Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Premium Top 3 des small caps PEA à suivre en 2024

Top 3 des small caps PEA à suivre en 2024

Café de la Bourse a sélectionné sur le marché français trois sociétés éligibles au PEA dans la catégorie Small Caps. Ce sont des sociétés performantes, à petite capitalisation boursière, qui présentent un beau profil financier pour un éventuel investissement en Bourse à long terme pour profiter d’un potentiel rattrapage des small caps en Bourse en 2024.

Découvrez notre Top 3 actions small caps 2024 éligibles au PEA.

Comment Café de la Bourse a sélectionné ces 3 small caps éligibles au PEA ?

Pour sélectionner ces 3 entreprises small caps en Bourse, nous avons appliqué un filtre sur un certain nombre de fondamentaux et ratios financiers des entreprises des places boursières éligibles au PEA.

Nous avons ainsi sélectionné des entreprises à la capitalisation boursière inférieure à 500 millions d’euros, avec une croissance du chiffre d’affaires sur les 5 dernières années supérieure à 5 % ainsi qu’une croissance du dernier trimestre publié à plus de 10 %. Ces sociétés sont également profitables sur les 5 dernières années, et leurs bénéfices par action sont en croissance de plus de 3 % par an. Enfin, les ratios de valorisation de ces entreprises sont également intéressants, avec un PER inférieur à la moyenne de leur secteur et un ratio valorisation/chiffre d’affaires < 2x.

3 actions small caps PEA pour 2024 ?

Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez lire la suite de l'article en vous abonnant.

Détail de l’abonnement Premium

  • Sélections actions du moment exclusives
  • Analyses valeurs et secteurs exclusives
  • Formation investir en Bourse pas à pas
  • Ebook Stratégies d’investissement ETF
  • Ebook Anticiper les marchés avec l’analyse technique
  • Outil de simulation de portefeuille CAC 40
  • Visios ou vidéoconférences avec un expert

Abonnez-vous dès maintenant

OFFRE 1er MOIS GRATUIT

Abonnement résiliable à tout moment
S’abonner pour lire la suite Déjà abonné ? Connectez-vous