Tradez en toute confiance avec IG, le leader mondial. Risque de perte en capital*
L’investissement thématique : la stratégie d’investissement de 2024 ?

L’investissement thématique : la stratégie d’investissement de 2024 ?

Alors que les investisseurs avaient l’habitude de s’orienter vers des trackers ou des fonds indiciels dans les années 2000, les fonds et les ETF sectoriels sont venus disrupter la façon d’investir, en proposant des solutions ciblant davantage les souhaits des investisseurs de s’exposer sur un secteur plutôt qu’un autre. Plus récemment, ce sont les ETF et les fonds thématiques qui ont fait leur apparition. Il s’agit d’un type de gestion qui s’aligne avec la volonté grandissante des investisseurs d’orienter leurs investissements vers des actifs en adéquation avec leurs convictions concernant l’avenir.

Découvrons dans ce dossier ce qu’est l’investissement thématique, les différences entre investissement thématique et investissement sectoriel, les atouts et risques de l’investissement thématique et comment l’utiliser pour gérer son portefeuille. Enfin, découvrez notre analyse des méga tendances dans lesquelles il pourrait être intéressants d’investir en Bourse en 2024 ainsi que notre décryptage des ETF pour se positionner sur ces méga tendances en 2024. 

Qu’est-ce que l’investissement thématique ?


L’investissement thématique permet d’investir sur les futures méga tendances et d’agir pour l’avenir. En choisissant un thème, les investisseurs peuvent donner un but à leurs investissements, comme par exemple avec l’ISR, en donnant une dimension responsable à leurs investissements par la prise en compte des aspects sociaux, environnementaux et de gouvernance.

À l’inverse de la gestion indicielle qui vise à suivre un indice boursier, ou de la gestion sectorielle qui va avoir comme objectif de proposer un investissement dans un secteur d’activité (alimentaire ou la santé, par exemple), l’investissement thématique va permettre aux investisseurs de choisir un thème ou un sous-secteur.

L’investissement thématique est un complément de l’investissement sectoriel, offrant un angle différent et répondant souvent à des problématiques précises.

Parmi les thématiques et les problématiques que ce type de solution d’investissement cherche à résoudre, on retrouve les innovations technologiques, les changements démographiques et sociaux, l’urbanisation rapide et les défis climatiques.

L’investissement thématique est devenu très populaire à partir de 2020.

Croissance mondiale des actifs sous gestion thématique par région de 2002 à 2022

croissance investissement thematique 2022-2022

Source : Morningstar

La croissance de l’investissement thématique, et le fait que les investisseurs sont friands de ce nouveau genre d’investissement, vient de la volonté grandissante des investisseurs de trouver les domaines qui seront le moteur futur d’importants rendements, afin de surperformer les indices boursiers.

On entend souvent parler, quand il s’agit d’investissement thématique, de l’énergie renouvelable du futur, de la finance 3.0, de cybersécurité ou encore d’innovation médicale, et même parfois de conquête spatiale. Dans tous les cas, il s’agit d’investir sur l’hypothèse de ce que pourrait être le futur. C’est donc un type d’investissement qui présente un plus grand risque, comme nous allons l’expliquer plus tard.

Investissement thématique Vs Investissement sectoriel

Avec l’investissement thématique, on ne va pas simplement investir dans l’alimentaire, mais dans l’alimentation saine ou dans la résolution des problématiques futures associées à la production alimentaire décarbonée. De la même façon, on ne va plus investir dans la santé, mais dans les technologies d’avenir qui vont améliorer le monde de la médecine (par exemple, les datas médicales ou les biotechs).

L’investissement thématique est davantage associé aux innovations qui pourraient changer le monde dans un futur plus ou moins proche, alors que l’investissement sectoriel va se concentrer sur des secteurs d’activité déjà en place depuis de nombreuses années.

Alors que l’investissement sectoriel va permettre de diversifier ses investissements sur des secteurs d’activité bien précis, tout en excluant des secteurs peu porteurs dans un contexte économique, l’investissement thématique va offrir des investissements qui peuvent être totalement décorrélés des indices boursiers, avec comme objectif d’investir sur ce que pourrait être le monde de demain.

Pourquoi faire le choix de l’investissement thématique ?

L’investissement thématique vise à repérer les grandes tendances durables qui peuvent conduire à une croissance à long terme. Indépendamment des fluctuations économiques, il propose des solutions d’investissement qui cherchent à miser sur les grandes tendances du futur. Dans un environnement de marchés de plus en plus incertains, l’investissement thématique apporte une réponse aux fluctuations cycliques.

L’investissement thématique permet notamment de pouvoir transformer une idée ou une conviction en investissement. Ainsi, il est possible qu’un investisseur estime que la conquête spatiale sera possible dans une dizaine d’années, et il pourra choisir d’investir sur ce thème via un ETF ou un fonds thématique.

Beaucoup de fonds et ETF thématiques sont associés aux problématiques du climat, de la transition énergétique et de la raréfaction de l’eau. Les militants qui veulent agir pour que leur épargne soit utilisée pour résoudre ces problèmes importants pourront donc maintenant le faire via des fonds thématiques.

L’investissement thématique permet aux investisseurs d’accéder à des évolutions structurelles de certains secteurs, lesquelles peuvent bouleverser des industries tout entières.

L’investissement thématique offre aussi la possibilité de diversifier son capital avec des solutions qui sont habituellement peu corrélées aux indices boursiers. La gestion thématique, par nature, peut exclure certains secteurs qui ne sont pas liés à la thématique choisie de son univers d’investissement. Par conséquent, elle peut entraîner des différences de performance significatives par rapport à un indice boursier.

Gestion thématique passive et gestion thématique active

Le marché actions est actuellement divisé entre les stratégies passives (fonds indiciels) et les stratégies actives axées sur la conviction. Les fonds thématiques, qui ne sont pas limités par une référence indicielle, gagnent en popularité au cœur des portefeuilles en fournissant une exposition différente.

Quand il s’agit d’investissement thématique, il y a deux grandes écoles ou méthodologies pour gérer la façon dont les capitaux seront investis : la gestion passive et la gestion active.

Alors que la gestion thématique passive consiste à suivre des portefeuilles dont la composition est statique, basée sur des critères de capitalisation le plus souvent, la gestion active va être plus proche du hedge fund.

Le gérant d’un fonds thématique actif va avoir la possibilité de réallouer régulièrement la composition de son portefeuille, au fil du temps, pour suivre au plus près les tendances de la thématique cible.

Comment investir dans la gestion thématique ?



Pour investir dans un thème, il y a plusieurs solutions. Il est possible de sélectionner vous-même les actions qui correspondent aux thématiques qui vous intéressent. Cela va nécessiter un travail de recherche et d’analyse qui peut être important, surtout si vous n’êtes pas un spécialiste de la thématique qui vous intéresse.

Il est également possible d’investir dans un ETF qui suit un thème précis, comme par exemple un ETF Hydrogène qui va offrir une exposition sur toutes les innovations et les applications commerciales et industrielles de l’hydrogène.

Enfin, il existe de nombreuses sociétés de gestion qui vont proposer des fonds thématiques, c’est le cas de CPR, Pictet, et bien d’autres. Dans ce cas, on profite de l’expertise du gérant de fonds qui va tenter de sélectionner au mieux des valeurs représentatives de la thématique recherchée, par exemple liée à l’eau, la robotique ou encore le vieillissement de la population.

Quels sont les risques de l’investissement thématique ?

Puisque la gestion thématique vise à tenter d’identifier les grandes tendances du futur, il s’agit forcément d’un type d’investissement plus risqué que la gestion indicielle.

En effet, investir dans une entreprise qui pourrait résoudre une problématique d’avenir sera toujours plus risqué que d’investir dans l’action d’une entreprise, comme Nestlé ou Coca-Cola, déjà leader dans son domaine et générant des profits en toutes circonstances.

Plus risqué donc, mais potentiellement nettement plus rémunérateur si l’on arrive à anticiper les méga tendances du futur, ou si le gérant du fonds y parvient.

Il est d’ailleurs judicieux de laisser la responsabilité des choix d’investissement à un gérant professionnel, qui aura les compétences et tous les éléments pour analyser les potentielles tendances à venir.

Dans quelles méga tendances investir en 2024 ?



Les méga tendances sont les évolutions technologiques qui pourraient changer radicalement notre quotidien dans le futur. Découvrez notre sélection de thématiques qui pourraient constituer les grandes tendances dans lesquelles investir en 2024.

Robotique et automatisation industrielle

L’investissement dans la robotique et l’automatisation industrielle en 2024 n’est pas seulement une tendance passagère ou un effet de mode, mais une révolution importante de l’économie et de l’industrie. Les avancées technologiques récentes ont permis de créer des robots de plus en plus autonomes et des systèmes d’automatisation intégrés capables de transformer les chaînes de production par exemple. On peut aussi citer comme autre exemple les taxis sans conducteurs qui se multiplient en Californie.

Les secteurs tels que l’automobile, l’aérospatiale et la logistique ont été parmi les premiers à adopter ces technologies, mais nous observons maintenant une utilisation de la robotique dans des domaines aussi variés que l’agriculture, la santé et le commerce de détail. Ce fort développement des applications de la robotique ouvre des perspectives d’investissement prometteuses.

Les actions des entreprises qui fournissent des solutions d’automatisation et de robotique sont devenues des opportunités d’investissement attrayantes en Bourse pour les investisseurs. Les fonds spécialisés dans la tech et l’innovation se positionnent massivement sur ces valeurs, anticipant des rendements élevés dans les années à venir. De plus, la politique gouvernementale en faveur de la transformation industrielle et les subventions pour la transformation numérique des entreprises renforcent cet engouement.

En conclusion, l’investissement dans la robotique et l’automatisation industrielle en 2024 semble être une stratégie judicieuse, alignée sur l’évolution des besoins mondiaux d’efficacité et de durabilité. C’est un domaine où l’innovation est constante et où le potentiel de croissance à long terme est considérable. Les investisseurs qui sauront naviguer dans cet écosystème complexe et en rapide évolution pourront potentiellement récolter des bénéfices significatifs.

Performance du thème de la robotique depuis 2015

Performance secteur robotique 2015 2024

Source : JustETF – ETF IROB

Pour investir dans le thème de la robotique et l’automatisation industrielle, vous aurez par exemple les ETF iShares Automation & Robotics, Amundi MSCI Robotics & AI ESG Screened ou L&G ROBO Global Robotics and Automation.

Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est un thème très en vogue en ce moment, notamment depuis le lancement de ChatGPT, et d’autant plus depuis que les GAFAM s’y intéressent de très près. De nombreuses entreprises tech cherchent à se positionner sur le secteur de l’IA, que ce soit Google avec son départ raté pour Bard, ou encore des start-ups qui innovent en proposant de l’IA pour la génération de texte, d’image, de code informatique, etc.

Il est possible que l’intelligence artificielle soit la thématique de 2024, avec des innovations dans de nombreux secteurs. Les applications et révolutions que peut apporter l’IA dans de nombreux secteurs est tellement vaste qu’il est encore difficile de mesurer l’impact que cela pourra avoir dans le futur.

Parmi les leaders potentiels dans le secteur de l’IA, on retrouve les GAFAM (avec Amazon Web Service, ou Microsoft Azure) mais aussi d’autres leaders de la tech comme IBM, Intel, Nvidia ou Baidu.

Dans la thématique de l’intelligence artificielle, on retrouve aussi des start-ups françaises, comme Wintics, AI Verse ou Therapixel. Il faudra surveiller de potentielles introductions en Bourse sur Euronext Growth dans les années à venir.

Performance de la thématique de l’IA depuis 2019

Performance secteur IA 2019 2024

Source : JustETF – ETF WTAI

Pour investir dans l’intelligence artificielle, vous pouvez vous positionner sur les grandes entreprises existantes telles que IBM, Microsoft et Google, ou alors attendre l’introduction en bourse de futures pépites. Autrement, vous pouvez vous orienter vers des ETF tels que WisdomTree Artificial Intelligence, Xtrackers Artificial Intelligence & Big Data ou L&G Artificial Intelligence.

Défense et innovation militaire



Dans le contexte géopolitique actuel, l’investissement dans la défense et l’innovation militaire est devenu un enjeu stratégique majeur des grandes nations du monde, et une opportunité pour les investisseurs. En 2024, les budgets alloués à la défense connaissent une augmentation significative, reflétant la volonté des États de renforcer leur souveraineté et leur sécurité. Les innovations technologiques, telles que l’intelligence artificielle, les drones autonomes et la cybersécurité, sont au cœur des stratégies de modernisation des armées.

Les entreprises spécialisées dans ces technologies de pointe bénéficient d’un intérêt croissant de la part des investisseurs institutionnels et privés. Ces derniers sont attirés par les perspectives de rendements élevés et par la stabilité qu’offre le secteur de la défense, souvent considéré comme résilient face aux cycles économiques.

Cependant, investir dans ce domaine nécessite une analyse rigoureuse et une compréhension approfondie des enjeux éthiques et réglementaires. Les investisseurs doivent comprendre les opportunités de croissance et les impératifs de responsabilité sociale, tout en tenant compte des tensions internationales qui peuvent influencer le marché.

En bref, l’investissement dans la défense et l’innovation militaire en 2024 représente une opportunité à double tranchant, offrant à la fois des défis et des récompenses potentielles pour ceux qui sauront en saisir les nuances.

Performance de la thématique de la défense depuis avril 2023

Performance thematique defense avril 2023 janvier 2024

 Source : JustETF – ETF DFEN

On peut investir dans des entreprises comme Dassault Systèmes, Safran, Thales, Boeing, BAE System ou encore Lockheed Martin. Alternativement, il sera possible de choisir des ETF comme HANetf Future of Defence ou VanEck Defense.

Cybersécurité

Dans un monde où la digitalisation des données devient la norme, et face à des menaces de piratage informatique en constante évolution, il existe un potentiel de croissance significatif des actions d’entreprises spécialisées dans la sécurisation des réseaux informatiques.

En effet, le marché de la cybersécurité, déjà florissant, devrait connaître une expansion robuste, alimentée par la sophistication croissante des cyberattaques et la réglementation accrue imposant des standards de sécurité de plus en plus stricts. De plus, de nombreux pays dans le monde ont clairement identifié la cybersécurité comme un secteur stratégique pour l’avenir.

On peut aussi aux 45  milliards de tentatives de piratage auxquelles est confontée chaque jour une grande entreprise comme JP Morgan. On comprend mieux la prise de conscience croissante de l’importance de la cybersécurité, non seulement pour la protection des données mais aussi comme investissement stratégique pour l’avenir.

Investir dans la cybersécurité, c’est donc répondre à un besoin immédiat de protection contre les cybermenaces, tout en se positionnant sur un marché en pleine expansion. C’est un choix judicieux pour les investisseurs qui cherchent à conjuguer rendement et contribution à un enjeu sociétal majeur.

Performance du thème de la cybersécurité depuis 2015

Performance theme cybersécurité 2015 2024

Source : JustETF – ETF USPY

Pour investir dans la cybersécurité, il sera possible de choisir des actions comme Trend Micro, Cloudflare, ou Gen Digital, ou bien de s’orienter sur des ETF spécialisés tels que L&G Cyber Security, First Trust Nasdaq Cybersecurity, iShares Digital Security ou WisdomTree Cybersecurity.

Alimentation saine

Alors que la population mondiale connaît une croissance exponentielle, l’alimentation devient un enjeu majeur, l’alimentation saine étant encore plus difficile à atteindre à l’échelle du globe.

Il s’agit aussi de produire une alimentation sans que l’impact environnemental soit trop important. Alimenter une population mondiale en constante augmentation dans un contexte de pénurie de ressources et d’incertitude climatique représente un défi de taille qui nécessite une augmentation de la disponibilité alimentaire tout en prévenant et en inversant la dégradation des ressources. L’utilisation optimisée de ces dernières ainsi que la gestion efficace des déchets sont des avancées cruciales pour relever ce défi.

Performance du thème de l’alimentation saine depuis 2021

Performance theme alimentation saine 2021 2024

Source : JustETF – ETF F4DE

Parmi les investissements qui répondent aux problèmes de l’alimentation saine, on va retrouver les ETF VanEck Sustainable Future of Food, Ossiam Food for Biodiversity et Franklin Future of Food, ou encore le fonds CPR Invest Food For Generations.

Blockchain



De nos jours, la blockchain émerge comme une révolution silencieuse dans le monde de la finance, redéfinissant le fonctionnement des marchés de capitaux et de l’investissement, bien au-delà des crypto monnaies. Cette technologie de registre distribué offre une transparence et une sécurité inégalée, attirant ainsi l’attention des investisseurs institutionnels et des visionnaires du secteur financier.

Les applications de la blockchain dans les domaines de la traçabilité des actifs, des contrats intelligents et de la tokenisation des biens réels ouvrent des horizons d’opportunités pour les investisseurs à la recherche d’innovations disruptives.

Les banques et les institutions financières, initialement réticentes, reconnaissent désormais le potentiel de la blockchain pour optimiser les services et améliorer les performances opérationnelles.

Choisir d’investir dans la blockchain, c’est donc investir dans l’avenir de la finance, en soutenant des solutions qui promettent de rendre les transactions plus sûres, plus rapides et moins coûteuses, tout en ouvrant la voie à des formes de financement entièrement nouvelles. C’est un choix stratégique pour ceux qui envisagent l’innovation financière comme le moteur d’une transformation profonde et durable du secteur.

Performance du thème de la Blockchain depuis 2019

Performance theme Blockchain 2019 2024

Source : JustETF – ETF BNXG 

Pour se positionner sur le secteur de la blockchain, il est possible d’investir dans les ETF Invesco CoinShares Global Blockchain, First Trust Indxx Innovative Transaction & Process et Melanion Bitcoin Equities.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.