Altice en Bourse : analyse d’un leader des télécommunications et Internet

Le 12 mars 2019

investir-turbo-valeur-bourse

analyse-altice-telecommunications-internet

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Café de la Bourse vous présente l’analyse du troisième opérateur télécom français et quatrième câblo-opérateur aux États-Unis : le groupe Altice.

Découvrez l’histoire et le profil d’Altice ainsi que la présentation de ses nombreuses filiales notamment dans le secteur des médias. Ensuite, nous aborderons l’étude des rapports financiers d’Altice, ses principaux ratios ainsi que les parcours boursiers d’Altice Europe N.V et d’Altice USA depuis leurs introductions en Bourse.

En conclusion, nous nous demanderons s’il peut être judicieux ou non d’investir en Bourse dans Altice.

Infographie : dates et chiffres-clé d’Altice

infographie-altice

2001 : création d’Altice.

55 000 : nombre de salariés d’Altice.

+ 50 millions : nombre de clients d’Altice.

25 milliards d’€ : chiffre d’affaires 2017.

X 21 : croissance du chiffre d’affaires entre 2012 et 2017.

-195 Millions d’€ : résultat net 2017.

Altice : leader de l’accès Internet haut et très haut débit

Origines d’Altice : fondateur et développement de la société

La société Altice est née au Luxembourg en 2001, fondée par Patrick Drahi, un homme d’affaires franco-israélien, né en 1963 et arrivé en France en 1978. Avec une fortune personnelle de plus de 6 milliards d’€, Patrick Drahi est classé 11ème plus grosse fortune de France selon Forbes 2018. Ses parents étaient professeurs en mathématiques, Patrick Drahi est diplômé de l’École polytechnique.

L’activité du groupe de télécommunications Altice s’est rapidement positionnée sur le secteur des réseaux câblés entre 2002 et 2007. En effet, Altice a acquis 99,6 % de l’offre dite de « câble » en France, notamment via Numéricable. Altice est donc une société de télécommunications pionnière en France en termes d’accès à Internet en haut débit et très haut débit.

En avril 2014, Altice acquiert pour 13,5 milliards d’€ la filiale SFR auprès du groupe Vivendi coté au CAC 40. Puis, le groupe Altice entre en Bourse le 31 janvier 2014. Entre juin 2014 et fin 2015, Altice connaît une forte croissance due à des acquisitions de nombreuses sociétés de télécommunications et de médias pour plusieurs dizaines de milliards d’€.

Durant toute son histoire Altice s’est également développé à l’international, en Europe occidentale à partir de 2003, en Israël en 2009, puis au Portugal en 2013.

Le 21 Juin 2017, Altice USA fait son introduction en Bourse et lève 1,9 milliard de dollars.

Le 9 octobre 2017, SFR au préalable coté en Bourse, est retiré de la cote suite à une OPR (Offre Publique de Rachat) de 34,50 € par action.

Médias et Internet : les offres Altice

offre-altice-marques

Altice France présent sur l’Hexagone

Le chiffre d’affaires d’Altice en France est de 10,8 milliards d’€ au titre de 2017. Le nombre de clients est de 14,4 millions pour les offres mobiles et de 6 millions pour les offres internet / lignes fixes.

Altice France est leader en France en qualité de FAI (Fournisseur d’Accès Internet) par fibre optique.

SFR est le troisième opérateur télécom en France avec 20,4 % des parts de marché derrière Free (22,7 % des parts de marché) et Orange (40,4 % des parts de marché).

Le réseau mobile 4G d’Altice France couvre 98 % du territoire français.

Altice France est également actionnaire et/ou propriétaire des médias BFM Paris, BFM Business, RMC Découverte, I24 News, SFR Sport, Libération et l’Express.

Altice Dominicana en République Dominicaine

Le chiffre d’affaires d’Altice en République Dominicaine est de 680 millions d’€ au titre de 2017. Le nombre de clients toutes offres incluses est de 3,8 millions et le réseau Altice couvre l’ensemble du territoire.

Altice Hot présent en Israël

Le chiffre d’affaires d’Altice en Israël est de 1,04 milliard d’€ au titre de 2017. Le nombre de clients est de 14,4 millions pour les offres mobiles et de 6 millions pour les offres internet / lignes fixes.

En Israël, Altice Hot est également leader en création de séries télévisées ainsi que dans le secteur du haut débit.

Altice Portugal présent sur la péninsule Ibérique

Le chiffre d’affaires d’Altice au Portugal est de 2,19 milliards d’euros au titre de 2017. Le nombre de clients est de 7,9 millions pour les offres mobiles et de 3,8 millions pour les offres internet / lignes fixes. Altice possède donc une position de monopole au Portugal car sa population totale est de 10,3 millions d’habitants.

MEO et PT Empresos sont des offres mobiles et FAI. Moche et Uzo proposent des forfaits mobiles et Sapo est un média en ligne.

Altice USA aux États-Unis

Le chiffre d’affaires d’Altice aux États-Unis est de 8,25 milliards d’euros au titre de 2017. Le nombre de clients toutes offres est de 8,7 millions. L’introduction en Bourse d’Altice USA le 27 juin 2017 a été la plus importante du continent américain du secteur des télécoms depuis 18 ans.

Optimum et Suddenlink sont des offres de types TV haut débit et FAI très haut débit pour les particuliers. Altice business propose des services de données internet, TV, etc. en haut et très haut débit aux entreprises. A4 média propose des solutions de diffusions publicitaires aux États-Unis. News 12 et I24 News sont des médias TV à diffusion continue.

Les États-Unis, nouvelle terre de paradis pour Altice !

Suite aux constatations d’une croissance arrivant à maturité sur le marché français (première source de chiffre d’affaires pour Altice avec 10,8 milliards d’euros en 2017), le groupe concentre actuellement ses efforts sur le marché américain disposant d’un meilleur potentiel de croissance. Les chiffres le prouvent déjà avec un chiffre d’affaires 2017 de 8,25 milliards d’€ aux États-Unis.

Altice est positionné sur le segment TV payante, haut débit et très haut débit pour les particuliers mais aussi sur le segment de l’offre aux entreprises  via notamment ses filiales Optimum et Suddenlink.

En complément du potentiel de croissance, les États-Unis offrent un tarif moyen par abonné pouvant atteindre les 130 $ (114 €) contre seulement 40 € en France, ainsi qu’un univers moins concurrentiel.

Altice USA est le 4ème câblo-opérateur des États-Unis et fait même de l’ombre aux géants en place tels que AT&T ou encore Verizon Communication qui ont vu leurs cours de Bourse se replier courant 2017, année d’introduction en Bourse d’Altice USA. Il y a donc un excellent potentiel sur le continent américain pour la future croissance d’Altice.

France, un possible retour à trois opérateurs de télécommunications ?

De nombreux médias indiquent qu’un retour à trois opérateurs pourrait avoir lieu rapidement pour des raisons principalement économiques, notamment la guerre des prix et la préservation des emplois. Si cette consolidation est votée par les autorités, des rumeurs prétendent que SFR et FREE pourraient fusionner.

Une certitude, l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications et des Postes) ne laissera pas Orange (leader actuel en France) acquérir l’un de ses concurrents afin d’éviter un déséquilibre concurrentiel.

Analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse d’Altice

Chiffre d’affaires, marges et résultats d’Altice

Chiffre d’affaires d’Altice entre 2012 et 2017 (en milliards d’€)

altice-chiffre-affaires

Multiplié par plus de 21, le chiffre d’affaires d’Altice est en forte croissance entre 2012 et 2017. Les croissances des années 2015 et 2016 ont été les plus marquées avec + 270 % et + 43 %.

Résultats d’Altice entre 2012 et 2017 (en millions d’€)

resultats-altice

Globalement, Altice génère de lourdes pertes financières mais cette annonce cache une situation de bonne rentabilité opérationnelle. Les pertes aux comptes de résultats d’Altice sont principalement dues aux coûts des intérêts et du remboursement de sa dette qui s’élève à 50 milliards d’€.

Sans ces pertes liées à sa dette, Altice serait une société profitable comme l’indique d’ailleurs ses marges opérationnelles :

Marges opérationnelles d’Altice entre 2012 et 2017 (en millions d’€)

marges-operationnelles-altice

La marge opérationnelle est déterminée par le chiffre d’affaires soustrait des charges courantes liées à l’activité de l’entreprise sans tenir compte du résultat financier (coût de la dette) ni de l’imposition.

Elle détermine donc la performance économique de l’activité qui s’avère positive dans le cas d’Altice (entre 949 millions d’€ pour 2017 et 1,6 milliard pour 2016.

Valorisation du bilan d’Altice

Au sein de son dernier bilan trimestriel clos le 31 décembre 2017, Altice dispose d’actifs totaux à hauteur de 72,4 milliards d’euros et de capitaux propres négatifs pour 581 millions d’euros, soit – 0,49 € par action.

À l’actif de son bilan, Altice indique une valeur d’actifs intangibles de 46,8 milliards d’€ (22,30 milliards d’€ de Goodwill et 24,50 milliards d’€ d’immobilisations incorporelles). La société dispose également de 4,87 milliards d’€ de créances clients.

Les immobilisations corporelles (biens physiques destinés à être conservés sur le long terme) d’Altice s’élèvent à 15,16 milliards d’€. Les passifs de d’Altice sont de 72,9 milliards de $ et comprennent principalement des dettes financières à hauteur de 51,85 milliards d’€ dont la majorité est à échéance long terme ainsi que des dettes fournisseurs à hauteur de 8,37 milliards d’€.

Ratios financiers d’Altice

À son cours de Bourse de clôture du 26 février 2019 établi à 1,85 €, il n’est pas possible de calculer la rentabilité bénéficiaire annuelle car la société est en situation de pertes.

Côté valorisation bilancielle, les capitaux propres d’Altice sont de – 0,49 € par action au 31 décembre 2017 et passent à – 39,81 € par action en base tangible. Le ratio d’endettement financier sur capitaux propres d’Altice ne peut pas être calculé car ses capitaux propres sont négatifs.

Ces ratios sont strictement issus des rapports financiers d’Altice. Ils indiquent une survalorisation du groupe en terme de capitalisation boursière comparée à la valeur de son actif net (capitaux propres) ou, en d’autres termes, ce que possède le groupe Altice soustrait de ce qu’il doit.

Bourse : évolution du cours des actions Altice et dividendes

Cours Altice Europe depuis son introduction en Bourse

Graphique du cours d’Altice Europe N.V depuis son introduction en Bourse

(Coté sur Euronext Amsterdam)

cours-bourse-altice-europe

Source : Tradingview

Ce graphique tient compte des opérations capitalistiques d’Altice Europe N.V. Il indique un cours initial aux alentours de 8 € tandis que le cours réel d’Altice Europe N.V lors de son introduction en Bourse était de 28,25 €. Il tient compte notamment du split (scission d’action) d’Altice USA expliquant la chute de son cours de Bourse de 69 % entre le 21 et le 22 mai 2018.

Le cours d’Altice Europe N.V a débuté son parcours boursier par une croissance marquée car son cours est multiplié par 4 jusqu’en juin 2015. S’ensuivra une chute marquée jusqu’en décembre 2015, date à laquelle le cours d’Altice Europe N.V retrouve des niveaux proches de ceux de son introduction en Bourse.

Entre décembre 2015 et juin 2017, le cours d’Altice Europe N.V regagne en vigueur car sa valeur double de manière progressive. Puis, entre juin 2017 et mai 2018, le cours d’Altice Europe N.V connaît de fortes déconvenues car son cours est divisé par 3, juste avant le split issu de la scission d’Altice USA.

Le cours d’Altice Europe N.V s’établit actuellement aux alentours de 1,88 € par action.

Cours Altice USA depuis son introduction en Bourse

Graphique du cours d’Altice USA depuis son introduction en Bourse

(Coté sur NYSE, New York Stock Exchange)

cours-bourse-altice-etats-unis

Source : Tradingview

Le 22 juin 2017 a lieu l’IPO (Initial Public Offering, introduction en Bourse) d’Altice USA, au cours de Bourse de 30 $. Il s’agit de l’IPO la plus conséquente du secteur des télécoms depuis 2000 aux États-Unis.

Cependant, les premiers mois de cotation d’Altice USA sont sur une tendance baissière, touchant un plus bas inférieur à 15 $ fin octobre 2018, soit une baisse de 50 % depuis son cours d’introduction en Bourse.

Le cours de Bourse d’Altice USA s’est cependant repris depuis ses plus bas pour s’établir actuellement à 21,34 $.

Dividendes d’Altice

Altice ne verse actuellement pas de dividendes.

Altice en Bourse : faut-il investir dans l’un des leaders des télécommunications ?

Le cas d’Altice est relativement complexe car le groupe est en perte au niveau de son compte de résultat mais est rentable au niveau opérationnel.

L’investisseur souhaitant une marge de sécurité sur la valeur d’actif net s’écartera d’Altice. Cependant, la lecture approfondie du compte de résultat peut indiquer de bonnes perspectives futures.

Le « problème » d’Altice vient de son endettement financier supérieur à 50 milliards d’€, une dette équivalente à celle de certains pays, qui engendre de lourdes charges d’intérêts et de remboursement de capital, faisant ainsi passer les profits opérationnels en pertes au compte de résultat.

Cette politique d’endettement a permis la croissance remarquable du groupe Altice qui connaît une forte évolution positive de son chiffre d’affaires ces dernières années, multiplié par 21 entre 2012 et 2017. Une fois sa phase de croissance à maturité, Altice pourrait être en mesure de se désendetter de manière assez franche au regard de ses marges opérationnelles.

Une autre manière de se désendetter pourrait être la vente de certains actifs, ce qui engendrerait un assainissement de son bilan et une réduction de ses coûts liés à son endettement.

À titre d’exemple, la dette long terme d’Altice est en réduction entre 2016 et 2017, passant de 52,82 milliards d’€ à 50,06 milliards d’€. Cependant, même au rythme d’une baisse de l’endettement de 2,8 milliards d’€ par an, il faudrait presque 20 ans pour l’effacer totalement.

En conclusion et en réponse à la question « faut-il investir en Bourse dans Altice ? », nous optons actuellement pour le non, avec cependant des réserves en cas de réduction significative de son endettement et/ou un retour aux bénéfices.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir-pea-pme
fdj-introduction-en-bourse
societes-americaines-forts-dividendes
cheque-de-banque-paiement