Investir en Bourse avec la gestion value

le 13 Juin 2017

Performances Magazine 2T 2017
Investir en Bourse avec la gestion value
81 conseils 300-250

Café de la Bourse vous présente les caractéristiques de la gestion Value, ses avantages, et surtout, comment la mettre en œuvre pour vos investissements personnels assortis de deux exemples de sociétés actuellement éligibles au PEA. Suivez le guide !

Dans l’univers des stratégies d’investissements en actions, celle de la sélection de sociétés value pourrait retenir votre attention, cette méthode d’investissement value basée sur l’étude des rapports financiers tient compte des :

  • Bilans consolidés
  • Comptes de résultats
  • Ratios financiers et éléments annexes

Investissement value : une méthode simple pour investir en Bourse

Investir en Bourse avec la gestion value

Ce type d’investissement value/rentable présente une double marge de sécurité :

  • Un prix payé en bourse inférieur à la valeur patrimoniale (Actif Net tangible)
  • Un investissement rentable via de bonnes marges opérationnelles et des bénéfices.

Le bilan pour évaluer la valeur patrimoniale d’une entreprise

Schématiquement, la structure du bilan d’une société est comme suit : à gauche ses Actifs (ses biens) et à droite ses Passifs (dettes) ainsi que ses capitaux propres.

Investir en Bourse avec la gestion value


L’Actif Net Tangible est assimilable au patrimoine net tangible de la société, afin de gagner en précision certains retraitements sont parfois nécessaires : appliquer un taux de vétusté sur les stocks et/ou l’immobilier, considérer une marge de non-recouvrement des créances clients, …

La marge de sécurité est la différence entre l’Actif Net Tangible et la capitalisation boursière de la société. Si le prix payé en bourse est inférieur à l’Actif Net Tangible, les risques sont théoriquement limités sur ces types d’investissements lorsqu’ils sont diversifiés sur différents secteurs et pays.

Une étude de 2012 réalisée par des investisseurs en actions Européennes «  What Works for Achieving Alpha » basée sur 1500 sociétés entre juin 1999 et juin 2011, indique que la sélection des 20 % des sociétés présentant un faible Prix / Actif net réinitialisé chaque année présente une performance de 258 %, et lorsque que ce premier facteur est combiné avec des critères de bénéfices la performance globale dépasse les 520 %. Entre juin 1999 et juin 2011 l’Eurostoxx Dividendes réinvestis a réalisé 30.54 %

Le compte de résultat comme indicateur de performance économique de la société

Se présente comme suit pour les sociétés industrielles et commerciales

  • Chiffre d’Affaires (Ventes de marchandises et/ou produits finis et/ou services)
  • + Autres Produits (Subventions, …)
  • +/- Variation des stocks
  • - Achats de marchandises et matières consommées
  • - Charges externes
  • - Frais de personnel
  • - Impôts et taxes
  • - Dotations aux amortissements
  • - Autres charges opérationnelles

= Résultat d’exploitation

  • + Produits financiers
  • - Charges financières

= Résultat financier

  • + Produits exceptionnels
  • - Charges exceptionnelles
  • - Impôt sur le résultat

= Résultat Net (Bénéfice ou Perte)

Le résultat d’exploitation indique la performance économique de la société, c’est un bon indicateur de sa viabilité car il reflète la performance de ses activités courantes, il peut être calculé par action.

Le BPA indique le Bénéfice Par Action

Gestion value : les rations financiers et éléments annexes à intégrer

D’autres critères sont à analyser :

  • Le ratio d’endettement (Dettes / Fonds propres) qui doit être de préférence inférieur à 1, il donne une indication sur la solidité de la société face aux banques
  • La nature des actifs, si la société est vendue demain seront-ils facilement monnayables ?
  • L’évolution des fonds propres lors des augmentations ou réductions de capital
  • La stratégie des dirigeants
  • L’évolution du Chiffre d’Affaires
  • Les investissements
  • Les rachats d’actions
  • (Objectif de cours déjà atteint par le passé)

Gestion Value : doit-on Valoriser les actifs immatériels ?

  • Brevets, logiciels, marques
  • Goodwill : il s’agit d’un écart d’acquisition correspondant à l’excédent du coût d’acquisition, lors d’une prise de participation ou d’une fusion
  • Fonds de commerce
  • Compétences, savoir-faire

Ces éléments ont une valeur difficilement chiffrable, dans une optique de conservation de la marge de sécurité, il est donc préférable de ne pas les inclure.

Consulter aussi notre dossier Investir comme Warren Buffet : ses 7 citations

Conseils pour réussir en Bourse avec la gestion Value

Opter pour une diversification sectorielle et géographique

Il est recommandé de créer un portefeuille diversifié via une vingtaine de sociétés en portefeuille au minimum afin de limiter les risques. Malgré les marges de sécurité déjà intégrées dans ce type d’investissement value, si le risque souhaité est minimal il est alors recommandé de sélectionner jusqu’à 50 sociétés en portefeuille.

La diversification devra aussi être sectorielle, en admettant une forte conviction pour un secteur en particulier il est déconseillé de dépasser 20 % du portefeuille au sein d’un même secteur. Il est aussi avantageux d’investir dans différents pays, d’ailleurs les trois zones suivantes sont à privilégier pour leur stabilité financière et économique : États-Unis, Canada, et Europe.

Bien maîtriser Les normes comptables

IFRS en Europe et au Canada

La présentation des états financiers des sociétés européennes et canadiennes est avantageuse pour l’investisseur value car elle est aux normes IFRS 2005 qui privilégie la juste valeur des actifs, les anciennes normes portaient sur les coûts historiques.

De ce fait, par exemple la norme IAS16 «  Immobilisations corporelles » nous indique :

Après sa comptabilisation en tant qu’actif, une immobilisation corporelle dont la juste valeur peut être évaluée de manière fiable doit être comptabilisée à son montant réévalué, à savoir sa juste valeur à la date de la réévaluation, diminuée du cumul des amortissements ultérieurs et du cumul de pertes de valeurs ultérieures.

Cela donne donc une image plus proche de la réalité du prix du marché au lieu d’un prix uniquement comptable qui pouvait parfois être décorrélé de la réalité dans les précédentes normes comptables (avant 2005).

US GAAP aux États-Unis

Concernant les normes américaines US GAAP, il est à noter qu’il n’existe pas de possibilités de réévaluer les immobilisations corporelles, elles sont obligatoirement évaluées aux coûts historiques, puis dépréciées par amortissements. Par exemple, il faudra être prudent dans le cadre d’une perte de valeur de marché rapide d’un actif plus importante que celle prévue par son tableau d’amortissement.

Approche value : 2 exemples de société éligibles au PEA dans lesquelles investir

La société SIGNAUX GIROD

Code ISIN : FR0000060790

Groupe français fondé en 1905 dans le secteur de l’aménagement urbain et routier spécialisé dans les panneaux de signalisations. Au 30/09/2016, son chiffre d’affaires a été de 105 Millions d’€, son effectif de 924 salariés. Le nombre d’actions au capital de la société est de 1.09 Millions et son cours actuel au 24/05/2017 de 22.73 € par action.

Au Bilan consolidé du 30/09/2016 les actifs globaux s’élèvent à 120 M€ dont les principaux postes sont :

  • 41.8 M€ d’immobilisations corporelles en valeur nette (terrains et constructions : 44.8 M€ en valeur brute – 17.4 M€ d’amortissements cumulés – 1.5 M€ de perte de valeur soit 25.9 M€ en valeur nette, matériels et outillages 27.8 M€ en valeur brute et 9.7 M€ en valeur nette et autres immobilisations corporelles 17.5 M€ en valeur brute et 6.2 M€ en valeur nette)
  • 19.5 M€ de stocks
  • 29.8 M€ de créances clients

Auxquels on soustrait :

  • Les actifs incorporels pour 13.1 M€ (goodwills : 11.7 M€ et immobilisations incorporelles : 1.4 M€)
  • L’ensemble des passifs pour 44.4 M€ (emprunts, comptes fournisseurs, provisions, dettes en charges de personnel et impôts..)

Il en résulte 120 M€ d’actifs globaux – 13.1 M€ d’actifs incorporels – 44.4 M€ L’ensemble des passifs  soit 62.5 M€ d’Actif Net Tangible.

Afin d’obtenir l’Actif Net Tangible par action, on divise 62.5 M€ par 1.09 M d’actions au capital soit 57.33 € par action. Soit une décote 152 % au cours actuel de 22.73 €.

Dans les passifs, on constate 11.9 M€ d’emprunts non courants et 6.4 M€ d’emprunts courants soit au total 18.3 M€ de dettes bancaires, son ratio d’endettement sur fonds propres est de 0.24, ce qui indique un faible endettement.

Au compte de résultat entre 2012 et 2016 la société a cumulé 9.23 M€ de résultat d’exploitation soit 1.84 M€ en moyenne annuelle ce qui représente 1.69 € de résultat d’exploitation moyen par action.

Toujours entre 2012 et 2016 la société a cumulé 6.07 M€ de bénéfices Nets soit 1.21 M€ en moyenne annuelle et 1.11 € de bénéfice par action.

Seule l’année 2015 a généré une perte nette notamment suite à l’augmentation du poste charges de personnel de +2.58 M€, toutefois la société est repassée bénéficiaire sur l’exercice 2016.

En conclusion Signaux Girod présente au cours actuel de 22.73 € :

  • Un potentiel de revalorisation de 152 %
  • Un résultat d’exploitation moyen annuel par action de 7.43 %
  • Un bénéfice net par action (BPA) moyen annuel de 4.88 %

La société EXACOMPTA

Code ISIN : FR0000064164

Groupe français parmi les leaders européens dans le secteur des articles de papeterie disposant de 30 sites industriels. Au 31/12/2016 son chiffre d’affaires a été de 598 M€, son effectif de 3 144 salariés. Le nombre d’actions au capital de la société est de 1.13 Millions et son cours actuel au 24/05/2017 de 126.51 € par action.

Au Bilan consolidé du 31/12/2016 les actifs globaux s’élèvent à 653 M€ dont les principaux postes sont :

  • 213.8 M€ d’immobilisations corporelles (terrains et constructions : 63.2 M€, installations techniques : 134.6 M€ autres immobilisations : 7.4 M€ acomptes et immobilisations en cours : 8.6 M€) À noter que l’ensemble des immobilisations corporelles en valeur Brute non dépréciée est égale à 626.5 M€
  • 170.3 M€ de stocks
  • 114.4 M€ de créances clients

Auxquels on soustrait :

  • Les actifs incorporels pour 43.2 M€ (goodwills : 28.2 M€ et immobilisations incorporelles : 15 M€)
  • L’ensemble des passifs pour 267.3 M€ (emprunts, comptes fournisseurs, provisions, dettes en charges de personnel et impôts...)

Il en résulte 653 M€ d’actifs globaux – 43.2 M€ d’actifs incorporels – 267.3 M€ L’ensemble des passifs soit 342.5 M€ d’Actif Net Tangible.

Afin d’obtenir l’Actif Net Tangible par action, on divise 342.5 M€ par 1.13 M d’actions au capital soit 303 € par action. Soit une décote de 139 % au cours actuel de 126.51 €.

Dans les passifs, on constate 48.6 M€ d’emprunts non courants et 40.95 M€ d’emprunts courants soit au total 89.55 M€ de dettes bancaires, son ratio d’endettement sur fonds propres est de 0.23, ce qui indique un faible endettement.

Au compte de résultat entre 2012 et 2016 la société a cumulé 52.87 M€ de résultat d’exploitation soit 10.57 M€ en moyenne annuelle ce qui représente 9.35 € de résultat d’exploitation moyen par action.

Toujours entre 2012 et 2016 la société a cumulé 39.27 M€ de bénéfices Nets soit 7.85 M€ en moyenne annuelle et 6.95 € de bénéfice par action.

En conclusion Signaux Girod présente au cours actuel de 126.51 € :

  • Un potentiel de revalorisation de 139 %
  • Un résultat d’exploitation moyen annuel par action de 7.39 %
  • Un bénéfice net par action (BPA) moyen annuel de 5.49 %

Avantages et inconvénient de l’investissement value

Le double avantage de la décote sur Actif Net Tangible combiné aux critères de bénéfices offre de bons résultats sur le moyen/long terme sous conditions de respecter les principes de diversification.

Cette méthodologie présente un atout important, la connaissance du prix payé en rapport aux fondamentaux. Les deux exemples ci-dessus présentent des sociétés Françaises éligibles au PEA avec des potentiels de revalorisations de 152 % et 139 %, toutefois d’autres sociétés aux États-Unis ou en Europe offrent des ratios de décotes et/ou de rentabilité bien plus importants, de l’ordre de plus 400 % pour les potentiels de revalorisations et/ou des rentabilités très intéressantes comme par exemple la société américaine productrice de tabac Alliance One qui se paye en bourse actuellement pour moins d’un an de résultat d’exploitation.

Vous constaterez que la méthode est globalement simple à appliquer, et peut être tout aussi efficiente que des algorithmes complexes à condition de savoir être patient. Toutefois le temps passé à la recherche de ces profils est conséquent car sur les États-Unis, le Canada et l’Europe, il existe plus de 15 000 sociétés cotées.

Télécharger gratuitement notre guide 81 conseils pour investir en bourse

Valentin Brié

Diplômé en comptabilité et investisseur en actions internationales depuis 2009

L’auteur certifie ne pas avoir pris de position dans les valeurs indiquées dans cet article. Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d'investissement. Le lecteur se doit d'étudier les risques avant d'effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

Téléchargez votre rapport gratuit


Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.

Anticiper les marchés financiers avec les bougies japonaises. Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques.