Pourquoi et comment investir dans les produits dérivés ?

Le 09 septembre 2020

produits-derives-investir-bourse

L’essor du courtage en ligne depuis le tournant des années 2000 a favorisé l’accès des particuliers aux produits dérivés. Un compte chez un courtier en ligne suffit pour acheter ou vendre, en quelques clics seulement, depuis son téléphone ou son ordinateur, une multitude de produits dérivés. Attention cependant, s’ils sont plus faciles d’accès, les produits dérivés demeurent des instruments financiers complexes et difficiles à appréhender. Pourtant, ils peuvent représenter une véritable opportunité pour l’investisseur qui saura les maîtriser.

Découvrez dans cet article ce qu’est un produit dérivé, pour quel type d’investissement l’investisseur particulier aura intérêt à recourir à ce type de produit financier, comment les utiliser, quels sont les atouts et risques inhérents à ce type de produit. Retrouvez enfin différents exemples de produits dérivés.

Qu’est-ce qu’un produit dérivé ?

banniere IG 300x250

Les produits dérivés sont des instruments financiers reposant sur un sous-jacent. Ainsi, leur valeur est liée à l’évolution du cours du sous-jacent. Celui-ci peut être très varié et plusieurs classes d’actifs sont envisageables. Le sous-jacent pourra en effet être une action ou un panier de valeurs mobilières, voire un indice boursier, mais aussi une matière première, une obligation, etc.

Les produits dérivés sont négociés sur des marchés organisés ou bien de gré à gré. En effet, ils peuvent être cotés sur une place boursière (on pourra alors parler de produits de Bourse comme les turbos, les warrants, etc.) ou bien faire l’objet d’un contrat entre les deux parties sur le marché OTC (Over The Counter).

Les produits dérivés permettent de se positionner sur un actif financier, sans nécessairement posséder celui-ci, et avec la possibilité de bénéficier d’un effet de levier potentiellement élevé. Ainsi, les produits dérivés permettent de prendre position sur des actifs pour un montant supérieur à celui investi initialement.

Pourquoi utiliser des produits dérivés pour ses investissements ?

produit-derive-instrument-financier

Il existe trois principaux cas de figure qui peuvent pousser l’investisseur à avoir recours à des produits dérivés.

L’investisseur pourra utiliser un produit dérivé dans une optique de couverture. Elle permet à un investisseur qui anticipe la baisse du cours d’un sous-jacent de protéger son portefeuille. Le produit dérivé augmente en cas de chute des cours du sous-jacent. La baisse enregistrée par le portefeuille est ainsi compensée par la performance positive du produit dérivé.

L’investisseur pourra aussi avoir recours à un produit dérivé dans une optique de trading. En effet, grâce à l’effet de levier, les perspectives de gain (mais aussi de pertes) sont accrues. L’investisseur pourra donc se positionner sur un actif avec un montant minimal (inférieur à celui qui serait mobilisé en cas d’achat en direct) et des profits (ou pertes) potentiellement décuplés.

Enfin, et c’est sans doute la raison la moins répandue et la plus technique : l’investisseur particulier peut également choisir d’investir sur des produits dérivés dans une optique d’arbitrage et ainsi acheter un produit dérivé sur un marché et le revendre sur un autre en profitant des écarts de change ou de valorisation.

Comment utiliser des produits dérivés en Bourse ?

On l’a vu, les produits dérivés permettent d’investir sur de nombreux marchés financiers grâce à la variété de leurs sous-jacents. La plupart permettent d’investir sur un marché régulé et contrôlé. Il s’agit alors de produits de Bourse.

Pour ouvrir une position, il vous faudra placer un ordre d’achat. Pour la clôturer, il vous faudra placer un ordre de vente.

Une grande partie des produits dérivés comportent une échéance : vous pouvez clôturer à tout moment votre position, dès l’ouverture de celle-ci, et jusqu’à ce que l’éventuel niveau de knock-out ait été atteint. Le niveau de knock-out est un seuil prédéfini du cours de l’actif qui entraîne la clôture du produit dérivé. Si vous avez anticipé sur une hausse, ce niveau de knock-out sera inférieur au cours correspondant à l’ouverture de la position. Si vous avez anticipé sur une baisse, ce niveau de knock-out sera supérieur au cours correspondant à l’ouverture de la position.

Attention, l’offre en produits dérivés est plus ou moins étoffée selon le courtier Bourse. Si vous souhaitez investir en Bourse sur des produits dérivés, vérifiez donc bien avant de souscrire auprès d’un courtier que celui-ci possède le type de produit dérivés qui vous intéresse (turbos, options, warrants, futures, etc.) assorti des sous-jacents sur lesquels vous souhaitez investir (pétrole, indices sectoriels, Nasdaq, par exemple).
Découvrez toutes nos analyses dans la section trading avec IG

Avantages et risques d’un produit dérivé

Les produits dérivés, du fait de la variété des sous-jacents possibles permettent de se positionner sur de très nombreux marchés financiers (actions, obligataire, matières premières, etc.). Les produits dérivés cotés sont très facilement accessibles, grâce notamment à l’essor du courtage en ligne. Il est possible de les loger sur un compte-titres. Les produits dérivés cotés sont des actifs liquides qui bénéficient d’une cotation étendue, pouvant aller jusqu’à 22 heures. Les Turbos 24 offrent même une exposition continue aux marchés avec une cotation 24 heures sur 24 permettant de profiter de toutes les opportunités qui se présentent. Les produits dérivés permettent de bâtir des scénarios d’investissement, à la hausse comme à la baisse, dans une optique de trading ou de protection du portefeuille.

L’effet de levier qui leur est souvent associé, outil à double tranchant, permet de décupler les gains éventuels (mais aussi les pertes). Ils comportent un risque de perte en capital. Leur fonctionnement, pas toujours faciles à appréhender, en font un investissement risqué. Les pertes peuvent être supérieures au capital initialement investi, en faisant un instrument financier à réserver aux traders avertis ayant déjà une certaine expérience des marchés financiers et une excellente connaissance des actifs tradés comme du trading en général (connaissances en analyses fondamentale et technique, connaissance des différents types d’ordres de Bourse, bases concernant la psychologie du trader, etc.).  Vous devrez aussi bien sûr bien connaître le sous-jacent tradé et ne prendre position qu’avec un scénario d’investissement clair et précis, fondé sur des observations et des analyses et non sur votre seul sentiment.

Exemples de produits dérivés : Turbo, Barrières et Options

Il existe de très nombreux produits dérivés. Parmi les plus répandus, on peut citer les turbos ou encore les options ou les produits barrière.

Les turbos sont des produits dérivés à effet de levier cotés en Bourse qui permettent de miser à la hausse ou à la baisse sur le cours du sous-jacent. Ils offrent à l’investisseur la possibilité de vendre un actif à un prix déterminé à l’avance (appelé strike) durant une période définie, jusqu’à une date butoir qu’on appelle date de maturité ou échéance. Ils comportent le plus souvent une «barrière désactivante», définie à l’émission par l’émetteur, qui clôture automatiquement le produit dès lors que le cours de l’actif sous-jacent atteint ou franchit cette barrière, entraînant la perte intégrale de l’investissement initial.

Les produits barrière sont des produits dérivés cotés en Bourse de type option comportant des barrières désactivantes, situées en-dessous du cours du marché au moment de l’achat en cas d’anticipation à la hausse, et situées au-dessus du cours du marché au moment de l’achat en cas d’anticipation à la baisse.

Les options sont des produits dérivés qui donnent à l’investisseur la possibilité (et non l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent, dès la prise de position et jusqu’à une date, fixée au préalable, à laquelle l’option expire. Ce type de produit permet à l’investisseur de trader sur la valeur future d’un marché financier.

Découvrez l’offre de trading d’IG

banniere IG 728x90

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Toute activité de trading comporte des risques. Le service d’exécution d’ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Les options, les produits barrières et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading groupes-pharmaceutiques-fortes-marges-beneficiaires
Bourse et Trading compte-titres-bourse-avantage-inconvenients
Bourse et Trading
Bourse et Trading societes-francaises-les-plus-riches