Investir dans le Big data

Le 23 mars 2017

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

Café de la Bourse vous présente la révolution amorcée par le Big data, les secteurs les plus touchés par ce tournant majeur et les nouvelles opportunités d’investissement qu’offrent cette nouvelle technologie.

L’avènement du Big Data

Le Big Date est un sujet à la mode depuis plusieurs années déjà. Cette thématique est au centre de toutes les attentions. Entre crainte du Big Brother et bénéfices que peut en tirer le consommateur, elle cristallise les passions et est au centre des enjeux de nombreuses entreprises, quel que soit le secteur, comme l’a été Internet au tournant des années 2000. Comme le web, il s’agit d’un virage à ne pas manquer pour un grand nombre d’entreprises, une véritable opportunité dont l’enjeu principal est de savoir comment l’exploiter.

Qu’est ce que le Big Data ?

Mais qu’est-ce-que le Big Data au juste ? Littéralement le terme signifie « grosses données » et désigne l’explosion quantitative des données numériques. Cet ensemble très volumineux de données qui grossit chaque jour dans des proportions pharaoniques (selon bigdata.fr, nous produisons environ 2,5 trillions d’octets de données tous les jours) ne peut être traité avec aucun outil classique de gestion de base de données ou de gestion de l’information. Ces données proviennent de l’ensemble des informations que nous émettons via le web principalement. En effet, le phénomène est largement dû aux technologies qui permettent de connecter tout type d’objets.

Avec la multiplicité de ces données, se posa alors la question du stockage et de l’analyse de toutes ces informations.

Les sociétés pionnières du Big Data

Sans surprise, ce sont les sociétés technologiques, qui les premières qui ont su profiter des opportunités qu’offre le Big Data. Ces sociétés telles que IBM, Cisco ou Microsoft se sont lancés dans la construction de Data center (le coût de stockage des données s’est fortement réduit permettant l’émergence du Big Data) et dans la réalisation de systèmes permettant l’analyse et l’exploitation de ces données.

Les sociétés technologiques ont été suivies dans l’exploitation du Big Data par les acteurs de la santé qui s’intéressent de près à cette technologie pour faire émerger la médecine de demain appelée médecine des 4P : Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative. En effet, le Big Data permet une étude approfondie de l’identification de facteurs de risque de maladie, mais aussi l’aide au diagnostic, au choix et au suivi de l’efficacité des traitements, et permet le développement de la pharmacovigilance, et de l’épidémiologie.

L’industrie de produits manufacturés qui produit les objets connectés a suivi le mouvement, ne se contentant plus de créer les objets qui produisent de la data et exploitant à leurs tours ces données. L’industrie automobile a embrayé sur cette voie, construisant des véhicules aux multiples capteurs et analysant les données pour rendre la conduite plus sûre, plus responsable et plus écologique.

Enfin, le secteur de la banque et des assurances s’est aussi emparé rapidement du phénomène. La digitalisation du monde de l’assurance est déjà bien avancée et se poursuit à grands pas avec le développement de l’InsurTech, ces startups qui associent assurance et technologie. Les données sont utilisées pour améliorer la relation client mais aussi anticiper de nouveaux risques car les sociétés d’assurance sont de mieux en mieux, de plus en plus, et en direct, informées du comportement de leurs assurés comme d’évènements extérieurs qui pourraient directement les impacter.

La finance également s’appuie sur l’exploitation du Big Data pour améliorer ses outils d’analyse à l’image des fonds d’investissement qui peuvent dès lors brasser d’importantes données financières dans l’objectif d’améliorer sans cesse leur performance. Si l’on peut s’interroger sur l’avenir du trading à l’heure du Big data (sera-t-il un formidable outil à la disposition des traders ou signe-t-il leur arrêt de mort), nul doute en revanche que les différentes composantes de la finance seront fortement impactées par cette révolution dans les années à venir. Dans tous les cas, il s’agit de ne pas passer à côté de cette innovation qui transformera très rapidement et en profondeur les marchés financiers dans un futur proche.

Comment investir dans le Big Data ?

Le big data est désormais un thème d’investissement à part entière.

Les fonds Big Data

Il existe des fonds dédié au Big Data. Depuis 2015, la banque privée Edmond Rothschild propose le fonds Edmond de Rothschild Fund Global Data qui identifie les acteurs (fournisseurs ou utilisateurs) qui sauront saisir les opportunités offertes par l’exploitation du flux d’informations. En effet, ce fonds sélectionne aussi bien des titres de sociétés technologiques, comme certains GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) mais aussi des fabricants de capteurs ou des éditeurs de logiciels, que des sociétés utilisatrices du Big Data.

Plus récemment, en janvier 2017, Serena Capital a également lancé un fonds dédié au Big Data et à l’intelligence artificielle qui mise essentiellement sur les startups. Ce fonds de 80 millions d’euros lancé avec l’entrepreneur Bertrand Diard a pour objectif de repérer les hauts potentiels et de construire avec eux une vision de long terme.

Après les États-Unis qui possèdent déjà trois fonds spécialisés dans le Big Data et l’intelligence artificielle, la France se lance dans l’investissement Big Data. Pour faire naître un écosystème national sur la thématique, Serena Capital et Bertrand Diard lancent un cycle de conférences « Data Driven Paris » monté en partenariat avec le VC américain Firstmark.

Les entreprises Big Data

Hormis les fonds, vous pouvez aussi bien sûr investir en direct dans ces startups du Big Data, notamment via les plateformes de crowdfunding ou financement participatif. Les sociétés spécialisées dans ce domaine sont très nombreuses. Si nombreuses qu’un indice de référence regroupant les acteurs majeurs du secteur a été créé : ISE Big Data Index et qu’il est désormais possible d’investir dans le secteur du Big Data via l’ETF ISE Big Data qui tracke cet indice.

L’investissement dans la Big Data est en plein boom. Il faut dire que la finance est très friande des nouvelles technologies qui participent à bâtir le monde de demain. L’ensemble des technologies disruptives qui modifient en profondeur le visage de la finance sont aussi de bonnes opportunités d’investissement. On pense bien sûr à la technologie Blockchain et ses multiples applications, dans le secteur bancaire notamment, mais aussi au Bitcoin, cette crypto-monnaie qui a connu une hausse exceptionnelle en 2016, bondissant de +120 %, et qui a vu ces dernières années aux États-Unis la création de sociétés de fiducie spécialisées dans le bitcoin ainsi que le lancement d’un fonds dédié. Enfin, l’intelligence artificielle ou la réalité augmentée sont aussi des thèmes d’investissement porteurs. En effet, d’ici 2020, le marché de la réalité virtuelle devrait atteindre une valeur de 162 milliards de dollars. De quoi faire rêver !

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


bill-gates-microsoft-informatique
jack-ma-alibaba
apple-tim-cook
investir-token-blockchain