Amazon : analyse en Bourse du géant mondial du ecommerce

Le 27 juin 2019

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

amazon-analyse-bourse

Découvrez notre analyse détaillée d’Amazon, ce géant mondial du e-commerce qui a bénéficié depuis les années 2000 d’une des plus fortes croissances connues à ce jour.

Amazon est la 2ème plus grande société mondiale en termes de capitalisation boursière avoisinant les 941 milliards de $ au 21 juin 2019, derrière Microsoft (1 050 milliards de dollars) et devant Apple (918 milliards de dollars).

Découvrez notre présentation d’Amazon : son implantation en France, son actualité, son offre de produits et services et la façon dont Amazon est devenu leader mondial du e-commerce.

Enfin, retrouvez les données financières d’Amazon et l’incroyable évolution en Bourse de cette société qui affiche un chiffre d’affaires de presque 233 milliards de $ pour un bénéfice net de 10,07 milliards de $ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2018.

En conclusion, nous reviendrons sur les avantages et les limites de ce géant du commerce en ligne et nous nous demanderons si Amazon est une valeur sûre.

Chiffres-clés, bénéfices et produits Amazon

amazon-benefices-chiffres-ecommerce

 

Plus de 180 millions : c’est le nombre de produits référencés sur les sites e-commerce d’Amazon.

1995 : création d’Amazon.

1997 : introduction en bourse.

941 milliards de $ : capitalisation boursière au 21 juin 2019.

10,07 milliards de $ : bénéfices au titre de l’année 2018.

Amazon : 2ème capitalisation boursière au monde, GAFAM et leader du e-commerce

Amazon a été créée en juillet 1995 par Jeffrey P. Bezos plus connu sous le nom de Jeff Bezos. La société a connu une incroyable croissance en 24 ans, jusqu’à devenir aujourd’hui un géant, leader mondial de la vente sur Internet.

Fin 2018, la société Amazon comptait plus 674 000 salariés et proposait plus de 180 millions de références produits sur ses sites e-commerce.

Côté logistique, Amazon détient 110 bâtiments dans le monde, divisés en différentes catégories : centres de préparations de commandes, centres de stockage, centres spécialisés et plateformes d’expédition. Amazon emploie plus de 250 000 salariés pour ses chaînes logistiques.

La robotique est un élément clé de la gestion logistique d’Amazon : pas moins de 100 000 robots sont présents sur les supply chain d’Amazon. En 2012, Kiva Robots est racheté par Amazon pour 775 millions de $, aujourd’hui nommé Amazon Robotics.

N’oublions pas non plus l’offre d’Amazon Cloud, en pleine expansion, qui propose des services numériques dématérialisés. Le Cloud, dit « nuage », permet aux utilisateurs particuliers et professionnels de bénéficier de services à distance tels que la mise à disposition de serveurs pour du stockage de données, l’accès à de la puissance de calcul et la gestion d’applications web.

Par sa capitalisation de 941 milliards de $ (au 21 juin 2019), Amazon se place comme deuxième plus grande société mondiale en termes de capitalisation boursière devant Apple et derrière Microsoft.

En 2018, Prime Days d’Amazon a généré des ventes de l’ordre de plus de 100 millions de produits en seulement 36 heures, l’offre promotionnelle avait débuté le 16 juillet au sein de 17 pays.

Amazon en France : spécialiste de la vente en ligne

Le marché global du e-commerce en France s’est élevé à 92,6 milliards d’€ en 2018 (dont 38,37 milliards d’€ pour les ventes de biens) en progression de + 13,4 % en comparaison à l’année 2017.

Les produits culturels physiques et dématérialisés sont les plus appréciés des Français avec 45 % des parts de marché du e-commerce, arrivent ensuite les produits pour la maison et le high-tech à hauteur de 23 %.

Plus de 21 millions de Français ont acheté sur Amazon courant 2018 pour un panier moyen de 36 €.

La part du marché français du e-commerce des ventes de biens détenue par Amazon est de 17,3 % soit 6,6 milliards d’€. Sur les huit dernières années, les investissements d’Amazon en France ont été de l’ordre de 2 milliards d’euros.

D’ailleurs, un nouveau centre de logistique de 142 000 m2 va ouvrir en Essonne d’ici l’été 2019, pour environ 1 000 postes salariés créés. La robotique y occupera une place de premier plan à l’image des centres logistiques les plus modernes d’Amazon aux États-Unis, et notamment avec les nouveaux robots préparateurs de commande nommés « Hercules ».

Produits et services Amazon : entre high-tech, culture et bien être

Amazon compte actuellement plus de 180 millions de références produits en vente sur ses sites, classés parmi les principales catégories suivantes : livres, liseuses numériques, tablettes, musique, films et jeux, maison, bricolage et animalerie, sports et loisirs, automobile et industrie, beauté, santé et bien-être, high-tech, informatique, bureau, Launchpad, épicerie, boissons et entretien, vêtements, chaussures, bijoux, jouets, business, etc.

Notons également que la livraison par drones est un concept créé par Amazon il y a 5 ans pour optimiser les livraisons. Toutefois, cela n’a pas encore abouti à grande échelle du fait des risques de détournements des drones. Les ingénieurs Amazon travaillent sur des balises nouvelles générations pour éviter ces déconvenues, mais rien de concret pour le moment.

Bien que ces types de services « Amazon Prime Air » soient actuellement testés dans certains pays, il reste encore de nombreuses contraintes techniques et législatives à résoudre.

Verrons-nous un jour voler des drones de livraison Amazon au-dessus de nos têtes ?

Kindle, Echo, Alexa : des produits Amazon électroniques

Echo-Amazon

(Source : Amazon)

Amazon développe aussi ses propres produits, notamment des enceintes intelligentes « Echo » fonctionnant avec l’assistant « Alexa » et permettent de disposer de services à reconnaissance vocale.

Amazon propose aussi des produits électroniques via sa propre marque : des liseuses de livres numériques Kindles, tablettes, et divers produits de petit électronique.

Amazon prime pour une livraison gratuite

Amazon prime logo

Amazon Prime est une offre avantageuse pour les clients réguliers. Moyennant 49 € par an, le client dispose de frais de livraisons gratuits sur toutes ses commandes et de délais réduits.

Amazon prime compte plus de 100 millions d’abonnés à travers le monde.

Amazon Prime Video pour regarder films et séries

Amazon prime video logo

Amazon Prime vidéo est un service de streaming vidéo proposant des séries et films sur TV, tablettes, mobiles via l’application Amazon Prime vidéo. Le service propose une fonctionnalité originale X-Ray permettant d’identifier les acteurs et chansons durant le visionnage.

L’offre Amazon prime vidéo est incluse dans l’offre Amazon prime.

Amazon Cloud : des services numériques dématérialisés

Amazon AWS Logo

Amazon Web Services (AWS) désigne les services Cloud d’Amazon, des services numériques à distance proposant :

  • Puissance de calcul ;
  • Stockage ;
  • Base de données ;
  • Migration ;
  • Mise en réseau et diffusion de contenu.

Comment Amazon est devenu le roi du commerce électronique

À l’origine, en 1995, Amazon n’est qu’un petit site web de vente de livres par correspondance, perdu au milieu de nombreux autres sites, nés avec l’essor de l’Internet dans les foyers. Jeff Bezos sait que son business mettra du temps à se développer. Il estime en effet parvenir à être rentable au bout de 4 ou 5 ans. Il parvient à introduire en bourse Amazon en 1997 afin de lever des fonds nécessaires à l’accélération de son développement.

Arrive ensuite l’éclatement en 2000 de la bulle des dot-coms, ces sociétés issues de l’internet, artificiellement gonflées en Bourse et qui ont connu un krach majeur entre mars 2000 et 2001. Pendant ce temps, Amazon poursuit son chemin et génère même ses premiers bénéfices durant l’éclatement de la bulle.

C’est à partir des années 2000 qu’Amazon va connaître sa fulgurante ascension grâce à un business model de e-commerce innovant dont voici les grands axes :

  • Le principe du partenariat via Amazon Marketplace : Amazon permet à des boutiques plus ou moins grandes l’utilisation de sa plateforme en échange de commissions sur ses ventes.
  • La dématérialisation de certains produits permet un accès direct aux contenus sans attendre d’être livré : par exemple, certains livres, jeux vidéo sur PC, musiques et films sont commercialisés par Amazon et accessibles par téléchargements.
  • Les avis clients : Amazon a été un des premiers sites de e-commerce à proposer les avis et notations des produits par les clients.
  • L’achat simplifié : le site Amazon garde en mémoire les coordonnées bancaires lors du premier achat, ce qui permet de faciliter les achats suivants qui s’effectuent alors en seulement quelques clics. Bien que cela puisse paraître un peu moins sécurisant pour certains clients, pour d’autres c’est un gain de temps et d’efficacité lors de la procédure d’achat.
  • Les propositions de produits similaires : via des algorithmes créés par Amazon le client bénéficie d’une série de propositions de produits similaires après son achat, et même lors de sa navigation sur le site.
  • Un moteur de recherche puissant : élément indispensable à tout bon site marchand, le client doit obtenir des résultats pertinents lorsqu’il saisit ses mots clés de recherches de produits.
  • Des services de livraisons rapides via des plateformes logistiques efficaces ainsi qu’une offre de SAV (Service Après Vente) de qualité.

Amazon : analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse

Amazon a fait son introduction en Bourse sur le NASDAQ en 1997. Depuis, la croissance d’Amazon est vertigineuse ! Encore récemment, les derniers résultats du premier trimestre 2019 indiquent 59,7 milliards de $ de chiffre d’affaires contre 51,04 milliards de $ lors du premier trimestre 2018, soit + 16,97 % d’augmentation.

Cette performance déjà exceptionnelle est davantage marquée lorsque l’on étudie les bénéfices nets : ils évoluent de 3,56 milliards de $ au cours du premier trimestre 2019 contre 1,63 milliard de $ au premier trimestre 2018, soit une multiplication par 2,18 !

Avec un chiffre d’affaires de presque 233 milliards de $ et un bénéfice net de 10,07 milliards de $ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2018, Amazon bénéficie d’un chiffre d’affaires en constante augmentation passant de 19,16 milliards de $ en 2008 à 232,89 milliards de $ en 2018. Il a été multiplié par plus de 12 en 10 ans.

Le chiffre d’affaires 2018 d’Amazon provient pour deux tiers des ventes d’articles et pour un tiers des prestations de services (principalement composé des commissions des vendeurs tiers).

Il est aussi important d’indiquer que l’activité Cloud d’Amazon est en forte expansion et représente 25,66 milliards de $ de chiffre d’affaires au titre de 2018, soit 11 % du chiffre d’affaires global. Ce niveau de chiffre d’affaires a plus que triplé depuis 2015 où il était alors de 7,88 milliards de $.

Amazon n’a jamais versé de dividendes depuis sa création afin de conserver au maximum ses capacités de croissance.

Au sein de son dernier bilan annuel, Amazon dispose d’actifs totaux de 162,65 milliards de $ et de capitaux propres à hauteur de 43,55 milliards de $, soit 89,42 $ par action.

La dette financière d’Amazon s’élève à 23,50 milliards de $, soit un ratio d’endettement sur capitaux propres de 54 %, ce qui est un bon rationnement d’endettement.

Amazon présente les ratios suivants à son cours de Bourse actuel de 1 911,30 $ au 21 juin 2019 :

  • un BPA (Bénéfice Par Action) 2018 de 20,68 $, soit une rentabilité bénéficiaire de 1,08 % ;
  • des capitaux propres par action de 89,42 $, vint-et-une fois inférieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • un bon ratio d’endettement de 54 % sur capitaux propres.

Selon ces ratios, les actions Amazon au cours de 1 911,30 $ ne semblent pas attractives.

Cependant, les investisseurs ayant acquis des actions Amazon en janvier 2001 au cours de 17 $ ont vu leur capital multiplié par 112 à ce jour grâce à la croissance fulgurante d’Amazon !

Bourse : évolution du cours de l’action Amazon

Graphique du cours de Bourse d’Amazon depuis 2000

cours-amazon-bourse-graphique

(Source : Tradingview)

Début janvier 2001, les actions Amazon étaient au prix de 17,31 $. Le seuil des 500 $ a été franchi en juillet 2015 et les actions atteignent à ce jour plus de 1 910 $.

L’année 2018 a cependant été plus volatile pour l’action Amazon, qui a chuté d’un peu plus de 2 000 $ en août 2018 (record historique pour le titre Amazon) à un plus bas aux alentours des 1 500 $ en décembre 2018. Soit une chute marquée de – 25 % sur une période inférieure à 6 mois.

Bien qu’elles soient rares, Amazon a déjà connu des phases de secousses notamment entre décembre 2015 et février 2016 où son cours de Bourse a chuté de 675 $ à 550 $.

Le cours d’Amazon s’est repris à la hausse à compter de janvier 2019 et est actuellement fixé à 1 911 $ par action.

Amazon en Bourse : le géant du numérique est-il une valeur sûre ?

Avantages et limites d’Amazon : produits, livraisons et prix

Les avantages d’Amazon que nous pouvons citer sont :

  • Un très large choix avec plus de 180 millions de références produits ;
  • Des livraisons efficaces ;
  • Un système de notations et commentaires clients très utiles ;
  • Des frais de ports gratuits sur de nombreux produits ;
  • Des prix souvent attractifs par rapport au commerce « physique » de proximité.

Les inconvénients d’Amazon que nous pouvons citer sont :

  • Une décharge de responsabilités sur ses vendeurs tiers lors de certains litiges ;
  • L’indisponibilité de certains produits.

Amazon : faut-il investir dans le mastodonte du ecommerce ?

Amazon est le leader mondial du e-commerce aux États-Unis et dans de nombreux pays. La société dispose donc d’un sérieux avantage concurrentiel. L’autre atout d’Amazon est la forte croissance de son chiffre d’affaires depuis sa création ainsi que la forte croissance de ses bénéfices.

Les sites e-commerce d’Amazon proposent un gigantesque nombre de références produits. Les deux tiers des revenus d’Amazon sont issus de commissions via son service Amazon Marketplace, ce qui permet à des plus petites sociétés commerciales de réaliser du e-commerce sur les sites Amazon en échange de commissions.

L’activité Cloud d’Amazon est en forte croissance car le chiffre d’affaires d’Amazon Web Services (AWS) est passé de 7,88 milliards de $ en 2015 à 25,66 milliards de $ en 2018, soit une évolution de + 225 %.

La logistique de la société est efficiente afin d’assurer la rapidité des expéditions et la robotique y est très présente.

En revanche, la valorisation actuelle à 1 911,30 $ par action, soit 941 milliards de $ de capitalisation boursière, semble trop élevée comme l’indiquent les ratios financiers ci-dessous :

  • Un BPA (Bénéfice Par Action) 2018 de 20,68 $ soit une faible rentabilité bénéficiaire de 1,08 % au cours de Bourse de 1 911,30 $ ;
  • Des capitaux propres par action de 89,42 $, vingt-et-une fois inférieurs à son cours de Bourse actuel ;
  • Un ratio d’endettement de 54 % sur capitaux propres.

Amazon possède actuellement 49,1 % du marché global du e-commerce américain en 2018, ce qui correspond à 1 produit sur 2 vendu par le géant de la vente en ligne.

Si l’on se place dans un scénario extrême où Amazon serait l’unique société e-commerce aux États-Unis, il faudrait donc multiplier le bénéfice par 2, appliqué à celui de 2018 cela donnerait 41,36 $ de BPA (bénéfice par action, le bénéfice par action 2018 ayant été de 20,68 $)

Appliqué au cours de Bourse actuel d’Amazon de 1 911 $ par action, cela offre à l’investisseur actuel une rentabilité bénéficiaire de 2,16 % pour ses actions Amazon, soit un niveau assez équivalent à celui d’une assurance vie fonds euro.

Cette projection indique une certaine limite de taille critique pour Amazon ainsi qu’une rentabilité plutôt limitée. Cependant, il est également important de constater que malgré ces éléments, la croissance d’Amazon poursuit son rythme fulgurant, comme l’indique d’ailleurs l’évolution de son bénéfice net annuel entre 2017 et 2018 passant de 3,03 milliards de $ à 10,07 milliards de $.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


bourse-investir-warrant
licornes-internationales-societes-startups
crypto-monnaie-bitcoin-investir
bitcoin-ethereum-ripple-cryptomonnaie