Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Kering : analyse Bourse du groupe français spécialisé dans le luxe

Kering : analyse Bourse du groupe français spécialisé dans le luxe




Retrouvez notre analyse en Bourse de Kering, l’un des acteurs mondiaux du luxe et de l’habillement. Produits, stratégie, profil boursier, performances financières et analyse technique du cours de l’action Kering en Bourse. Découvrez notre analyse détaillée de Kering en Bourse.

Présentation de Kering : activité et leviers de croissance du groupe de luxe français

Kering : les forces, opportunités, faiblesses et challenges de la marque haut de gamme

Infographie - Kering - forces faiblesses groupe luxe francais

Positionnement de Kering sur le marché du luxe

AdvertisementTurbo IG

Selon le groupe, les nouveaux consommateurs du luxe ne veulent plus seulement un savoir-faire exceptionnel mais également affirmer leur singularité et leur différence par une ultra personnalisation. Ainsi, le groupe Kering propose une approche multimarque et une autonomie créative de ses Maisons qui développent leur univers propre sur de nombreux segments du luxe : la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie.

En outre, Kering a rationalisé certaines fonctions stratégiques comme la logistique, les achats, les fonctions administratives, l’immobilier, ou encore les systèmes d’information pour que les Maisons se concentrent sur ce qui leur est essentielle : la création, la qualité d’exécution, le développement et le renouvellement des gammes, la relation client ainsi que la communication autour de la marque et de ses produits.

Pour notamment assurer au mieux ses activités mutualisées, Kering réalise des acquisitions en amont de la chaîne de valeur, comme des entreprises de tanneries, pour sécuriser son approvisionnement.

Les marques étant très proches des clients et disposant de beaucoup d’agilité pour adapter leurs opérations, elles affichent des résultats solides chaque année, et notamment la marque phare du groupe, Gucci, qui compte pour plus de la moitié du chiffre d’affaires de Kering. Comme la majorité des groupes du luxe, la croissance la plus forte est en Asie Pacifique (+33 % en 2021)

Kering a réalisé d’excellentes performances en 2021 en réalisant un fort rebond des ventes, bien au-delà de leurs niveaux de 2019, effaçant donc les impacts de la pandémie, et ce, malgré l’inflation. Il est ainsi probable que Kering cherche à continuer son extension grâce aux fusions acquisitions auxquelles le groupe a recours fréquemment pour alimenter sa croissance.

Consulter également notre Guide pour investir avec un PEA

Quelles sont les marques et activités du groupe Kering ?

kering-bourse-luxe

Un grand groupe dirigé par François Pinault, marqué par les pivots stratégiques

Depuis sa création en 1963 par François Pinault, actuel PDG du groupe, Kering n’a cessé de changer ses activités. Dans un premier temps expert des métiers du bois et de la construction, le groupe se spécialise dans la distribution en 1990. La prise de participation en 1999 dans le groupe Gucci marque un pivot stratégique dans la constitution du groupe, dont l’ambition devient la création d’un groupe de luxe multimarques.

Jusqu’en 2018, le groupe abandonne ses autres activités (cession de Rexel en 2004, cession du Printemps en 2006, de Conforama en 2011, de CFAO en 2012, de La Redoute en 2014, et récemment de Stella McCartney, Volcom, Christopher Kane et Tomas Maier) et renforce son portefeuille de marques de luxe (prise de participation dans la manufacture horlogère Girard-Perregaux en 2008, acquisition du tailleur italien pour hommes Brioni en 2012, acquisition du joaillier chinois Qeelin en 2013,  Pomellato en 2013, etc.).

En septembre 2021, Kering annonce que, conformément à une « vision du luxe indissociable des valeurs et des normes environnementales et sociales les plus élevées », toutes ses marques de mode n’utiliseront plus de fourrure animale à partir des collections 2022.

Maroquinerie, prêt-à-porter, montres : la société internationale Kering se positionne sur différents segments luxe

Le groupe propose à travers son portefeuille de Maisons, toutes catégories de produits de luxe :

  • la maroquinerie (50 % du CA en 2021) ;
  • les chaussures (21 % du CA en 2021) ;
  • le prêt-à-porter (15 % du CA en 2021) ;
  • les montres et la joaillerie (8 % du CA en 2021) ;
  • Autres (6 % du CA en 2021).

Les marques vendent les produits à l’international et la croissance est soutenue dans toutes les régions du globe, sur l’année 2021. La zone Amérique du Nord progresse de +75,8 %, la zone Asie Pacifique de +32,7 %, le Japon de +21,2 %, l’Europe de l’Ouest de +9,6 % et les autres pays de +48,2 %.

Les produits sont majoritairement distribués par le réseau de 1 565 magasins gérés en propre (81 % du CA) mais aussi par des tiers (Wholesale) et en ligne (19 % du CA).

Kering est l’heureux propriétaire de marques luxe mondialement connues

Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, Dodo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux et bien d’autres.

Gucci : marque de prêt-à-porter de luxe italienne

Gucci est la Maison principale du groupe. Elle réalise un CA de 9 731 millions d’euros représentant 57 % du CA du groupe en 2021, et en croissance de +31,2 % sur l’année 2021. À noter que la Maison génère 61 % de la marge opérationnelle du groupe, il s’agit donc de la marque la plus profitable.

Créée en 1921, la Maison Gucci a ouvert une nouvelle page de son histoire créative avec l’arrivée, en 2015, du nouveau PDG Marco Bizarri et d’un nouveau directeur de la création, Alessandro Michele. L’équipe dirigeante est parvenue à donner à Gucci une nouvelle contemporanéité, mettant toujours en avant le meilleur du savoir-faire italien.

La performance de la vente en direct de Gucci est impressionnante en 2021 avec 91 % réalisé par son réseau de magasin. La marge opérationnelle dégagée est au plus haut historique à 38,2 % du chiffre d’affaires.

Lire aussi notre Analyse Bourse de LVMH

Yves Saint Laurent : marque de haute couture française

Yves Saint Laurent est la Maison numéro 2 du groupe. La marque crée et commercialise une gamme complète d’articles de prêt-à-porter féminin et masculin, de sacs, de chaussures, de petite maroquinerie, de bijoux, d’écharpes, de cravates et de lunettes.

Les produits de la Maison YSL sont fabriqués en Italie et en France, où l’atelier historique réalise le prêt-à-porter. Yves Saint Laurent est présent sur le segment des parfums et des cosmétiques dans le cadre d’un accord de licence mondial avec L’Oréal. En 2021, le groupe réalise un CA de 2 521 millions d’euros (15 % du CA du groupe, en croissance de +45 %).

La Maison Yves Saint Laurent a le meilleur potentiel de croissance avec une excellente année 2021, notamment en Amérique du Nord et au dernier trimestre 2021 (croissance à trois chiffres).

Consulter également notre Analyse Bourse de L’Oréal

Bogetta Veneta : maroquinerie haut de gamme

Bottega Veneta est la Maison numéro 3. Fondée en 1966 dans la région italienne de Vénétie, elle se spécialise dès son origine dans la maroquinerie et doit sa renommée à la technique de l’intrecciato. Cette méthode de tressage, inventée par les artisans de la marque, permet d’offrir des produits à la fois sobres et raffinés. En 2021, le chiffre d’affaires de Bottega Veneta, affiche une croissance de 25 %, et s’élève à 1 503 millions d’euros.

Kering compte aussi parmi ses Maisons : Alexander McQueen, Balenciaga, Boucheron, Brioni, Girard Perregaux, Jeanrichard, Pomellato, Qeelin et Ulysse Nardin. Ces marques réunies réalisent un chiffre d’affaires de 3 264 millions d’euros en 2021 et représentent 19 % du CA de Kering. L’ensemble est en croissance de +43 %. La croissance est particulièrement portée par Balenciaga et la joaillerie.

Analyse fondamentale des derniers résultats de Kering

Chiffre d’affaires en croissance de 34,7 %

Le chiffre d’affaires du groupe sur l’année 2021 s’établit à 17 645,2 millions d’euros, affichant une croissance remarquable, à +34,7 % en données publiées et 35,2 % à périmètre et taux de change comparables.

Marge brute en hausse de +37 %

Sur l’année 2021, la marge brute de Kering s’élève à 13 068 millions d’euros, en hausse de +37 % par rapport à 2020.

EBITDA à 6 470,4 millions d’euros

L’EBITDA s’est élevé à 6 470,4 millions d’euros sur l’année 2021, en hausse de +41,5 % par rapport à l’année 2020.

Résultat net en hausse à 3 361,3 millions d’euros

Le résultat net s’élève à 3 361,3 millions d’euros, en progression de +70,4 %.

Cash-flow libre à 3 948 millions d’euros

Le cash-flow libre opérationnel du groupe s’établit sur l’année 2021 à 3 948 millions d’euros.

Analyse technique de l’action Kering

Graphique d’évolution du cours de l’action Kering

Kering_evolution-cours-Bourse-fevrier-2022

Source : Café de la Bourse, graphique construit sur IG, données à titre indicatif

Analyse du cours de Bourse de l’action Kering

Le cours de bourse de Kering a progressé de 17 % sur les 12 derniers mois. Le cours de l’action Kering a subi des turbulences à l’été à la suite de craintes du ralentissement de la croissance en Chine, le premier marché de Kering. Xi Jinping avait alors annoncé la mise en place d’un plan de redistribution des richesses sur les prochaines années à venir, pas vraiment dans le sens de la consommation de produits de luxe. Le titre Kering avait ainsi perdu plus de 20 % de sa valeur en un mois.

Analyse technique de Kering, spécialiste luxe et haut de gamme

L’action Kering évolue actuellement près d’un support de long terme à 605 euros (en noir sur le graphique), sur lequel il a rebondi deux fois au cours du mois de février. La tendance à moyen terme est plutôt baissière avec une moyenne mobile à 20 jours (en vert sur le graphique) en dessous de ses moyennes mobiles à 50 et 100 jours (en noir et rouge sur le graphique). Sur le court terme, la tendance est plutôt positive. Le cours de bourse de Kering est en voie de dépasser sa moyenne mobile à 20 jours et la MACD évolue au-dessus de sa ligne de signal. Le RSI stochastique, lui, est en zone neutre. Le prochain niveau de résistance se situe à 731 euros (en bleu sur le graphique).

Notre avis sur l’action Kering

Acteur majeur sur un marché mondial en forte croissance, Kering bénéficie de fondamentaux solides et d’un portefeuille équilibré de marques complémentaires à fort potentiel. Certes, la crise de santé publique de la COVID et les perturbations économiques qui en découlent ont eu des conséquences majeures sur les tendances de consommation, les flux touristiques et la croissance économique mondiale. Mais le marché du luxe connaît un rebond significatif, porté par l’appétit des consommateurs pour les produits haut de gamme. Kering est parfaitement positionné pour bénéficier de cette embellie et a donc un bon potentiel de croissance à moyen et long terme.

Consulter également notre guide Comment devenir Trader Bourse

Turbo Bourse Kering

Pour trader l’action Kering, rapprochez-vous de votre courtier en Bourse. Vous pouvez par exemple choisir d’utiliser un produit dérivé du type Turbo call ou Turbo put pour tirer parti des fluctuations haussières et baissières de l’action Kering.

AdvertisementTurbo IG

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Toute activité de trading comporte des risques. Le service d’exécution d’ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Les Turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.