LVMH : analyse Bourse du leader du luxe et haut de gamme

Le 18 décembre 2019

analyse-bourse-lvmh

LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy) possède actuellement une capitalisation boursière de 200 milliards d’€, ce qui positionne le groupe français comme leader mondial du secteur des produits de luxe et le place parmi les 40 plus grandes sociétés mondiales.

Dans cet article, vous découvrirez les activités du groupe LVMH, ses produits de luxe ainsi que son réseau de distribution. Nous vous présenterons ensuite son modèle économique ainsi que ses données financières et ses résultats récents, ses ratios-clés et le chiffre d’affaires du groupe français.

Vous en apprendrez davantage sur le parcours de l’action LVMH en Bourse ainsi que sur son fondateur, Bernard Arnault, sans oublier l’acquisition récente du groupe américain de haute joaillerie Tiffany & Co par LVMH. Est-ce une bonne affaire pour LVMH ?

Enfin, nous nous poserons la question que tout investisseur souhaite connaître : est-il intéressant d’investir en Bourse dans LVMH ?

Infographie : chiffres-clé LVMH

lvmh-analyse-leader-luxe-mode

46,83 milliards d’€ : chiffre d’affaires 2018.

6,35 milliards d’€ : bénéfices 2018.

>13,5 % : marge bénéficiaire.

25 novembre 2019 : accord d’acquisition de Tiffany & co.

Action LVMH : cours LVMH en Bourse

LVMH : produits de luxe, marques et points de vente du mastodonte de la mode

LVMH possède la triple “casquette” de concepteur, fabricant et distributeur de produits de luxe. Le groupe est propriétaire de ses sites de production et, parallèlement, propriétaire de ses réseaux de distribution via ses magasins et sites internet de vente en ligne.

Le groupe propose des produits luxe, haut de gamme et prestigieux à des prix élevés tels que des vins et spiritueux (Moët, Belvédère, Veuve Cliquot-Ponsardin), des articles de mode et maroquinerie (Louis Vuitton, Kenzo, Christian Dior), de la joaillerie et horlogerie (Tag Heuer, Hublot, Chaumet). LVMH distribue ses produits maquillage, cosmétiques et parfums dans des magasins tels que Sephora, la Samaritaine, etc.

Au total, LVMH possède 70 marques dans 6 secteurs : la mode & la maroquinerie, les vins & spiritueux, les parfums & cosmétiques, les montres & la joaillerie, la distribution sélective ainsi que les autres activités.

Son réseau est international, principalement via des magasins détenus en nom propre, le groupe en détient 4 592 dans le monde.

Fin 2018, le nombre de collaborateurs travaillant chez LVMH est de 156 088.
AdvertisementToutes les actions à 0 % de commission sur etoro*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro action en Bourse

Modèle économique du groupe LVMH

action-lvmh-analyse-bourse
Le business model de LVMH est principalement axé sur le marketing produit. Ses créations de produits de luxe s’adressent à une clientèle aisée et ciblée. Quant à sa stratégie commerciale, LVMH est en constante adaptation en réponse aux besoins de sa clientèle. Le Design est l’une des clés de son succès et cela est valable pour toutes les gammes de produits LVMH, du prêt à porter aux parfums, en passant par les montres et la maroquinerie.

L’avantage concurrentiel est également l’un des axes de la réussite de LVMH. Le fait de disposer de ses propres magasins pour la distribution offre aussi la possibilité au groupe de gérer ses implantations et surtout la maîtrise de ses tarifs.

Les périodes de crises financières et boursières ne semblent pas avoir d’impact sur les résultats de LVMH, à l’instar de 2008 où, malgré une période de crise financière particulièrement marquée, les résultats de LVMH ont bien tenu.

À travers le monde, le pourcentage des ventes de LVMH est de 29 % en Asie (hors Japon), 24 % aux États-Unis, 19 % en Europe (hors France), 11 % au titre des autres marchés, 10 % en France et 7 % au Japon.

Côté vente de produits, la mode et la maroquinerie représente 39 % des ventes globales, la distribution sélective et autres marchés 28 %, les parfums et cosmétiques 13 %, les vins et spiritueux 11 % et les montres ainsi que la joaillerie 9 %.

Bernard Arnault : PDG du groupe LVMH dans le TOP 3 des hommes les plus riches du monde




Le fondateur de LVMH n’est pas Bernard Arnault. Il a acheté le groupe en 1989, deux ans après la fusion de Louis Vuitton avec la société de champagnes Moët Hennessy. Il est le PDG du groupe depuis 1989.

Avec 95,82 milliards d’€ (106,2 milliards de $) de fortune personnelle au 12 décembre 2019 (Forbes), il est le 3ème homme le plus riche du monde derrière deux américains : Jeff Bezos (Amazon, 112 milliards de $) et Bill Gates (Microsoft, 90 milliards de $).

Bernard Arnault est donc le Français et, plus largement, l’Européen le plus riche.

Issu d’un milieu familial d’entrepreneurs (son père possédait une société de travaux publics), Bernard Arnault a le mérite d’être un « self-made man », c’est-à-dire qu’il s’est créé sa situation de milliardaire grâce à son propre parcours.

Achat du groupe Tiffany & Co par LVMH : une bonne affaire ?

Le 25 novembre 2019, le groupe LVMH a conclu un accord de rachat du groupe américain de luxe : Tiffany & Co. Fondé en 1837 par Charles Lewis Tiffany qui a ouvert sa première boutique à Manhattan, le groupe Tiffany & Co est un emblème du luxe aux États-Unis.

Spécialiste de la haute joaillerie, la marque Tiffany est réputée comme très glamour avec un riche héritage, notamment la fameuse « Blue Box » une boîte bleue utilisée comme identité de la marque depuis 1886, pour contenir ses prestigieux bijoux.

Tiffany & Co compte 321 points de ventes aux États-Unis et à l’international, dont 124 aux États-Unis, 90 en Asie, 55 au Japon, 47 en Europe et 5 au sein des autres marchés.

Tiffany, oui, mais à quel prix ? 135 $ par action !

C’est le prix sur lequel se sont mis d’accord le groupe LVMH et le comité exécutif de Tiffany & Co, soit une valeur totale pour cette acquisition de 16,2 milliards de $.

Est-ce bien valorisé ? Il semble que la réponse soit nuancée.

Tiffany & Co bénéficie d’une bonne tendance de ses résultats financiers.

Évolution du chiffre d’affaires et des bénéfices de Tiffany & Co depuis 2013

(En millions de $, comptes annuels clos le 31 janvier)

tiffany&co-benefices-chiffre-affaires

Le chiffre d’affaires de la société Tiffany & Co est en croissance modérée de + 17,07 % au titre des 7 dernières années pour s’établir à 4,42 milliards de $ en 2019.

Le bénéfice net est en croissance de + 40,86 % au titre des 7 dernières années.

LVMH a signé un accord d’acquisition avec Tiffany & Co d’une valeur de 16,2 milliards de $ soit, 27,64 années de bénéfice net sur la base de celui de 2019. Le « deal » semble donc assez cher.

D’autant plus que la croissance du bénéfice net de Tiffany n’est pas remarquable. Bien qu’elle soit bien orientée, elle reste trop timide sur le long terme pour justifier un prix de transaction aussi élevé.

En conclusion, et sous réserve que LVMH puisse faire bénéficier Tiffany & Co d’une croissance rapide de ses futurs bénéfices, il semble que le prix payé par  LVMH pour son acquisition de Tiffany & Co (16,2 milliards d’€) est relativement élevé puisqu’il correspond à presque 30 fois son bénéfice net 2019.

Néanmoins, l’acquisition de Tiffany & Co par LVMH est une aubaine pour les actionnaires récents de Tiffany & Co. En effet, son cours de Bourse bénéficie d’une prime de + 46 % depuis début octobre 2019.

Évolution du cours de Bourse Tiffany & Co depuis fin 2018

cours-bourse-tiffany&co

Source : Tradingview

Le cours de Bourse de l’action Tiffany & Co a connu un gap élevé entre sa clôture du 25 octobre 2019 et son cours du 28 octobre 2019, passant de 98,55 $ à 129,72 $ (hausse de + 31,62 %).

Les actionnaires de Tiffany & Co ont donc bénéficié d’une surprime conséquente suite à cette opération d’acquisition par LVMH, notamment pour ceux ayant acquis leurs actions sur des niveaux inférieurs à 100 $ l’action.

LVMH : analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse du numéro 1 du CAC 40



Chiffre d’affaires et bénéfices LVMH

Pour commencer, soulignons la croissance soutenue du chiffre d’affaires de LVMH. Voici son évolution sur ces dix dernières années.

Chiffre d’affaires LVMH entre 2010 et 2018 (en milliards d’€)

chiffre-affaires-lvmh

Le chiffre d’affaires de LVMH est en croissance de + 130 % depuis 2010 pour franchir le seuil des 46 milliards d’€ courant 2018. Son taux d’évolution moyen annuel est conséquent : + 11 %.

Bénéfices LVMH entre 2010 et 2018 (en milliards d’€)

benefices-lvmh

Les bénéfices de LVMH sont en croissance de + 109 % depuis 2010 pour franchir le seuil des 6 milliards d’€ courant 2018. L’année 2014 a été particulièrement profitable avec 5,65 milliards d’€ de bénéfice net.

Bilan LVMH : plus de 74 milliards d’actifs

Au sein de son dernier bilan annuel clos le 31 décembre 2018, LVMH dispose d’actifs totaux à hauteur de 74,3 milliards d’€ et de capitaux propres à hauteur de 33,96 milliards d’€, soit 67,64 € par action.

Les immobilisations corporelles (biens physiques destinés à être conservés sur le long terme, usines et sites de production, magasins de vente) s’élèvent à 15,11 milliards d’€.

LVMH dispose également de 12,49 milliards d’€ de stocks ainsi que 4,61 milliards de trésorerie et équivalents de trésorerie, et 3,22 milliards d’€ de créances clients. Nous notons une part conséquente d’actifs intangibles à hauteur de 30,98 milliards d’€, dont 17,25 milliards d’€ au titre des marques et autres actifs intangibles ainsi que 13,73 milliards d’€ d’écarts d’acquisitions.

La valeur des capitaux propres (actif net) est donc de 33,96 milliards d’€, dont il est possible de soustraire 30,98 milliards d’€ d’actifs intangibles, soit une valeur des capitaux propres tangibles restreinte de 2,98 milliards d’€.

Les passifs de LVMH sont de 40,34 milliards d’€ constitués principalement de 10,04 milliards d’€ d’autres passifs non courants, dont un engagement de 9,28 milliards d’€ pour le rachat des participations LVMH actuellement détenues par Diageo Plc. Les passifs de LVMH incluent également des dettes financières court et long terme pour 11,03 milliards d’€. Le groupe détient aussi un engagement de 5,31 milliards d’€ auprès de ses fournisseurs.

Ratios financiers de LVMH

À son cours de Bourse de clôture du 11 décembre 2019 établi à 399,60 €, LVMH présente une rentabilité bénéficiaire de 3,15 % car son BPA (Bénéfice Par Action) 2018 est de 12,61 €. Coté valorisation bilancielle, les capitaux propres de LVMH sont de 67,54 € par action, en dessous du cours de Bourse actuel de 399,60 €.

Le ratio d’endettement financier sur actif net (capitaux propres) de LVMH est de 32,48 %. Il est très élevé si calculé à partir des capitaux propres tangibles (actif net tangible). Selon ces ratios, les actions LVMH ne semblent pas attractives au cours de Bourse actuel de 399,60 € du 11 décembre 2019. En effet, la rentabilité bénéficiaire est modérée et la valorisation bilancielle tangible est très inférieure au cours de Bourse actuel.

Ces ratios sont strictement issus du rapport financier annuel LVMH de 2018. Il est important de les nuancer en rappelant que le groupe est en croissance régulière sur le long terme.

Remarque : le bénéfice par action 2018 de LVMH est de 12,61€, ce qui indique une rentabilité bénéficiaire par action de 3,15 % ; à ne pas confondre avec la marge bénéficiaire 2018 de LVMH, qui elle est de 13,56 % et se calcule en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaires.

Derniers résultats financiers de LVMH

Les résultats de LVMH au titre du premier semestre 2019 sont excellents.

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 25,08 milliards d’€ durant le premier semestre 2019 contre 21,75 milliards au titre du premier semestre 2018, soit une croissance de + 15,32 %.

Le bénéfice net est également en tendance haussière avec 3,27 milliards de $ durant le premier semestre 2019 contre 3,00 milliards au titre du premier semestre 2018, soit une croissance de + 9 %.

Le 10 octobre 2019, LVMH a publié ses ventes (chiffre d’affaires) au titre des trois premiers trimestres 2019. Le groupe a généré 38,40 milliards de $ sur cette période contre 33,13 milliards de $ au titre des trois premiers trimestres 2018, soit une croissance de + 15,91 %.

Bourse : évolution des cours de l’action LVMH

Graphique du cours LVMH depuis 2007

cours-lvmh-graphique

Source : Tradingview (hors tracés)

Le groupe LVMH a été introduit en Bourse en 1984. Le cours de Bourse de LVMH est en tendance haussière long terme. Néanmoins, entre novembre 2007 et le point bas de la crise de 2008, l’action LVMH a perdu 48 % et cela malgré des bons résultats financiers durant cette période. Il s’agissait donc surtout d’un effet baissier global des marchés financiers.

Le cours de Bourse de l’action LVMH a ensuite connu un parcours haussier long terme, décomposé en trois phases :

  • une phase haussière marquée entre janvier 2009 et décembre 2010 de + 187 % ;
  • une longue phase stagnante, légèrement haussière entre décembre 2010 et janvier 2016 et + 10 % ;
  • une phase haussière marquée entre janvier 2016 et décembre 2019 de + 194 %.

LVMH est désormais la 1ère entreprise du CAC 40 en termes de capitalisation.

Action LVMH : faut-il investir en Bourse dans LVMH ?

La réponse à cette question est double : en relatif non et dans l’absolu oui. Non en relatif, du fait de la valorisation du groupe de 399,60 € par action.

Dans notre chapitre ci-dessus sur la valorisation bilancielle, nous indiquons que le groupe LVMH dispose de 67,54 € de capitaux propres par action.

Les capitaux propres correspondent à la valeur totale inscrite au bilan comptable incluant les actifs de la société (l’addition des éléments qu’elle possède) soustraite de ses passifs (ses dettes). En outre, si l’on considère que les capitaux propres doivent être déduits des actifs intangibles (qui ne sont pas de nature physique), la valeur de LVMH est quasi nulle face à sa capitalisation boursière.

Cela s’explique par le fait que le groupe dispose de 30,98 milliards d’€ d’actifs intangibles pour 33,96 milliards d’€ de capitaux propres, soit une valeur de seulement 2,98 milliards d’€ et 5,92 € par action, valeur très éloignée des 399,60 € par action actuels.

En intégrant les actifs intangibles à 100 % de leur valeur bilancielle, soit 67,54 € par action, les capitaux propres de LVMH restent très inférieurs à son cours de Bourse actuel de 399,60 € par action.

Cependant, il est tout à fait possible de nuancer cette valeur d’actifs intangibles car ils concernent en partie des marques de prestige.

Oui dans l’absolu pour la croissance du groupe LVMH, constante sur le long terme.

Encore récemment, entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019, le bénéfice de LVMH était en évolution de + 9 %. C’est une croissance intéressante pour l’investisseur au regard d’un groupe leader mondial du secteur du luxe disposant d’un fort avantage concurrentiel.

Si l’investisseur achète actuellement des actions LVMH en vue d’une stratégie de croissance, il devra néanmoins réaliser une étude approfondie pour examiner le potentiel futur de croissance du groupe LVMH.

En conclusion, le cas LVMH est donc relativement complexe pour l’investisseur, car le groupe semble survalorisé selon son bilan, mais attractif si son rythme de croissance des bénéfices se poursuit à l’avenir.

Découvrez toutes nos analyses d’actions en Bourse du moment

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading bourse-perspectives-fin-2020
Bourse et Trading entrer-en-bourse-sortir-societe
Bourse et Trading tech-americaine-valeurs-rebond
Bourse et Trading groupes-pharmaceutiques-fortes-marges-beneficiaires