Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Utility, security et reward token : ces actifs numériques de la blockchain

Le 18 octobre 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

token-cryptomonnaie-blockchain

Quand les tokens et la crypto monnaie financent et fidélisent, ils intéressent forcément les particuliers comme les entreprises. Zoom sur ces crypto-actifs !

Nous allons voir dans cet article quelles sont les principales catégories de crypto-actifs, quelles sont leurs caractéristiques et comment ils sont utilisés tant par les investisseurs que par les entreprises.

Depuis le début de l’année 2017, la technologie de la blockchain est au cœur de nombreux projets de startups françaises et internationales. Les médias et les régulateurs financiers parlent souvent des ICOs et des crypto-monnaies pour nous vanter parfois les mérites de ces innovations technologiques, ou d’autres fois pour nous avertir des risques qui se cachent derrière.

Utility token : le jeton numérique pour financer un projet

En français, nous pourrions décrire l’utility token comme un « jeton utile ». C’est en fait un jeton qu’une entreprise va vendre (souvent lors d’une ICO) pour financer un projet ou le développement d’une offre déjà existante. L’utility token va permettre à son détenteur de pouvoir accéder aux produits ou aux services de l’entreprise, parfois avec un discount.

Pour mieux comprendre, prenons l’exemple d’une machine à café.

La cafétéria de votre entreprise veut acheter une nouvelle machine à café qui fait des boissons d’une qualité exceptionnelle mais cette machine coûte très cher, bien plus que le budget dont dispose la cafétéria. Puisque l’entreprise dans laquelle vous travaillez regroupe 100 employés et que la plupart ne veut plus boire le « jus de chaussette » habituellement servi, voici ce que propose le patron de la cafétéria :

Il va vendre 10 000 jetons d’une valeur de 1 € qui pourront être utilisés dans quelques semaines pour acheter son café, quand la machine sera livrée et installée !

Chaque jeton donnera le droit à un café qui sera ensuite vendu 1,20 EUR.

Les employés ayant acheté des jetons pourront les utiliser, les garder pour plus tard ou les revendre à des collègues. Plus la date de livraison de la machine se rapproche, plus la valeur d’un jeton va se rapprocher du prix normal d’un café (à savoir 1,20 EUR au lieu de 1 EUR). Ceux qui auront acheté des jetons au tout début pourront soit l’utiliser et ainsi pouvoir acheter un café à un prix préférentiel, soit le revendre et faire une plus-value de 20 %.

Avec le temps et l’inflation, le prix du café va sûrement augmenter et celui qui garde son jeton pendant des années pourra spéculer pour peut-être gagner de l’argent. Mais l’inverse pourrait aussi se produire.

Pour un utility token, c’est exactement le même principe qui s’applique pour des produits et services sur Internet. Le jeton étant alors numérique, transférable et échangeable !

Les tokens sont souvent distribués sur le réseau Ethereum via le protocole ERC20 et sont ensuite listés sur des Exchanges centralisés ou décentralisés, qui sont les « places boursières » pour les actifs cryptographiques.

Lire aussi notre article Investir dans la crypto monnaie

Security token : titre numérique plus avantageux qu’une action ?

Le Security Token est un titre numérique pouvant représenter différents types d’actifs comme l’action d’une entreprise, un bien immobilier, une œuvre artistique, une voiture … en fait, tout ce qui peut avoir une valeur.

Plutôt que de vendre des parts du capital de l’entreprise pour se financer (comme une entreprise le ferait via du « venture capital » ou lors d’une IPO), une entreprise peut choisir d’émettre des security tokens pour financer son projet. Le token représente alors une part de l’entreprise et sa valeur est indexée sur les résultats de l’entreprise. De vraies actions de l’entreprise peuvent être bloquées en collatéral lors de l’émission des tokens, mais ce n’est pas une obligation et c’est rarement le cas !

Le token peut donner droit à un dividende qui sera calculé sur les bénéfices de l’entreprise, et même parfois sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, ce qui rend la détention du token plus avantageuse que la détention d’une simple action.

La cadre réglementaire n’est pas le même pour les utility tokens et les security tokens, ces derniers doivent souvent respecter les réglementations applicables aux marchés des actions.

Si le security token représente un bien immobilier ou une œuvre d’art, alors, après l’estimation du bien, le propriétaire d’un appartement (par exemple) valant 250 000 EUR va pouvoir émettre 2 500 000 millions de tokens ayant chacun une valeur de 0,10 EUR. Le token pourra donner à son porteur le droit de percevoir une partie du revenu locatif ou simplement d’avoir une part d’un appartement qui pourrait prendre de la valeur en cas de hausse des prix de l’immobilier.

Que ce soit pour l’exemple des actions ou pour celui des biens immobiliers, le Security token permet de rendre plus accessibles certains types d’investissements, et plus liquides des solutions d’investissement jusqu’à présent connues pour être illiquides.

Reward token : le jeton digital qui facilite la fidélisation du client

Le Token « Reward » est proche de ce que l’on connaît avec les points de fidélité, à la différence qu’ils sont échangeables et numériques. Le meilleur exemple est celui des points « Miles ». Tout le monde connaît les fameux Miles que l’on peut cumuler lors des différents voyages et qui donnent la possibilité à son détenteur de profiter d’un voyage gratuit ou d’autres avantages quand il en a suffisamment.

Imaginez maintenant que vous puissiez acheter et vendre des « Miles » sur une place boursière spéciale sur laquelle sont connectées toutes les personnes qui possèdent des Miles… voilà, vous avez votre token reward !

Il y a de fortes chances que beaucoup de grosses entreprises puissent exploiter cet aspect de la tokenisation pour offrir des programmes de fidélisation. Imaginez un futur dans lequel vous pourrez échanger vos points de fidélités Carrefour contre des « Miles » ou contre des points de fidélité PizzaHut.

Internet est une révolution qui permet d’accéder plus facilement à l’information, la blockchain est une révolution qui permet de faciliter et sécuriser les échanges de titres en tous genres.

Crypto monnaie : monnaie virtuelle alternative aux paiements en liquide

Comme c’est le cas pour le Bitcoin, la dernière catégorie d’actifs cryptographiques sont les crypto-monnaies, et elles n’ont qu’un seul objectif : celui d’être à la fois un moyen de paiement et une alternative aux monnaies fiduciaires (appelées « fiat »), comme l’euro et le dollar.

Bien qu’encore très peu utilisées dans le cas de transactions commerciales, les crypto-monnaies offrent une alternative au paiement en liquide.

Parmi les avantages qu’offrent les cryptomonnaies, nous retrouvons :

  • Les frais de transaction, faibles ou inexistants.
  • Les micro-paiements (à partir de 0,00000001 BTC, soit 0,000066 EUR au cours du 08/10/2018)
  • L’anonymat (parfois possible avec certaines crypto-monnaies)
  • Transaction « peer-to-peer » sans avoir besoin de passer par une institution bancaire ou par une société de paiement telle que Paypal ou Western Union.

À défaut d’être utilisées comme monnaie dans les transactions commerciales, certaines crypto-monnaies et notamment le Bitcoin, ont été utilisées comme une réserve de valeur (ou disons plutôt un moyen de préserver la valeur) lors de mouvements violents sur les monnaies nationales. Ce fut notamment le cas en Russie, en Argentine, et plus récemment en Turquie.

Marc Raffard

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

photo_marcraffard

Marc Raffard

Trader - My trading Forex -

Marc Raffard est un expert des marchés financiers, spécialisé dans les opérations de change. En 2008, il a rejoint FXCM à Paris, puis à Londres, OANDA, FIXI et JFD Brokers, où il a perfectionné ses connaissances du fonctionnement des courtiers FX.

Tout au long de sa carrière dans le secteur financier, il a contribué à la démocratisation de pratiques équitables et transparentes. Son engagement le plus important a été et reste d’éliminer tout conflit d’intérêts et mauvaises pratiques dans le monde du Forex et des CFD.

Marc est désormais un passionné de Blockchain et de Crypto-monnaies. Il a découvert dans cette nouvelle technologie un moyen de changer en profondeur les règles du secteur financier.

#

Derniers Dossiers


netflix-video-bourse
conseils-epargne-finance
budget-secret-finances-saines
analyse-bourse-mcdonalds