Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Indice Russell 2000 : qu’est-ce que c’est ? Comment investir ?

Indice Russell 2000 : qu’est-ce que c’est ? Comment investir ?

L’indice Russell 2000, souvent considéré comme le baromètre des petites capitalisations américaines en Bourse, offre une perspective unique sur le segment dynamique et diversifié des entreprises américaines ayant la plus faible capitalisation boursière.

Nous allons examiner sa composition, sa performance historique et les critères de sélection d’action dans l’indice Russell 2000, enfin nous ferons le point sur la situation macro-économique et une analyse technique pour tenter de déterminer ou pourraient aller les cours du Russell 2000 en 2024.

Qu’est-ce que l’indice Russell 2000 ?

L’indice Russell 2000 est un indice boursier américain qui représente les 2000 plus petites entreprises cotées en bourse aux États-Unis. Il fait partie des indices Russell, qui incluent également le Russell 3000 et le Russell 1000. Le Russell 2000 est souvent utilisé comme le baromètre du secteur des petites capitalisations aux États-Unis, et c’est le plus connu des trois indices Russell.

Lancé par la société Frank Russell en 1984, l’indice est maintenant maintenu par FTSE Russell, une filiale du London Stock Exchange Group. Il est largement cité comme mesure de la performance globale des actions US des petites et moyennes entreprises (small caps et mid caps). L’indice est pondéré en fonction de la capitalisation boursière, ce qui signifie que les entreprises les plus grandes exercent une influence plus importante sur sa performance globale.

Alors que le Russell 2000 cote aujourd’hui à plus de 2 000 points, il a été créé avec une valeur de base de 100 points et a connu une croissance significative depuis, bien qu’il ait été affecté par les grandes crises économiques. La performance annuelle historique de l’indice Russell 2000 est en moyenne de 7,79 %. Cette performance est comparable à celle du S&P 500 sur la même période, mais avec une volatilité historique légèrement plus élevée de 21,13 %, contre 18,5 % pour le S&P 500.

C’est un indice important pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leurs portefeuilles avec des actions de petites capitalisations, qui peuvent offrir un potentiel de croissance plus élevé, mais aussi un risque plus grand comparé aux grandes capitalisations.

Lorsqu’on parle de l’indice Russell 2000, on fait généralement référence à sa version Price Return, qui ne tient pas compte des dividendes distribués. Pour la version incluant les dividendes réinvestis, il faut se référer au Russell 2000 Total Return, lequel cote aujourd’hui à plus de 11 000 points.

Quelle est la composition de l’indice Russell 2000 ?

Comme son nom l’indique, le Russell 2000 est composé de 2 000 actions d’entreprises. Toutefois, ce sont les 20 premières entreprises de l’indice qui ont le plus de poids dans le Russell 2000.

Voici donc le top 20 des actions les plus importantes du Russell 2000 en termes de capitalisation boursière (au 09/04/2024) :

  1. Vertex Pharmaceuticals (VRTX)
  2. Charles River Laboratories (CRL)
  3. Constellation Automotive (CNC)
  4. Palo Alto Networks (PANW)
  5. Paycom Software (PAYC)
  6. Trupanion (TRUP)
  7. Etsy (ETSY)
  8. Moderna (MRNA)
  9. Zoom Video Communications (ZM)
  10. Okta (OKTA)
  11. CrowdStrike (CRWD)
  12. Dollar Tree (DLTR)
  13. Bill.com (BILL)
  14. NetApp (NTAP)
  15. Ulta Beauty (ULTA)
  16. BlackLine (BL)
  17. Etsy (ETSY)
  18. Veeva Systems (VEEV)
  19. Autodesk (ADSK)
  20. Zscaler (ZS)

Ces 20 entreprises représentent environ 40 % de la totalité de l’indice Russell 2000, et les 1 980 autres entreprises ne représentent que les 60 % restant.

Consulter également notre guide Comment investir sur le CAC 40 en 2024 ?

Indice Russell 2000 : comment sont sélectionnées les entreprises ?

La composition du Russell 2000 est déterminée par une sélection annuelle des 3 000 plus grandes capitalisations boursières américaines listées au New York Stock Exchange ou à la bourse du Nasdaq, correspondant au Russell 3000. L’indice est pondéré en fonction de la capitalisation boursière flottante de chaque entreprise, ce qui signifie qu’il ne prend en compte que les actions disponibles pour le public et non celles détenues de manière privée.

Pour être éligible, une entreprise doit être enregistrée aux États-Unis, avoir au moins 5 millions d’actions disponibles pour le public et être cotée sur le NYSE, le Nasdaq ou un marché ATS, tout en n’étant pas une société d’investissement. L’indice est ajusté trimestriellement pour maintenir sa pertinence et refléter fidèlement le marché actuel. La capitalisation moyenne des entreprises du Russell 2000 est de 3 milliards de dollars.

Historiquement, le Russell 2000 a tendance à surpasser légèrement le S&P 500 sur le long terme. Toutefois, ce n’est pas toujours vrai puisqu’au cours des 12 derniers mois, le S&P500 a enregistré une performance de +25 % contre +17 % pour le Russell 2000. Sur un fond de mode autour de l’IA, ce sont les grosses capitalisations qui prennent dernièrement le dessus.

Quels sont les secteurs d’activité les plus représentés dans l’indice Russell 2000 ?

L’indice Russell 2000 est composé d’entreprises très diverses provenant de secteurs variés, notamment des entreprises du secteur financier, industriel, technologique, immobilier, de la santé et de l’énergie. La composition sectorielle de l’indice est généralement la suivante :

  • Technologie : 25 %
  • Industrie : 20 %
  • Finance : 18 %
  • Santé : 16 %
  • Consommation discrétionnaire : 12 %
  • Autres secteurs : 11 % (notamment Immobilier et Energie)

La répartition sectorielle du Russell 2000 a évolué au fil du temps, reflétant les changements de l’économie américaine et les tendances du marché. Historiquement, des secteurs comme la finance et la technologie ont souvent eu une présence importante. Cependant, avec les fluctuations économiques et les avancées technologiques, d’autres secteurs tels que la santé et l’énergie ont gagné en importance.

Comment investir dans le Russell 2000 en 2024 ?




Pour investir dans l’indice Russell 2000, la solution la plus simple est d’utiliser des ETF (ou Trackers). Les ETF sont des fonds d’investissement qui se négocient sur les marchés boursiers comme des actions ordinaires et visent à répliquer la performance d’un indice sous-jacent, dans ce cas, le Russell 2000. En achetant des parts d’un ETF Russell 2000, vous investissez simultanément dans les 2000 petites entreprises qui composent l’indice, ce qui offre une diversification instantanée sans avoir à acheter chaque action individuellement.

Voici deux exemples d’ETF que vous pourriez utiliser :

Amundi Russell 2000 UCITS ETF EUR (C)

ISIN : LU1681038672

Ticker : RS2K

Eligible PEA : Oui

Frais : 0,35 % par an

Type de structure : Synthétique

Traitement des dividendes : Capitalisation

Performance 5 ans – Amundi Russell 2000 UCITS ETF

Performance 5 ans - avril 2024 - Amundi Russell 2000 UCITS ETF

Source : JustETF

Invesco Russell 2000 UCITS ETF Acc

ISIN : IE00B60SX402

Ticker : SC0K

Eligible PEA : Non

Frais : 0,25 % par an

Type de structure : Synthétique

Traitement des dividendes : Capitalisation

Performance 5 ans – Invesco Russell 2000 UCITS ETF

Performance 5 ans - avril 2024 - Invesco Russell 2000 UCITS ETF

Source : JustETF

Comment trader le Russell 2000 ?

Pour trader sur l’indice Russell 2000, il existe plusieurs produits financiers qui permettent de spéculer sur la performance de cet indice, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Les traders pourront utiliser des produits dérivés tels que les futures et les options, lesquels sont des contrats qui donnent le droit ou l’obligation d’acheter ou de vendre l’indice à un prix fixé à l’avance, à une date future spécifiée. D’autre part, les produits de bourse comme les turbos et les warrants sont des titres financiers listés en Bourse qui offrent également la possibilité de jouer sur la volatilité de l’indice.

Les traders qui optent pour le Russell 2000 sont souvent à la recherche de plus de volatilité, car les petites capitalisations qui composent cet indice peuvent présenter des mouvements de prix plus importants et plus rapides que les grandes capitalisations. Cela peut offrir des opportunités de gains plus élevés, mais implique aussi un risque plus grand.

Quels sont les risques liés à l’investissement sur le Russell 2000 ?

Investir dans l’indice Russell 2000 présente des risques liés à la volatilité élevée des petites capitalisations, qui peuvent subir de grandes fluctuations de prix. Les petites entreprises sont également plus sensibles aux cycles économiques, ce qui peut influencer leur performance.

De plus, l’indice Russell 2000 est fortement concentré dans certains secteurs, tels que la technologie et l’industrie. Cela signifie que la performance de l’indice peut être affectée de manière disproportionnée par les événements qui se déroulent dans ces secteurs.

Quelles tendances pour l’indice Russell 2000 en 2024 ?




Au cours des 5 dernières années, la performance du Russell 2000 n’a été que de +30 %, ce qui est plutôt faible en comparaison avec les autres indices américains comme le S&P 500 et le Nasdaq100.

Au cours des 12 derniers mois c’est le même constat avec une performance de +16 % seulement, et depuis le début de l’année 2024 le bilan est encore plus impressionnant car le Russell 2000 ne fait qu’un tiers de la performance du S&P 500 avec un petit +3 % depuis le 1er janvier 2024.

Analyse fondamentale et macroéconomique Russell 2000

D’un point de vue fondamentale et macro-économiques, le Russell 2000 peut sous-performer le S&P 500 en raison de plusieurs facteurs. Les petites entreprises sont généralement plus sensibles aux récessions et aux ralentissements économiques. C’est ce que nous avons pu observer dernièrement et c’est probablement la raison de la performance modérée, bien que positive, du Russell 2000.

De plus, lorsque les taux sont élevés, les plus petites entreprises ont également un accès plus limité au capital, ce qui peut être un désavantage pendant les périodes de resserrement du crédit. Pour conclure, les petites capitalisations sont moins susceptibles de bénéficier de la mondialisation et des marchés d’exportation, ce qui les rend plus vulnérables aux fluctuations de l’économie intérieure américaine.

Consulter également notre article Top 3 des small caps PEA à suivre en 2024

 Analyse technique du Russell 2000

Contrairement aux autres principaux indices américains qui sont sur des plus hauts historique ou presque, le Russell 2000 est relativement loin de son plus haut historique à 2 550 points.

D’un point de vue chartiste, les prix semblent bloquer depuis un certain temps sur le niveau des 2 150 points et ne parviennent plus à franchir la résistance qui se dresse maintenant comme une barrière historique sur les prix. Le niveau des 2 000 points semble quant à lui faire office de support, poussant les cours de bourse de l’indice à évoluer dans ce qui ressemble de plus en plus à un trading range.

Dans les prochains jours ou prochaines semaines, tout devrait donc se jouer sur la cassure de la résistance à 2 150 point qui pourrait emmener les cours jusqu’à 2 250 points, ou la cassure du support à 2 000 points qui pourrait entraîner une chute du prix de l’indice à 1 780 points.

analyse technique russell 2000 avril 2024

Source : ProRealTime Web

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.