Microsoft : notre analyse Bourse du géant mondial du logiciel

Le 31 octobre 2019

investir-turbo-valeur-bourse

analyse-bourse-microsoft

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Découvrez notre analyse détaillée de Microsoft en Bourse, ce géant mondial du logiciel d’exploitation et des services informatiques.

Microsoft est la 2ème plus grande société mondiale en termes de capitalisation boursière avec 1 074 milliards de dollars fin octobre 2019. Son chiffre d’affaires s’élève à presque 126 milliards de $ et son bénéfice net à 39 milliards de $ au titre de son exercice clos le 30 juin 2019. Microsoft est de loin le géant mondial du logiciel d’exploitation et des services informatiques. Microsoft est-elle pour autant une valeur dans laquelle il est intéressant d’investir en Bourse ?

Découvrez la présentation de Microsoft, son actualité et ses avantages concurrentiels, et plus particulièrement la montée en puissance des prestations d’Intelligent Cloud qui représentent aujourd’hui un tiers du chiffre d’affaires du groupe.

Retrouvez aussi notre étude de l’offre de la société : ses logiciels, ses produits numériques et les services de Microsoft.

Enfin, vous observerez l’incroyable évolution de l’action Microsoft en Bourse durant ces dernières années, au travers de l’analyse de ses principaux ratios financiers.

Infographie : chiffres-clé Microsoft

microsoft-chiffres-analyse

1975 : date de création de Microsoft.

2ème : plus grande société au monde en termes de capitalisation boursière (fin octobre 2019) avec 1 074 milliards de $ de capitalisation.

88 % : parts de marché mondiales des logiciels d’exploitation.

+ 442 % : croissance de la capitalisation boursière entre son IPO (Introduction en Bourse) de mars 1986 à ce jour.

Microsoft : multinationale informatique cotée en Bourse

Fondée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen, la société américaine Microsoft est principalement connue pour ses développements et commercialisations de logiciels d’exploitation, notamment Windows.

Au 25 octobre 2019, la multinationale se classe à la deuxième place des plus grandes sociétés du monde en termes de capitalisation boursière avec 1 074  milliards de $, derrière Apple (1 114 milliards de $). Son cours de Bourse est de 140,73 $. En moyenne, plus de 24 millions d’actions Microsoft sont quotidiennement échangées sur les marchés boursiers.

Le siège social de Microsoft est situé à Washington aux États-Unis. La société, implantée dans la grande majorité des pays du monde, compte plus de 144 000 collaborateurs.

Derniers résultats financiers de Microsoft

Microsoft vient de publier ses résultats du 1er trimestre de son année fiscale 2020 (les comptes annuels de la société Microsoft sont clos au 30 juin. De ce fait, l’exercice fiscal 2019 s’est terminé le 30 juin 2019 et l’année fiscale 2020, dite aussi année comptable a débuté le 1er juillet 2019).

La croissance est toujours au rendez-vous. En effet, le chiffre d’affaires ressort à 33,06 milliards de $ contre 29,08 milliards de $ au 1er trimestre 2018 (+ 13,68 % de croissance).

Il est intéressant de noter que le groupe se tourne vers un modèle davantage axé sur les services (Cloud, consulting, suites logicielles hors systèmes d’exploitation, publicité, Linkedin, etc.).

Le chiffre d’affaires de Microsoft issu de la vente de produits physiques (ordinateurs, tablettes, serveurs, etc.) est passé de 17,3 milliards de $ (1er trimestre 2019) à 15,77 milliards de $ (1er trimestre 2020), il est donc en repli de 8,8 %.

Parallèlement, sur cette période, le chiffre d’affaires lié aux services est passé de 11,79 milliards de $ à 17,29 milliards de $, en hausse marquée de + 46,65 %.

Concernant le bénéfice net du 1er trimestre 2020, il passe de 8,82 milliards de $ à 10,68 milliards de $, en croissance de + 21 %, davantage marquée que celle du chiffre d’affaires (+ 13,68 %).

Avantages, spécificité et parts de marché Microsoft

Windows : système d’exploitation Microsoft le plus utilisé

microsoft-parts-de-marche

Au niveau mondial, Microsoft possède 88 % des parts de marchés des logiciels d’exploitation.

Autant dire que la plupart des postes informatiques pour particuliers et professionnels sont équipés de systèmes d’exploitation Windows. Mac arrive en seconde position avec environ 10 % des parts du marché mondial du logiciel d’exploitation. Linux détient le reste.

Microsoft possède des avantages concurrentiels conséquents, à la fois technologiques et commerciaux. Pour maintenir sa position de leader, la société a attribué un budget ventes et marketing de 18,21 milliards de $ au titre de 2019, soit 14,5 % de son chiffre d’affaires global, ainsi que 16,88 milliards de $ en R&D (Recherche et développement), soit 13,4 % de son chiffre d’affaires 2019.

Cet avantage concurrentiel est tellement important qu’au regard des lois antitrust, Microsoft a dû gérer deux grands procès dans son histoire : un en 1998 par le département de la justice américaine et un en 2008 par la Commission Européenne.

Diversification de l’offre Microsoft : cloud computing, big data et intelligence artificielle

Le modèle économique de Microsoft évolue actuellement, proposant davantage d’offres de services, notamment celles liées au Cloud. Pour son année fiscale 2019, les parts de marché de l’ « Intelligent Cloud » ont généré 38,99 milliards de $ de revenus, soit 31 % du chiffre d’affaires du groupe. Il s’agit d’un chiffre en hausse de 21 % comparativement au chiffre d’affaire « Intelligent Cloud » de 2018, établi à 32,22 milliards de $.

En termes simples, le Cloud Computing (dit nuage) offre des services de stockage de données et d’accès à des programmes via Internet, libérant ainsi des ressources aux utilisateurs.

Le segment Productivity and Business Processes (ventes aux professionnels) a généré 41,16 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019 et le segment More Personnal Compunting (ventes aux particuliers) a généré 45,70 milliards de $.

Un autre avantage de Microsoft est son positionnement dans les nouvelles technologies de l’informatique et du logiciel, comme à titre d’exemples les innovations dans l’intelligence artificielle, l’informatique quantique ou encore le big data.

Le 1er octobre, Microsoft a anoncé sa collaboration avec le géant pharmaceutique Novartis dans le cadre d’un projet de médecine par intelligence artificielle. Ces nouveaux laboratoires « Novartis AI » seront intégrés aux filiales de Novartis en Suisse, en Allemagne et au Royaume-Uni. Le but de cette alliance est d’accélérer la découverte et le développement de nouveaux médicaments grâce à l’intelligence artificielle.

En France, la commune de Castelnau-le-Lez, en périphérie de Montpellier a inauguré en octobre 2018, un centre de recherche sur l’intelligence artificielle « IA Microsoft ». Le savoir en « French Tech » a séduit le géant américain qui a sélectionné 24 élèves les plus talentueux pour 19 mois de formation. Ce projet a été soutenu par la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Microsoft détient également un campus et une école IA en région parisienne à Issy-les-Moulineaux.

Le budget R & D (Recherche et développement) de Microsoft a été de 16,88 milliards de $ au titre de 2019, soit 13,4 % de son chiffre d’affaires global.

Produits et services Microsoft

Logiciels : Windows 10, Office 365, Skype et One Drive

Logiciels Microsoft

La création et la commercialisation de logiciels d’exploitation et de suites bureautiques est la principale activité de Microsoft.

Windows 10 est l’actuelle version du célèbre système d’exploitation Microsoft.

La suite Office propose les logiciels bureautiques Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Access, Exchange et Onedrive.

Skype est un utilitaire de communication en direct entre les personnes, messagerie instantanée, et vidéo live par webcam.

Cloud : Azure, Microsoft Dynamics 365

Cloud microsoft

Microsoft propose des prestations de services Cloud Computing via Azure. Ces services permettent les stockages et traitements des données et logiciels sur des serveurs localisés ou distants (data centers), libérant ainsi de la puissance de calcul pour les postes individuels.

Internet : moteur de recherche Bing

moteur recherche Microsoft

Le moteur de recherche « Bing » appartient à la société Microsoft. Néanmoins, ses parts de marché sont limitées face au moteur de recherche Google.

Divertissement : jeu vidéo

jeu video Microsoft

Microsoft possède une branche jeux vidéo. La société est éditrice de jeux Xbox et PC.

Le chiffre d’affaires lié au segment « Gaming » de Microsoft est en croissance de + 10 % au titre du 1er trimestre 2019 catalysé par la branche Xbox.

Outils pour développeurs : Visual Studio

outils pour developpeurs Microsoft

Microsoft®.NET Framework offre aux développeurs un environnement cohérent avec une grande variété d’applications communes Windows et web.

Visual Studio est un ensemble complet d’outils de développement permettant de générer des applications web ASP.NET, des services web XML, des applications bureautiques et des applications mobiles.

Ordinateur et tablette : Microsoft Surface

microsoft-ordinateur-tablette

Surface Pro X est un laptop 2-en-1 ultra fin, réversible en tablette ou pouvant être couplé à un clavier. Son poids est de seulement 774 grammes pour une puissance élevée car la Surface Pro X embarque un processeur Microsoft SQ1 cadencé à 3 Ghz, 8 Go de mémoire vive, un stockage de 128 à 512 Go sur SSD, ainsi qu’un écran haute résolution de 2 880 x1 920 pixels.

Surface Book 2 figure parmi les ordinateurs les plus puissants vendus par Microsoft, déclinés en deux modèles : 13,5″ et 15″, pour des résolutions respectives de 3 000 x 2 000 et 3 240 x 2 160 pixels. Le modèle 15″ propose une puissante carte graphique Nvidia 1 060 GTX de 6 Go capable de lancer les jeux vidéo les plus gourmands ou des applications de création graphique. Le laptop intègre des processeurs de 8ème génération Intel i5 ou i7.

Les ordinateurs Microsoft Surface Pro et Book se démarquent pour leur qualité. Néanmoins, les prix sont relativement élevés (3 799 € pour un laptop Surface Book 2 avec les meilleures options).

Action Microsoft : analyse financière du géant informatique

Avec un chiffre d’affaires de 125,84 milliards de $ et un bénéfice net de 39,24 milliards de $ au titre de son exercice clos le 30 juin 2019, Microsoft réalise un BPA 2017 (Bénéfice Par Action) de 5,11 $.

La société verse son dividende trimestriellement, en augmentation constante depuis 2010.

Évolution du dividende Microsoft depuis 2010

evolution dividende Microsoft depuis 2010

(Source : https://www.microsoft.com/en-us/Investor/dividends-and-stock-history.aspx)

1,84 $ par action ont été versés aux actionnaires durant l’année fiscale 2019, soit 1,31 % de rendement au cours de Bourse actuel de Microsoft de 140,73 $ au 25 octobre 2019. Ce rendement du dividende, proche de 1 %, est relativement faible.

Au sein de son dernier bilan annuel clos le 30 juin 2019, la société Microsoft dispose d’actifs totaux de 286,56 milliards de $ et de capitaux propres à hauteur de 102,33 milliards de $, soit 13,34 $ par action.

Les dettes court et long terme de Microsoft s’élèvent à 72,18 milliards de $, soit un ratio d’endettement sur capitaux propres de 70,54 %.

Microsoft présente les ratios suivants à son cours de Bourse actuel de 140,73 $  :

  • un BPA 2019 de 5,11 $ soit une rentabilité bénéficiaire de 3,63 % ;
  • un dividende au titre de 2019 de 1,84 $, soit un rendement de 1,31 % ;
  • des capitaux propres par action de 13,34 $, plus de dix fois inférieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • un ratio d’endettement financier sur capitaux propres modérément élevé de 70,54 %.

Selon ces ratios, Microsoft s’avère donc peu attrayante au cours de Bourse actuel de 140 $, surtout pour l’investisseur de type value (dans la valeur), notamment du fait de sa survalorisation bilancielle (102,33 milliards de $ de capitaux propres contre une capitalisation boursière de 1 074 milliards de $).

Cependant, du point de vue de l’efficience, Microsoft est habituée aux très bonnes marges bénéficiaires (de 31,18 % en 2019). Ce ratio s’obtient en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaire, ce qui est exceptionnel pour une société de cette taille.

Microsoft réalise donc d’importants bénéfices car lorsqu’elle réalise 100 $ de chiffres d’affaires, elle dispose de 31,18 $ de bénéfice net.

En revanche, la valorisation actuelle de 140,73 $ par action, soit 1 074 milliards de $ de capitalisation boursière semble élevée, comme l’indiquent les ratios financiers ci-dessus.

Un investisseur souhaitant acheter actuellement des actions Microsoft en tenant compte d’une évolution du dividende égale à celle de 2019, soit une multiplication par 3,54  (passant de 0,52 $ par action en 2010 à 1,84 $ en  2019), pourrait donc se baser sur une estimation d’un dividende projeté de 6,51 $ par action en  2028, soit « seulement » 4,62 % de rendement au cours d’acquisition actuel de Microsoft de 140,73 $, et ce malgré 9 ans de détention.

Bourse : évolution de l’action et du cours Microsoft

Graphique de Microsoft depuis 2007

microsoft-cours-action-microsoft

(Source : Tradingview, hors tracés)

Hormis une phase de récession entre octobre 2007 et mars 2009 (- 49 %), on remarque que l’action Microsoft n’a pas connu d’autre phase de récession marquée depuis 2007.

Son cours de Bourse a bénéficié d’une forte croissance de + 648 % entre mars 2009 et fin septembre 2018. L’accélération de la hausse a été davantage marquée entre juin 2016 et septembre 2018 avec une croissance de + 129 % sur 27 mois.

Ensuite, l’action Microsoft a connu une légère période de repli entre fin septembre 2018 et mi- décembre 2019 (- 14 %), avant de reprendre sa tendance haussière (+ 43 % depuis décembre 2018) pour s’établir actuellement à plus de 140 $ par action.

Faut-il investir dans Microsoft ?

Microsoft est la société qui a connu une des plus fortes croissances au monde depuis sa création en 1975 par Bill Gates et son associé Paul Allen. Elle est la référence internationale dans la création des logiciels d’exploitation avec 88 % des parts de marché.

Depuis quelques années, le groupe intensifie son activité dans les services, notamment le Cloud computing qui représente actuellement plus de 30 % de son chiffre d’affaires global.

Microsoft possède un bon positionnement sur les enjeux de demain : progression des parts de marchés du Cloud, intelligence artificielle, Big Data, ainsi que dans de nombreux domaines du logiciel et de l’informatique.

Autre atout de la marque : sa marge bénéficiaire sur chiffre d’affaires de plus de  31 % et son cours de Bourse qui a plus que quadruplé depuis 2007.

Le point faible de Microsoft, selon nous, se situe dans sa valorisation boursière actuelle de 1 074 milliards de $. La société affiche de ce fait des ratios de rendement du dividende relativement faibles, une surcote importante sur ses capitaux propres, ainsi qu’un ratio d’endettement modérément élevé.

Découvrez toutes nos analyses de turbos et d’actions en Bourse du moment

(Source des images : site officiel de Microsoft et www.cnetfrance.fr)

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir-pea-pme
fdj-introduction-en-bourse
societes-americaines-forts-dividendes
cheque-de-banque-paiement