Qu’est-ce que le Ripple ? Pourquoi investir dans cette crypto monnaie ?

Le 27 avril 2021

ripple-nouveau-bitcoin

Le Bitcoin fait parler de lui, le succès de la plus célèbre des crypto devises a quelque peu occulté l’essor fulgurant des autres monnaies virtuelles. Pourtant, il ne faut pas oublier qu’il existe à ce jour plus de 9 000 crypto monnaies parmi lesquelles certaines se sont également illustrées. C’est notamment le cas du Ripple (XRP). Café de la Bourse se penche donc sur cette crypto monnaie qui figure au Top 5 des monnaies virtuelles les plus importantes en termes de capitalisation boursière : qu’est-ce que le Ripple ? Quelles sont ces similitudes et différences avec le Bitcoin ? Quels sont les atouts du Ripple et quels avantages à acheter du Ripple ? Comment investir en Ripple ? Et surtout, quel avenir pour le Ripple ? Découvrez notre avis sur le Ripple.

Ripple : qu’est-ce que c’est ?

ripple-crypto-monnaie-comme-Bitcoin

Le Ripple est une crypto monnaie au même titre que le Bitcoin ou l’Ether. Son abréviation est : XRP. Il s’agit là aussi d’une monnaie virtuelle basée sur la technologie blockchain.

La principale différence entre le Bitcoin et le Ripple provient donc non pas de la technologie sur laquelle est assise cette monnaie mais bien du protocole de création de la monnaie. En effet, le minage du Bitcoin qui correspond à la façon dont ces derniers sont produits s’opère grâce à un algorithme s’assurant que la progression du stock de bitcoins soit de plus en plus lente, en diminuant de moitié la récompense tous les quatre ans. L’algorithme a en effet été conçu afin que le bitcoin se comporte exactement comme une denrée rare dont l’exploitation offre des rendements marginaux décroissants. L’algorithme prévoit que le volume de bitcoins en circulation atteindra précisément 21 millions d’unités en 2140. Au fur et à mesure, de nouveaux bitcoins sont mis en circulation par l’utilisation de la Blockchain.

Le Ripple suit un procédé de fabrication et de mise en circulation des jetons totalement différent. Tous les jetons ont en effet été minés d’un coup. Une partie de ces ripples (15 % environ) a été mise sur le marché, une autre a été conservée par leurs créateurs (20 % environ), le reste a été mis de côté pour être injecté dans le réseau plus tard (65 % environ).

Sur les 100 milliards d’unités de XRP émises, seuls 45 milliards sont en circulation en 2021.

Lire aussi notre dossier Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Qui a créé la crypto monnaie Ripple ?

Si la création du Bitcoin s’accompagne d’une aura mystérieuse qui participe au story telling de la première des crypto devises (on ne sait pas qui précisément l’a inventé, seule certitude : elle a été créé par Satoshi Nakamoto, dont on ignore s’il est un homme, une femme ou plusieurs personnes), les créateurs du Ripple eux sont bien identifiés. Le Ripple a été lancé par la start-up californienne Ripple Labs en 2012, quatre ans environ après le lancement du Bitcoin. Avec le succès de ce qui est désormais la 4ème monnaie cryptée en termes de capitalisation boursière, le co-fondateur de Ripple, Chris Larsen, est devenu plus riche que les co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin.

Comment fonctionne le Ripple ?

Advertisementetoro monnaie virtuelle
On l’a vu précédemment, les Ripples sont produits, ou plutôt ont été produits, grâce à la technologie Blockchain, mais la similitude avec le Bitcoin s’arrête là. En effet, Ripple et Bitcoin sont très différents.

L’origine du Bitcoin vient de la volonté de créer une monnaie qui servirait de moyen de transfert de valeur non régulée par un organe central. La Blockchain, dans cette situation, était utilisée pour garantir la validité et la fiabilité des transactions, toutes les chaînes de blocs étant visibles par tous les membres du réseau.

Le Ripple lui, dont la production a déjà été faite dans son intégralité (les jetons ont tous été « pré-minés »), par une même entité (la start-up qui l’a créé), témoigne d’une volonté de créer une crypto-monnaie beaucoup plus centralisée. En 2021, les XRP sont pour la plupart détenus par un nombre très restreint d’acteurs, incluant les créateurs du réseau. La société détient près de 54 % des 100 milliards de pièces XRP. La société s’est engagée en 2017 à bloquer 55 milliards de XRP, et 1 milliard est débloqué chaque mois pour assurer la dilution de l’offre. À ce jour, le nombre de XRP bloqués par ESCROW s’élève à 47 milliards. Notez que Escrow est un système qui fait appel à un tiers pour bloquer les pièces. Instauré par la société Ripple, le système ESCROW permet de verrouiller cryptographiquement plusieurs milliards de XRP jusque d’ici à presque 2040.  Le nombre de XRP détenus par Ripple s’élève quant à lui à un peu plus de 6 milliards, ce qui laisse seulement 45 % des XRP en circulation publique.

Le Ripple s’éloigne un peu du pur système Blockchain Bitcoin et se rapproche plutôt d’un système HashTree. Seuls quelques acteurs du réseau valident les transactions (le transfert de jetons XRP est assuré par le réseau RippleNet). Le système Ripple ne repose pas sur une Blockchain avec preuve de travail ou preuve d’enjeu, puisqu’il n’y a pas de minage. La validation d’une transaction nécessite une validation à l’unanimité.

Découvrir aussi notre guide complet Comment investir dans la crypto monnaie

Cours Ripple : la valeur de la crypto monnaie du jour

Le Ripple combien ça coûte ? Découvrez dans notre tableau de cotation la valeur du Ripple en euro du jour.

Que peut-on acheter avec du Ripple ?

Si de très nombreuses enseignes en ligne acceptent le paiement en Bitcoin qui permet d’acheter de la nourriture comme du matériel informatique en passant par des articles de mode et des produits culturels, le Ripple lui a cependant un usage beaucoup plus limité. Il s’agit en effet d’une monnaie de compensation dont l’usage est essentiellement réservé aux établissements bancaires adhérents. Le Ripple se veut avant toutes choses un substitut à certains systèmes de paiement actuels comme le SWIFT. En parallèle, le Ripple bénéficie d’un attrait croissant d’investisseurs particuliers.

Bitcoin vs Ripple




Enfin, on ne peut décrire ce qu’est le Ripple sans parler de cette particularité qui contribue à son succès spectaculaire et qui la distingue considérablement des autres cryptomonnaies à l’instar du Bitcoin : le système de transfert de Ripple fonctionne indépendamment du jeton XRP. C’est donc bien plus qu’une crypto monnaie !

Ripple a en effet été créé avec l’idée d’utiliser la technologie blockchain pour faciliter les paiements interbancaires. Le protocole de paiement numérique Ripple est un tel succès qu’il a même tendance à voler la vedette à la cryptodevise du même nom. Ripple est même devenu un concurrent sérieux du réseau interbancaire Swift.

Ripple, plus fiable, permet également des échanges interbancaires plus rapides et plus économiques. En effet, les transactions transfrontalières effectuées en XRP sont quasi-instantanées (en moyenne 3,88 secondes début 2021 contre plusieurs jours avec d’autres systèmes) et la commission prélevée par la société est minime (beaucoup moins importantes que les montants prélevés par les systèmes concurrents). La pièce de XRP offre un temps de règlement de quatre secondes, alors que ses concurrents Ethereum et Bitcoin affichent des temps de règlement de respectivement deux minutes et plus d’une heure. Le système permet d’échanger ses propres jetons mais également de réaliser des transactions de monnaies fiduciaires nationales traditionnelles comme l’Euro ou le Dollars US. Contrairement à la plupart des crypto-monnaies dont le Bitcoin, les transactions restent validées par un organe central et ne dépendent pas des ripples.

On comprend alors que l’alternative Ripple séduise plusieurs grands groupes bancaires et institutions financières tels que UBS, UniCredit, Crédit Agricole, Bank of America ou HSBC par exemple, qui ont adopté ce protocole ou démarré des programmes test et intégré Ripple dans le cadre de projets pilotes. L’appui de ces grands noms internationaux bénéficie bien sûr à la réputation du système Ripple en général ainsi qu’à sa crypto monnaie.

Pourquoi investir dans le Ripple ?



Acheter du Ripple coûte moins cher que le Bitcoin

Le Ripple est sans aucun doute beaucoup moins onéreux que le Bitcoin.

En effet, en avril 2021, 1 XRP s’échange à 1,6$ environ contre plus de 60 000$ pour 1 BTC. Cette différence de prix monumentale présente un atout considérable pour le Ripple : une accessibilité plus grande qui pourrait inciter les investisseurs particuliers à investir dans cette crypto-monnaie. Il est de fait plus aisé de posséder plusieurs centaines de Ripples qu’un seul Bitcoin. Le fait que XRP se rapproche d’une forme de parité avec les monnaies classiques facilite ainsi son utilisation pour des paiements.

Le Ripple : une augmentation de 650 % depuis début 2021

Statistiquement, le Ripple possède des performances en moyenne inférieures au Bitcoin ou à l’Ethereum, ce qui explique le fait que XRP peut perdre progressivement des parts de marché mondial des monnaies virtuelles. Bien que le XRP ait fortement surperformé en 2017 (cours multiplié par 13 entre décembre 2017 et janvier 2018), le XRP s’est engagé pendant 3 ans dans un canal de prix entre 0,15 $ et 0,5 $ environ.

Par ailleurs, si l’on considère la paire XRP/BTC, on observe effectivement une surperformance globale du Bitcoin sur le Ripple dans le temps. Depuis janvier 2018, la paire XRP/BTC a effectivement diminuée de plus de 80 %. Néanmoins, le Ripple peut parfois bénéficier de mouvements haussiers plus puissants que le Bitcoin. La nouvelle hausse du début 2021 illustre bien cette dynamique impulsive.

La capitalisation boursière du Ripple qui a atteint en avril 2021 près de 75 milliards de dollars lui permet de se classer dans le Top 4 des crypto devises selon coinmarketcap.com, juste après le Bitcoin qui affiche une capitalisation boursière de 1 150 milliards de dollars, l’Ethereum qui affiche une capitalisation boursière de 280 milliards de dollars, et Binance Coin avec 82 milliards de dollars.

Le cours du Ripple moins volatil que le cours du Bitcoin

Cette « sous-performance » apparente du Ripple par rapport au Bitcoin constitue cependant un avantage central pour le Ripple. Il faut effectivement noter que le Ripple possède un atout majeur par rapport à nombre de cryptomonnaies et qui saute aux yeux lorsque l’on observe l’évolution de son cours : il est relativement stable. Il s’agit même d’une monnaie virtuelle présentant l’une des volatilités la plus faible. Cette situation est notamment due au fait que la société RIPPLE LABS possède près de la moitié des Ripples émis. Il y a donc moins de volatilité due à l’achat massif de particuliers. On retiendra tout de même que l’Asie est très présente sur le marché du Ripple, comme sur celui des cryptodevises en général. Ainsi, en 2017, 25 % du volume de transaction en XRP se fait en Corée et 10 % à Hong Kong.

Comment investir dans le Ripple ?




Avec le développement accru des plateformes en crypto monnaies ces dernières années, la démocratisation du Ripple chez les particuliers et professionnels divers permet aujourd’hui de se procurer assez facilement du Ripple. Il est par exemple possible d’acheter du XRP sur des plateformes comme Binance, Bitpanda ou Coinhouse par exemple.

Autre façon de se positionner sur le Ripple, le trading. Avoir recours aux services d’un courtier en ligne comme eToro ou XTB par exemple qui permet d’acheter ou vendre du Ripple par l’intermédiaire d’un produit dérivé. Mais attention, dans ce cas, vous n’êtes pas propriétaire du Ripple puisque vous achetez un produit dérivé avec comme sous-jacent une monnaie virtuelle.

Nous rappelons que le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen et qu’il vaut mieux limiter et diversifier ces investissements dans ces actifs à hauts risques.

Quel avenir pour la crypto monnaie Ripple ?

728x90

L’ensemble des marchés de la monnaie virtuelle dépendent du Bitcoin

On ne peut que constater une dépendance très importante de l’ensemble des crypto-monnaies au Bitcoin, dépendance qui s’est vérifié au cours des derniers mois. Si la principale crypto devise chute, ce sont toutes les autres crypto, y compris le Ripple, qui sont entraînées dans son sillage, peu importe les différences qui existent entre le XRP et le BTC.

Ainsi, la forte hausse des derniers mois s’accompagne d’un contexte d’hyper-expansion du marché des monnaies virtuelles. La capitalisation totale du marché des crypto monnaies atteint près de 2 250 milliards de dollars en avril 2021. Le Bitcoin représente 53 % de cette capitalisation, part de marché en diminution constante. Bien que les principales monnaies virtuelles perdent des parts de marché avec la diffusion des crypto monnaies, le Ripple reste un actif très corrélé à l’état global du marché.

Le Ripple en voie de conserver sa place parmi les leaders

On peut néanmoins relativiser cette dépendance du Ripple au Bitcoin. On l’a vu, le cours du XRP est moins volatil que celui du Bitcoin car moins soumis à la spéculation.

En outre, plus qu’une crypto monnaie, c’est l’application de la Blockchain derrière le Ripple qui intéresse de nombreux acteurs du secteur de la bancassurance. Bien que le Ripple possède certains concurrents, son efficacité et sa position actuelle sur le marché lui confère une place centrale dans l’industrie des crypto devises. Par exemple, début 2021, le nombre de transactions effectuées en moyenne chaque mois représente plus de 100 milliards de dollars. Son partenariat avec des entreprises et institutions financières solides et influentes dont la renommée positive rejaillit sur le Ripple est un plus indéniable. Attention toutefois : le réseau qu’utilisent les banques n’a pas forcément besoin du jeton XRP pour fonctionner avec les monnaies classiques.

La résilience du Ripple épinglé par la SEC

Ainsi, malgré certains scandales, le XRP conserve son attractivité. Rappelons en effet qu’en décembre 2020, la SEC a accusé Ripple d’avoir émis des titres sans licence. En effet, la SEC a reproché à Ripple de ne pas avoir enregistré le XRP comme titre. Cette accusation de la SEC a entraîné un effondrement du cours du Ripple dont les particuliers ont été les premières victimes. De plus, il existe toujours une certaine défiance à l’égard de la monnaie virtuelle Ripple, principalement en raison de sa forte centralisation. Le Ripple a toutefois prouvé sa résilience, en témoigne la hausse des cours du Ripple intervenu depuis, démontrant la capacité de Ripple à conserver dans la durée sa position de monnaie virtuelle de premier ordre.

Nous souhaitons rappeler à nos lecteurs que dans le cas des monnaies virtuelles, il convient avant d’investir (et éventuellement de spéculer sur les mouvements de l’offre et la demande) de bien comprendre le fonctionnement de la monnaie sur laquelle vous souhaitez vous positionner. Vous devez également impérativement comprendre comment fonctionne la Blockchain, technologie sur laquelle est adossée le Ripple comme de nombreuses autres monnaies virtuelles. Veillez aussi à vous renseigner sur la qualité des développeurs et leurs financements et prenez soin de bien suivre l’actualité de la crypto monnaie et des évènements qui pourraient influencer son cours (mise en circulation de nouveaux jetons, fork éventuel, etc.).

Quelques questions sur le Ripple ?

Qu’est-ce que le Ripple ?
Le Ripple est une crypto monnaie fondée sur la technologie Blockchain, qui tire sa particularité du fait que tous les jetons ont déjà été minés et ont été mis de côté pour être injectés dans le réseau plus tard. De plus, le Ripple est célèbre pour son système de transfert, fonctionnant indépendamment du jeton, et qui rencontre un franc succès.

Faut-il investir dans le Ripple ?
Le Ripple est une des crypto monnaies qui comptent, qui a su conserver sa place de leader malgré un parcours boursier souvent moins spectaculaire que d’autres monnaies virtuelles, mais aussi beaucoup moins volatil que le Bitcoin notamment. Pour ces raisons, il peut être présent dans un portefeuille crypto monnaies diversifié.

Comment acheter du Ripple ?
Il est possible d’acheter du Ripple en direct depuis des plateformes d’exchange de crypto monnaies comme Binance ou Bitpanda par exemple ou bien d’investir sur le Ripple via des produits dérivés proposés par des courtiers Bourse comme eToro ou XTB par exemple.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Rédacteur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy travaille à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle couvre les sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Crypto monnaie crypto-monnaie-bitcoin-investir
Bourse et Trading
Bourse et Trading qu-est-ce-que-dividende-comment-investir-actions-a-dividendes
Bourse et Trading quelles-sont-IPO-francaises-plus-attendues-seconde-partie-annee