habillage habillage

Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Air Liquide en Bourse : notre analyse du géant du GNL

Le 28 septembre 2018

anticiper-marche-analyse-technique-300250

air-liquide-gnl-gaz

Découvrez notre analyse détaillée d’Air Liquide, leader mondial des gaz liquides et services qui y sont liés pour l’industrie, la santé, la construction, l’ingénierie, la science et les technologies.

Avec une capitalisation boursière de 46,9 milliards d’€, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 20,35 milliards d’€ et un bénéfice net de 2,29 milliards d’€ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2017, la société génère une bonne marge bénéficiaire de 11,25 %.

Découvrez la présentation du groupe Air Liquide et les grandes dates ayant marqué son histoire mais aussi sa gamme de produits et services ainsi que la stratégie actuelle du groupe et ses perspectives.

Ensuite, retrouvez l’étude des principaux ratios financiers de la société ainsi que l’évolution de son cours de Bourse des dernières années. En conclusion, nous nous demanderons si Air Liquide est une valeur sûre.

Infographie : chiffres-clés d’Air Liquide

infographie-air-liquide

 

3,5 millions : nombre de clients principalement dans les secteurs industriels et de la santé.

80 : nombre de pays au sein desquels Air Liquide est implantée.

1902 : date de création de la société.

1913 : date d’introduction en bourse.

20,3 milliards d’€ : chiffre d’affaires 2017.

2,29 milliards d’€ : bénéfice net 2017

46,9 milliards d’€ : capitalisation boursière.

Air Liquide : une multinationale cotée en Bourse

Air Liquide est cotée à la Bourse de Paris (compartiment A) et appartient aux indices Cac 40, Euro Stoxx 50 et Ftse4Good. Le groupe, créé en 1902, est présent dans 80 pays et regroupe environ 65 000 collaborateurs.

Air Liquide offre une gamme de produits distribués auprès de plus de 3,5 millions de clients principalement industriels et du secteur de la santé. Le groupe s’appuie sur l’excellence opérationnelle et la qualité des investissements, de même que sur l’innovation ouverte et l’organisation en réseau mise en place à l’échelle mondiale.

Air Liquide est aussi acteur de la transition énergétique et environnementale ainsi que de la santé et de la transformation numérique. Le groupe a su prouver sa performance sur le long terme et contribuer à un monde plus durable.

Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à 20,35 milliards d’euros en 2017, majoritairement issu des activités gaz & services à hauteur de 96 %.

Air Liquide possède une présence internationale comme l’indique la répartition géographique de son chiffre d’affaires :

  • 41 % aux États-Unis
  • 35 % en Europe
  • 21 % en Asie-Pacifique
  • 3 % au Moyen-Orient et  en Afrique

Carte des implantations du Groupe Air Liquide

implantations-air-liquide

Source : www.airliquide.com/fr/groupe/notre-presence-monde

Air Liquide : l’histoire du leader du gaz liquide de plus de 115 ans

De la création d’Air Liquide en 1906 jusqu’aux années 1950

Le géant mondial du gaz liquide est né en 1902 dans un hangar parisien. Son fondateur George Claude a eu l’ingéniosité de créer le procédé de liquéfaction de l’air. La rencontre de ce jeune diplômé de l’Ecole supérieure de physique et chimie industrielle de Paris avec Paul Delorme, qui a lui apporté le financement initial nécessaire aux premiers pas de l’industrialisation du concept des gaz liquides, a marqué la naissance d’Air Liquide.

Par la suite, le groupe se développe d’abord en Europe à partir de 1906, puis à l’international, en commençant par le Japon en 1907 puis au Canada en 1911 et aux États-Unis en 1916. Entre temps, le titre Air Liquide cote pour la première fois à la Bourse de Paris en 1913, ayant capté l’intérêt de pas moins de 400 000 actionnaires.

Lire aussi notre article Introduction en Bourse ou IPO

Vient ensuite la diversification avec la création d’Aqua Lung en 1946. Associé au Commandant Cousteau, la firme met au point le premier détendeur de scaphandre autonome (La Spirotechnique), devenant ainsi le leader mondial d’équipements individuels pour les sportifs et professionnels en milieu aquatique.

En 1952, arrive une nouvelle technologie : la cryogénie, qui permet la mise en conditionnement du gaz sous forme liquide en citerne cryogénique.

Explosion de la demande d’oxygène et d’azote de 1960 aux années 1990

Air Liquide met en place en 1960 une stratégie de réseau de canalisations, suite à l’explosion de la demande des grandes industries : l’oxygène pour l’industrie sidérurgique, et l’azote pour la chimie. Deux ans plus tard en 1962 le groupe fait ses débuts dans l’aventure spatiale avec la création près de Grenoble d’un pôle de recherche avancée en partenariat avec le programme Ariane.

Puis, en 1970, le groupe élabore un centre de recherche situé sur le plateau de Paris-Saclay ayant pour but de favoriser l’amélioration des techniques de production des gaz et de leurs applications.

Quelques années plus tard, en 1976, Air Liquide réalise une grande avancée technologique avec le projet du client Sasol, en Afrique du Sud, qui consiste en la transformation du charbon en carburant de synthèse.

Les années 85 marquent l’essor du marché de l’électronique, grâce au centre de recherche de Tsukuba, inauguré en 1987, l’élaboration de nouveaux procédés sont créés pour l’obtention des gaz de très haute pureté.

L’offre d’Air Liquide s’étoffe en 1995 avec l’hydrogène et la vapeur. Le groupe déploie une stratégie de bassins reliés par un réseau de canalisations avec pour objectif, la flexibilité, la fiabilité de la distribution, ainsi que la qualité des services à des tarifs moindres.

Le groupe s’engage dans une nouvelle mission : protéger la vie. De simple fournisseur d’oxygène hospitalier, il devient un véritable acteur de la santé et notamment de la santé à domicile en se spécialisant et se développe dans le secteur de l’hygiène, puis le secteur thérapeutique.

Air Liquide confirme sa position de leader à partir des années 2000

En 2007, Air Liquide innove avec quatre branches d’activités mondiales : la grande industrie, l’industriel marchand, la santé et l’électronique.

L’année suivante, en 2008, la conception du plan ALMA permet au groupe de saisir de nouvelles opportunités de croissance, notamment via le développement industriel des pays en développement, mais aussi une montée en puissance des grands enjeux de l’énergie et de l’environnement ainsi que la croissance des hautes technologies, et de la santé.

La crise financière de 2008, d’une très grande ampleur, épargne le groupe qui fait alors figure d’exception. Il garde un résultat net stable et un bilan solide. En 2010, a lieu le plus important investissement industriel de l’histoire du Groupe : l’unité de production Yanbu (filiale Air Liquide Arabie). 450 millions de $ sont investis dans deux unités de production d’hydrogène de grande taille. Cet investissement de grande ampleur a permis à la société de signer son plus gros contrat d’hydrogène.

Les années 2013-2015, la croissance plus faible que prévue, en Europe de l’Ouest et au Japon, incite Air Liquide à accélérer son implantation dans de nouveaux pays tels que la Turquie, l’Ukraine, le Mexique. Le groupe renforce aussi sa présence en Chine.

En l’espace de huit ans, ces développements ont fait croître de 15 % à 28 % la part du chiffre d’affaires Gaz & Services dans les économies en développement. La société lance aussi deux initiatives : i-Lab (innovation Lab), et ALIAD (Air Liquide Venture Capital, filiale des activités d’investissements en capital risque).

En 2014, de nouveaux investissements sont initiés avec la modernisation du centre de recherche Paris-Saclay, la création d’un centre de développement et d’industrialisation des packagings des gaz pour l’industrie et la santé, ainsi que le lancement d’un centre technique d’excellence pour les technologies de production cryogénique.

Le 23 mai 2016, Air Liquide acquiert Airgas aux États-Unis, en vue de sa stratégie de croissance rentable par synergie sur le long terme. Les deux sociétés sont très complémentaires et fusionnent dans le but d’accroître leur base clientèle, à travers un réseau de distribution multi-canal unique et une présence sur tout le territoire des États-unis.

L’an dernier, suite aux cessions de ses filiales Aqua Lung et Air Liquide Welding, la société a mis en œuvre son programme d’entreprise NEOS (projets suivis par gouvernance de gestion ayant pour but l’amélioration des performances et des innovations dans la durée).

Offre de produits et services Air Liquide

Air Liquide possède une clientèle dans les domaines de l’industrie, de la santé, de l’électronique, de l’ingénierie et de la construction, et des sciences et nouvelles énergies. Les principaux produits commercialisés par Air Liquide sont de l’air sous forme liquide, différents types de gaz livrés en bouteilles ou en citernes, ainsi qu’une large gamme de services.

Industrie : Air Liquide écoule plus de 20 millions de bouteilles de gaz chaque année

71 % du chiffre d’affaires, soit 14,59 milliards d’euros

Air Liquide propose à ses clients industriels une large gamme de produits et services. Cette activité représente 42 000 collaborateurs dédiés et des volumes annuels de 24 millions de bouteilles de gaz livrées.

Pour la distribution directe, la société possède un réseau mondial de plus de 9 400 km de canalisations ainsi qu’une flotte de 13 000 camions.

Santé : Le leader du GNL devenu expert dans le médical

17 % du chiffre d’affaires, soit 3,40 milliards d’euros

La santé est un pôle très important pour le groupe. Les produits et services Air Liquide Healthcare accompagnent les clients du secteur médical et se positionnent aussi dans la santé à domicile auprès d’environ 1,5 million de patients dans le monde.

Electronique : Air Liquide prône l’innovation

8 % du chiffre d’affaires, soit 1,64 milliards d’euros

Air Liquide travaille en collaboration avec ses clients du secteur de l’électronique en vue de faire évoluer les solutions innovantes et compétitives dans ces domaines. A titre d’exemple, le groupe possède 100 générateurs d’azotes sur sites et 400 collaborateurs hautement qualifiés afin de répondre aux demandes de ses clients internationaux.

Ingénierie et construction : une offre de produits sur-mesure

2 % du chiffre d’affaires, soit 407 millions d’euros

Air Liquide Engineering & Construction est présent mondialement dans le secteur de l’ingénierie et la construction via ses offres de produits et services sur-mesure. Pour réaliser ses objectifs, le groupe dispose de plus de 500 unités dans le monde.

Sciences et énergies : Air Liquide développe ses propres projets

2 % du chiffre d’affaires, soit 407 millions d’euros

Dans le domaine des sciences, Air Liquide concentre sa recherche et développement sur les principaux projets suivants :

  • La création de l’élément central du dispositif de refroidissement du réacteur expérimental ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor)
  • Le système d’alimentation cryogénique complexe, unique au monde, pour l’accélérateur de particules (Lage Hardon Collider) du CERN.
  • La recherche et développement dans les domaines des nouvelles énergies.
  • La création de solutions qui englobent l’énergie hydrogène, la valorisation du Biogaz et du Bio-GNV (Gaz Naturel pour Véhicules), et des applications pour les transports réfrigérés.
  • Une présence dans le spatial, notamment par l’intermédiaire des programmes de lancements des fusées Ariane via les gaz de propulseurs créés par Air Liquide.

Air Liquide au coeur du lancement Ariane 

projets-air-liquide-sciences-technologies

Source : www.airliquide.com

Air Liquide : analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse

Avec un chiffre d’affaires de 20,35 milliards d’€ et un bénéfice net de 2,29 milliards d’€ au titre de son exercice clos le 31 décembre 2017, Air Liquide réalise un BPA 2017 (Bénéfice Par Action) de 5,16 €. La société dispose d’actifs totaux de 41,02 milliards d’€ et de capitaux propres à hauteur de 16,32 milliards d’€, soit 38,27 € par action.

Nous notons cependant une part importante d’actifs intangibles au sein du bilan 2017 d’Air Liquide, à hauteur de 14,45 milliards d’€ (12,84 milliards d’écarts d’acquisition et 1,61 milliards d’immobilisations incorporelles). De ce fait, la valeur des capitaux propres tangibles d’Air Liquide au 31 décembre 2017 est donc de 1,87 milliard d’€, soit 4,38 € par action.

La dette bancaire de financement d’Air Liquide s’élève à 15,03 milliards d’€, soit un ratio d’endettement sur capitaux propres de 92 %. Ce ratio augmente à un multiple de 8 fois si calculé sur la valeur des capitaux propres tangibles.

Air Liquide présente les ratios suivants à son cours de bourse actuel de 106,70 € :

  • Un BPA 2017 de 5,16 € soit une rentabilité bénéficiaire de 4,84 %
  • Des capitaux propres par action de 38,27 €, 64 % inférieurs à son cours de bourse actuel
  • Des capitaux propres tangibles par action de 4,38 €, 96 % inférieurs à son cours de bourse actuel
  • Un ratio d’endettement modérément élevé de 92 % sur capitaux propres
  • Un ratio d’endettement élevé à un multiple de 8 fois si calculé sur la valeur des capitaux propres tangibles

Selon ces ratios, les actions Air liquide s’avèrent donc peu attrayantes au cours de bourse actuel de 106,70 €, hormis pour la rentabilité bénéficiaire de 4,84 %. Cependant, du point de vue de l’efficience, Air Liquide réalise une marge bénéficiaire de 11,25 %. Ce ratio s’obtient en divisant le bénéfice net par le chiffre d’affaire de 2017, ce qui est au-dessus de la moyenne pour une société de cette taille du secteur industriel. Air Liquide réalise donc des bénéfices très convenables. De fait, lorsqu’elle réalise 100 € de chiffres d’affaires, elle dispose de 11,25 € de bénéfices.

En revanche, la valorisation actuelle de 106,70 € par action, soit 46,9 milliards d’€ de capitalisation boursière semble élevée, notamment au regard de la valeur bilancielle des capitaux propres tangibles (4,38 € par action contre un cours de bourse de 106,70 €).

Cours Air Liquide : évolution de l’action Air Liquide

Graphique de l’action Air Liquide depuis 1999

cours-air-liquide-action

Source : tradingview.com

Le cours de l’action Air Liquide présente une tendance long terme en croissance. Le seuil des 50 € a été franchi fin septembre 2006 et le seuil des 100 € par action a été franchi en janvier 2015. Le cours d’Air Liquide a connu deux phases baissières relativement marquées au cours de son histoire : la période allant de décembre 2007 à mars 2009 où son cours a chuté de 64 € à 39 €, soit une baisse de presque 40 % ; ainsi que la période allant de mars 2015 à juillet 2016 où son cours a chuté de 108 € à 80 €, soit une baisse de 26 %.

Les investisseurs ayant suivi les actions Air liquide depuis 1999 où son cours de bourse était de l’ordre de 33 € ont multiplié leur capital par 3,23 car le cours actuel de l’action est de 106,70 €.

Air Liquide en Bourse : une valeur sûre ?

Stratégie et perspectives d’Air Liquide

Air liquide à a pour stratégie de produire et de livrer en quantités importantes ses clients, notamment grands nombres de bassins industriels. Les contrats sont signés sur le longs termes (de 5 à 15 ans) et bénéficient d’un atout majeur :  ils sont sous formes d’engagement clients, en d’autres termes Air Liquide reçoit des paiements minimums acquis même si le client n’utilise pas toutes ses capacités.

Air Liquide possède aussi l’avantage d’être diversifiée dans des secteurs et marchés variés.

Pour la croissance dans le domaine de la santé, Air liquide bénéficie de l’augmentation constante des besoins. Avec la hausse des maladies chroniques et la demande en augmentation en produits d’hygiène spécifiques, le groupe est convenablement positionné pour bénéficier pleinement de ce marché de la santé.

Concernant l’électronique, secteur en croissance permanente avec l’évolution des technologies, surtout dans le domaine du numérique, le groupe offre une expertise dans le domaine des gaz ultras purs et des matériaux avancés. Le groupe peut aussi compter sur la formation de ses collaborateurs comme atout majeur pour offrir la meilleure qualité de services dans tous les domaines relatifs aux marchés des technologies.

Programme NEOS 2016-2020

En 2016, l’initiation du programme de croissance NEOS fixe pour le groupe Air Liquide, les objectifs de performances suivants :

  • Une évolution moyenne annuelle du chiffre d’affaires comprise entre 6 et 8 %
  • Des gains d’efficacité de l’ordre 600 millions d’€, dont la moitié en provenance de la filiale américaine Airgas acquise en 2016
  • La rentabilité des capitaux investis (ROCE), l’objectif visé est supérieur à 10 %

Les objectifs sont-ils atteints par le groupe industriel français ?

On notera d’ailleurs qu’à ce jour, les objectifs fixés par le programme NEOS sont globalement atteints concernant le chiffre d’affaires (passé de 18,13 milliards d’€ en 2016 à 20,35 milliards d’€ en 2017, soit une progression de + 12,24 %). La réussite encore plus marquée pour le bénéfice net qui a évolué de 1,92 milliards d’€ en 2016 à 2,29 milliards d’€ en 2017, soit une progression + 19,27 %.

Concernant la rentabilité des capitaux investis (ROCE), elle est de 8,2 % au titre de 2017.

Air Liquide : faut-il investir dans le leader mondial du GNL ?

Air Liquide possède l’avantage d’être un groupe en croissance et diversifié. Son chiffre d’affaires est passé de 15,36 milliards en 2014 à 20,35 milliards en 2017, soit une progression de + 32,48 %. Concernant le résultat net, il évolue de 1,72 milliards en 2014 à 2,29 milliards d’€, soit une évolution de + 33,14 %. La marge bénéficiaire d’Air Liquide est intéressante car établie à 11,25 % au titre de 2017.

Si vous souhaitez investir en Bourse dans Air Liquide, le point faible se situe selon nous dans la valorisation boursière de 106,70 € par action au 18 septembre 2018.

Bien que les bénéfices par action soient convenables (à hauteur de 5,16 € pour 2017 soit 4,84 % de rentabilité bénéficiaire), la valorisation bilancielle semble très élevée car les capitaux propres par action sont de 38,27 € et, une fois les actifs intangible soustraits, les capitaux propres tangibles par action sont établis à 4,38 €, soit 96 % inférieurs au cours de bourse actuel établi à 106,70 €. Ce ratio de valorisation bilancielle incite, selon nous, à la prudence.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


hausse-taux-interet
top-3-banques-americaines
dossier-phare-fonds
cryptomonnaie-nem