Indices boursiers : les meilleurs secteurs en Bourse de l’année

Le 16 octobre 2020

indices-boursiers-classement-secteur-bourse

Découvrez quels secteurs, au niveau mondial, ont le mieux performé en Bourse sur l’année écoulée selon les indicateurs MSCI sectoriels. Retrouvez aussi pour, chaque secteur, son PER et des exemples de sociétés majeures. Découvrez ainsi comment le Covid-19 a rabattu les cartes au niveau sectoriel.

Bourse : performances des indicateurs MSCI par secteur d’activité

Infographie performance boursière des secteurs en Bourse

infographie-secteur-bourse-performant

Source des données chiffrées : msci.com

Les indicateurs MSCI, calculés par Morgan Stanley Capital International, intègrent la majorité des moyennes et grandes sociétés cotées en Bourse au niveau mondial. Chaque société est pondérée selon sa capitalisation boursière au sein des indicateurs MSCI.

PER : ratio de valorisation en Bourse déterminant la « cherté » d’une société




Le PER du MSCI World est de 25,07 au 30 septembre 2020, ce qui signifie que les prix des actions des sociétés faisant partie de cet indice se paient en moyenne 25,07 fois leurs bénéfices annuels. En effet, le PER ou Price to Earnings Ratio qui désigne le ratio entre le prix de l’action d’une entreprise et son bénéfice par action (BPA) permet de savoir combien d’années de bénéfices se monnaye le cours d’une action en Bourse.

Le secteur présentant actuellement le PER le plus faible est le secteur financier. C’est donc le secteur le moins cher du moment en termes de PER car il se paye 12,71 fois les bénéfices annuels des sociétés incluses dans cet indicateur sectoriel. Le secteur de l’énergie est actuellement le plus chèrement valorisé en termes de PER. Ce dernier est établi à 87,78.

Formule de calcul du PER : cours de l’action / BPA (Bénéfice Par Action)

Exemple : le cours de Bourse de la société A est de 12 € et son BPA est de 1,50 €. Son PER est de 8 (12 € / 1,50 €). En d’autres termes, il faut 8 années de BPA pour atteindre le cours de Bourse.

Indices boursiers : classement de 11 secteurs en fonction de leur performance

Voici le classement des 11 principaux secteurs en fonction de leur performance boursière entre le 30 septembre 2019 et le 30 septembre 2020.

1.  Information et technologies : meilleur secteur boursier sur l’année

information-technologie-secteur-performant

Variation 1 an : + 45,16 %, ce qui est au-dessus de la performance du MSCI World. Ce secteur qui intègre notamment le numérique et la high tech arrive en tête du classement

PER du secteur : 35,68, ce qui est supérieur de 10,61 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Apple pour 20,19 %, Microsoft pour 15,24 % et Visa à hauteur de 3,39 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 38,82 %.

Lire aussi notre section Crypto monnaie et fintech

2. Automobile et luxe : la consommation discrétionnaire, 2ème meilleur secteur en Bourse

consommation-discretionnaire-secteur-bourse

Variation 1 an : + 25,60 %, ce qui est au-dessus de la performance du MSCI World. Ce secteur de la consommation discrétionnaire, qui intègre notamment les produits de luxe, arrive à la deuxième place du classement.

PER du secteur : 40,62, ce qui est supérieur de 15,55 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Amazon pour 25,08 %, Tesla pour 5,98 % et Home Depot à hauteur de 5,61 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 36,67 %.

3. Santé : dans le trio de tête des meilleurs secteurs en Bourse

sante-secteur-bourse

Variation 1 an : + 21,43 %, ce qui est au-dessus de la performance du MSCI World. Le secteur de la santé qui comprend principalement les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, se place en troisième position de la liste.

PER du secteur : 24,73, ce qui est inférieur de 0,34 point à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Johnson & Johnson pour 6,34 %, United Health Group pour 4,78 % et Roche Holdings Genuss à hauteur de 3,89 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 15,01 %.

4. Communication et Internet : 4ème secteur en Bourse avec un PER proche de 28

communication-internet-secteur-bourse-performant

Variation 1 an : + 14,80 %, ce qui est au-dessus de la performance du MSCI World. Ce secteur des communications occupe la quatrième place du classement.

PER du secteur : 27,89, ce qui est supérieur de 2,82 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Alphabet pour 22,22 %, Facebook pour 15,82 % et Verizon à hauteur de 6,18 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 44,22 %.



5. Matière première et matériaux : 5ème secteur en Bourse du classement

matieres-premieres-materiau-classement-secteur-bourse
Variation 1 an : + 12,55 %, ce qui est au-dessus de la performance du MSCI World. Ce secteur des matières premières, qui comprend également les sociétés minières, occupe la cinquième place du classement.

PER du secteur : 24,95, ce qui est inférieur de 0,12 point à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Linde pour 6,22 %, Air Liquide pour 3,74 % et BHP Group à hauteur de 3,74 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 13,70 %.

6. Industrie : le secteur industriel en milieu de classement

industrie-secteur-bourse

Variation 1 an : + 3,96 %, ce qui est en-dessous de la performance du MSCI World. Ce secteur de l’industrie occupe la sixième place du classement.

PER du secteur : 28,22, ce qui est supérieur de 3,15 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Union Pacific Corp pour 2,86 %, United Parcel pour 2,51 % et Honeywell International à hauteur de 2,47 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 7,84 %.

7. Alimentation et hygiène : 7ème secteur en Bourse pour la consommation de base

alimentation-hygiene-consommation-base-bourse

Variation 1 an : + 3,91 %, ce qui est en-dessous de la performance du MSCI World. Ce secteur occupe la septième place du classement, la consommation de base inclut les sociétés du domaine des biens et services essentiels comme l’alimentation ou l’hygiène.

PER du secteur : 20,26, ce qui est inférieur de 4,81 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Nestlé pour 9,57 %, Procter & Gamble pour 9,30 % et Coca-Cola à hauteur de 5,44 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 24,31 %.

8. Service public : une performance annualisée négative pour les services aux collectivités

service-public-secteur-bourse

Variation 1 an : – 4,67 %, ce qui est en-dessous de la performance du MSCI World. Ce secteur comprend par exemple les fournisseurs d’électricité et d’eau. Il arrive en huitième place de la liste.

PER du secteur : 17,10, ce qui est inférieur de 7,97 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Nextera Energy pour 9,29 %, Iberdrola pour 5,00 % et Enel à hauteur de 4,84 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 19,13 %.

9. Immobilier : 9ème place avec une performance négative

secteur-immobilier-bourse

Variation 1 an : – 10,80 %, ce qui est en-dessous de la performance du MSCI World. Le secteur immobilier se place en neuvième place de cette liste.

PER du secteur : 28,15, légèrement supérieur à celui du PER du MSCI World de 3,08 points.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont American Tower Corp pour 8,49 %, Prologis pour 5,89 % et Crown Castle Intl. à hauteur de 5,50 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 19,88 %.

10. Finance : 10ème secteur en Bourse du classement avec le PER le plus faible, proche de 13

finance-secteur-bourse-performance

Variation 1 an : – 14,77 %, ce qui est en-dessous de la performance du MSCI World. Ce secteur comprend principalement les sociétés bancaires et du secteur financier.

PER du secteur : 12,71, ce qui est inférieur de 12,36 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Berkshire Hathaway pour 5,55 %, JP Morgan Chase pour 5,50 % et Bank of America Corp à hauteur de 3,52 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 14,57 %.

11. Énergie : dernier secteur en Bourse du palmarès

secteur-bourse-energie

Variation 1 an : – 42,51 %, ce qui est bien en-dessous de la performance du MSCI World. L’énergie (principalement les secteurs pétroliers et gaziers) arrive en dernière position du classement.

PER du secteur : 87,78, ce qui est supérieur de 62,71 points à celui du PER du MSCI World.

Les principales sociétés en termes de pondération de l’indicateur sont Exxon Mobil pour 13,03 %, Chevron pour 12,07 % et Total à hauteur de 7,60 %. Ces trois sociétés représentent une pondération totale de 32,70 %.

Classement des secteurs en Bourse selon leur PER

Infographie des secteurs en Bourse selon leur PER

classement-secteur-bourse-per

Le secteur ayant le plus faible PER (et donc le moins cher en termes de valorisation au regard des bénéfices) est celui de la finance, principalement représentée par les banques, les sociétés d’investissement et les services financiers. Il se paye 12,71 fois les bénéfices annuels de l’ensemble des sociétés qui le composent.

Le secteur des Utilities (services publics tels que l’électricité ou l’eau par exemple) reste parmi les moins chers du moment avec un PER de 17,10.

Dans les bornes des secteurs dont les PER sont compris entre 20 et 30, on retrouve la santé, les matières premières, la communication, l’immobilier et l’industrie.

Le secteur IT (Information et Technologies) incluant des compagnies telles qu’Apple ou Microsoft par exemple, qui font partie des GAFAM, a un PER sectoriel de 35,68 au 30 septembre 2020. Investir dans les technologies « coûte cher » en termes de PER mais ces sociétés offrent souvent une croissance marquée.

Le secteur de la consommation discrétionnaire comprenant le luxe, l’automobile, ainsi que l’ensemble des biens et services considérés comme « non essentiels », a un PER légèrement supérieur à 40.

Pour finir, le secteur de l’énergie a un PER de presque 90. Ce PER important est notamment lié à la forte érosion des profits des grandes compagnies pétrolières et gazières qui ont été fortement chahutées ces derniers mois, notamment à cause de la pandémie de Covid-19 qui a fait fortement diminuer les besoins en matières énergétiques (déplacements réduits, économie au ralenti, etc.).

Abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter et recevez toutes nos dernières analyses

Source image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun. 

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading couvre-feu-epargne-finances-francais
Bourse et Trading xtb-courtier-jose-mourinho-ambassadeur
Bourse et Trading indices-boursiers-classement-secteur-bourse
ISR fonds-thematique-aviva-investors