Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Comment investir dans les ETF dividendes ?

Comment investir dans les ETF dividendes ?




En toutes circonstances, les investisseurs en Bourse ont toujours été attirés par les entreprises qui offrent, en plus de l’appréciation du capital à long terme, un dividende régulier, garantie de rendement global : prix + dividende.

Découvrez dans cet article notre sélection d’ETF dividendes 2023 qui permettent d’investir en Bourse dans les entreprises dividendes sans avoir à les sélectionner une par une.

Qu’est-ce qu’un ETF dividende ?




Les ETF dividende, par définition adaptés à une stratégie passive, sont parfois appelés beta ou strategic beta, car ils ne sélectionnent pas les entreprises en fonction de règle classique de thématique indicielle et/ou de capitalisation boursière, comme le CAC40 ou le S&P500, mais sur la base du détachement des coupons. Ainsi, l’ETF dividende va sélectionner les entreprises en fonction du montant des dividendes versés.
Il convient de préciser que les ETF de dividendes ne sont pas les seuls à verser des dividendes. Les ETF CAC40 par exemple en versent également, comme nous l’avons vu dans l’article dédié aux ETF CAC 40. Il faut également souligner que les ETF dividendes ne versent pas obligatoirement de dividendes eux-mêmes, puisqu’ils peuvent aussi réinvestir les dividendes. Il ne faut donc pas confondre les ETF dividendes dont la stratégie est de choisir des actions à dividendes, avec les ETF qui distribuent en numéraire les dividendes reçus.

Sur l’ensemble des ETF existant en Europe, 893 ETF distribuent des dividendes alors que 1 595 ETF réinvestissent les dividendes. Seulement 81 ETF ont une stratégie qui consiste à spécialement sélectionner les actions en fonction des dividendes qu’elles distribuent.

Leur prix reste bien sûr également influencé par la valeur en bourse des entreprises sous-jacentes, mais ils cherchent à sélectionner les entreprises qui versent le plus de dividendes, éventuellement dans une sous-catégorie spécifique comme l’Europe par exemple pour le iShares EURO Dividend ou l’Asie pour le iShares Asia Pacific Dividend.

Saxo Banque : 0,08% sur les actions françaises et américaines + Saxo Turbos à 0€ + Jusqu’à 4% d’intérêts sur les liquidités.*

*Votre capital est assujetti à un risque

 banniere Saxo Banque

Pourquoi investir dans des ETF à dividendes ?

comment-choisir-ETF-dans-lequel-investir

Les ETF offrent un moyen simple et efficace d’investir dans un ensemble d’entreprises qui versent des dividendes. Au-delà des stratégies Buy & Hold ou Momentum, les ETF permettent de diversifier rapidement et largement un portefeuille boursier à travers un investissement répliquant le cours d’actifs sous-jacents qui versent des dividendes.

Lire aussi notre guide pour Investir dans les ETF en 2024

Quels sont les ETF dividendes ?




Nous avons sélectionné 11 ETF listés sur Euronext regroupés dans le tableau ci-dessous. Certains de ces ETF sont éligibles au PEA. Nous avons collecté des informations, telles que les frais et le mode de réplication, que vous retrouverez ci-dessous :

Mnemo Nom Depuis TER Réplication PEA
IDVY iShares EURO Dividend UCITS ETF 28/10/2005 0,40 Physique oui
IAPD iShares Asia Pacific Dividend UCITS ETF 02/06/2006 0,59 Physique non
SEL Lyxor UCITS ETF STOXX Europe SELECT DIVIDEND 30 25/10/2006 0,30 Synthétique oui
CD8 AMUNDI ETF MSCI EMU HIGH DIVIDEND UCITS ETF 03/03/2009 0,30 Synthétique oui
CD9 AMUNDI ETF MSCI EUROPE HIGH DIVIDEND UCITS ETF 31/01/2018 0,23 Synthétique non
EDEU BNP PARIBAS EASY ESG DIVIDEND EUROPE UCITS ETF 29/08/2017 0,31 Synthétique oui
SGQI LYXOR UCITS ETF SG Global Quality Income NTR 25/09/2012 0,45 Synthétique non
VHYL VANGUARD FTSE All-World High Dividend Yield UCITS 21/05/2013 0,29 Physique non
EUDIV LYXOR S&P Eurozone ESG Dividend Aristocrats 19/08/2013 0,30 Physique non
EEDV SPDR S&P EURO DIVIDEND ARISTOCRATS ESG UCITS ETF 03/06/2023 0,30 Physique non
HDLV INVESCO S&P 500 HIGH DIVIDEND LOW VOLATILITY ETF 11/05/2015 0,30 Physique non
Consulter également notre Guide pour investir sur les dividendes

Quand sont versés les dividendes des ETF dividendes ?

Alors que les actions peuvent verser des dividendes chaque trimestre, chaque semestre ou chaque année à des périodes qui sont généralement connues des investisseurs (Earning Season), le versement des dividendes des ETF ne suit pas le même calendrier ni la même périodicité. Dans le cas des ETF, le versement des dividendes est plus généralement annuel. Par exemple, les ETF de Amundi et Lyxor vont verser des dividendes chaque année au mois de novembre ou au mois de décembre.

Chaque émetteur d’ETF est libre de fixer une date pour le versement des dividendes de ses fonds, il faut donc se renseigner sur le site de l’émetteur ou vérifier si l’information est disponible dans le DICI.

De plus, il est intéressant de souligner que s’il faut avoir acheté une action la veille du versement d’un dividende pour y avoir droit, il faut généralement avoir acheté un ETF quelques semaines avant le versement du dividende pour pouvoir en bénéficier.

Découvrir aussi notre guide Comment investir en Bourse avec un PEA ?

Le dividende : une bonne ou mauvaise chose pour l’actionnaire ?




Deux écoles s’affrontent, probablement depuis l’invention des dividendes, et donc du modèle de l’actionnariat (shareholder model) :

  1. Les dividendes sont une bonne chose, car ils montrent que l’entreprise est bien gérée et ne s’égare pas en dépensant ses bénéfices dans des investissements destructeurs d’efficience. Ils prouvent que le management maîtrise les rouages de l’entreprise et délivre de la valeur, entre autres pécuniaire, sous forme de rétribution aux actionnaires.
  2. Un dividende est une destruction de valeur de l’entreprise, qui la pénalise dans son développement et donc dans son cours boursier, puisque ce dernier reflète la santé de l’entreprise du point de vue du marché. Mieux vaut donc laisser l’entreprise réinvestir ses bénéfices pour croître et augmenter sa valeur, plutôt de d’acheter la tranquillité de son actionnariat, trompé par l’afflux de cash.

Théoriquement, les deux arguments se valent et nous laisserons le lecteur se faire lui-même son idée sur ce débat qui éclate régulièrement sur des forums comme seekingalpha, avec pas moins de 330 commentaires, mais aussi dans des publications très sérieuses, parfois anciennes et toujours documentées1.

Nous préciserons toutefois que :

  • Effectivement la destruction de valeur est représentée techniquement par un ajustement, à l’ouverture de la bourse, via un mécanisme automatique et informatique d’abaissement du cours à la suite du versement de dividende, correspondant à la valeur perdue (ex : 2 Euros de dividende font perdre 2 % sur un cours à 100). Ceci est valable sur la majorité des bourses (Euronext, Nasdaq …), pour tous les actifs cotés distribuant en cash les dividendes, et peut se visualiser sous forme graphique lorsque l’on utilise des cours non-ajustés pour les dividendes.
  • Ceci n’est pas valable pour les ETF capitalisant les dividendes : le coupon est réintégré au fond et non distribué en cash. La lecture des cours ajustés pour les dividendes permet de toujours prendre en compte le versement de coupons, et d’éviter des estimations manuelles et fastidieuses de leur impact, ou pire, d’ignorer cet impact dans la valeur globale de l’actif.
  • Il est donc vain d’acheter un actif la veille de son versement de dividende pour en bénéficier, puisque le cours à la revente baisse d’autant : l’opération est donc nulle. Perdante même, si l’on considère les frais de transaction du courtier en Bourse.

Comment sélectionner un ETF Dividendes ?




On a vu que ces 11 ETF ont des thématiques différentes au sein même de la catégorie dividendes : all-world, Asie ou Europe, la géographie varie. Par ailleurs, les stratégies de sélection des entreprises varient également :

  • CD9 AMUNDI ETF MSCI EUROPE HIGH DIVIDEND UCITS ETF est exposé aux sociétés qui font partie de l’indice MSCI Europe et offrent un rendement du dividende le plus élevé. Cet indice compte une soixantaine de grandes et moyennes capitalisations.
  • EDEU BNP Paribas Easy ESG Dividend Europe UCITS ETF va investir dans des entreprises européennes versant de forts dividendes, en rajoutant un filtre supplémentaire car il n’investit que dans les entreprises ESG, c’est-à-dire les entreprises qui respectent des principes écologiques et socialement responsables.
  • SEL Lyxor UCITS ETF STOXX Europe SELECT DIVIDEND 30 offre une exposition aux 30 entreprises européennes payant les plus forts dividendes. Concrètement, la stratégie n’inclut que les entreprises dont le dividend-per-share augmente depuis 5 ans et dont le ratio earnings-per-share est inférieur à 60 %.
  • EUDV SPDR S&P Euro Dividend Aristocrats comporte également un critère de choix important. 40 entreprises sont sélectionnées cette fois sur leur politique de croissance durable, sur 10 ans, des coupons de versement des dividendes. Cet ETF est jeune sur Euronext, toutefois on le retrouve sur différentes bourses où il affiche un TCAM d’environ 14 % sur 3 ans dont plus de 3 % en moyenne liés uniquement au versement de dividendes.

Notons enfin que généralement, ce sont les secteurs des télécommunications, industries, énergie, services financiers et santé qui paient le plus de dividendes. L’ETF SEL est concentré ainsi à presque 40 % sur les services financiers, 25 % pour L’ETF CD9. L’ETF EUDV est lui à 25 % concentré sur l’industrie. Ces points sont à prendre en compte dans sa stratégie lors d’une recherche de diversification.

Ces ETF dividende ont par ailleurs des durées d’existence courtes pour certains et donc des historiques de cours parfois récents, ce qui gêne la comparaison long terme, bien que les stratégies soient détaillées dans les documents d’information clé pour l’investisseur (DICI) des différents émetteurs. Il faut bien sûr les consulter pour comprendre l’offre.

Quels sont les meilleurs ETF Dividendes ?




Comme nous l’avons vu, il est indispensable d’utiliser des cours ajustés pour pouvoir comparer correctement les ETF en général, certains versant des dividendes et d’autres non.

top 10 ETF dividendes performance 3 ans 2023

Source : JustETF (seulement ETF capitalisant)

Sur cette sélection des 10 ETF dividende les plus performants sur un horizon de temps de 3 ans, on voit que seulement la moitié offre une performance positive sur 1 an. Les performances à 3 ans sont en revanche toutes supérieures à 35 %, et la moitié des ETF affiche une performance supérieure à +50 %.

En conclusion, nous pensons que les ETF dividendes peuvent présenter d’excellentes opportunités d’investissement comme alternative ou en complément du Buy & Hold d’indices classiques. Ils peuvent aussi être intégrés à des stratégies de rotation ou Core and Satellite puisque l’expérience montre qu’ils peuvent délivrer des rentabilités attractives, sur de longues durées. Au-delà du débat pour ou contre les dividendes, les chiffres parlent et montrent la pertinence de la stratégie dividende via les ETF.

1 Dividend Policy, Growth, and the Valuation of Shares – Merton H. Miller and Franco Modigliani – 1961

2 Source : JustETF.com

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.