Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Comment fermer un PEA ?

Comment fermer un PEA ?

Près de 6,5 millions de Français détiennent un PEA. Lors du dernier décompte de la Banque de France en 2022, à l’occasion des 30 ans du PEA, on a recensé près de 6,5 millions de plan épargne en actions. Rappelons qu’il n’est possible de détenir qu’un PEA par personne et donc 2 PEA par foyer fiscal. Cette enveloppe phare de l’investissement en Bourse est largement plébiscité par les particuliers qui peuvent profiter d’avantages fiscaux non négligeables pour leurs investissements.

Vous détenez vous-même un PEA mais souhaitez profiter des fruits de vos investissements ou fermer votre placement ? Retrouvez dans cet article toutes les réponses aux questions liées à la fermeture du PEA : que faire des liquidités sur un PEA ? Comment récupérer l’argent détenu sur cette enveloppe ? Quand faut-il vendre ? Quand casser un PEA ? Quand clôturer un PEA ?

Quand clôturer un PEA ?

Il ne faut jamais fermer un PEA ! Ne clôturez pas votre PEA car cela vous ferait perdre l’antériorité fiscale du placement qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Ainsi, au-delà de 5 ans de détention du plan épargne en actions, vous serez taxé à 17,2 % sur vos gains, ce qui correspond aux prélèvements sociaux. Vous serez en revanche totalement exonéré de l’impôt sur les plus-values. Voici donc la fiscalité du PEA selon son antériorité :

  • Avant 5 ans de détention : gains imposés à 30 % (flat tax) ou barème de l’impôt sur le revenu (IR) + 17,2 % de prélèvements sociaux (PS) si cela est plus avantageux pour vous ;
  • Après 5 ans de détention : gains imposés à 17,2 %.

Si vous souhaitez vous débarrasser de votre PEA, trop gourmand en frais par exemple, pour en ouvrir un nouveau chez un courtier Bourse moins cher et/ou dont l’offre de produits et services correspond davantage à vos attentes, ne clôturez pas votre PEA sous peine de perdre l’antériorité fiscale. Vous pourrez en revanche effectuer un transfert de PEA.

Il sera toujours préférable de conserver son PEA ouvert pour bénéficier au plus vite des avantages fiscaux du PEA si vous l’avez ouvert il y a moins de 5 ans, d’autant que l’investissement en Bourse s’envisage sur le moyen long terme et vous ne devriez logiquement pas avoir besoin des sommes détenues sur cette enveloppe avant la date fatidique des 5 ans. Si vous avez ouvert votre PEA depuis plus de 5 ans, nous ne pouvons que vous encourager à le conserver également. Vous pourrez bien sûr réaliser des retraits sur votre PEA, ce qui est bien différents de la clôture du PEA.

Lire aussi notre article Les avantages méconnus du PEA

Quand casser un PEA ?

Vous pouvez casser un PEA, c’est-à-dire effectuer des retraits sur cette enveloppe, une fois les 5 ans de détention passée. Notez en effet que si un retrait avant les 5 ans reste possible, cette option n’est pas recommandée. En effet, non seulement le retrait avant les 5 ans de détention est taxé à 30 % ou barème de l’IR + PS, mais en plus il entraîne aussi la clôture du plan.

En revanche, après les 5 ans de détention du plan, les retraits sont possibles à tout moment et n’entraînent pas la fermeture du plan.

Consulter également notre article Que choisir entre un compte-titres ou un PEA ?

PEA : quand vendre ?

Vous détenez votre PEA depuis plus de 5 ans et vous vous demandez quand vendre une partie de vos investissements et récupérer votre mise ? Deux cas de figure peuvent vous inciter à vendre.

D’abord, il se peut que vous ayez investi sur un PEA avec un objectif et un horizon d’investissement précis, par exemple, l’achat de votre résidence principale à horizon 8 ans. Vous avez ouvert votre PEA il y a 8 ans et vous disposez d’une somme importante sur cette enveloppe que vous souhaitez utiliser comme apport dans le but de réaliser votre achat immobilier. Il est tout à fait possible, et même recommandé, d’utiliser votre PEA pour concrétiser ce projet. Mais attention, une fois encore, nous vous conseillons de ne pas clôturer cette enveloppe pour conserver l’antériorité fiscale du placement. Vous pouvez toutefois récupérer les sommes détenues sur votre plan à l’exception d’une centaine d’euros pour conserver votre PEA ouvert.

Ensuite, il est aussi possible quand le PEA sert avant tout à valoriser une somme d’argent sur le long terme sans objectif précis, ou avec un objectif très lointain (comme le financement de la retraite par exemple) de vendre des actifs détenus sur le PEA en fonction des circonstances de marchés et de son plan de trading. Par exemple, si un titre atteint le niveau de valorisation visé, vous pourrez revendre le titre. Si les marchés sont sur leurs plus hauts historiques, il se peut que vous optiez pour une prise de bénéfices sur de nombreuses valeurs,… À moins que vous n’adoptiez une approche buy & hold de très long terme.

Découvrir aussi notre article Investir en PEA : combien ça rapporte ?

Que faire des liquidités sur un PEA ?

De nombreux projets peuvent être financés avec un PEA. On l’a vu, cela peut être l’achat de la résidence principale, mais aussi de la résidence secondaire, des travaux, le financement des études des enfants, le financement de la retraite, le financement d’un changement de carrière, etc.

Attention tout de même, compte tenu de la nature de la classe d’actifs – les actions étant sujettes à fluctuation et comportant un risque de perte en capital – à réserver le PEA au financement de projets de moyen à long terme. L’horizon d’investissement doit en effet être compatible avec les risques liés à l’investissement sur les marchés boursiers.

Comment récupérer les liquidités d’un PEA ?



Pour récupérer de l’argent détenu sur un PEA, il faut déjà posséder des liquidités sur son compte-espèces. Si vous ne possédez pas d’argent sur le compte espèces du PEA car vous avez tout investi, vous devrez au préalable revendre des titres présents sur le compte titres du PEA. Le produit de la revente de vos titres sera automatiquement versé sur le compte espèces. Attention, selon les circonstances de marché, à soigneusement sélectionner les titres que vous allez revendre.

Pour récupérer des liquidités sur votre compte espèces, vous devez en faire la demande auprès de votre courtier Bourse ou de votre banque en précisant le montant et le compte vers lequel vous souhaitez que les fonds soient virés. Selon votre intermédiaire financier, le délai pour récupérer vos liquidités peut varier. Les acteurs en ligne permettent le plus souvent de récupérer ses fonds en quelques jours quand le délai peut se compter en semaines si vous détenez votre PEA dans une banque traditionnelle.

Comparatif meilleurs PEA 2024

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
courtier-saxo-banqueNouveaux tarifs ultra-compétitifs : 0,08% sur les actions françaises. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-bourse-direct1000€ de courtage offerts jusqu'au 31/07/24 + à partir de 0,99€ l'ordre de Bourse + frais de transfert remboursés et formation gratuite. Risque de perte en capital*Découvrez
easybourse300€ offerts pour toute souscription avec la formule EasyExpert ou EasyIntense. Risque de perte en capital*Découvrez
fortuneoFrais de courtage sur 100 ordres offerts. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
logo-boursobank Frais de transfert 2x remboursés + à partir de 0€ l'ordre de Bourse avec Boursomarkets. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
*Voir conditions sur le site.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.