Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Top 4 des meilleures actions du CAC 40 au premier semestre 2024

Top 4 des meilleures actions du CAC 40 au premier semestre 2024

L’indice boursier de référence en France, le CAC 40, a terminé le premier semestre 2024 sur une perte de plus de 1 %, malgré un bon début d’année 2024. Après avoir gagné plus de 8 % entre janvier et mars 2024, le CAC 40 a chuté de plus de 9 % entre avril et juin 2024. Le seul mois de juin 2024 a vu une baisse de plus de 6 %, marquant la pire performance mensuelle de l’indice CAC 40 depuis juin 2022, où il avait chuté de plus de 8 %.

Malgré le ralentissement généralisé, certaines valeurs du CAC 40 ont réussi à générer de solides performances au cours des six premiers mois de l’année. ActivTrades a analysé quatre de ces actions qui ont enregistré les gains les plus impressionnants au cours de cette période. Une opportunité d’investissement en Bourse durant la seconde partie de l’année 2024 ?

Action Renault : + 32 % en Bourse au S1 2024

Pionnier français de l’automobile, Renault s’appuie sur son expertise en matière d’innovation et son engagement envers une mobilité durable pour piloter sa transformation stratégique. La « Renaulution », comme l’appelle le groupe, s’articule autour de quatre axes clés : l’électrification, les logiciels, les nouvelles mobilités et l’économie circulaire.

Pour concrétiser cette stratégie ambitieuse, Renault s’appuie sur son alliance historique avec Nissan et Mitsubishi Motors, ainsi que sur la complémentarité de ses quatre marques : Renault, Dacia, Alpine et Mobilize. Le groupe peut alors proposer une gamme complète de solutions de mobilité de nouvelle génération, répondant aux attentes des clients d’aujourd’hui et de demain.

Analyse technique de l’action Renault en 2024

L’action Renault a fortement augmenté depuis ce début d’année 2024, puisqu’elle est en hausse de près de 32 %. Sur un an, sa performance atteint plus de 25 % ; et sur 5 ans, le titre automobile français perd plus de 10 %. Actuellement, l’action Renault est en baisse de presque 10 % depuis son plus haut annuel au-dessus des 54,50 euros par action atteint le 3 juin 2024 (niveau similaire à celui d’octobre 2019).

Aujourd’hui, le titre Renault évolue dans le nuage d’Ichimoku qui est généralement considéré comme une zone d’équilibre avec un indicateur Relative Strength Index (RSI) sous son niveau neutre des 50 et un indicateur MACD négatif.

Analyse graphique de l’action Renault en Bourse en 2024

Graphique Action Renault Bourse S1 2024Source : Plateforme de trading ActivTrader

Faut-il investir dans l’action Renault en 2024 ? Notre avis

Le constructeur automobile français Renault a enregistré des résultats mitigés au premier trimestre 2024. Bien que son activité de financement se soit bien comportée, les ventes globales de voitures ont diminué (augmentation du chiffre d’affaires de 1,8 % au T1 2024). Cela reflète une tendance plus large dans l’industrie automobile française, qui connaît un ralentissement de la demande, notamment pour les véhicules électriques.

Malgré ces difficultés, la banque d’investissement Goldman Sachs a relevé sa note sur les actions Renault de « neutre » à « acheter » fin mai 2024. Les analystes estiment que les prochains lancements de nouveaux véhicules du groupe pourraient stimuler son activité automobile de 30 % en 2025. Goldman Sachs a également relevé son objectif de cours pour l’action Renault de 51 euros à 70 euros.

Goldman Sachs cite plusieurs raisons pour son optimisme, notamment les suivantes :

  • Lancements de nouveaux produits : Renault prévoit de lancer 10 nouveaux véhicules en 2024, ce qui pourrait attirer davantage d’acheteurs européens et conduire à une croissance du chiffre d’affaires de sa division automobile de 15,6 % en 2024 et de 23,8 % en 2025 par rapport à 2023.
  • Amélioration de la trésorerie : Renault a généré une importante trésorerie ces deux dernières années, alors qu’elle avait brûlé pas mal de cash auparavant – et cette tendance devrait se poursuivre. La société américaine prévoit que Renault devrait générer un flux de trésorerie cumulé de 5,4 milliards d’euros en 2024 et 2025, ce qui soutiendra ses projets de croissance et lui permettra de restituer du capital aux actionnaires par le biais de rachats d’actions ou de dividendes.
  • Concurrence chinoise réduite en Europe : Goldman Sachs estime que la menace de la concurrence chinoise en Europe n’est pas aussi importante pour Renault.
  • Stratégie « Renaulution » : La stratégie « Renaulution » de Renault a encore un potentiel de croissance, ce qui devrait profiter à la situation financière du groupe automobile.
  • Capacité de production réduite : Renault a réduit sa capacité de production ces derniers temps, ce qui devrait contribuer à améliorer sa rentabilité après plusieurs années de sur-production.

Dans l’ensemble, Goldman Sachs estime que l’action Renault est sous-évaluée et a le potentiel de surperformer le marché dans les années à venir. Toutefois, les investisseurs doivent être conscients des risques associés à l’industrie automobile, notamment le ralentissement économique actuel et la possibilité d’une poursuite de la baisse de la demande de véhicules électriques.

Action Safran : + 27 % en Bourse au S1 2024

Safran est un groupe de haute technologie international, actif dans les secteurs de l’aéronautique, de l’espace et de la défense.

Afin de transformer le transport aérien, Safran cherche à rendre le ciel plus accessible, confortable et respectueux de l’environnement. L’objectif de l’entreprise est de concevoir des solutions novatrices et performantes pour les moteurs, les équipements et les intérieurs des avions, ce qui pourrait contribuer à influencer l’avenir du transport aérien.

En concevant et en fabriquant des propulseurs, des équipements et des systèmes de pointe pour les satellites, les lanceurs et les stations spatiales, Safran vise également à élargir les frontières de la connaissance liée à l’exploration spatiale et à la découverte de nouveaux horizons.

L’objectif de l’entreprise est également de protéger et de défendre les pays en mettant au point des systèmes de défense et de sécurité de pointe pour les avions de combat, les missiles et les véhicules terrestres.

Analyse technique de l’action Safran en 2024

Au premier semestre 2024, l’action Safran a augmenté de plus de 27 %. Sur un an, le titre Safran a gagné plus de 39 % ; et sur 5 ans, l’action Safran gagne presque 53 %. Fin mai 2024, le titre Safran avait atteint un plus haut historique au-dessus de 218 euros par action. Depuis, il a corrigé de plus de 8 %.

L’action Safran évolue aujourd’hui sous l’indicateur Parabolic SAR indiquant généralement qu’il est préférable d’utiliser des positions courtes (short-selling) plutôt que des positions d’achat. Le RSI est sous son niveau neutre des 50.

Analyse graphique de l’action Safran en Bourse en 2024

Graphique Action Safran Bourse S1 2024Source : Plateforme de trading ActivTrader

Faut-il investir dans l’action Safran en 2024 ? Notre avis

Safran a clôturé l’année 2023 sur une note positive, affichant une performance solide portée par un rebond du trafic aérien supérieur aux niveaux de 2019. Le chiffre d’affaires annuel du groupe Safran a atteint 23,2 milliards d’euros, enregistrant une croissance organique de 23,6 % sur tous les segments. La propulsion s’est démarquée avec une hausse de 27 %, témoignant de la dynamique du secteur.

Le premier trimestre 2024 a confirmé cette tendance positive avec un démarrage dynamique. Safran a enregistré un chiffre d’affaires de 6 220 millions d’euros, en progression de 18,1 % par rapport au premier trimestre 2023. Cette performance solide s’explique par une croissance à deux chiffres dans toutes les activités, soulignant la résilience du groupe face aux incertitudes économiques.

Fort de ces résultats encourageants, les analystes Morningstar anticipent une forte demande continue pour les équipements de première monte et d’après-vente de Safran. Cette perspective favorable soutient les projections optimistes à moyen terme du groupe qui vise une estimation de la juste valeur de l’action à 200 euros.

Action Schneider Electric : + 24 % en Bourse au S1 2024

Spécialisé dans la gestion d’énergie et l’automatisation, Schneider Electric se positionne comme un leader de solutions innovantes et durables pour optimiser la performance énergétique et la fiabilité des opérations industrielles, des bâtiments et des infrastructures.

Le groupe concentre ses efforts sur trois domaines clés pour façonner un avenir plus durable et plus efficient : l’électrification, l’automatisation et la numérisation.

Schneider Electric se mobilise pour offrir des solutions innovantes en matière de distribution, de protection et de gestion de l’énergie électrique avec pour ambition de supplanter les sources d’énergie fossiles par des alternatives électriques plus durables et performantes, contribuant ainsi activement à la lutte contre le changement climatique.

En intégrant des solutions d’automatisation intelligentes, Schneider Electric permet aux entreprises d’accroître leur productivité, de renforcer la sécurité de leurs opérations et de promouvoir des pratiques durables.

Enfin, l’entreprise embrasse l’ère numérique en connectant le monde de l’énergie et de l’automatisation. Grâce à la collecte et à l’analyse de données en temps réel, le groupe développe des solutions intelligentes qui tentent de révolutionner la prise de décision, l’optimisation des performances et la création de nouvelles opportunités.

Analyse technique de l’action Schneider Electric en 2024

L’action Schneider Electric a gagné plus de 24 % dans la première moitié de l’année. Sur un an, le titre Schneider Electric a gagné plus de 34 % et sur 5 ans, l’action Schneider Electric a pris plus de 184 %. Le 27 mai 2024, l’action Schneider Electric a atteint un sommet au-dessus des 238 euros par action.

Depuis ce sommet, la valeur de Schneider Electric a perdu plus de 6 %. Aujourd’hui, l’action évolue au sein de l’indicateur Ichimoku avec une MACD négative.

Analyse graphique de l’action Schneider Electric en Bourse en 2024

Graphique Action Schneider Electric Bourse S1 2024Source : Plateforme de trading ActivTrader

Faut-il investir dans l’action Schneider Electric en 2024 ? Notre avis

Fort d’une solide performance en 2023, Schneider Electric poursuit sur sa lancée en 2024. Le groupe observe une forte dynamique de la demande dans la plupart des secteurs et zones géographiques, notamment dans les centres de données et les infrastructures.

Cette dynamique positive permet à Schneider Electric de confirmer ses objectifs pour 2024, à savoir une croissance organique de l’EBITA ajusté comprise entre +8 % et +12 % et une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre +6 % et +8 %.

Puisque Schneider Electric se distingue comme un leader mondial dans la gestion d’énergie et l’automatisation, reconnu pour son expertise, son engagement envers la durabilité, son focus sur la numérisation, sa performance financière solide et son engagement envers la RSE, le groupe pourrait être bien positionné pour continuer à croître et à prospérer dans les années à venir, tout en contribuant à un avenir plus durable et efficient.

Action Publicis Groupe : + 16 % en Bourse au S1 2024

Second groupe mondial de communication, Publicis Groupe s’impose comme un leader incontesté dans le paysage de la publicité et de la communication. Ses services se déploient à travers quatre grandes branches : la Communication, les Médias, la Data et la Technologie.

Publicis Groupe se distingue par un portefeuille clients diversifié, englobant des acteurs majeurs dans des secteurs variés tels que l’automobile, la santé, la grande distribution, les loisirs et voyages, la finance, le secteur public et bien d’autres. Cette diversité lui confère une grande résilience face aux fluctuations économiques sectorielles.

Sur le plan géographique, le groupe bénéficie d’une répartition intéressante de ses revenus à travers le monde. L’Amérique du Nord demeure la région la plus importante, mais les autres zones, notamment l’Europe, l’Asie Pacifique, le Moyen-Orient et l’Amérique Latine, affichent une croissance dynamique, soulignant le potentiel international de Publicis Groupe.

Analyse technique de l’action Publicis Groupe en 2024

Dans la première moitié de l’année 2024, l’action Publicis a gagné plus de 16 %. Sur un an, l’action Publicis a pris plus de 37 % et sur 5 ans, l’action Publicis Groupe a explosé de plus de 108 %. Le 10 mai 2024, Publics Groupe a atteint un niveau historique au-dessus des 108 euros par action.

Cependant, l’action Publicis Groupe a perdu presque 10 % depuis. Aujourd’hui, l’action est sous l’indicateur Ichimoku avec un RSI en baisse proche de son niveau de sur-vente.

Analyse graphique de l’action Publicis en Bourse en 2024

Graphique Action Publicis Groupe Bourse S1 2024Source : Plateforme de trading ActivTrader

Faut-il investir dans l’action Publicis en 2024 ? Notre avis

Publicis Groupe se distingue comme un leader mondial de la communication et de la publicité, reconnu pour sa capacité à s’adapter aux tendances en constante évolution et à relever les défis du marché. Fort d’une approche intégrée et d’un modèle complet, le groupe Publicis offre une expertise inégalée à ses clients, leur permettant de naviguer efficacement dans le paysage marketing complexe d’aujourd’hui.

Au-delà de sa position de leader, Publicis Groupe se démarque également par sa politique de distribution de dividendes attractive, récompensant ainsi ses actionnaires pour leur confiance. De plus, le groupe est parfaitement positionné pour tirer parti des nouvelles technologies et des outils de marketing qui façonnent l’avenir de l’industrie.

Par exemple, l’exploitation des technologies émergentes comme la réalité augmentée (AR), la réalité virtuelle (VR), le big data, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique permettra de créer des expériences marketing et de publicité plus immersives et plus personnalisées.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une  prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de  Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.