Comment placer son argent comme un fonds de pension

Le 05 avril 2019

anticiper-marche-analyse-technique-300250

placer-argent-fonds-pension

Les fonds de pension avec leurs rendements attractifs peuvent représenter un modèle à imiter. Comment placer son argent comme un fonds de pension ? Sur quelles classes d’actifs investir ? Au travers de quels supports ? Avec quel horizon d’investissement ? Tous nos conseils à destination des particuliers pour investir comme un fonds de pension et notre estimation du rendement de ce type d’investissement.

Qu’est ce qu’un fonds de pension ?

Un fonds de pension est un fonds de placement constitué pour assurer une retraite par capitalisation individuelle. Il s’agit d’un organisme de placement collectif. Les fonds sont gérés collectivement par une société de gestion.

Tout au long de la vie active du bénéficiaire, le fonds récolte les versements, soit de l’employé, soit de l’employeur. Il acquiert alors une partie du capital, aussi appelé points de retraite. Lors de la cessation de son activité professionnelle, le bénéficiaire reçoit sa part de capital sous forme de rente viagère.

Parmi les fonds de pension les plus connus, on peut citer : le fonds de pension Calpers, le plus gros fonds de pension américain qui gère les retraites des employés du secteur public californien ou encore le Government Pension Fund Global norvégien qui est aussi un fonds souverain.

Investir comme un fonds de pension, est-ce possible pour le particulier ?

fonds-pension

La première caractéristique du fonds de pension, c’est son horizon de placement long terme. En effet, la durée d’investissement d’un fonds de pension est très longue, au minimum supérieure à 8 ans, et bien souvent plutôt de l’ordre de plusieurs décennies.

Autre caractéristique majeure des fonds de pension : leur illiquidité, c’est-à-dire que les sommes détenues sur ces enveloppes ne sont pas disponibles à tout moment. Elles affichent même une durée de blocage souvent assez importante.

Pour investir comme un fonds de pension, il vous faudra respecter ses deux caractéristiques élémentaires. À vous donc de déterminer quelle part de votre patrimoine vous pouvez consacrer à ce type d’investissement. Quelle portion de votre patrimoine et de vos revenus sont immobilisables à long terme ? Évaluez le montant de l’investissement initial que vous pouvez faire (de l’ordre de quelques milliers, dizaines de milliers d’euros, plus ?) et la part de vos revenus que vous pouvez consacrer à ce type d’investissement (5 % ? 10 % ? 20 % ? Davantage ?). Ces montants dépendront bien sûr de votre patrimoine financier et de vos revenus mais aussi de votre éventuel endettement. Ainsi, si vous remboursez le crédit immobilier de votre résidence principale, peut-être ne pourrez-vous consacrer à ce type d’investissement que 5 % de vos revenus.

Lire aussi notre article Comment devenir rentier ?

Investir comme un fonds de pension pour sa retraite avec un portefeuille diversifié

La diversification comme maître mot de la répartition des actifs

Une fois définies les sommes que vous pouvez consacrer à un investissement très long terme, il conviendra de les investir de la façon la plus profitable possible, en s’inspirant des fonds de pension. Et le maître mot est la diversification. Investir comme un fonds de pension, c’est se positionner sur de nombreux actifs (il s’agit de la diversification numéraire) et sur toutes les classes d’actifs : monétaires, actions, obligataires, immobilier. Mais attention, la diversification ne se limite pas aux classes d’actifs, elle concerne aussi les zones géographiques (Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Europe, Japon, etc.), les secteurs d’activités (bancaires, pharmaceutiques, énergie, etc.), la méthodologie d’investissement (Value, Growth, dividendes, etc.) qui consiste à investir dans des entreprises plus ou moins matures, avec un rendement sûr et connu ou bien plus incertain mais avec de fortes perspectives de croissance.

Ainsi, un portefeuille diversifié associera par exemple dette des émergents, actions américaines de l’industrie pharmaceutiques, dette de l’Allemagne, actions automobiles japonaises, SCPI européennes, liquidités.

Les différents placements financiers et supports d’investissement

Chaque classe d’actif sera placée sur une ou plusieurs enveloppes dédiées. On pourra par exemple avoir recours aux fonds euros d’une assurance-vie ou d’un contrat de capitalisation pour se positionner sur le marché obligataire, choisir un compte à terme pour se positionner sur le monétaire (il s’agira seulement de stocker les liquidités issus de vos autres placements comme les loyers des SCPI par exemple), investir dans des OPCVM pour se positionner sur le marché actions, opter pour les SCPI pour se positionner sur le marché immobilier.

Les objectifs de la diversification dans votre stratégie investissement

Cette diversification doit vous permettre de remplir deux objectifs essentiels : protéger votre portefeuille et dégager de la performance, quelle que soit la situation économique.

Opter pour différentes classes d’actifs corrélées négativement vous permet en effet de jouer la sécurité tout en vous garantissant un rendement relativement intéressant, peu importe les circonstances. De fait, les actions vous seront favorables en période de croissance, les obligations en période de récession, l’immobilier en période de taux bas, le cash en période de déflation.

Investir comme un fonds de pension : quel rendement espéré ?

Vous savez quelle part de votre patrimoine consacrée aux placements long terme, vous savez sur quelles classes d’actifs investir, avec quels supports. Peut-être vous demandez-vous maintenant quel rendement espérer ?

Tout dépendra bien sûr de la répartition entre actifs à capital garanti et actifs risqués. Plus les risques sont importants, plus le rendement potentiel l’est aussi. À l’inverse, moins les risques sont importants, moins le rendement potentiel l’est aussi.

Vous pourrez tout de même choisir une allocation d’actifs en fonction de votre profil de risque. Les plus averses au risque pourront par exemple opter pour un profil prudent avec une proportion d’actifs risqués largement inférieure aux actifs garantis. Un profil équilibré se tournera plutôt, pour un placement long ou très long terme comme c’est le cas ici, pour une répartition avec 60 % d’actifs garantis et 40 % d’actifs risqués par exemple. Un profil dynamique peu averse au risque pourra même opter pour 40 % d’actifs garantis et 60 % d’actifs risqués.

Par actifs garantis, on entend par exemple l’obligataire placé sur un fonds euros et le monétaire placé sur un contrat à terme. On pourra considérer comme actifs risqués les investissements en actions via un OPCVM ou en titres vifs et les investissements immobiliers réalisés au travers de SCPI ou en direct.

Estimations de rendements selon le type de portefeuille et le niveau de risque

Imaginons maintenant que le portefeuille soit conservé 10 ans et que les rendements des différentes classes d’actifs soient les suivants et que les intérêts produits soient systématiquement réinvestis (il s’agit bien sûr d’hypothèses pour illustrer la démonstration pédagogique) :

Rendement cible fonds euros : 2 %. Le rendement moyen du fonds euros est de 1,8 % en 2018. Il devrait encore s’amoindrir en 2019 et peut-être l’année suivante avant de peut être légèrement remonter, porté par une remontée des taux directeurs.

Rendement cible actions : 8,5 %. Le CAC 40 dividendes réinvestis, depuis sa création en 1986, a progressé de 8,5 % en moyenne par an. Nous considérons qu’il en sera de même mais ce chiffre est évidemment incertain.

Rendement cible pierre papier : 5 %. La meilleure des SCPI (Corum) affichait en 2018 un rendement de 6,45 % net et le rendement moyen des SCPI était de 4,35 %.

Rendement fonds euros pour un portefeuille prudent sur 1 an et 10 ans

AllocationProduitRendement
80 %Fonds euros2 %
10 %SCPI5 %
10 %Actions8,5 %

Le rendement d’un tel portefeuille prudent est de 2,95 % la première année. Et de 41,11 % au bout des 10 ans.

Rendement fonds euros pour un portefeuille équilibré sur 1 an et 10 ans

AllocationProduitRendement
60 %Fonds euros2 %
20 %SCPI5 %
20 %Actions8,5 %

 

Le rendement d’un tel portefeuille équilibré est de 3,90 % la première année. Et de 57,87 % au bout des 10 ans.

Rendement fonds euros pour un portefeuille dynamique sur 1 an et 10 ans

AllocationProduitRendement
40 %Fonds euros2 %
30 %SCPI5 %
30 %Actions8,5 %

 

Le rendement d’un tel portefeuille dynamique est de 4,85 % la première année. Et de 74,64 % au bout des 10 ans.

Plus la part d’actifs risqués augmente, plus la performance potentielle augmente aussi. Rendement et niveau de risques peuvent ainsi être modulés en augmentant ou en diminuant la part des actifs détenus au travers de l’immobilier ou d’actions.  On notera aussi avec cet exemple l’importance de garder ses actifs en portefeuille sur le long terme pour profiter de la magie des intérêts capitalisés. En réinvestissant systématiquement les intérêts perçus, le pécule investi grossit, les bénéfices engendrent des bénéfices. Et la différence de rendement entre les années N+1 et N+10 devient considérable !

Pour rappel, ces hypothèses sont fictives et les rendements passés ne présagent en rien des performances futures.

Source image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


fonds-activiste
intermediaires-financiers
bourse-dividendes-societe
societes-capitalisations-bourse-monde