Comment trader le Dow Jones ? Analyse de l’indice US

Le 24 août 2021

comment-trader-dow-jones-analyse-indice-US

Café de la Bourse a analysé la configuration du Dow Jones Industrial pour essayer d’anticiper son orientation future à la hausse ou à la baisse. On revient sur l’actualité économique autour du Dow Jones et on s’intéresse aux forces en présence pouvant jouer à la hausse ou à la baisse, ainsi qu’à la configuration technique du cours de l’indice Dow Jones. Découvrez enfin notre conclusion pour savoir comment se positionner et trader le Dow Jones.

Quelle actualité pour l’indice Dow Jones ?

AdvertisementTurbo IGAprès un rallye de près de 13 % depuis le début du mois de mars, le Dow Jones a légèrement corrigé mi-août (-1,5 %). Il faut dire que depuis la chute vertigineuse du mois de mars 2020, les indices boursiers ont multiplié les records, jour après jour, semaine après semaine, sans vraiment mettre un terme à leur hausse et sans vraiment reprendre leur souffle. Cette légère correction arrive presque naturellement, même comme un soulagement.

Un temps d’arrêt s’impose face à des signaux macroéconomiques confus. Notons d’abord la publication positive d’un rapport sur l’emploi américain le vendredi 9 août, qui a montré que près d’un million d’emplois ont été créés dans l’économie au mois de juillet. Ainsi, le taux de chômage est passé de 5,9 % en juin à 5,4 % en juillet, preuve de la poursuite de la reprise du marché du travail malgré la propagation du variant Delta du Covid-19.

Cependant, de nouvelles données économiques ont montré que les dépenses de détail ont diminué en juillet par rapport au mois précédent, avec une baisse de 1,1 % au lieu d’une hausse de 0,6 % attendue. Cela concerne notamment le commerce en ligne et les ventes de véhicules qui souffrent de la pénurie des semi-conducteurs. En outre, la remontée des contaminations avec le variant Delta pèse sur la fréquentation des restaurants. Bref, on ne sait pas vraiment si l’on peut déjà considérer être revenu à la “normalité”.

Le Dow a aussi souffert de la publication du procès-verbal de juillet de la Réserve Fédérale Américaine. Celle-ci se prépare à réduire ses achats mensuels d’obligations avant la fin de 2021 sans pour autant parler de hausse des taux d’intérêt.

Dans ce contexte, que peut-on attendre du Dow Jones Industrial sur cette fin d’année 2021 ?

Indice Dow Jones : quel scénario pour fin 2021 ?

actualite-indice-US-Dow-Jones-2021

Fin de la fête des rachats d’actifs ?

C’est peut-être le facteur X et le seul risque important : l’annonce par la réserve fédérale américaine de la fin de la fête des liquidités avec l’arrêt de la politique de rachat massif d’actifs. La fête a commencé en 2007 et s’est accélérée avec le Covid : les banques centrales mondiales jouent aux apprentis sorciers et distribuent de l’argent magique (Quantitative Easing, taux d’intérêt négatifs, etc.) pour maintenir l’économie en bonne santé.

Maintenant, l’objectif de la FED se complexifie : d’une part il faut contrôler l’inflation des actifs et l’emballement des investisseurs dans ce contexte de reprise économique ; d’autre part, elle doit maintenir l’optimisme des investisseurs qui, sur fond de crise sanitaire ou d’inflation excessive, reste fragile. Alors elle prend la parole, parfois pour annoncer un durcissement prochain de sa politique monétaire, parfois pour rassurer sur le caractère transitoire de l’inflation et assurer la continuité de son soutien à l’économie. Mais comment justifier qu’on achète des emprunts d’États à des taux négatifs alors que la croissance est très forte et que l’inflation revient ? Sur quel pied danser alors ?

La Fed a donc décidé de progressivement les ralentir et c’est sur le caractère “progressif” de la réduction qu’il faudra redoubler d’attention. Un arrêt brutal pourrait décourager les investisseurs et engendrer un krach boursier alors que les valorisations sont au plus haut.

Powell s’exprimera à Jackson Hole le 27 août pour communiquer sur l’avenir de la politique monétaire américaine.

Consulter également notre article Comment investir dans les actions US

De nombreux risques de marché s’accumulent

Additionnellement au risque de fin brutale de la politique monétaire accommodante de la Fed, de nombreux risques de marché s’accumulent. Certains devraient s’estomper mais d’autres perdurer et potentiellement effrayer les investisseurs.

D’une part, l’inflation, qui certes est transitoire, mais devrait se prolonger au moins jusqu’à l’année prochaine, sans réelle connaissance de son retour à des taux normaux pré-rebond économique.

D’autre part, la progression du variant delta comparé aux taux de vaccination pourrait amener de nouvelles restrictions sanitaires nuisibles à l’économie.

En outre, une augmentation des impôts pourrait peser sur le marché US. Wells Fargo s’attend à ce que les taux d’imposition des particuliers les plus élevés reviennent aux niveaux d’avant 2017, tandis que les impôts sur les sociétés pourraient être ramenés à 25 % ou 26 %, contre un niveau effectif de 21 %.

Enfin, il existe des incertitudes géopolitiques majeures : d’une part en Afghanistan avec la prise du pouvoir des talibans qui pourraient déstabiliser les équilibres géopolitiques en place et, d’autre part, des inquiétudes concernant la Chine avec un tour de vis de Pékin sur la réglementation de son économie. On peut notamment citer un plan de redistribution de la richesse, de possibles augmentations d’impôts sur les ménages les plus fortunés et les grands groupes, et un remaniement des lois de non concurrence qui actuellement pénalisent ses champions nationaux technologiques. Quelle sera la position chinoise sur le commerce extérieur ?

Analyse technique du Dow Jones Industrial

Analyse graphique du cours de l’indice Dow Jones

graphique-analyse-dow-jones-2021

Source : Café de la Bourse, graphique construit sur IG, données à titre indicatif

Analyse technique du Dow Jones

Le Dow Jones Industrial est sur une tendance haussière à moyen terme, évoluant dans le couloir haussier (en fond gris sur le graphique). L’indice Dow Jones a subi une légère correction au mois d’août avec plusieurs séances de baisse, après avoir atteint son plus haut historique à 35 625 points. Le premier niveau de support est à l’extrémité basse du couloir haussier, sur le seuil des 35 000 points. Ce sera le seuil test du Dow pour éventuellement rebondir et reprendre sa hausse. Si l’on casse ce seuil à la baisse, les prochains niveaux sont bien plus bas, le premier sur les 34 000 points (en bleu sur le graphique) et le suivant sur le 33 000 points (en jaune sur le graphique). Du côté des indicateurs techniques, la tendance est plutôt à la baisse : la MACD est négative et évolue sous sa ligne de signal. Le RSI est en zone neutre.

Faut-il investir dans le Dow Jones ?

Sans changement de cap brutal de la Réserve fédérale américaine sur les rachats d’actifs, le Dow Jones Industrial devrait conserver son mouvement de hausse de long terme. Observez Jerome Powell : il est le sorcier qui décidera de l’orientation future de l’indice. La volatilité devrait rester haute, comme c’est le cas depuis plusieurs mois. Surveillez les différents niveaux de support mentionnés et tentez de trouver un point bas pour éventuellement vous positionner à l’achat.

Lire aussi notre dossier Comment devenir un meilleur trader ?

Turbo Bourse Dow Jones

Pour investir ou trader le Dow Jones, rapprochez-vous de votre courtier en Bourse et optez pour un produit financier qui a pour sous-jacent l’indice Dow Jones. Vous pouvez par exemple choisir d’utiliser un produit dérivé du type Turbo call ou Turbo put pour tirer parti des fluctuations haussières et baissières du Dow Jones Industrial.
AdvertisementTurbo IG

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Toute activité de trading comporte des risques. Le service d’exécution d’ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Les Turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur sur BFM et sur B Smart ainsi que co-fondateur du Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading pourquoi-comment-inflation-impacte-secteur-Tech
Bourse et Trading top 8 entreprises francaises les plus rentables en Bourse sept 2021
Bourse et Trading cac-40-indice-bourse

Comment investir sur le CAC 40 ?

Découvrez le cours du CAC 40 ainsi que l’analyse de son historique et de ses grandes tendances, son mode de calcul, sa composition, mais aussi […]

Devenir rentier