Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Bitcoin et crypto monnaie : 6 moyens de gagner de l’argent avec les monnaies virtuelles

Bitcoin et crypto monnaie : 6 moyens de gagner de l’argent avec les monnaies virtuelles




Acheter, trader, miner, staker des crypto monnaies… Quelles sont les diverses possibilités pour gagner de l’argent avec les crypto monnaies ? La diffusion de plus en plus importante des crypto monnaies offre aujourd’hui une large gamme de possibilités pour essayer de gagner de l’argent avec les monnaies virtuelles. Il peut s’agir de la gestion d’un compte en crypto monnaies, en passant par le trading de produits dérivés basés sur les cryptos, le minage, le staking, l’obtention de récompenses, etc. Présentation des différents moyens de gagner de l’argent avec les crypto monnaies en 2023.

Acheter des crypto monnaies

Advertisementetoro

Dans notre article sur les perspectives du Bitcoin, nous sommes revenus sur les divers facteurs macroéconomiques qui peuvent influer sur le prix des crypto monnaies. À cette approche, peut s’ajouter d’autres analyses comme l’analyse technique et graphique. Le marché des monnaies virtuelles reste très volatil et les risques élevés. Ainsi, selon le profil et les objectifs, favoriser un investissement long terme peut être plus avantageux. Encore faut-il détecter au mieux les opportunités d’entrée ou de sortie.

Dans une optique long terme, il peut être intéressant d’attendre les fortes corrections provoquées par des évènements comme le récent scandale avec Binance et les avertissements de la SEC, qui a créé un « dump and pump » de -7 %. Bien qu’on ne puisse pas en faire une règle gravée dans le marbre, les fortes chutent du Bitcoin provoquées par des scandales sont généralement de courte durée.

Dump and Pump du Bitcoin

exemple pump et dump sur le bitcoin

Venons-en donc à la façon la plus simple de gagner de l’argent avec les cryptos. L’achat de cryptos avec un objectif de long terme, et sans effet de levier, est surement le moyen le plus « sûr « pour tenter de faire un profit avec le Bitcoin. Ce que les experts des cryptos vont appeler le « hodl » (en référence à une erreur de frappe sur un forum spécialisé pour le mot « hold ») consiste à investir sur une démocratisation croissante des cryptos dans les prochaines années, un seul mot d’ordre pour cette stratégie : la patience.

Pour acheter et vendre des crypto monnaies, il existe des plateformes spécialisées dans les crypto monnaies comme Binance, Coinbase, BitPanda, Coinhouse, Kraken, etc. C’est en général le meilleur moyen pour investir à moyen long terme. Attention tout de même, le risque est très grand et ces actifs sont très volatils. Vous devrez donc n’investir qu’une toute petite partie de votre capital en prenant bien en compte votre profil de risque. Ces applications permettent d’acheter ou de vendre une large gamme de crypto monnaies (BitcoinEthereum, BNB, Ripple, Aave, etc.). Les frais de transaction sont variables mais généralement autour de 1 %. À noter que de faibles frais de sortie des capitaux sont parfois appliqués. Il est donc important de bien comparer les différentes plateformes de crypto monnaie avant d’ouvrir un compte.

Si vous ne souhaitez pas utiliser des plateformes cryptos et rester sur votre compte titre ouvert auprès d’un courtier Bourse, il existe maintenant la possibilité d’acheter des trackers cryptos. Avantage aussi : vous ne serez pas exposé au risque de hacking. Inconvénient : vous ne pourrez pas utiliser vos cryptos pour des achats. Il s’agit purement d’un investissement.

Trader des monnaies virtuelles

728x90

Il existe diverses possibilités pour trader des crypto monnaies via des produits dérivés. Les produits dérivés les plus courants sur crypto monnaies sont les CFD qui reproduisent la variation de la crypto monnaie correspondante. De nombreux courtiers Bourse offrent la possibilité de trader des monnaies virtuelles via des CFD. C’est le cas de courtiers comme eToro, IGXTB, etc. Les CFD sont des produits de (très) court terme présentant un fort risque de perte en capital et qui nécessitent une connaissance approfondie des marchés financiers. À noter que les CFD ne confèrent pas la propriété des sous-jacents.

Veuillez noter que la popularité des cryptos étant grandissante au cours des dernières années, du plus en plus de produits de bourse permettent de trader les cryptos (option, future, certificat, ETP).

Consulter également notre dossier spécial Monnaie virtuelle : comment investir dans la crypto-monnaie

Par ailleurs, certains sites qui proposent des produits dérivés non réglementés sur crypto monnaies sont à éviter absolument. Pour ce faire, il est possible de consulter la liste noire de l’AMF. Il existe aussi une vaste gamme de produits dérivés à levier sur crypto monnaies, comme les futures par exemple. Néanmoins, les risques restent élevés. En Angleterre, cela a conduit la FCA (Financial Conduct Authority, l’équivalent de l’AMF en France) à interdire les produits dérivés sur crypto monnaies en 2021, estimant que l’application d’un levier sur des actifs déjà très volatils n’est pas recommandée. Les produits dérivés sont donc à manier avec une très grande prudence et à utiliser pour les traders actifs qui réalisent des allers et retours fréquents sur les monnaies virtuelles à court terme.

Miner des crypto monnaies

acheter-crypto-monnaies-trader-monnaies-virtuelles

Comment miner des crypto monnaies ?

Miner des crypto monnaies reste un processus difficile, et de plus en plus rare car de nombreuses blockchains abandonnent ce procédé. Le but du mineur est de mettre à disposition son matériel informatique afin de sécuriser les transactions des utilisateurs de crypto monnaies. Pour valider sa participation au réseau, un mineur doit apporter une preuve de travail (« proof of work ») en résolvant un problème mathématique. La résolution du problème permet de trouver un « hash » (code composé de chiffres et lettres), ce qui valide la transaction. L’accumulation des transactions au cours du temps rend de plus en plus difficile le minage.

Pour faciliter le minage, certains particuliers se réunissent en « pool de minage » pour centraliser les capacités de traitement. Néanmoins, en tant que particulier, il est toujours possible de miner des crypto monnaies. Pour ce faire, il faut s’équiper d’un ASIC (spécialement destiné au hachage informatique), comme AntminerS9, AntminerT17 ou encore AntminerZ11, etc. Sinon, un rig de minage peut également être utilisé. Il s’agit d’une carte graphique. Il existe une vaste gamme de ces cartes, comme par exemple la Vega56 (pour l’ETH principalement), AMD 5700, GTX 1070, etc.

Le minage de cryptomonnaies reste donc une activité complexe et qui présente des coûts.

Lire aussi notre article La crypto-monnaie pour les nuls 

Miner des monnaies virtuelles : est-ce rentable ?

Pour les particuliers, miner n’est généralement pas une activité à forte rentabilité. La rémunération dépend évidemment des coûts générés. Ces coûts proviennent essentiellement des frais en matériel informatique et en électricité. Si le Bitcoin était un pays, il consommerait à lui seul en électricité plus que toute l’Autriche d’après Digiconomist. Cela donne un bon aperçu des besoins importants en électricité.

En fait, deux paramètres sont à prendre en compter :

  • la difficulté de minage de la cryptomonnaie en question qui évolue au cours du temps ;
  • le prix de la cryptomonnaie minée.

Graphique montrant la difficulté de minage du Bitcoin de 2015 à 2023

Graphique montrant la difficulté de minage du Bitcoin depuis 2015

Source : coinwarz.com

Globalement, la difficulté de minage tend à croître en raison du processus cumulatif des blocks validés. Miner du Bitcoin en 2019 était 5 fois moins difficile qu’en 2023. Notons que la forte chute du Bitcoin en 2021 a eu un fort impact sur la difficulté de minage qui a chute de moitié sur la même période. Une loi de l’offre et de la demande s’applique donc aussi au minage.

Enfin, on notera pour le Bitcoin la présence d’un Halving tous les 4 ans. Il s’agit de la diminution par 2 de la rémunération des mineurs, censée faire augmenter le prix à terme, du fait de la diminution de l’offre. Le dernier Halving a eu lieu en 2020, et le prochain aura lieu en avril 2024.

Consulter également notre guide Comment investir dans les NFT ?

Le Staking de crypto monnaie

728x90
Le Staking est une pratique qui prend de l’ampleur. Le staking consiste à verrouiller une partie de son portefeuille en crypto monnaies pour recevoir des récompenses (le plus souvent des intérêts). Il s’agit du « proof of Stake », c’est-à-dire la preuve de possession (ou de participation). L’objectif central du Staking est de permettre une meilleure sécurisation du réseau d’échange et de diminuer la consommation d’énergie Blockchain. En effet, les cryptomonnaies verrouillées sont utilisées pour valider les transactions, ce qui facilite le réseau Blockchain.

Les intérêts proposés peuvent parfois paraître élevés, et il est souvent préférable de se renseigner sur le sérieux du projet pour éviter une chute prononcée du cours des cryptomonnaies bloquées. Les crypto monnaies permettant le staking sont des crypto monnaies comme DCR (Decred), ATOM (Cosmos), XTZ (Tezos), ALGO (Algorand), etc.

En 2023, le réseau Ethereum a connu une grosse évolution, passant du Proof of Work (mining) au proof of stake (Staking).

Notez qu’on va parler de Mint ou Minting quand il s’agit du premier staking qui donne naissance aux premiers tokens d’un réseau blockchain.

Les Stable Coin pour le rendement



Certains tokens ont pour objectif de proposer un cours stable avec une faible volatilité. On parle de stablecoins. Pour assurer une stabilité des prix, ces crypto monnaies sont souvent corrélées à un sous-jacent, un peu au même titre qu’un ETF. Écrit plus simplement, certains stablecoins reproduisent les variations d’actifs comme le dollar, l’or, etc.

Par exemple, la devise Tether est adossée au dollar tandis que le DGX ou le PAX Gold sont des crypto monnaies adossées au prix de l’or. Pour les stablecoins, la présence d’un sous-jacent reste la pratique la plus répandue. D’autres techniques existent cependant comme la modification du nombre de jetons en circulation selon l’offre et la demande, un système de garantie (exemple du Dai garanti par ETH), etc. En juillet 2020, Coinbase annonçait que le Dai avait introduit une récompense de 2 % sur son stablecoin. La rémunération sur le Dai est maintenant de 3,18 % selon les données sur site Staking Reward. 

Les tokens spéciaux




Il existe plusieurs milliers de crypto monnaies et de nombreuses possibilités de gagner de l’argent. Certaines crypto monnaies ou tokens (crypto monnaies associées à une entreprise) sont basées sur un processus de destruction d’une partie de l’offre en circulation (« burned tokens »). C’est le cas pour des grandes cryptomonnaies comme BNB, ou d’autres cryptomonnaies moyennes comme CHSB, REQ, etc. Cela participe théoriquement à augmenter la pression haussière sur les cours à terme.

L’Ethereum, par exemple, n’est pas en quantité limitée et ne possède pas de système de destruction. De son côté, le Bitcoin est en quantité limitée. Une très grande partie des Bitcoins initialement créés sont perdus, ce qui peut être associé à une destruction non volontaire. De plus, un petit nombre de tokens proposent des rendements, au même titre qu’une action. Attention, le succès de nombreuses crypto monnaies repose sur un système de pyramidage décentralisé. La hausse du nombre d’utilisateurs augmente la capitalisation des tokens, ce qui attire d’autant plus d’utilisateurs, etc.

Sources de images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.