Classement des 10 sociétés françaises les plus riches

Classement des 10 sociétés françaises les plus riches




Découvrez le classement des 10 entreprises françaises les plus riches selon leurs bénéfices cumulés sur ces 10 dernières années.

Comment Café de la Bourse a-t-il calculé ce top 10 des sociétés françaises aux plus gros bénéfices ?

Nous avons cumulé les résultats nets (part du groupe) des sociétés (bénéfices ou pertes) sur la période allant de 2012 à 2021, soit une période cumulée de 10 années.

Le résultat net part du groupe correspond au chiffre d’affaires d’une société soustrait de l’ensemble de ses charges (opérationnelles, financières, comptables, sociales et fiscales) auquel on a ensuite additionné d’éventuels produits non liés au chiffre d’affaires et soustrait des intérêts minoritaires. Ce classement révèle donc les bénéfices cumulés sur la période étudiée.

Attention à ne pas les confondre avec trois autres notions :

  • la marge bénéficiaire sur chiffre d’affaires, exprimée en montant ou en pourcentage, déterminée par le rapport entre le bénéfice et le chiffre d’affaires ;
  • la rentabilité bénéficiaire de l’actionnaire, déterminée par le rapport entre le résultat net et la capitalisation boursière actuelle (valeur actuelle de la société en Bourse), exprimée en pourcentage ;
  • le rendement de l’actionnaire correspondant aux dividendes (coupons) qu’il perçoit par rapport à la valorisation actuelle des actions qu’il détient, exprimé en pourcentage.

En résumé, nous avons appliqué cette formule pour créer notre classement des 10 entreprises françaises qui ont réalisé les plus forts profits sur le long terme :

Résultats nets (bénéfices ou pertes, part du groupe) cumulés de 2012 à 2021

La formule suivante permet quant à elle de déterminer la rentabilité bénéficiaire de l’actionnaire (à ne pas confondre avec le dividende) :

Résultat(s) net(s) (période X) / capitalisation boursière

Infographie : classement des entreprises françaises les plus fortunées

visuel 10 societes fr les plus riches 2022

Consulter également notre article Quelles sont les meilleures actions PEA ?

TOP 10 des entreprises françaises en Bourse aux plus gros bénéfices depuis 10 ans

Tableau : bénéfices sur 10 ans des sociétés françaises les plus riches

tableau 10 societes fr les plus riches 2022Chiffres exprimés en millions d’euros, résultat net part du groupe

Les données sont issues des rapports financiers annuels consolidés (résultats nets, part du groupe).

Par rapport à notre top entreprises françaises en Bourse aux plus gros bénéfices de l’an dernier, on retrouve un ordre conservé pour les 5 leaders (TotalEnergies, BNP Paribas, Sanofi, LVMH et Axa). 

Vivendi intègre la 6eme place grâce à son profit conséquent lié à la vente d’Universal Music en 2021.

L’Oréal, EDF, et Société Générale suivent et respectent le même ordre que le classement de l’an dernier.

Pour finir, Crédit Agricole prend la place de Vinci.

Palmarès 2022 des sociétés françaises les plus riches

1. TotalEnergies : parmi les leaders mondiaux de l’énergie

Bénéfice 2021 : 16 686 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 83 823 millions d’euros

TotalEnergies a réalisé un chiffre d’affaires 2021 de 214 milliards d’euros (205 milliards de dollars américains). L’entreprise a enregistré une forte croissance de + 46 % par rapport à ses 140 milliards de dollars américains en 2020, notamment grâce à la reprise des cours du pétrole.

La major a produit 2,82 millions de barils de pétrole par jour courant 2021.

En réponse à la transition énergétique et aux enjeux climatiques, TotalEnergies amplifie son engagement dans la production d’électricité renouvelable avec 10,3 GW de capacités installées, 6,5 GW en construction et 26,2 GW en cours de développement – soit 43 GW à terme, en comparaison, le parc nucléaire français possède une capacité de 61,4 GW.

2. BNP Paribas : 1ère banque européenne



Bénéfice 2021 : 9 488 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 65 962 millions d’euros

Avec un Produit Net Bancaire (PNB) établi à 43,76 milliards d’euros en 2021 (stable par rapport à l’année d’avant : 44,28 milliards d’euros en 2020) pour un bénéfice net de 9,49 milliards d’euros, BNP Paribas affiche une excellente marge bénéficiaire sur PNB élevée de 21,43 %.

Le groupe bancaire compte plus de 196 000 collaborateurs et est implanté dans 73 pays.

BNP Paribas est devenu un leader européen de la finance durable, notamment via son soutien aux start-ups faisant face à l’urgence climatique et œuvrant pour l’économie de demain.

3. Sanofi : 1ère société pharmaceutique en Europe

Bénéfice 2021 : 6 223 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 56 057 millions d’euros

Le géant pharmaceutique Sanofi a réalisé 37,76 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021 (en légère hausse par rapport à l’année d’avant où l’entreprise avait réalisé 36,04 milliards d’euros en 2020) pour un profit de 6,22 milliards d’euros.

Sanofi se positionne comme leader européen du secteur pharmaceutique. La société est implantée dans 100 pays et le groupe compte 100 000 collaborateurs.

Au 30 juin 2022, le pipeline de Sanofi comprend 19 projets en Phase I, 36 projets en Phase II, 28 projets en Phase III et 4 projets en cours d’enregistrement.

4. LVMH : 1ère marque de luxe au monde dans la vente de produits haut de gamme




Bénéfice 2021 : 12 036 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 55 690 millions d’euros

LVMH a enregistré un chiffre d’affaires 2021 de 64,22 milliards d’euros, en croissance de + 44 % par rapport à 2020 (44,65 milliards d’euros) pour un bénéfice net 2021 de 12,04 milliards d’euros contre 4,70 milliards d’euros en 2020, soit 18,75 % de marge bénéficiaire en 2021.

Hormis un ralentissement en 2020 du fait de la crise sanitaire mondiale, LVMH profite d’une croissance continue de son chiffre d’affaires depuis plus de 10 ans. 

Voici la répartition par segment d’activités du chiffre d’affaires 2021 du groupe LVMH :

  • 30,89 milliards d’euros pour la mode et la maroquinerie
  • 11,75 milliards d’euros pour la distribution sélective
  • 8,96 milliards d’euros pour les montres et la joaillerie
  • 6,61 milliards d’euros pour les parfums et la cosmétique
  • 5,97 milliards d’euros pour les vins et spiritueux

5. Axa : leader européen de l’assurance

Bénéfice 2020 2021 : 7 294 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 47 768 millions d’euros

L’assureur Axa frôle le seuil des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021 (99,93 milliards d’euros) pour un bénéfice net, part du groupe, de 7,29 milliards d’euros. 

Ce géant de l’assurance, d’envergure internationale, compte 149 000 collaborateurs et est implanté dans 50 pays. Plus de 95 millions de clients lui font confiance à travers le monde.

6. Vivendi : géant du divertissement




Bénéfice 2021 : 24 692 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 39 148 millions d’euros

Vivendi enregistre un chiffre d’affaires 2021 de 9,57 milliards d’euros, en croissance de plus de 10,4 % par rapport à 2020 (8,67 milliards d’euros).

2021 fut une année clé pour Vivendi avec la vente de sa participation de 70 % dans Universal Music Group (UMG). Cette opération a généré un profit exceptionnel de 25,41 milliards d’euros.

Le résultat net 2021 de Vivendi a donc été fortement impacté par la vente d’UMG (Résultat net des activités cédées). Au titre du résultat net des activités poursuivies, Vivendi enregistre une perte de 538 millions d’euros.

7. L’Oréal : leader mondial du maquillage, de la beauté et des cosmétiques

Bénéfice 2021 : 4 597 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 36 525 millions d’euros

L’Oréal a profité d’un chiffre d’affaires de 32,29 milliards d’euros en 2021, en hausse de plus de 15 % par rapport à 2020 (27,99 milliards d’euros) pour un bénéfice net de 4,60 milliards d’euros.

À noter que l’année 2020 a été résiliente pour L’Oréal malgré un contexte difficile. Le groupe a en effet généré un profit de 3,56 milliards d’euros, signe d’une certaine solidité de ses activités.

Le groupe L’Oréal profite d’une croissance ininterrompue de son chiffre d’affaires depuis plus de 10 ans (hormis en 2019).

8. EDF : 1er producteur d’électricité en France et en Europe




Bénéfices 2021 : 5 113 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 29 799 millions d’euros

Le groupe EDF a réalisé un chiffre d’affaires record de 84,46 milliards d’euros en 2021 pour un bénéfice net de 5,11 milliards d’euros, soit une marge bénéficiaire de 6,05 %.

EDF ambitionne d’atteindre les 18 GW d’énergie verte d’ici 2023, ainsi qu’une réduction de 40 à 50 % de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Toujours d’ici 2030, EDF souhaite atteindre 50 GW d’électricité verte (81 % de la capacité de production du parc nucléaire français actuel). Pour réaliser ses ambitions, le groupe a émis en septembre 2020 des obligations (titres de dettes) dites vertes, à hauteur de 2,4 milliards d’euros, avec des échéances en 2024. C’est une première mondiale.

9. Société Générale : grande banque française

Perte 2021 : – 5 641 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 29 077 millions d’euros

En 2021, la Société Générale a généré un produit net bancaire de 25,80 milliards d’euros contre 22,11 milliards d’euros en 2019.

Implantée au sein de 66 pays et aux côtés de ses 117 000 collaborateurs, la banque compte près de 25 millions de clients à travers le monde. 

L’écologie fait partie des engagements de la grande banque française. L’établissement financier est récemment devenu membre fondateur des « Sustainable Steel Principles ». Société Générale publie aussi « Scénario Eco » et souhaite réduire l’impact des communications par satellites. 

10. Crédit Agricole : leader de la banque de détail en France




Bénéfice 2021 : 5 844 millions d’euros

Bénéfices cumulés sur 10 ans : 26 863 millions d’euros

La banque Crédit Agricole a généré un produit net bancaire de 22,66 milliards d’euros en 2021, en croissance de + 10,5 % par rapport à 2020 (20,50 milliards d’euros), pour un bénéfice net de 5,84 milliards d’euros, soit une marge bénéficiaire sur chiffre d’affaires de 25,77 %. 

Avec ses 7 400 agences locales en France, Crédit Agricole est classé 1er employeur privé en France et leader dans le financement de l’économie.

La banque se classe dans le top 10 des plus grandes banques mondiales par taille de bilan. Elle est implantée au sein de 47 pays.

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez nos idées d’investissement

Comparatif meilleur courtier pour investir dans des actions en Bourse

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
etoroToutes les actions, 0 % commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
XTBInvestissez dans les actions avec 0 % de commission. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-scalable-capitalRecevez une action gratuite dès maintenant + Plan d’investissement pour tous sans commission sur les ETF et actions. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-bourse-direct100€ offerts pour une 1ère ouverture de compte ou 200€ offerts pour un 1er transfert jusqu’au 03/01/23 + frais de transfert remboursés. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-degiro0€ de commission de courtage sur des actions françaises, américaines et ETF. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
easybourseFrais de transfert et de courtage remboursés + ProRealTime offert jusqu'au 31/12/22. Risque de perte en capital*Découvrez
fortuneoFrais de courtage sur 100 ordres offerts. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
bforbankFrais de transfert remboursés + ProRealTime offert jusqu’au 04/01/23. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
logo-boursorama-banque Frais de transfert remboursés + à partir de 0€ l'ordre de Bourse avec Boursomarkets. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
*Voir conditions sur le site.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.