Rejoignez +25 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir


Investir en Bourse comme Peter Lynch

Le 07 février 2018

Au début des années 1980, un jeune gestionnaire de portefeuille, Peter Lynch, devient un des investisseurs les plus célèbres du monde. Quel est sa philosophie d’investissement ? Quels principes de gestion peut-on retirer de sa pratique pour l’appliquer à nos propres investissements boursiers ?

Peter Lynch n’a pas volé ses lauriers. Lorsqu’il reprend le fonds Fidelity Magellan en mai 1977 (son premier poste de gestionnaire de fonds), il a 20 millions de dollars d’actifs sous gestion. À la fin de sa carrière, son fonds est devenu le plus grand du monde, grâce à une performance moyenne de 13,4 % par an. Tout simplement hors normes.

Lynch a accompli cette prouesse en appliquant des principes relativement simples qu’il est d’ailleurs heureux de partager avec tout le monde. Il est intimement convaincu que les investisseurs particuliers jouissent d’avantages implicites face aux grands investisseurs institutionnels : ces dernier ne veulent pas et ne peuvent pas investir dans les petites sociétés cotées ou small caps.

Voici donc comment nous, humbles mortels, pourrions mettre en oeuvre la stratégie de Lynch pour nos propres investissements et investir en Bourse avec succès.

La philosophie d’investissement de Peter Lynch

Peter Lynch a écrit plusieurs livres sur sa philosophie d’investissement. Ce sont d’excellentes lectures, mais sa thèse centrale peut se résumer en trois points : n’achetez que ce que vous connaissez, faites diligemment vos recherches et investissez sur le long terme.

Investissez dans ce que vous connaissez bien

Selon Lynch, nos meilleurs outils de recherche pour dénicher les bonnes actions sont nos yeux, nos oreilles et notre bon sens. Lynch était fier de dire que bon nombre de ses meilleurs investissements lui sont venus à l’idée dans une épicerie ou lors d’une discussion avec ses amis ou sa famille.

Nous avons tous l’opportunité de faire une première analyse lorsque nous regardons la télé, lisons le journal, écoutons la radio ou surfons le web. On peut aussi flairer de bons investissements au volant de sa voiture ou en vacances au bord de la mer. Eh oui, car après tout, la consommation de détail représente les deux tiers du PIB américain.

Si, en tant que consommateur, un produit attire votre attention, cela doit aussi faire naître en vous des idées d’investissement.

Faites vos devoirs avant d’investir en Bourse

L’observation directe et les indices empiriques du quotidien ne sont qu’un début. Vos idées doivent ensuite être passées au crible d’une l’analyse minutieuse. Ne vous laissez pas tromper par la simplicité un peu rustique de la méthode de Lynch. Son succès repose sur des recherches rigoureuses.

Voici quelques-unes de ces valeurs fondamentales :

Le pourcentage de ventes

Le produit ou le service d’une entreprise a attiré votre attention. Mais pour vous assurer que l’investissement est intéressant, assurez-vous que ce produit représente une part suffisamment élevée des ventes de l’entreprise. Aussi génial qu’il soit, un produit qui ne représenterait que 5 % du total des ventes n’aura qu’une faible influence sur les performances globales de l’entreprise.

Le ratio Prix / Croissance des bénéfices (PEG)

Il est important de vérifier le ratio Prix / Croissance des bénéfices pour évaluer les attentes du marché. Il faut rechercher des sociétés affichant une forte croissance des bénéfices et dont les titres sont bon marché. En d’autres termes, il faut acheter la croissance à un prix raisonnable. Une société avec un PEG de deux ou plus a une croissance future déjà très bien valorisée dans les cours. Cela ne vous laisse que peu de marge d’erreur.

Bonne trésorerie et faible endettement

Privilégiez les entreprises en bonne situation de trésorerie et avec un faible endettement. D’importants flux de trésorerie et une gestion prudente des actifs de l’entreprise autorise plus de marge de manœuvre dans tous les environnements de marché.

Investir en Bourse sur le long terme

“Mis à part de nombreuses surprises, l’évolution des actions est généralement prévisible sur 10 à 20 ans. Cela dit, pour savoir si les cours auront monté ou descendu dans les deux ou trois ans, mieux vaut tirer à pile ou face. – Peter Lynch”

De tels propos de la bouche d’une légende de Wall Street peut surprendre mais montre la confiance indéfectible qu’il place en sa philosophie d’investissement. Il s’est tenu à jour régulièrement sur les entreprises qu’il avait en portefeuille, et tant que les fondamentaux ne changeaient pas, il conservait ses titres. Lynch n’a jamais essayé de faire du market timing ou de prévoir la conjoncture économique.

Si une entreprise est rentable et bien gérée, le cours de son action montera. Garder les choses simples permet à Lynch de se consacrer pleinement à sa tâche la plus importante : trouver des entreprises de grande qualité.

« Tenbagger »

Lynch a inventé le terme “tenbagger” pour désigner une action dont la valeur est multipliée par dix. C’est ce genre d’actions qu’il recherchait lorsqu’il gérait le fonds Magellan.

Règle numéro 1 pour dénicher un tenbagger : ne pas vendre lorsque le titre s’est apprécié de 40 %, ni même de 100 %. Selon lui, trop nombreux sont les gérants qui vendent leurs titres gagnants pour se renforcer dans les perdants. Lynch jugeait que cela revenait à … « arracher ses fleurs et arroser les mauvaises herbes ».

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


survivre-correction--boursiere
5-raisons-rester-ecart-fonds-indiciels
nos-conseils-choisir-carte-bancaire

Quelle carte bancaire choisir ?

La carte bancaire est le moyen de paiement N°1 en France et le sans contact devrait encore garantir à la carte à puce de beaux […]

banque-traditionnelle-banque-en-ligne-neobanques