Comparatif banque en ligne : les meilleures banques en ligne de 2017

Le 07 juillet 2017

dossier-phare-Banque

investir-argent-bourse-300250

Boursorama, Hello Bank, Monabanq, BforBank, ING Direct ou Fortuneo, les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses. Véritable alternative à la banque traditionnelle, la banque en ligne a su séduire une clientèle qui privilégie tarifs attractifs et outils numériques. Découvrez notre classement banque en ligne au 1 juillet 2017 ainsi que notre vidéo et la nouvelle version de notre ebook gratuit Quelle banque choisir ?

Comparatif des banques en ligne

Top banque en ligneLes offres du momentVoir offres
logo-boursorama-banque 80€ offerts + CB gratuite

Min ouverture 300€, revenu min 1200€ net/mois ou 5000€ d'épargne
Découvrez
logo-monabanqJusqu'à 120€ offerts + CB et 40 services à 2€ / mois

Offre accessible sans condition de revenus et sans obligation de domiciliation
Découvrez
logo-hello-bank80€ offerts + CB gratuite + livret à 0,6%
(jusqu’au 31/07/17)

Revenu minimum 1200€ net/mois ou 5000€ d'épargne
Découvrez
80€ offerts + CB gratuite (jusqu'au 27/07/17)

Réaliser 3 opérations CB / trimestre à défaut 15€, revenu min 1600€ net/mois
Découvrez
Logo ING80€ offerts et CB gratuite (jusqu’au 01/08/17)

Revenu minimum 1 200€ net/mois ou 5 000€ d'épargne
Découvrez
80€ offerts + CB gratuite (jusqu'au 31/07/17)

Réaliser 1 opération CB / 4 mois à défaut 20€, revenu min 1200€ net/mois
Découvrez

Comment choisir une banque en ligne

 

Banque en ligne : les avantages et inconvénients

Il ne faut pas confondre les pure players (ou banques 100% en ligne) avec les banques traditionnelles offrant des services ou agences en ligne. Les premières ne disposent pas d’agences physiques, leur activité s’étendant uniquement sur le web, tandis que les secondes sont des interfaces sur internet d’agences physiques. Il est tout de même à noter que les banques en ligne, bien souvent des filiales de groupes bancaires, sont soumises aux mêmes obligations légales et législatives que leurs consoeurs, dites traditionnelles.

Depuis le début des années 2000, la banque en ligne a bouleversé le système en ligne en vigueur, avec un marché en forte croissance. La cause ? Chercher à réduire ses dépenses, déception avec les banques traditionnelles, une simplicité d’utilisation, des prestations instantanées… Les pure players du secteur bancaire attirent chaque jour davantage de clients, de par leurs offres de plus en plus avantageuses.

C’est donc un marché en pleine croissance : les pure players représentent 3% du secteur bancaire, soit 3 millions de comptes en ligne sur les 70 millions en France (source : Boursorama). Il n’y avait que 3% de clients banque en ligne en 2013, une étude de l’institut Audirep indique que ce chiffre est passé à 7% en 2015, et, en 2016, la moitié des Français possède déjà ou a l’intention d’ouvrir un compte dans une banque en ligne1. Actuellement, 22% des Français qui déclarent être client d’une banque en ligne et 42% des clients d’une banque en ligne la signalent comme banque principale. Les évolutions technologiques n’ont de cesse de s’accroitre, ce qui en fait la banque du futur. Pour certains, ce marché en pleine expansion va finir, à terme, par toucher les banques plus traditionnelles et ainsi limiter les agences physiques.

Même si le nombre de Français changeant de banque principale reste faible, il a tout de même quasiment doublé depuis 2013 selon une étude du cabinet Bain & Company. Une des premières causes avancées : l’insuffisance du service et le manque d’expertise du conseiller. De plus, le 6 février 2017, est entrée en vigueur la Loi Macron ou loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques qui propose un service gratuit d’aide à la mobilité bancaire. Les consommateurs peuvent désormais donner mandat à leur nouvelle banque pour procéder à la totalité des démarches nécessaires (virements, transferts de comptes et prélèvements). Le mandat de mobilité permet donc au client de ne pas avoir à avertir les émetteurs de prélèvements et de virements de son changement de domiciliation bancaire. L’occasion idéale pour changer de banque ! Découvrez les avantages et inconvénients de la banque en ligne et les points de vigilance à prendre en compte avant de sauter le pas.

Les conditions d’ouverture de compte courant

Les banques en ligne proposent, en grande majorité, une carte bancaire gratuite à l’ouverture du compte. Les envois de chéquier sont aussi gratuits, tout comme les paiements en zone SEPA, l’assurance perte ou vol des moyens de paiement ou encore l’ouverture, la tenue et la clôture d’un compte courant. Seule ombre au tableau, ouvrir un compte se fait parfois sous réserve d’un montant minimum, comme pour Boursorama Banque, qui demande un salaire de 1 000 € net par mois, ou une épargne d’un montant minimum de 2 500 € pour bénéficier de la carte Visa Classic gratuitement et un revenu net mensuel de 1 800€ par mois ou 5 000€ d’encours sur votre compte épargne.

Les tarifs bancaires

Les tarifs sont des plus intéressants, étant de 2 à 4,5 fois moins élevés que les agences bancaires traditionnelles (source : Latribune). Les clients gèrent leur compte eux-mêmes, sans avoir besoin de conseiller et sans devoir se déplacer dans une agence, limitant ainsi les coûts de structure. Si vous souhaitez vous lancer en bourse, les banques en lignes sont encore une fois sous le feu des projecteurs, avec des offres et des taux des plus alléchants.

La disponibilité

La disponibilité est l’un des avantages clés de la banque en ligne qui, bien consciente de cet avantage, le met en avant. Gérer son compte à tout moment est en effet un luxe qu’offre la banque en ligne mais aussi de plus en plus de nombreuses banque traditionnelles qui permettent via l’application d’effectuer des virements ou opérations à tout moment. Cependant, les banques en ligne sont le plus souvent les seules à proposer à leurs clients de rencontrer leur conseiller à des horaires très étendues (8h-22h en semaine, 9h-20 le samedi), par téléphone, webcam ou visio. Bref, avec la banque en ligne, vous n’avez plus de contrainte d’horaire et surtout, plus besoin d’attendre votre tour au guichet !

La qualité de service

Les sites internet tentent d’offrir au client le plus d’informations pratiques pour que pouvoir gérer au mieux son compte seul. Très sécurisées, les banques en ligne ont des accès protégés par des mots de passe, mais aussi des conseillers attitrés prêts à venir en aide aux clients. Simuler des demandes de crédit, s’informer de la fiscalité en assurance-vie, se tenir au courant de l’actualité des taux d’intérêt des livrets… tout cela est possible en quelques clics ! La limite de ce service est que vous ne pouvez pas vous déplacer dans une agence physique en cas de problème, ce qui pourrait avoir un effet plus rassurant que de rester devant son ordinateur.

Les services proposés

Faire un gros retrait d’argent dans un délai court, enregistrer numériquement des documents importants, gérer vos dépenses, remplir un bordereau de chèque numérique ou même contacter un conseiller à n’importe quel moment… tout devient très facile !

Mais il est beaucoup plus compliqué de déposer de l’argent liquide sur une banque en ligne que dans une agence physique. Pour certaines, il est possible d’envoyer via courrier postal de l’argent, alors que pour d’autres cela est tout bonnement impossible. Si vous déposez fréquemment des espèces, vérifiez donc bien avant de passer à telle ou telle banque en ligne que cela est possible !

7 conseils pour trouver la bonne banque en ligne

Restez vigilant sur les offres des banques en ligne

Bien que les banques en lignes proposent des offres très attrayantes, les produits proposés ne sont pas forcément avantageux (souscription d’un crédit à la consommation ou immobilier). Vous ne serez pas amener à rencontrer – physiquement – votre banquier, ce qui pourrait être un soucis si vous souhaitez, par exemple, négocier vos contrats.

Evitez les arnaques internet

Il existe des petits gestes à adopter pour pouvoir adopter la banque en ligne. Changez régulièrement votre mot de passe et déconnectez-vous de votre compte avant de quitter la page. Si vous recevez un mail vous demandant d’accéder au site de votre banque via un lien externe, ne le faites surtout pas, il s’agit d’un mail frauduleux. Après avoir effectué un paiement ou un virement en ligne, assurez-vous que l’adresse internet du navigateur commence par « https » et non « http ».

Identifiez vos motivations à passer à une banque 100% en ligne

Certains clients peuvent être rassurés de pouvoir se déplacer en agence en cas de problème ou pour tout renseignement. C’est donc à vous de prendre en compte cet aspect avant de souscrire à un pure player. Les banques en ligne sont, certes, attrayantes, mais vous devez vous renseigner afin de savoir si vos besoins requièrent davantage des produits proposés par la banque traditionnelle ou par celles en ligne. Les agences en ligne des banques traditionnelles comme la Société Générale ou la BNP offrent également une alternative intéressante pour les personnes qui hésiteraient à passer au tout digital.

Comparez les frais bancaires

Il est important d’avoir une idée précise de ce qui va vous attendre. Prenez le temps de comparer les tarifs en vigueur avec d’autres banques : agios, virements interbancaires, frais de carte bleue, retrait aux distributeurs, épargne, frais de tenus du compte courant, ou opposition de carte, etc. Cela évitera les mauvaises surprises.

Maîtrisez vos frais bancaires avec notre comparatif des banques les moins chères

Testez l’ergonomie du site internet

Qui dit banque en ligne, dit – forcément- utiliser internet. Veillez à être parfaitement à l’aise avec l’utilisation d’internet, tout comme avec l’interface de votre banque. Toutes ne se valent pas et il est plus facile que certains sites que sur d’autres de naviguer et de trouver les informations recherchées. Tenez en compte au moment de changer de banque.

Evaluez la qualité du service client

Bien qu’il s’agisse d’une banque en ligne, vous devez évaluer si votre conseiller est disponible et compétent. Même à distance, il se doit de pouvoir vous aiguiller au mieux.

Pour ce qui est de la qualité de service en général (la possibilité de simuler des demandes de crédit, de s’informer de la fiscalité en assurance-vie, de se tenir au courant de l’actualité des taux d’intérêt des livrets) même si les banques traditionnelles ont une grande expérience du sujet, les banques en ligne ne sont pas en reste. Leurs sites tentent de donner le plus d’informations pratiques possibles, d’aide en ligne, de théorie et tentent d’offrir au client le plus d’informations pratiques pour qu’il puisse gérer au mieux son compte seul.

Vérifiez la solidité financière de la banque en ligne

Vérifiez la solidité financière des différents pure player avant de vous lancer. Faites des recherches sur le net afin de savoir si la banque possède des fonds suffisants pour vous accompagner dans le temps.

Téléchargez gratuitement notre guide : Bien choisir sa banque

1Etude Toluna pour Affinion International, réalisée auprès de 1000 répondants sur le mois de juillet 2016

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


erreurs-jeunes-investisseurs

Comment devenir rentier

Devenir rentier, tout le monde en rêve… et ça ne va pas plus loin ! Car l’on considère que cela est aussi probable que d’hériter […]

livres-investisseur-doit-avoir-lus