ebook-anticiper-marche


Analyse Hermès : marque de luxe française aux produits haut de gamme

Le 18 janvier 2019

bourse-valeur-turbo-societe-generale

hermes-marque-luxe

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Café de la Bourse vous présente l’analyse d’un des leaders mondiaux du luxe : le groupe français Hermès.

Dans cet article, vous découvrirez les origines et l’histoire d’Hermès ainsi que l’étendue de sa gamme de produits de luxe. Nous aborderons ensuite l’étude de ses rapports financiers, ses principaux ratios, et son parcours boursier depuis 2001. En conclusion, nous nous demanderons si Hermès est une valeur refuge en temps de crise et s’il peut être judicieux ou non d’investir en Bourse dans Hermès.

Infographie : dates et chiffres-clé d’Hermès

hermes-infographie-marque-luxe

1837 : date de création de la marque par Thierry Hermès.

304 : nombre de magasins dans le monde.

5,55 milliards d’€ : chiffre d’affaires 2017.

1,23 milliards d’€ : bénéfices 2017.

+ 215 % : croissance du chiffre d’affaires sur 10 ans.

+ 324 % : croissance des bénéfices sur 10 ans.

380 000 € : montant du sac à main le plus cher du monde fabriqué par Hermès et vendu à Hong Kong.

Hermès : histoire et origines de la marque de luxe parisienne

Hermès est un groupe du CAC 40 se classant parmi les leaders mondiaux de la vente de produits de luxe. Hermès, courant 2017, c’est 5,55 milliards d’€ de chiffre d’affaires et 1,23 milliard d’€ de bénéfice net. Son cours de Bourse actuel est de 477,80 €. Son record historique, supérieur à 608 €, a été atteint courant mai 2018.

La particularité du groupe Hermès est sa très forte croissance avec un chiffre d’affaires  en croissance de + 215 % entre 2008 et 2017 et des bénéfices, également en forte croissance, de + 324 % sur cette même période.

Hermès distribue ses produits de luxe par l’intermédiaire d’un réseau de 304 magasins exclusifs dont 122 en Asie, 113 en Europe, 38 en Amérique du nord, 13 en Amérique latine, 11 au Moyen Orient et 7 en Océanie.

L’avantage d’Hermès, induit par son contrôle exclusif sur son réseau de magasins, est la totale gestion des prix pratiqués.

Origines d’Hermès : fondateur et évolution de la marque

L’histoire d’Hermès trouve ses origines dans le monde équestre. C’est en 1837 que Thierry Hermès créa sa fabrique de selles et harnais pour chevaux. À cette époque, le cheval est le moyen de transport de référence. Les selles et harnais Hermès sont de fabrication haut de gamme et ont été rapidement adoptés, à partir de 1867, par une clientèle aisée.

Dans les années 1880, Charles-Emile Hermès, le fils de Thierry Hermès, prend la succession de l’entreprise et décide d’initier la diversification des produits Hermès par la création de gammes de sacs, pochettes et sacoches.

Toujours à destination des cavaliers, ces nouveaux produits bénéficient d’un succès immédiat. La clientèle élitiste du sellier se compose de personnes fortunées, hauts dirigeants et hommes d’État.

À partir de 1914, les enfants de Charles-Emile Hermès comprennent que la démocratisation de l’automobile est un secteur majeur pour l’évolution d’Hermès.

Lorsque Emile-Maurice Hermès prends la tête du groupe, il commercialise alors de la maroquinerie de voyage (bagages, sacs, valise). Le succès est au rendez-vous et le groupe connaît une intense croissance. Quelques années plus tard, Hermès poursuit la diversification de son offre de produits dans les domaines du sport, de la soie, des gants et ceintures, ainsi que dans les montres et les bijoux.

Dans les années 30, le groupe se lance dans le prêt-à-porter féminin et rencontre un grand succès avec le célèbre carré Hermès, un foulard en soie commercialisé pour la première fois en 1937. Puis en 1950, Hermès se lance dans la parfumerie.

À ce jour, le groupe français compte plus de 13 000 collaborateurs, possède 304 magasins dans des lieux de prestige et réalise un chiffre d’affaires de 5,55 milliards d’€, multiplié par plus de 3 depuis 2008 (1,77 milliard d’euros).

Les produits haut de gamme proposés par Hermès

La gamme de produits Hermès est destinée aux femmes, hommes, enfants, ainsi qu’à la pratique de l’équitation.

Elle est principalement constituée d’articles de maroquinerie tels que les sacs à main, les pochettes et la petite maroquinerie comme les portefeuilles. Viennent ensuite les vêtements et accessoires. Hermès propose en effet toute une gamme de prêt-à-porter ainsi que des chaussures, ceintures, chapeaux, gants, foulards, et cravates.

La marque de luxe commercialise également des montres, des bijoux et ses fameux carrés de soie, sans oublier les articles d’équitation qui ont fait le succès d’Hermès tels que la sellerie, les vêtements d’équitation et les accessoires pour chevaux.

La société est aussi créatrice de parfums, d’articles de bureau et d’une gamme de produits pour la petite enfance.

La politique d’Hermès est basée sur la conception et la commercialisation de produits de luxe. Leurs articles sont donc vendus dans des fourchettes de prix élevés. Pour exemple, les prix des très recherchés sacs à main Kelly et Birkin démarrent aux alentours de 5 000 euros et peuvent facilement dépasser les 50 000 euros.

Voici quelques exemples d’articles commercialisés par Hermès :

produits-hermes-luxe

(Sources des images : https://www.hermes.com/fr/fr/)

Hermès détient le record du monde du sac à main le plus cher du monde : 380 000 € pour le modèle Himalaya Niloticus Diamond Birkin 30 fabriqué en peau de crocodile et incrusté d’or et de diamants. Il a été acquis en 2017 par un acheteur anonyme lors d’une vente aux enchères à Hong-Kong.

Analyse des rapports financiers et valorisation en Bourse d’Hermès

Chiffre d’affaires et bénéfices d’Hermès

 Chiffre d’affaires d’Hermès entre 2008 et 2017 (en milliards d’€)

chiffre-affaires-hermes

Le chiffre d’affaires d’Hermès est en forte tendance haussière entre 2008 et 2017 de + 215 %. En 2017, le chiffre d’affaires du groupe est de 5,55 milliards d’€.

Bénéfices d’Hermès entre 2008 et 2017 (en milliard de $)

benefices-hermes

Les bénéfices d’Hermès sont en forte croissance entre 2008 et 2017 de + 324 %.

Le bénéfice net du groupe est de 1,23 milliard d’€ au titre de 2017.

Valorisation du bilan d’Hermès

Au sein de son dernier bilan semestriel clos le 30 juin 2018, Hermès dispose d’actifs totaux à hauteur de 6,52 milliards d’€ et de capitaux propres à hauteur de 4,79 milliards d’€, soit 45,97 € par action. À l’actif de son bilan, Hermès dispose de 2,72 milliards d’€ de trésorerie et équivalents de trésorerie et de 953 millions d’€ de stocks.

Le groupe indique également 144,7 millions d’actifs intangibles (129,3 millions d’€ d’immobilisations incorporelles et 15,4 millions d’€ de goodwill).

La société dispose de 247,9 millions d’€ de créances clients et de 213,2 millions d’€ d’autres débiteurs.

Les immobilisations corporelles (biens physiques destinés à être conservés sur le long terme) d’Hermès s’élèvent à 1,28 milliards d’€. Les passifs d’Hermès sont de 1,73 milliard d’€ et comprennent principalement des dettes fournisseurs à hauteur de 425,8 millions d’€ ainsi que d’autres comptes débiteurs à hauteur de 522 millions d’€.

Ratios financiers d’Hermès

À son cours de Bourse de clôture du 4 janvier 2019 établi à 477,80 €, Hermès présente une rentabilité bénéficiaire de 2,45 % car son BPA (Bénéfice Par Action) 2017 est de 11,70 €. Côté valorisation bilancielle, les capitaux propres d’Hermès sont de 45,97 € par action au 30 juin 2018, très en dessous du cours de Bourse actuel de 477,80 €.

Le groupe Hermès présente l’avantage de ne pas être endetté.

En effet, ses emprunts et dettes financières sont de 13,7 millions d’€ seulement, soit moins de 1 % de ses capitaux propres.

Ces ratios sont strictement issus des rapports financiers d’Hermès, et indiquent une forte survalorisation du groupe en termes de capitalisation boursière comparée à la valeur de son actif net (capitaux propres) ou en d’autres termes : ce que possède le groupe soustrait de ce qu’il doit.

Remarque : le bénéfice par action 2017 de 11,70 € au cours de Bourse actuel de 477,80 € indique une rentabilité bénéficiaire par action de 2,45 %, à ne pas confondre avec la marge bénéficiaire 2017 d’Hermès, qui est de 22,16 %, et se calcule en divisant le bénéfice net 2017 par le chiffre d’affaires 2017.

Bourse : évolution du cours des actions Hermès et dividendes

Graphique du cours d’Hermès depuis 2001

cours-action-hermes

(Source : Tradingview)

Cours de l’action Hermès

Le cours de l’action Hermès a débuté une forte croissance long terme à partir de l’été 2010 : il se situait aux alentours des 110 € début juillet 2010 et son record historique a été atteint le 21 mai 2018, à plus de 608 € par action, pour ensuite se replier et se fixer à 477,80 € le 4 janvier 2019.

Dividendes d’Hermès

Le dividende d’hermès est actuellement de 4,10 €, soit 0,86 % de rendement annuel au cours de bourse de 477,80 €.

Il est en hausse de + 51,85 % entre 2013 et 2017, hors dividendes exceptionnels.

Le luxe est-il un secteur anticrise ? L’exemple d’Hermès

L’année 2008 a été marquée par une intense crise financière et boursière, initiée par la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, qui a pris le nom de « crise des subprimes ». Les grands indices mondiaux ont reculé de près de 60 % entre leurs plus hauts de 2007 et leurs plus bas de début 2009.

Malgré cette période de doutes, l’effacement de milliards sur les portefeuilles des investisseurs, les pertes financières subies par de grandes banques et l’incertitude générale du monde de la finance et de l’économie, le secteur du luxe a bien résisté à cette période de crise.

Pour Hermès, ce contexte n’a eu quasi aucune influence sur ses résultats car ses bénéfices ont été de 293,8 millions d’€ en 2007, 295,3 millions d’€ en 2008 et 295,4 millions d’€ en 2009.

Son chiffre d’affaires a même été haussier car il est passé de 1,63 milliard d’€ en 2007, à 1,76 milliard d’€ en 2008, puis 1,91 milliard en 2009.

Quel est l’impact de la crise sur le cours de Bourse d’Hermès ?

Graphique comparatif du cours de Bourse Hermès avec le CAC 40 et le S&P 500 entre 2007 et 2009

cours-bourse-hermes

(Source : Tradingview)

La courbe bleue représente le cours de Bourse d’Hermès, en repli de 9,41 % sur la période, tandis que la courbe rouge (CAC 40) chute de 45,32 % et la courbe orange (S&P 500) chute de 38,87 %.

Au regard de la situation d’Hermès, le secteur du luxe semble donc bien être un investissement anti-crise. Bien entendu, chaque crise financière est différente et cet exemple de 2008-2009 ne doit pas être retenu comme une règle générale.

Hermès : faut-il investir dans l’un des leaders mondiaux du luxe ?

La valorisation boursière du groupe Hermès à 477,80 € par action représente une capitalisation boursière de 50,44 milliards d’€ tandis que son actif net (qui correspond également à l’ensemble des actifs de la société soustraits de ses passifs) est établi à 4,79 milliards d’€ à son bilan du 30 juin 2018.

Cela signifie que la valeur patrimoniale d’Hermès (soustraite de ses engagements en passifs) indiquée au sein de ce dernier bilan est inférieure à 10 % de sa capitalisation boursière actuelle.

Ce constat est cependant à nuancer du fait de la forte croissance long terme du groupe Hermès car son chiffre d’affaires est en croissance de + 215 % entre 2008 et 2017 et ses bénéfices sont également en forte croissance de + 324 % sur cette même période. Il peut donc être intéressant de projeter la rentabilité bénéficiaire future du groupe en se basant sur la variation des dix dernières années :

Croissance du bénéfice entre 2008 et 2017 : + 324 %

BPA (Bénéfice par action) 2017 : 11,70 € (soit 2,45 % de rentabilité bénéficiaire au cours actuel de 477,80 €)

BPA projeté 2026 : 49,61 € (11,70 € * 4,24)

Soit 10,38 % de rentabilité bénéficiaire projetée dans 10 ans pour l’investisseur qui acquiert ses actions actuellement au cours de 477,80 €.

Mais cela signifie que le bénéfice de Hermès devra être de l’ordre de 5,21 milliards d’€ d’ici 2026, ce qui représente un réel défi pour la marque haut de gamme dont le bénéfice est actuellement de 1,23 milliard d’€.

La grande question est donc de savoir si les marchés mondiaux du luxe ont suffisamment de potentiel pour atteindre ces objectifs, sans quoi l’investissement en actions Hermès semble relativement cher compte tenu de sa valorisation boursière comparée à sa valorisation bilancielle.

Côté dividendes, le rendement actuel du coupon Hermès est de 0,86 % avec un dividende 2017 établi à 4,10 € pour un cours de Bourse de 477,80 €.

Bien qu’il soit en hausse de + 51,85 % entre 2013 et 2017, sa projection d’ici 2021 serait de 6,23 € par action sur la base de l’évolution 2013 – 2017, soit « seulement » 1,30 % de rendement du dividende en 2021 pour l’actionnaire actuel.

Il est important de préciser qu’Hermès est une société présentant un profil très intéressant d’un point de vue intrinsèque : pas d’endettement, très forte croissance des résultats (+ 324 % d’évolution des bénéfices sur 10 ans), excellente rentabilité bénéficiaire (22 % en 2017).

En revanche, d’un point de vue boursier, une valorisation supérieure à 50 milliards d’€ nous semble élevée.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


analyse-uber-bourse
thales-bourse-actions
cryptomonnaies-gare-arnaques-sites-blacklistes
toyota-analyse-bourse