compte dans l’établissement de votre choix.

Anticiper le coût du transfert du PEA ou de la clôture du compte titre

Le transfert d’un compte-titres et d’un PEA sont, nous l’avons vu précédemment, payants. Idem pour une clôture. Il est donc important de disposer de suffisamment de liquidités sur le compte espèce de votre enveloppe pour être à même de régler ces frais. Si vos provisions étaient insuffisantes, cela retarderait le transfert ou la clôture de votre support d’investissement. Vous pourriez aussi être amené à payer des pénalités.

Les banques en ligne et les courtiers en ligne proposent bien souvent la prise en charge des frais de transfert, avec un plafond tout de même (le plus souvent de l’ordre de 2 000 € ou 3 000 €). Vous pouvez même toucher une prime de bienvenue pouvant aller jusqu’à 100 €. Tous ces cadeaux, même s’ils s’avèrent agréables, ne sont cependant que des « bonus », à prendre comme tels. Ils ne doivent pas se transformer en unique facteur de choix de votre nouveau courtier. D’autant que le transfert, s’il est possible, est fastidieux et parfois long. Mieux vaut donc choisir avec soin son nouvel établissement.

Que faire si la clôture ou le transfert n’a pas abouti ?

Au-delà de deux semaines, si votre clôture ou votre transfert n’a pas abouti, n’hésitez pas à contacter votre conseiller, voire votre directeur d’agence ou la personne chargée du service client. Après plus d’un mois, nous vous conseillons de vous tourner vers le médiateur de l’autorité des marchés financiers qui sera à même d’estimer le préjudice que vous subissez. Il devrait aussi permettre d’accélérer le traitement de votre dossier.

*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


bill-gates-microsoft-informatique
jack-ma-alibaba
apple-tim-cook
investir-token-blockchain