Compte titres, PEA : quel mode de gestion choisir ?

Le 20 mai 2021

compte-titres-PEA-quel-mode-gestion-choisir

L’offre des intermédiaires financier permet désormais à tous, néophyte comme expert, profil prudent comme profil offensif, d’investir en Bourse en respectant son profil d’investisseur, ses besoins et ses envies. Découvrez dans cet article les différents modes de gestion possibles pour un PEA (Plan épargne actions) et un compte titres ordinaire (CTO) ainsi que les critères sur lesquels doivent reposer votre choix.

Gestion sous mandat, conseillée ou libre : comment choisir ?

banniere Bforbank Bourse 300x250 Avant de choisir un mode de gestion plutôt qu’un autre il est essentiel de bien vous connaître vous-même et d’anticiper votre rapport à vos investissements. Quelles sont vos connaissances en matière de marchés financiers ? Est-ce la première fois que vous allez investir en Bourse ? Avez-vous une idée très arrêtée en matière de stock picking ? Êtes-vous plutôt un adepte de la gestion growth ou value ? Connaissez-vous bien les règles à respecter en matière de money management ? Si vous connaissez vaguement la différence entre une action et une obligation et que vous n’avez jamais entendu parler de diversification, mieux vaut déléguer la gestion de votre portefeuille. En revanche, si vous êtes un trader averti qui investit sur les marchés financiers depuis de nombreuses années, aussi à l’aise sur les actions du CAC 40 que sur les titres de small et midcaps et les produits dérivés sur indice, vous choisirez vraisemblablement la gestion libre. Entre ces deux possibilités, plusieurs options peuvent aussi convenir à des investisseurs qui, sans être expert, ne sont pas non plus des débutants.

Vous devrez également prendre en compte, outre votre degré de connaissance des marchés boursiers et votre expérience, de votre degré d’implication et de motivation. Si vous débutez mais que vous souhaitez vous former et consacrer du temps à vos placements, vous pourrez choisir une solution de gestion identique à celle d’un investisseur expert mais ne disposant que de très peu de temps à consacrer à ses placements. Le choix d’un mode de gestion pour vos investissements en Bourse doit être motivé par vos besoins mais aussi vos envies et votre motivation.

Enfin, pour affiner votre choix du mode de gestion, il vous faudra définir votre profil d’investisseur. Pour cela, il conviendra de déterminer vos objectifs d’investissement, votre horizon de placement et votre degré d’aversion au risque. En effet, on n’investira pas de la même façon si l’on veut financer l’achat de sa résidence secondaire à horizon 10 ans et la préparation de sa retraite à horizon 30 ans. Et vous devrez en tenir compte dans le choix de votre mode de gestion. De même, il est indispensable de définir son profil de risque pour investir avec succès. Inutile de se positionner sur des titres risqués en direct si l’on est très averse au risque. C’est le plus sûr moyen de décider de tout vendre quand les cours baissent et d’essuyer une moins-value record. Là encore, cet élément doit être pris en compte dans le choix de votre mode de gestion.

Enfin, vous devrez aussi avant de choisir vos investissements en Bourse savoir quel montant vous voulez investir. De fait, certains modes de gestion ne sont accessibles qu’à partir d’un encours minimum.

La gestion libre de son compte titres ou PEA

gestion-sous-mandat-conseillee-libre-comment-choisir
La gestion libre est le mode de gestion le plus répandu, proposé par tous les intermédiaires financiers : banque de réseaux comme banque en ligne, fintech comme courtier Bourse spécialisé. Avec ce type de gestion, l’investisseur est seul maître à bord. C’est lui qui sélectionne les valeurs qu’il veut intégrer à son portefeuille, qui décide quand les acheter et quand les vendre, qui veille à la bonne diversification de ses avoirs et à la création d’un couple-rendement risque optimal. C’est à lui de créer un portefeuille boursier en adéquation avec son profil de risque, son horizon de placement et ses objectifs d’investissement. À lui encore de ne pas perdre son sang-froid et de ne pas procéder à des arbitrages qui lui seraient préjudiciables au moment d’un krach ou d’une correction boursière.

La gestion libre est sans conteste le mode de gestion le plus économique. Seuls les frais de courtage sont à régler. Vous devrez en outre vous acquitter des éventuels frais du support (les fonds traditionnels gérés activement sont plus chers que les ETF qui sont eux-mêmes plus onéreux que les titres vifs). Notez également qu’en matière de frais de courtage, des disparités très importantes existent selon l’intermédiaire financier, les acteurs en ligne affichant des prix bien inférieurs aux acteurs traditionnels.

La gestion libre est le mode de gestion recommandé pour l’investisseur passionné qui dispose de temps et de compétences. Cependant, l’investisseur moins expérimenté motivé qui souhaite se former et consacrer du temps à ses placements pourra également choisir ce mode de gestion.

Les portefeuilles types en Bourse

Les portefeuilles type sont souvent proposés par les banques en ligne, comme BforBank par exemple. Ils sont accessibles depuis un PEA ou un compte titres. Il s’agit de portefeuilles adaptés à des profils différents qui varient selon la stratégie d’investissement et l’appétence au risque de l’investisseur.

Avec ce type de gestion, vous êtes sûr de posséder un portefeuille boursier diversifié, avec un couple rendement-risque satisfaisant, et de voir votre portefeuille évoluer pour s’adapter le plus efficacement possible aux circonstances de marché. Attention cependant à bien déterminer votre profil pour choisir le portefeuille qui vous correspond le mieux, notamment en termes d’aversion au risque. Il ne faut pas que votre placement vous donne des sueurs froides et vous empêche de dormir la nuit.

Les portefeuilles type ne se voient généralement pas appliqués de frais supplémentaires par rapport à la gestion libre.

Les portefeuilles type s’adressent aux investisseurs qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer à leurs placements et/ou qui n’ont pas de connaissances très poussées sur les marchés financiers mais veulent néanmoins être investis en Bourse.

La gestion conseillée de son compte titres ou PEA

Avec la gestion conseillée, un conseiller en investissement financier (CIF) émet des recommandations à l’investisseur particulier, qui est libre de les appliquer ou non. Ce type de gestion est souvent proposé par les conseillers en gestion de patrimoine.

Ce type de gestion est facturée en sus, généralement sous forme d’abonnement.

La gestion conseillée s’adresse à des investisseurs experts qui ne peuvent consacrer beaucoup de temps à leurs investissements mais qui sont le plus souvent passionnés et souhaitent de ce fait garder la main sur leur PEA et/ou leur compte-titres. Ce type de gestion peut aussi convenir à des investisseurs qui n’ont pas une connaissance très importante des marchés financiers mais qui souhaitent se former et consacrer du temps à leurs placements. Ils pourront alors par exemple tenter de comprendre les raisons des recommandations des experts pour se perfectionner.

Lire aussi notre article Mauvais placement : quoi faire

La gestion sous mandat de son PEA ou compte titres

La gestion pilotée ou gestion sous mandat consiste à donner un mandat à une société de gestion qui prendra pour vous toutes les décisions concernant le stock-picking (choix des valeurs présentes dans le portefeuille) et procédera aux arbitrages qui s’avèrent nécessaires (achat et revente de titres) en fonction des circonstances de marché mais aussi de votre profil de risque, de votre horizon de placement et de vos objectifs d’investissement. En effet, avant de choisir ce type de gestion, vous devrez au préalable remplir un questionnaire permettant de déterminer de manière très précise quel est votre profil d’investisseur, un document essentiel sur lequel s’appuiera la société de gestion pour construire un portefeuille boursier parfaitement adapté à votre profil investisseur.

La gestion pilotée est facturée en sus sous forme de frais de gestion annuels et vient s’ajouter aux éventuels frais des supports. Les courtiers Bourse, banque en ligne et robo advisors la proposent à des tarifs très compétitifs, voire gratuitement, avec un montant d’encours minimal abordable (sans minimum ou bien à partir d’un montant dépassant rarement les quelques milliers d’euros). En revanche, les banques de réseaux peuvent exiger un encours minimal bien plus élevé et appliquent généralement des frais de gestion pilotée bien plus importants que ceux constatés chez les acteurs en ligne.

La gestion pilotée convient parfaitement à un investisseur disposant de très peu de connaissance en la matière et/ou ne désirant pas consacrer du temps à ses investissements sur le marché actions.

banniere Bforbank Bourse 728x90

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Responsable Editoriale - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy a travaillé à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle est en charge des sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading
Bourse et Trading Comment investir nouvelle action CAC 40 Eurofins Scientific
Bourse et Trading quelles-perspectives-secteur-luxe-fin-2021
Banque banque-courtier-qui-propose-credit-conso-en-ligne