Découvrez les meilleurs portefeuilles boursiers de grands investisseurs
Bourse

Découvrez les meilleurs portefeuilles boursiers de grands investisseurs




Découvrez comment les meilleurs investisseurs au monde ont fait fortune, leur parcours, les compositions de leur portefeuille. Ces super investisseurs sont souvent américains. Les plus connus s’appellent Warren Buffet, Ray Dalio, John Bogle, Walter Schloss, Chase Coleman ou encore Peter Lynch.

Nous vous les présentons dans cet article, leur méthodologie d’investissement et leur institution (fonds d’investissement) ainsi que leur meilleur portefeuille actions. Si certains ne sont plus de ce monde, leurs approches intemporelles restent d’actualité et restent appliquées par certaines catégories d’investisseurs. 

Le portefeuille de Warren Buffett : des investissements de conviction sur le très long terme

composition-analyse-portefeuilles-grands-investisseurs

Né en 1930, Warren Buffett est l’investisseur le plus connu au monde. Il est le disciple de Benjamin Graham, son mentor. Le petit Warren âgé de 13 ans anticipait qu’il serait millionnaire à 30 ans. Et il visa presque juste ! En effet, il le devint à 32 ans (âge auquel il possédait plus de 6 millions de $ d’actifs sous gestion). C’était en 1962 et, cette même année, Warren Buffet se porta acquéreur de Berkshire Hathaway (un groupe en difficulté spécialisé dans le textile), société qu’il transforma ensuite en fonds d’investissement.

Méthodologie de Warren Buffet : approche value concentrée, sociétés matures.

Fortune de Warren Buffet : 104 milliards de $ (Forbes, 01/11/21), 8ème homme le plus riche du monde.

Composition du portefeuille de Warren Buffett à juin 2021

Les principales positions du portefeuille de Warren Buffett fin juin 2021 (Codes tickers) :

  • Apple (AAPL), valeur : 121,5 milliards de dollars (41,46 %) ;
  • Bank of America (BAC), valeur : 41,6 milliards de dollars (14,21 %) ;
  • American Express (AXP), valeur : 25,1 milliards de dollars (8,55 %) ;
  • Coca-Cola (KO), valeur : 21,6 milliards de dollars (7,39 %) ;
  • Kraft Heinz (KHC), valeur : 13,3 milliards de dollars (4,53 %) ;
  • Moody’s (MCO), valeur : 8,9 milliards de dollars (3,05 %) ;
  • Verizon (VZ), valeur : 8,9 milliards de dollars (3,04 %) ;
  • US Bancorp (USB), valeur : 7,3 milliards de dollars (2,51 %) ;
  • DaVita HealthCare (DVA), valeur : 4,3 milliards de dollars (1,48 %) ;

L’analyse principales positions du portefeuille de Warren Buffet démontre la confiance de l’oracle d’Omaha dans ses investissements de long terme. Ses grandes convictions d’il y a quelques décennies sont souvent toujours en portefeuille.

Le portefeuille de Ray Dalio pour profiter des conjonctures économiques




Né en 1949 et fondateur d’un des plus grands fonds d’investissement au monde : Bridgewater Associates., Ray Dalio fut licencié de chez Shearson Hayden Stone pour avoir porté un coup à son supérieur lors d’une soirée du nouvel an 1974. Son fonds Bridgewater fut créé en 1975 depuis son appartement de 3 pièces à New York grâce à la confiance de ses anciens clients.

Son portefeuille « All Weather », créé en 1990, avait à l’origine une allocation répondant à celle du portefeuille permanent. Puis, il décida de revoir cette allocation en se fondant sur sa doctrine « cash is trash » qui met en lumière la dévaluation sur le long terme de la monnaie. Ainsi, sa nouvelle allocation était constituée de 40 % d’obligations d’État (U.S) à long terme ; 30 % d’actions ; 15 % d’obligations d’État (U.S) à moyen terme ; 7,5 % de matières premières ; et 7,5 % d’or.

Méthodologie de Ray Dalio : approche axée sur les conjonctures économiques (inflation, poche action diversifiée).

Fortune de Ray Dalio : 20 milliards de $ (Forbes, 01/11/21), 36ème homme le plus riche au monde.

Composition du portefeuille de Ray Dalio à fin juin 2021 

Les 10 principales positions du portefeuille All Weather fin juin 2021 (Codes tickers) :

  • ETF S&P 500 (SPY), valeur : 845 millions de $ (5,4 %) ;
  • Wall-mart (WMT), valeur : 736 millions de $ (4,7 %) ;
  • Vanguard Ftse Emerging Markets (VWO), valeur : 645 millions de $ (4,1 %) ;
  • Procter & Gamble (PG), valeur : 641 millions de $ (4,1 %) ;
  • Johnson $ Johnson (JNJ), valeur : 465 millions de $ (3 %) ;
  • action Coca-Cola (KO), valeur : 445 millions de $ (2,9 %) ;
  • Pepsico (PEP), valeur : 395 millions de $ (2,5 %) ;
  • Cotsco Wholesale (COST), valeur : 334 millions de $ (2,1 %) ;
  • action McDonald’s (MCD), valeur : 323 millions de $ (2,1 %) ;
  • action Alibaba Group (BABA), valeur : 322 millions de $ (2 %).

L’analyse des 10 principales positions de la poche actions du portefeuille All Weather de Ray Dalio indique un attrait notable pour les valeurs américaines de type grande consommation.

Découvrir aussi notre article Investir en Bourse dans les actions US

Le portefeuille de John Bogle : la mise en application de la stratégie acheter et conserver (buy and hold)

Né en 1929 et décédé en 2019, John Bogle est le célèbre fondateur de la multinationale The Vanguard Group classé second mondial de la gestion d’actifs.

Après une carrière de 23 ans chez Wellington Fund dont il a été licencié en 1974, il lance Vanguard Group cette même année. John Bogle est connu pour avoir inventé les fonds indiciels et avoir œuvré pour la baisse des coûts dans les milieux de la gestion d’actifs.

Composition du portefeuille de John Bogle

Son allocation d’actifs est de l’ordre de 60 % investis sur des produits indiciels de type all U.S stock market index (indices larges sur actions américaines) ; 20 % sur des produits indiciels de type all U.S bond market index (indices larges sur obligations américaines) ; et 20 % sur des produits indiciels internationaux.

Méthodologie de John Bogle : approche indicielle large.

Le portefeuille de Walter Schloss : la diversification value à l’oeuvre




Walter Schloss (1916 – 2012) n’a pas été à l’université mais il a suivi l’enseignement de Benjamin Graham (également mentor de Warren Buffet) et a travaillé à ses côtés au sein du groupement Graham-Newman jusqu’en 1955. Schloss n’a pas créé de fonds institutionnels, il gérait l’argent d’une petite centaine d’investisseurs privés jusqu’en 2000.

Son approche était axée sur le « value investing » voir même le « deep value investing » qui consiste en la sélection d’actions de sociétés dont la valeur boursière est inférieure à la valeur intrinsèque selon ses analyses.

Une de ses citations est « Ayez le courage de vos convictions une fois que vous avez pris une décision ».

Et nous ne pouvons que confirmer cette approche, surtout lors des périodes de volatilité qui peuvent être déstabilisantes pour l’investisseur value.

Au sein de son petit bureau situé à New York, bien loin des bruits de la bourse de Wall Street, il obtenait en moyenne un rendement de plus de 15 % par an.

Composition du portefeuille de Walter Schloss

Walter Schloss ne s’intéressait pas aux actions « à la mode » mais aux critères fondamentaux des sociétés dans lesquelles il investissait, à tel point qu’il avait parfois même « honte » d’indiquer à ses clients les noms de certaines sociétés dans lesquelles il avait investi.

Méthodologie de Walter Schloss : approche value très diversifiée (souvent proche d’une centaine de lignes d’investissements en portefeuille).

Consulter également notre article Comment investir en Bourse ? Notre guide pas à pas

Le portefeuille de Chase Coleman, portefeuille tech et internet valorisé à plus de 50 milliards $

Né en 1975, Chase Coleman est le plus jeune de notre liste de super-investisseurs et créateur des fonds d’investissement Tiger Global Management. Son père et son grand-père détenaient des cabinets d’avocats à New York.

Coleman débute sa carrière professionnelle comme gérant de fonds spéculatifs chez Julian Robertson et fut reconnu notamment pour avoir investi dans Facebook et LinkedIn à leurs débuts.

Méthodologie de Chase Coleman : approche long/short, valeurs technologiques et internet.

Fortune de Chase Coleman : 10,3 milliards de $ (Forbes, 01/11/21), 73ème homme le plus riche au monde.

Composition du portefeuille de Chase Coleman

Les 10 principales positions du portefeuille All Weather fin juin 2021 (Codes tickers) :

  • JD.com (JD), valeur : 4 118 millions de $ (7,7 %) ;
  • action Microsoft (MSFT), valeur : 3 557 millions de $ (6,6 %) ;
  • Sea Ltd (SE), valeur : 2 787 millions de $ (5,2 %) ;
  • Roblox Corp. (RBLX), valeur : 2 465 millions de $ (4,6 %) ;
  • DocuSign (DOCU), valeur : 2 035 millions de $ (3,8 %) ;
  • action Amazon (AMZN), valeur : 1 954 millions de $ (3,6 %) ;
  • DoorDash (DASH), valeur : 1 946 millions de $ (3,6 %) ;
  • Apollo Global Management (APO), valeur : 1 931 millions de $ (3,6 %) ;
  • Carvana (CVNA), valeur : 1 918 millions de $ (3,6 %) ;
  • CrowdStrike Holdings (CRWD), valeur : 1 894 millions de $ (3,5 %).

L’analyse des 10 principales positions actions du portefeuille de Chase Coleman indique un attrait notable pour les valeurs américaines des secteurs de la technologie et internet.

Le portefeuille de Peter Lynch : un portefeuille croissance à prix raisonnable (Growth at reasonable price)




Né en 1944, Peter Lynch a été entre 1977 et 1990 le célèbre gérant du fonds Magellan, appartenant au groupe Fidelity Investments, que Peter Lynch a rejoint en 1966 en tant que stagiaire. Il devient ensuite en 1974 directeur de la recherche, avant de prendre la tête du fonds Magellan en 1977, avec 18 millions de $ d’encours sous gestion. Seulement 13 ans plus tard, en 1990, le fonds Magellan était valorisé 14 milliards de $ !

Peter Lynch est reconnu pour avoir généré une performance annuelle de plus de 29 % durant la période où il gérait le fonds Magellan (1977 – 1990).

Depuis 1990, Peter Lynch garde une activité de vice-président de Fidelity Investments et se consacre à des activités philanthropiques, un secteur qui tient particulièrement à cœur à cet homme fortuné qui ne l’a pas toujours été. Après le décès de son père alors qu’il avait 7 ans, P. Lynch a rapidement dû travailler pour subvenir aux besoins de sa famille, notamment comme caddie (porteur de sacs pour les golfeurs).

Composition du portefeuille de Peter Lynch

Lynch s’intéresse beaucoup à la dette des sociétés ainsi qu’à leurs capacités à la réduire dans le temps. L’évolution de la trésorerie compte également dans son approche. Il aime investir dans les sociétés à la mode dont les produits ou services sont appréciés des populations. Il surveille de près les ratios de P/E (Price Earnings Ratio, déterminé par la formule BPA, bénéfice par action divisé par le cours de l’action) et apprécie les sociétés rachetant leurs actions.

Pour finir, P. Lynch privilégie les profils de sociétés en croissance mais dont le prix est raisonnable en Bourse (Growth at Reasonable Price).

Méthodologie de Peter Lynch : approche long terme diversifiée, faible endettement et/ou bonne capacité à le réduire dans le temps, produits « à la mode », P/E ratio, croissance à prix raisonnable.

Fortune de Peter Lynch : 450 millions de $ (Celebritynetworth, 01/11/21).

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.