Bourse : 5 grandes sociétés américaines aux forts dividendes

Le 13 mai 2020

societes-americaines-bourse-forts-dividendes

Le rendement du dividende est un facteur clé pour de nombreux investisseurs en Bourse. Combiner cela à une tendance systématiquement haussière de leurs montants sur le long terme offre un intérêt double.

La période de crise du Covid-19 contraint de nombreuses sociétés à réduire, suspendre, voire annuler leurs dividendes, qu’elles soient d’origine européenne, américaine, ou du reste du monde. Nous avons donc identifié 5 sociétés américaines de grandes capitalisations offrant les avantages combinés de rendements de dividendes attrayants, couplés à des tendances haussières continues de leurs montants depuis 5 ans et qui n’ont pas décidé de couper leurs dividendes pour 2020 à ce jour. Issues du secteur numérique, bancaire, de l’assurance ou encore de la consommation, découvrez leurs présentations ainsi que l’étude détaillée de la croissance de leurs dividendes et de leurs rendements.

Dividende : comment calculer le rendement d’une action ?

Le rendement du dividende se calcule de deux manières

  • Si vous possédez déjà les actions : montant du dividende par action divisé par votre prix de revient unitaire (PRU).
  • Si vous ne possédez pas les actions : montant du dividende par action divisé par le cours de Bourse de l’action.

Exemple : les actions de la société A présentent un dividende annuel de 1,30 € et le cours de Bourse des actions de la société A est de 28 €, le rendement du dividende se calcule comme suit :

1,30 € (montant du dividende annuel) / 28 € (cours de l’action) = 4,64 %

Maintenant, si l’investisseur a acquis des actions de la société A à plusieurs dates dans le passé et à différents cours, son compte titres ou PEA lui indiquera un PRU (Prix de Revient Unitaire) correspondant à la moyenne pondérée de ses cours d’achats déduits de ses frais d’acquisition.

Admettons qu’il ait acquis 500 actions de la société A en 2015 au cours de Bourse de 19 € incluant 9,50 € de frais de transaction ; plus tard en 2017, il acquiert 500 autres actions pour 34 € incluant 17 € de frais de transaction.

Calcul du PRU (Prix de Revient Unitaire)

Coût d’acquisition de l’achat de 2015 : (500 actions X 19 €) + 9,50 € de frais = 9 509,50 €

Coût d’acquisition de l’achat de 2017 : (500 actions X 34 €) + 17 € de frais = 17 017,00 €

Coût global : ( 9 509,50 € + 17 017,00 €) = 26 526,50 €

PRU : 26 526,50 € / 1 000 (nombre total d’actions) = 26,53 € par action

Dans notre exemple ci-dessus, la société A verse 1,30 € de dividende annuel, le rendement de l’investisseur est donc de 4,90 % (1,30 € / 26,53 €).

Des dividendes versés trimestriellement par les sociétés américaines en Bourse




Il est de coutume aux États-Unis, d’opter pour des versements de dividendes au trimestre, tandis que les sociétés européennes, et françaises notamment, optent en majorité pour des paiements en base annuelle.

En effet, Outre-Atlantique, de nombreux fonds de pension de retraite sont investis en actions de société cotées en Bourse. Ainsi, d’éventuelles baisses de leurs montants peuvent avoir, à terme, des incidences sur les retraites des Américains. Le système de retraite américain par capitalisation est en effet différent de notre système de retraite.

Opter pour des paiements de dividendes en base trimestrielle permet de « fluidifier » le système des fonds de pension américains. En outre, les investisseurs particuliers apprécient également le fait de recevoir des coupons trimestriels dans l’objectif de générer une rente via les investissements en Bourse.

5 sociétés américaines aux rendements de plus de 4 % et au dividende haussier à long terme

Voici les critères de sélection appliqués dans le cadre de notre sélection :

  • tendance haussière systématique de l’évolution du montant du dividende à long terme ;
  • rendement actuel du dividende supérieur à 4 % ;
  • grandes sociétés, dont la capitalisation boursière est supérieure à 4 milliards de $ ;
  • secteurs qui ne sont pas les plus fortement impactés par la crise du Covid-19 privilégiés ;
  • pas de décisions de « coupes » de dividendes à ce jour.

5-societes-americaines-bourse-forts-dividendes

Rendements calculés aux cours de Bourse du 6 mai 2020 des sociétés Old Republic, Hewlett Packard Enterprise, Citigroup, Broadcom et Watsco.

1. Old Republic International Group (ORI) : grande compagnie d’assurance américaine

Old Republic International est une grande compagnie d’assurance américaine de type holding. Ses activités sont diversifiées au sein des différents pôles d’activités liés à l’assurance (générales, biens et responsabilité civile, assurances aux sociétés, des titres de propriété, etc.).

Ses principales filiales sont BITCO Insurance Companies, Great West Casualty Company, Old Republic Aerospace, O.R Contractors Insurance Group, O.R General Insurance, O.R Home Protection, O.R Automotive Services, O.R Risk Management, O.R Surety, etc.

Old Republic International Group a réalisé 7,21 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019 pour un bénéfice net de 1,06 milliard de $.

Code ISIN : US6802231042 ORI.

Capitalisation au 6 mai 2020 : 4,33 milliards de $.

Cours de Bourse au 6 mai 2020 : 14,26 $.

Dividendes trimestriels de Old Republic International Group entre 2015 et 2020

dividendes-trimestriels-old-republic-international-group

(En $ par action, dates de paiements, clôture annuelle des comptes 2019 : 31 décembre)

Rendement sur les 4 derniers trimestres (T2 2019 – T1 2020) : 0,81 $ (5,68 %).

Rendement moyen annuel du dividende (période T3 2015 – T1 2020) : 0,77 $ (5,40 %).

Fréquence de distribution du dividende : trimestrielle.

Croissance du dividende sur la période (T3 2015 – T1 2020) : + 14 %.

2. Hewlett Packard : un des leaders mondiaux du numérique et de l’informatique

Hewlett Packard (HP) est une multinationale d’origine américaine figurant parmi les leaders mondiaux des secteurs numérique et informatique.

Le groupe commercialise des PC (Personal Computer), des logiciels, des serveurs, ainsi que des périphériques pour ses clients (sociétés et particuliers).

Le groupe HP dans son ensemble a pour particularité d’être scindé en deux sociétés :

  • HP Inc (PC et imprimantes), 56ème plus grande société américaine*.
  • HPE (Hewlett Packard Enterprise) pour les serveurs, logiciels et les services aux entreprises.

Nous retenons HPE.

Hewlett Packard Enterprise a réalisé 29,13 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019 pour un bénéfice net de 1,05 milliard de $.

Code ISIN : US42824C1099 HPE.

Capitalisation au 6 mai 2020 : 12 milliards de $.

Cours de Bourse au 6 mai 2020 : 9,35 $.

Dividendes trimestriels de Hewlett Packard Enterprise entre 2016 et 2020

hewlett-packard-dividendes-trimestriels

(En $ par action, dates de paiements, clôture annuelle des comptes 2019 : 31 octobre)

Rendement sur les 4 derniers trimestres (T4 2019 – T3 2020) : 0,47 $ (5,03 %).

Rendement moyen annuel du dividende (période T1 2016 – T3 2020) : 0,35 $ (3,74 %).

Fréquence de distribution du dividende : trimestrielle.

Croissance du dividende sur la période (T1 2016 – T3 2020) : + 118 %.

3. Citigroup : l’une des plus grandes banques américaines

Citigroup se place parmi les plus grands groupes bancaires mondiaux dont les principales activités sont les services en banque de détail, la banque d’investissement, le courtage, et les services financiers aux entreprises.

Citigroup est la société holding des banques « Citi ». Le groupe a réalisé 74,3 milliards de $ de produit net bancaire en 2019 pour un bénéfice net de 19,4 milliards de $.

Code ISIN : US1729674242 C.

Capitalisation au 6 mai 2020 : 89,4 milliards de $.

Cours de Bourse au 6 mai 2020 : 42,85 $.

Dividendes trimestriels de Citigroup entre 2015 et 2020

citigroup-dividendes-trimestriels

(En $ par action, dates de paiements, clôture annuelle des comptes 2019 : 31 décembre)

Rendement sur les 4 derniers trimestres (T2 2019 – T1 2020) : 1,98 $ (4,62 %).

Rendement moyen annuel du dividende (période T3 2015 – T1 2020) : 1,16 $ (2,70 %).

Fréquence de distribution du dividende : trimestrielle.

Croissance du dividende sur la période (T3 2015 – T1 2020) : + 920 %.

4. Broadcom : l’un des leaders mondiaux de la fabrication de produits électroniques et numériques liés à la communication

Broadcom est l’un des leaders mondiaux de la conception de produits électroniques et numériques liés à la communication. Ces gammes de produits sont de types analogiques, amplificateurs de signaux numériques, filtres à radiofréquence, émetteurs-récepteurs, wifi, pour n’en citer que quelques exemples.

Broadcom conçoit également des logiciels et vient d’acquérir le groupe Symantec (spécialisé dans la sécurité numérique, Norton). Le groupe Broadcom a réalisé 22,59 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019 pour un bénéfice net de 2,72 milliards de $.

Code ISIN : US11135F1012 AVGO.

Capitalisation au 6 mai 2020 : 105,61 milliards de $/

Cours de Bourse au 6 mai 2020 : 264,18 $.

Dividendes trimestriels de Broadcom entre 2015 et 2020

broadcom-dividendes-trimestriels

(En $ par action, dates de paiements, clôture annuelle des comptes 2019 : 3 novembre)

Rendement sur les 4 derniers trimestres (T2 2019 – T1 2020) : 11,80 $ (4,47 %).

Rendement moyen annuel du dividende (période T3 2015 – T1 2020) : 6,44 $ (2,44 %).

Fréquence de distribution du dividende : trimestrielle.

Croissance du dividende sur la période (T3 2015 – T1 2020) : + 674 %.

5. Watsco : leader américain des climatiseurs, chauffages et produits de réfrigération





Watso « Cooling The Amircas » est le distributeur N°1 aux États-Unis de son secteur, les climatiseurs, chauffages, et produits de réfrigération. Ses principales marques sont : CE Comfort / Excellence, Baker, Gemaire, East Coast, Dasco, Pierce Phelps, Homans, et AlertLabs.

Watsco a réalisé 4,77 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2019 pour un bénéfice net de 295,77 millions de $.

Code ISIN : US9426222009 WSO.

Capitalisation au 6 mai 2020 : 6,21 milliards de $.

Cours de Bourse au 6 mai 2020 : 161,94 $.

Dividendes trimestriels de Watsco entre 2015 et 2020

watsco-dividendes-trimestriels

(En $ par action, dates de paiements, clôture annuelle des comptes 2019 : 31 décembre)

Rendement sur les 4 derniers trimestres (T3 2019 – T2 2020) : 6,58 $ (4,06 %).

Rendement moyen annuel du dividende (période T4 2015 – T2 2020) : 5,12 $ (3,16 %).

Fréquence de distribution du dividende : trimestrielle.

Croissance du dividende sur la période (T4 2015 – T2 2020) : + 154 %.

Comparatif courtier en ligne pour investir dans les valeurs américaines

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
xtbTrader les indices boursiers du monde entier. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
etoroToutes les actions, 0 % commission. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
courtier-degiro0,04 % par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 2 millions d’instruments et 60 places boursières. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*Découvrez
bforbank2000 € de frais de transfert remboursés + ProRealTime offert jusqu’au 07/07/20*Découvrez
fortuneo100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 08/07/20*Découvrez
logo-boursorama-banqueA partir de 1,99 € l'ordre de Bourse et remboursement de vos frais de transfert x2*Découvrez
courtier-bourse-directA partir de 0,99 € l'ordre de Bourse, frais de transfert remboursés et formation gratuite*Découvrez
*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

Inscrivez-vous gratuitement et recevez nos idées d’investissement + en cadeau nos 5 ebooks

* Selon Fortune 500 (classement 2019 par chiffre d’affaires)

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


societes-cac-40-augmentation-dividendes-crise
analyse-secteur-robotique
crypto-monnaie-fiscalite-declarer-impots
total-analyse-bourse-groupe-petrole