Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
​​Le luxe se normalise en 2023 : faut-il encore investir ?

​​Le luxe se normalise en 2023 : faut-il encore investir ?

Le secteur du luxe a connu une période de succès fulgurant comme en témoignent les solides performances trimestrielles de géants tels que Kering, L’Oréal, Hermès et LVMH (KOHL). Malgré cette croissance constante des résultats ces dernières années et l’approche de sommets boursiers, assistons-nous à une normalisation de l’industrie du luxe ?

Café de la Bourse se penche sur les récents développements de ce secteur dynamique, explorant la question cruciale de savoir si investir en Bourse dans le luxe reste toujours une option prometteuse, notamment en ce qui concerne les KOHL.

Malgré les nombreuses crises auxquelles il a dû faire face, le secteur du luxe continue de croître et atteint de nouveaux records

L’industrie globale du luxe englobe une vaste gamme de produits, tels que les vins et spiritueux, la mode, la cosmétique, les parfums, les montres, les bijoux, les automobiles et la maroquinerie. Depuis plus d’une décennie, le secteur du luxe a maintenu une trajectoire ascendante, offrant aux investisseurs une opportunité de croissance des plus attrayantes.

Cette tendance est d’autant plus frappante étant donné que l’industrie du luxe, malgré les défis tels que les crises financières, la pandémie, et les tensions géopolitiques, a démontré une résilience exceptionnelle grâce à sa capacité à s’adapter et à explorer de nouvelles opportunités, ce qui lui permet de prospérer dans un environnement en perpétuelle évolution.

Après des records en termes de performances financières, la majorité des géants du secteur du luxe français connaissent également des records au niveau de leurs cours de Bourse. L’action Kering gagne plus de 9 % sur 5 ans, l’action L’Oréal plus de 103 %, l’action LVMH plus de 173 % et l’action Hermès plus de 255 %.

Pour certains analystes et investisseurs, le marché du luxe subit actuellement une certaine normalisation et devrait ralentir

Selon l’étude « 2023 Spring Luxury » de Bain & Company et Altagamma, malgré un contexte économique incertain, le marché des biens de luxe devrait enregistrer une croissance estimée entre 5 et 12 % en 2023, après avoir atteint un record en 2022.

Cependant, certains facteurs macroéconomiques, tels que le ralentissement de la consommation en Chine, un marché clé pour les marques de luxe comme KOHL, et la baisse des ventes aux États-Unis, en partie due à l’inflation et à la diminution du pouvoir d’achat, pourraient exercer une pression sur la croissance de ce secteur.

Pour d’autres, le secteur du luxe bénéficie de plusieurs relais de croissance qui pourraient soutenir son expansion

L’étude « 2023 Spring Luxury » prévoit une croissance remarquable du marché du luxe, entre 530 et 570 milliards d’euros d’ici 2030, soit plus du double de sa taille en 2020. Cette expansion est alimentée par plusieurs facteurs clés.

Tout d’abord, les tendances générationnelles actuelles mettent l’accent sur l’importance de l’image de soi. Les marques de luxe ont aussi élargi leur portée, atteignant plusieurs couches sociales et démographiques.

De plus, la pandémie a transformé les préférences des consommateurs, qui recherchent désormais des expériences exclusives et haut de gamme, renforçant ainsi la résilience du secteur.

Enfin, l’avènement du Web 3.0 et les nouvelles méthodes de consommation ouvrent des opportunités novatrices pour les marques de luxe, créant un potentiel de croissance considérable dans un environnement en constante évolution.

Faut-il investir encore dans LVMH, Hermès, Kering et l’Oréal ?



Le secteur du luxe connaît actuellement une expansion remarquable, mais il est susceptible de voir sa croissance se stabiliser alors qu’il atteint des sommets et des taux de croissance exceptionnels. Malgré les opportunités de croissance qu’il offre, les valorisations des entreprises du luxe françaises restent relativement élevées.

Action LVMH en Bourse : quelle tendance ?

Dans son rapport financier semestriel publié le 25 juillet 2023, le groupe de luxe a mis en avant sa performance remarquable, malgré un environnement économique et géopolitique mondial empreint d’incertitudes. Les ventes totales ont enregistré une croissance significative de 17 % à 42,24 milliards d’euros.

Entre janvier et avril 2023, l’action LVMH a gagné plus de 30 % pour dépasser les 901 euros par action le 21 avril 2023. Le titre LVMH a depuis perdu plus de 13 %, mais gagne toujours plus de 12 % depuis janvier et plus de 23 % depuis un an.

Consulter aussi notre article Faut-il acheter l’action LVMH en Bourse ?

Cours LVMH : cours de l’action LVMH en Bourse


eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro

Action Hermès en Bourse : quelle tendance ?

La publication des résultats du premier semestre 2023 du 28 juillet a montré que le chiffre d’affaires d’Hermès a augmenté de 25 % à 6,7 milliards d’euros. Toutes les régions et tous les secteurs d’activité ont enregistré de bons résultats, les ventes ayant augmenté de 25 % dans les magasins de l’entreprise.

Entre le début de l’année et le 24 avril 2023, l’action Hermès est passée de 1 473 euros par action à 2 014 euros. Les cours de l’action Hermès en bourse ont ensuite évolué autour des 2 000 euros, puis des 1 900 euros. Le titre Hermès a gagné plus de 28 % depuis janvier et plus de 51 % depuis un an.

Cour action Hermes en Bourse

Action Kering en Bourse : quelle tendance ?

La performance de Kering n’est pas aussi impressionnante que les autres géants du luxe français. Le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 10,1 milliards d’euros au cours du premier semestre 2023, enregistrant une hausse de 2 %. De plus, le résultat net attribuable au groupe pour la même période s’est établi à 1,8 milliard d’euros.

L’action Kering a beaucoup moins bien performé en Bourse que ces concurrents, puisqu’elle ne gagne que légèrement plus de 2 % depuis janvier et seulement plus de 0,65 % depuis 1 an.

Cours Kering : cours de l’action Kering en Bourse

Action L’Oréal en Bourse : quelle tendance ?

L’Oréal continue de briller dans le secteur de la beauté avec une hausse de plus de 13 %  de son chiffre d’affaires à 20,57 milliards d’euros pendant le premier semestre 2023. Ce succès s’étend à toutes les divisions, zones géographiques, catégories de produits et canaux de distribution, illustrant une croissance généralisée.

Comme ses pairs, l’action L’Oréal a augmenté entre janvier et fin avril, en passant de 337 euros par action à 442 par action. Depuis, l’action L’Oréal évolue autour du niveau des 400 euros. Le titre L’Oréal a gagné plus de 21 % depuis janvier et plus de 19 % depuis un an.

Cours de L’Oréal : cours de l’action L’Oréal en Bourse


eToro : toutes les actions, 0 % commission*

*Votre capital est assujetti à un risque

Advertisementetoro

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.