Silver économie : pourquoi investir dans le vieillissement de la population ?

Le 13 novembre 2020

silver-economy-pourquoi-investir-vieillissement-population

Découvrez la thématique d’investissement Silver économie présentée par le gérant du fonds Tocqueville Silver Age ISR, Christine Lebreton. 

Qu’est-ce que la Silver Economie ?

La Silver Economie est l’économie dédiée à l’avancée en âge de nos sociétés. C’est une économie transversale qui trouve des déclinaisons dans de nombreux marchés, car tous les secteurs sont impactés : la santé bien sûr, mais aussi les loisirs, l’alimentation, le transport, le logement, la sécurité, la communication, l’épargne… Elle recouvre donc tous les pans de la vie quotidienne.

Aujourd’hui, le cœur de cible, c’est une génération de baby-boomers habituée à la société de consommation, qui a un pouvoir d’achat plus important que la moyenne, et – retraite oblige – du temps !

Lire aussi notre dossier Investir dans un fonds thématique

Quel est l’objectif du fonds Tocqueville Silver Age ISR ?

Tocqueville-logo-societe-gestion

Tocqueville Silver Age ISR offre un portefeuille composé de valeurs liées au vieillissement de la population, qui répondent aux besoins des « seniors » ou qui bénéficient de la « silver economy ». Il se déploie sur trois axes clés : la consommation (loisirs, médias, produits de soins, alimentation…), l’épargne (produits bancaires, assurance…), et la santé (laboratoires pharmaceutiques, équipements médicaux et services…).

Ces trois piliers d’investissement recouvrent un large univers de gestion qui permet de mettre en œuvre une gestion de conviction.

Ce fonds actions européennes, éligible au PEA, est géré par Christine Lebreton et Michel Saugné, un binôme complémentaire étant donné leur background croissance/biens de consommation/santé d’une part, et value/finance d’autre part. Il bénéficie de plus de l’expertise historique de Tocqueville Finance sur les petites et moyennes capitalisations européennes.

Ce fonds, qui cherche à identifier les entreprises ayant les meilleures pratiques en matière de développement durable, a obtenu le label ISR en 2020.

Quels sont les principaux leviers de croissance de la Silver economy ?

L’avancée en âge de nos sociétés est déjà une réalité, et c’est une tendance qui va se poursuivre sur le long terme, et au niveau global. La population mondiale est en croissance et l’espérance de vie augmente partout. Quelques chiffres qui parlent d’eux-mêmes : en 2050, 2 milliards de personnes seront âgées de 65 ans et plus et cette tranche d’âge pourrait être plus nombreuse que les moins de 25 ans en Asie ou en Amérique Latine par exemple. On vit plus longtemps, et en meilleure santé, ce qui a des impacts significatifs sur la société.

Tocqueville Silver Age ISR aborde les besoins des deux segments de la population des « seniors ». D’une part les plus de 55 ans, qui abordent la fin de leur carrière professionnelle ou sont jeunes retraités. Cette population offre des opportunités d’investissement variées car ce sont des personnes actives, avec un niveau de vie élevé. Kantar Media les appelle les DINKERS : « Double Income No Kid » – apogée de la vie professionnelle, fin des remboursements des emprunts immobiliers, fin des dépenses liées aux enfants. Ces personnes sont de grands consommateurs, notamment dans le domaine des loisirs (vacances, bricolage, jardinage…). C’est aussi l’âge où on pense à la transmission de son patrimoine, et à sécuriser des revenus additionnels pour faire face à aux difficultés de la vie avec l’avancée en âge. D’autre part, les seniors plus âgés, bien sûr moins actifs, et davantage préoccupés par leur santé et leur bien-être.

Parmi les trois axes d’investissement du fonds, la consommation représente 45 % de notre exposition à fin octobre 2020, la santé 41 %, le solde étant investi sur le piler épargne. Ces trois piliers permettent de construire un portefeuille relativement agnostique en termes de style, avec des sociétés défensives, immunes au cycle (santé, certains compartiments de la consommation), d’autres plus cycliques, qui souffrent actuellement de la crise sanitaires (voyages, cinémas…), et enfin l’épargne, segment plus value.

Consulter également notre dossier 12 conseils pour investir en Bourse

Quels risques peuvent menacer le secteur de la Silver Economie ?

tendance-silver-economy

Le fonds cherche à capturer des sociétés exposées à un mega trend, une évolution profonde et de long terme du monde dans lequel nous vivons. Dans ce contexte, nous sommes confiants sur l’évolution des marchés exposés à la population des seniors.

Nous avons vu que le fonds exprime cette thématique principalement sur trois axes, qui auront des comportements boursiers différents. Le segment de la consommation est très hétérogène, avec des activités plus ou moins cycliques. Les fortes baisses de certains titres (activité des sociétés quasi stoppée avec les confinements) nous ont permis d’intervenir sur des niveaux de valorisation raisonnable sur des groupes dont les fondamentaux et les perspectives de croissance dans un monde post COVID sont intacts.

Dans la santé on observe également une grande hétérogénéité, entre les laboratoires pharmaceutiques, dont l’activité a été très peu affectée par la crise sanitaire (voire qui a même parfois profité du contexte COVID), les sociétés de diagnostic, qui peinent à faire face à la demande, et des groupes qui ont souffert pendant la période de confinement de la première vague (prothèses, ophtalmologie, aides auditives, soins dentaires…). Les élections américaines étaient perçues comme un risque pour les laboratoires au cas où les Démocrates emportaient le Congrès et le Sénat. Ce scenario semble s’éloigner, et les moteurs de croissance du secteur sont toujours valides : démographie, développement de maladies chroniques liées au mode de vie (sédentarité, urbanisation, alimentation trop riche), besoin d’innovation, croissance dans les pays dits émergents.

Découvrir aussi notre article Comment investir dans une Biotech en Bourse

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire et économique sur les entreprises liées au vieillissement de la population ?

Le fonds affiche une nette surperformance depuis le début de l’année (+13 % relativement au Stoxx Europe 600 au 30/10/2020), grâce à son exposition aux valeurs de la santé notamment. Le secteur du diagnostic, qui est exprimé dans le fonds avec Biomérieux et Diasorin par exemple, a bien sûr fortement contribué. Ce segment était déjà très porteur avant la crise, et il franchit une nouvelle étape avec la prise de conscience des gouvernements des besoins d’équipements.

Le fonds est également exposé à des sociétés qui souffrent actuellement, mais qui devraient rebondir quand la crise sanitaire sera sous contrôle. L’espoir réside dans des vaccins permettant de retrouver le monde « d’avant ». On peut déjà observer que certains titres dans le fonds réagissent fortement aux nouvelles positives sur le développement de ces vaccins. Le fonds est ainsi investi sur des titres qui profitent de la crise sanitaire, et des titres déprimés aujourd’hui mais sur lesquels nous sommes confiants sur le potentiel de rebond.

Article rédigé le 6 novembre 2020

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Christine Lebreton

Christine Lebreton

Gérante - Tocqueville Finance - Site internet

Christine Lebreton est diplômée de l’ESCP Europe. Christine bénéficie de 30 années d’expérience dans l’industrie financière, dont 20 ans dans le secteur de la santé.

Christine Lebreton débute sa carrière en 1991 comme Analyste Actions européennes chez Oddo & Cie et Crédit Lyonnais Asset Management. Elle poursuit sa carrière comme Gérante Actions, notamment d’un fonds santé global, chez Natixis AM en 2000 puis devient Gérante Actions et Responsable de la Gestion Actions Européennes Responsables et Impact Investing chez Mirova en 2012.

Christine Lebreton intègre La Banque Postale Asset Management comme Gérante Actions en 2014 puis Tocqueville Finance en 2020 en charge de la gestion de Tocqueville Silver Age ISR et Tocqueville Croissance Euro ISR.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading OPA-operation-avantageuse-actionnaire
Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Bourse et Trading worldline-analyse-bourse
Trader produits dérivés analyse-dow-jones-indice-boursier