Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
S&P 500 : comment investir et trader l’indice américain en 2024 ?

S&P 500 : comment investir et trader l’indice américain en 2024 ?

Représentant les 500 entreprises les plus importantes de l’économie américaine, l’indice S&P 500 est souvent considéré comme le baromètre de la santé économique globale. Mais comment investir et trader l’indice boursier américain S&P 500 en cette année 2024 semée de défis et d’opportunités ?

Dans cet article, nous explorerons le rôle de l’indice S&P 500 dans l’économie mondiale, les secteurs et entreprises qui le composent, et les facteurs qui influencent ses mouvements. Nous analyserons également l’actualité de l’indice S&P 500 en 2024 et partagerons notre avis sur l’opportunité d’investir en Bourse dans le S&P 500 en 2024.

Qu’est-ce que le S&P 500 ? L’essentiel à savoir sur le S&P 500

banniere Prorealtime
Le Standard & Poor’s 500, plus communément appelé S&P 500, est un indice boursier américain qui est considéré comme l’un des meilleurs indicateurs de la performance des grandes entreprises cotées aux États-Unis. Il est composé des 500 plus importantes capitalisations boursières cotées sur les marchés NYSE et NASDAQ, ce qui en fait un reflet précis de la santé économique des États-Unis.

Créé en 1957, le S&P 500 couvre environ 80 % de la capitalisation boursière du marché américain, offrant ainsi une image rapide et représentative de la performance globale des marchés boursiers US. Sa composition est diversifiée par secteur, avec une pondération basée sur la capitalisation boursière, ce qui le distingue d’autres indices comme le Dow Jones Industrial Average 30 ou le NASDAQ 100.

La sélection des entreprises qui composent l’indice S&P 500 est basée sur des critères stricts tels que la taille de la capitalisation boursière, la liquidité et la représentativité sectorielle. Standard & Poor’s révise régulièrement la composition de l’indice pour s’assurer qu’il reflète fidèlement la performance du marché.

Pour être inclus dans l’indice S&P 500, une entreprise doit être américaine, avoir une capitalisation boursière parmi les 85 % les plus élevées, un flottant supérieur à 50 %, être bénéficiaire sur le dernier trimestre et sur les quatre derniers trimestres cumulés, et être enregistrée sur le NYSE ou le NASDAQ.

Historiquement, l’indice a évolué pour refléter les changements dans l’économie américaine. Par exemple, en 1976, les entreprises industrielles représentaient une part importante de l’indice, tandis que depuis 2016, les acteurs de la technologie et des services de communication ont pris le dessus, illustrant le déplacement de l’économie vers ces secteurs.

En conclusion, l’indice S&P 500 est un outil essentiel pour les investisseurs et les analystes, offrant une vue d’ensemble de la performance des grandes entreprises américaines et, par extension, de l’économie américaine dans son ensemble.

Que représente le S&P 500 dans l’économie mondiale en 2024 ?

 banniere Prorealtime
Le S&P 500 est souvent utilisé comme un indicateur de la santé économique, non seulement des États-Unis, mais aussi de l’économie mondiale en raison de la globalisation des marchés financiers. Les entreprises incluses dans le S&P 500 sont des leaders dans leurs industries respectives et ont une portée mondiale, ce qui signifie que leurs performances sont influencées par l’économie mondiale, et influencent à leur tour les économies à travers le monde.

Comparativement, le CAC 40, l’indice phare de la bourse de Paris, est composé des 40 entreprises françaises avec la plus grande capitalisation boursière. Bien que représentatif de l’économie française, le CAC 40 est nettement plus petit en termes de capitalisation totale par rapport au S&P 500. Par exemple, début 2023, la capitalisation boursière du S&P 500 était de 35 000 milliards de dollars, ce qui représente environ 80 % de la capitalisation boursière américaine et presque 53 % de la capitalisation boursière mondiale, bien que les entreprises du S&P 500 ne constituent que 1 % des entreprises dans le monde. En comparaison, le CAC 40 ne représente qu’environ 2 % de la capitalisation boursière mondiale.

De plus, le S&P 500 est souvent comparé aux Produits Intérieurs Bruts (PIB) des pays pour illustrer sa taille énorme et sa gigantesque influence. Par exemple, avec une capitalisation boursière de 35 000 milliards de dollars, le S&P 500 est comparable à des économies nationales majeures. En comparaison, le PIB de la France était d’environ 2 779 milliards de dollars en 2022, ce qui est moins d’un dixième de la capitalisation du S&P 500. Cela montre que la valeur des entreprises du S&P 500 dépasse de loin celle des économies de nombreux pays développés.

Pour conclure, l’indice S&P 500 est un baromètre crucial de l’économie mondiale, reflétant non seulement la performance des grandes entreprises américaines mais aussi les tendances économiques mondiales. Sa taille et sa portée en font un point de comparaison avec les indices nationaux comme le CAC 40 et même avec les PIB des pays, soulignant son importance dans l’économie globale.

Quels sont les principaux secteurs et entreprises représentés dans le S&P 500 ?

 banniere Prorealtime
Le S&P 500 est bien plus diversifié que le CAC 40 par exemple, déjà car il est composé de 500 actions au lieu de 40 actions, mais aussi car il regroupe nettement plus de secteurs d’activité, nous en avons compté 11. Le poids de chaque secteur dans l’indice S&P 500 reflète la répartition de la capitalisation boursière totale de l’indice.

Le poids des différents secteurs d’activité dans l’indice S&P 500

Secteur Poids dans l’indice S&P 500
Technologie 20,8 %
Santé 14,9 %
Finances 13,7 %
Biens de consommation 10,2 %
Services de communication 9,9 %
Industrie 9,7 %
Biens de base 6,7 %
Énergie 6,0 %
Services 2,8 %
Immobilier 2,7 %
Matériaux 2,5 %

Sans surprise, les 5 entreprises les plus représentées dans l’indice S&P 500 sont aussi celle que nous connaissons tous, et que nous utilisons probablement au quotidien.

Si ce sont les 500 plus grandes entreprises qui sont représentées dans l’indice S&P 500, il faut savoir que l’indice est composé de 505 actions. Cette légère différence est due au fait que certaines entreprises ont plus d’une catégorie d’actions cotées.

Qu’est-ce qui influence les cours du S&P 500 ?

 banniere Prorealtime
Les fluctuations de l’indice S&P 500 sont dues à une multitude de facteurs économiques, politiques et financiers. Bien sûr, on pourrait généraliser en estimant que tout ce qui impacte l’économie américaine devrait avoir un impact sur le S&P 500. Toutefois, il y a malgré tout des facteurs qui sont plus important à suivre que d’autres, et c’est notamment le cas de la croissance économique des USA. La performance économique des États-Unis, mesurée par des indicateurs tels que le PIB, a un effet direct sur le S&P 500. Une croissance économique robuste peut entraîner une hausse des cours, tandis qu’un ralentissement économique peut les faire baisser.

S’il n’y avait que cela, ce serait trop facile ! Il faut aussi prendre en compte les politiques monétaires, comme les décisions des banques centrales, ici la Réserve Fédérale américaine (Fed). Ses décisions concernant les taux d’intérêt influencent fortement le S&P 500. Une augmentation des taux peut réduire l’attractivité des actions, tandis qu’une baisse peut les stimuler.

L’inflation est un facteur économique étroitement corrélé avec les décisions de taux, ou disons plutôt que ce sont les décisions de taux qui sont corrélées à l’inflation. De manière directe, les niveaux d’inflation affectent la valeur réelle des rendements futurs. Une inflation élevée peut diminuer l’attrait des actions et donc exercer une pression à la baisse sur l’indice. De manière indirecte, l’inflation va orienter les politiques monétaires.

Évidemment, les bénéfices et les perspectives des entreprises du S&P 500 sont cruciaux. Des résultats supérieurs aux attentes peuvent booster l’indice, tandis que des déceptions peuvent le faire chuter.

Alors que les élections américaines approchent, il convient de souligner que les tensions géopolitiques influencent aussi grandement l’évolution des indices américains. De plus, les événements internationaux, comme les conflits ou les crises politiques, peuvent créer de l’incertitude sur les marchés, influençant ainsi les cours du S&P 500.

Si l’analyse technique peut avoir un impact sur la façon dont les tendances vont se dessiner, c’est aussi le sentiment des Investisseurs qui va jouer un rôle important dans l’évolution du S&P 500. La confiance ou la méfiance des investisseurs peut avoir un impact significatif. Le sentiment positif peut entraîner une hausse des cours, tandis que le pessimisme peut conduire à leur baisse.

En résumé, le S&P 500 est le reflet d’un écosystème complexe où interagissent des facteurs macro et microéconomiques, les politiques monétaires, les performances des entreprises et des événements géopolitiques, tous contribuant à la dynamique de cet indice.

Lire aussi notre article Les chiffres économiques à suivre

Quelle est l’actualité du S&P 500 en 2024 ?

 banniere Prorealtime
En 2024, le S&P 500 a enregistré une performance remarquable au premier semestre, avec une hausse de 15,35 %, ce qui représente la 16ème meilleure performance semestrielle depuis 1928. De plus, les analystes de Bank of America prévoient un second semestre encore plus fort pour l’indice.

C’est l’hypothèse d’une baisse des taux de la FED qui a animé la hausse du S&P 500 en 2024, mais pas seulement puisque le secteur de la tech qui représente plus de 20 % de l’indice a aussi été le vecteur de cette croissance du S&P 500. L’économie américaine a fortement profité de la ruée sur l’intelligence artificielle, une thématique qui provoque l’euphorie des investisseurs sur des valeurs telle que Nvidia.

Les analystes de Wall Street sont globalement optimistes pour la performance des marchés boursiers US en 2024, s’attendant à des bénéfices élevés des entreprises et à une croissance économique favorable. Attention toutefois à de possibles mauvaises surprises avec les élections présidentielles qui arrivent, ainsi qu’à une possible déception des spéculateurs si la FED ne parvenait pas à baisser ses taux directeurs avant la fin de l’année.

Nous ne sommes pas non plus à l’abri d’une bulle spéculative sur le secteur de l’IA.

Faut-il investir dans le S&P 500 en 2024 ? Notre avis

 banniere Prorealtime
En ce milieu d’année 2024, les États-Unis, comme d’autres économies mondiales, connaissent un ralentissement de la croissance. Cela est dû en partie à l’impact des politiques monétaires restrictives mises en place pour lutter contre l’inflation élevée des années précédentes.

Taux de croissance du PIB US

Taux croissance PIB US juillet 2024

Source : TradingEconomics

En plus de cette baisse de la croissance, les USA ont connu une légère hausse du chômage, qui est passé de 3,9 % à 4 % lors des dernières publications statistiques.

Pourtant, et alors que nous approchons de la fête nationale du 4 juillet, nous constatons une hausse du S&P 500 au cours des dernières semaines.

Analyse technique du S&P 500 en 2024

D’un point de vue technique, la situation sur le S&P 500 est très clair et assez simple à décrypter, ce qui ravira les traders et les investisseurs débutants.

En effet, après avoir atteint des niveaux historiques au-delà de 5 500 points, le S&P500 s’échange maintenant autour de 5 450 points. Une zone de résistance s’étant formée sur le niveau du chiffre rond des 5 500 points, une cassure de cette résistance pourrait entraîner les cours de l’indice S&P 500 vers 5 600 points, voire même 5 700 points d’ici la fin de l’année 2024.

En cas d’échec de cassure de la résistance des 5 500 points, nous pourrions en revanche anticiper un retour de l’indice S&P 500 sur le support à 5 250 points. Si ce dernier ne parvenait pas à soutenir le marché, ce serait alors un aller direct vers les 5 000 points, et peut-être même plus bas, jusqu’au support des 4 800 points.

Analyse graphique de l’indice S&P 500 en 2024

Analyse Technique SP500 Daily juillet 2024

Source : ProRealTime Web

Testez gratuitement la plateforme ProRealTime

Si les traders aguerris pourraient tenter des shorts sur les échecs des prix à dépasser les niveaux de résistance ou les cassures de support, les investisseurs prudents devraient se contenter de saisir les opportunités d’achat à l’approche des zones de supports, ou de renforcer leurs positions long terme sur ces mêmes niveaux de prix.

Découvrir aussi notre guide Comment investir 10 000 euros en 2024 ?

Comment investir et trader le S&P 500 en 2024 ?

 banniere Prorealtime

Investir dans l’indice S&P 500

Un investissement à long terme dans l’indice S&P 500 n’est pas une mauvaise stratégie et cela peut constituer une opportunité d’investissement stratégique pour générer de la performance, notamment si on utilise la méthode du dollar-cost averaging (DCA), qui permet de répartir les investissements dans le temps et de réduire l’impact de la volatilité des prix. Pour rappel, cette approche consiste à investir régulièrement via un plan d’investissement un montant fixe dans un actif ou un indice, indépendamment des fluctuations de son prix, ce qui peut conduire à un coût moyen plus bas sur le long terme.

Sur les 10 dernières années, l’indice S&P 500 a affiché un retour moyen d’environ 17 % par an et un rendement cumulatif de 169,47 %. Ces statistiques démontrent la capacité de l’indice américain à générer des performances significatives, surpassant souvent les moyennes historiques à long terme des autres indices. De plus et comme nous l’avons vu précédemment, le S&P 500 est l’un des indices les plus influents et capitalisés au monde.

En somme, l’approche DCA combinée avec l’investissement dans le S&P 500 peut s’avérer être une stratégie judicieuse pour les investisseurs cherchant à construire un portefeuille boursier robuste et à bénéficier de la croissance à long terme de l’économie mondiale.

Trader l’indice S&P 500

Le S&P 500 est considéré comme l’un des indices les plus adaptés pour le trading actif, principalement en raison de sa liquidité élevée et de son volume de transactions conséquent. Ces caractéristiques sont essentielles pour les traders qui cherchent à entrer et sortir de positions rapidement et à des prix compétitifs.

En outre, le S&P 500 est souvent cité comme l’indice le plus représentatif de l’économie américaine. Il comprend une sélection diversifiée de 500 entreprises parmi les plus grandes et les plus influentes des États-Unis, couvrant tous les secteurs économiques majeurs. Cette représentativité en fait un baromètre précis de l’économie américaine et, par extension, de l’économie mondiale, car les entreprises du S&P 500 opèrent à l’échelle globale.

Le S&P 500 est également l’indice le plus suivi, avec une abondance d’informations macroéconomiques et techniques disponibles pour les traders qui peuvent accéder à des analyses techniques détaillées via de multiples sources.

De plus, les informations macroéconomiques publiquement accessible, telles que les rapports sur l’inflation, le PIB et les taux d’intérêt, influencent directement les performances des entreprises du S&P 500 et, par conséquent, l’indice lui-même.

En résumé, le S&P 500 combine liquidité, volume, représentativité et disponibilité d’informations, ce qui le rend idéal pour le trading actif.

Consulter également notre article Comment trader le Nikkei

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.