Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Tout comprendre de la nouvelle chute du bitcoin et des cryptos

Tout comprendre de la nouvelle chute du bitcoin et des cryptos

Le Bitcoin a pris l’habitude de suivre les mouvements des grands indices boursiers (notamment américains) et la forte corrélation entre la reine des cryptos (le Bitcoin) avec les indices des actions technologiques (comme avec le Nasdaq) n’est plus à démontrer. Pourtant, ces derniers jours le Bitcoin subit une forte pression baissière qui ne semble pas impacter les autres marchés boursiers.

Nous allons décrypter dans cet article la situation du marché des crypto monnaies et analyser trois récents évènements clés pour mieux comprendre ce qui se passe en ce moment dans l’univers des cryptos. Nous vous exposerons aussi les perspectives du Bitcoin et des cryptos pour fin 2022 et début 2023.

La faillite de FTX

Le scandale de l’affaire FTX et la faillite de ce dernier sont comparés à la faillite de Lehman Brothers, la banque d’investissement américaine à l’origine de la crise financière de 2008. Il y a en effet des similitudes entre les deux faillites et les conséquences pour le monde des cryptos pourraient être lourdes.

Revenons sur FTX, qui était jusqu’à récemment encore, le deuxième plus gros exchange cryptos au monde avec une valorisation de plus de 30 milliards d’euros (soit 20 fois la capitalisation de la Société Générale).

Fondé par Sam Bankman-Fried (alias SBF), cette plateforme et place d’échange de crypto monnaies a pris une position majeure dans l’univers des crypto actifs, dépassant CoinBase pour se positionner juste derrière le leader : Binance.

FTX a réussi à nouer des partenariats avec des célébrités (Tom Brady, Shaquille O’Neal, Gisèle Bündchen) et de grandes équipes de sport (NBA, F1 Mercedes) lui permettant ainsi de disposer d’une très grande notoriété – un stade a même été rebaptisé le « FTX Arena ».

Bien qu’ayant son siège social aux Bahamas, FTX était perçu par les investisseurs en cryptos comme un intermédiaire de confiance. Comme Binance avec son token BNB, FTX disposait aussi de son token (le FTT) et c’est de ce token que les problèmes ont débuté.

À la suite d’une enquête du site CoinDesk qui a révélé que le fonds Alameda Research, appartenant aussi à Sam Bankman-Fried, détenait une très (trop) grande quantité de tokens FTT, des soupçons de manipulations de prix et de conflit d’intérêt sont nés.

Après que Binance ait annoncé la vente de ses tokens FTT, en raison des informations révélées par CoinDesk, la valeur du jeton FTT a fortement chuté, mettant en péril l’avenir financier de l’entreprise FTX et provoquant la ruine de son fondateur alors multi-milliardaire.

Ce sont aussi près de 1 milliard de dollars que la société Alameda (fonds spéculatif) a pioché dans les fonds des clients de FTX, en violant les agréments avec ses clients et en infraction avec les réglementations.

Graphique chute du Token FTT suite au scandale FTX

Chute du Token FTT suite aux scandales

Source : TradingView

L’offre de rachat de FTX par Binance et son retrait

728x90

Dans un premier temps, le PDG de Binance, Changpeng Zhao (alias CZ), a manifesté son intention de vouloir venir au secours de son concurrent FTX en proposant un rachat de ce dernier.

Quelques jours plus tard, le 9 novembre 2022, le PDG de Binance annonce finalement renoncer au rachat de FTX, prétextant la découverte d’une mauvaise gestion des capitaux des clients à la suite d’un audit.

Si l’on peut en effet penser qu’il y ait eu une mauvaise gestion des capitaux des clients de FTX, de nombreux analystes estiment que la proposition de rachat par Binance était une manipulation sournoise de leur part.

Elle aurait permis à Binance de limiter la chute du token FTT le temps de s’en débarrasser, ayant comme objectif final de provoquer la fin de FTX en annonçant ensuite renoncer au rachat de l’entreprise en difficulté. Binance planifiant de toute façon de pouvoir récupérer les clients de son concurrent en faillite, sans avoir besoin de le racheter.

Comprendre pourquoi le Bitcoin a chuté à cause de FTX

Dans l’univers des cryptos, la valeur des jetons n’est pas seulement associée à la sécurité que le Bitcoin offre, mais aussi à la crédibilité des plus grands acteurs du secteur. Ainsi, quand Mt Gox ou Bitfinex ont fait faillite, c’est la crédibilité de l’ensemble de l’univers crypto qui fut remis en question. D’autant plus que souvent, les gros scandales et les faillites sont provoqués par des agissements malhonnêtes des fondateurs de ces entreprises.

Dans l’affaire FTX, il est peu probable que l’entreprise en faillite parvienne à rembourser tous les investisseurs – nombreux sont ceux qui risquent de subir de très fortes pertes. La conséquence pourrait alors être une perte de confiance dans les crypto monnaies de la part des investisseurs institutionnels comme des particuliers. D’où la baisse du Bitcoin, mais aussi des autres crypto actifs et tokens.

Graphique chute du Bitcoin suite à l’affaire FTX

Chute du Bitcoin suite à l’affaire FTX

Source : TradingView

Beaucoup d’investisseurs cryptos estiment décevant que de telles choses puissent se produire, car, comme le dit Jeremy Allaire – PDG de Circle : « C’est décevant de voir une technologie créée en réaction à la chute de Lehman Brothers en 2008 produire sa propre version de cet événement ».

La faillite de FTX pourrait impacter les 130 entreprises qui y sont affiliées à travers le monde.

Le Hack de FTX

Alors que FTX a annoncé sa faillite le vendredi 11 novembre 2022, la plateforme d’échange FTX a subi une attaque informatique le samedi 12 novembre. Plus de 470 millions de dollars auraient été dérobés lors du piratage.

Un événement qui s’ajoute à la situation déjà catastrophique, bien que le nouveau PDG cherche à rassurer les investisseurs en promettant de faire son possible pour sécuriser les actifs des clients, où qu’ils se trouvent.

Le nouveau PDG spécialiste des liquidations est John Ray. Il a remplacé Sam Bankman-Fried qui a démissionné alors que l’entreprise est placée sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine portant sur les faillites.

Bien que les informations concernant ce hack ne soient pas encore très claires, de nombreuses rumeurs germent sur les réseaux sociaux – une enquête de la SEC est en cours et devrait permettre de mettre la lumière l’entièreté de cette affaire.

Lire aussi notre article 8 crypto monnaie à suivre en 2022 ?

La saisie record de 1 milliard de dollars en Bitcoins

Si l’évènement le plus important dans la récente chute des crypto monnaies est sans aucun doute l’affaire FTX, il y a d’autres événements qui sont passés quasiment inaperçus, alors qu’ils pourraient, eux aussi, jouer un rôle pour l’avenir du secteur des cryptos.

En effet, le 7 novembre 2022, le département de la justice américaine annonçait la saisie de plus de 50 000 Bitcoins (soit 1 milliard de dollars au moment de la saisie) – une saisie record qui provient du Dark Net et plus particulièrement du site Silk Road, connu pour être le supermarché en ligne de la drogue.

Cette saisie pourrait être suivie par une vente massive de BTC par la justice américaine, ce qui ne serait pas une bonne nouvelle dans un contexte de marché déjà fragilisé par l’affaire FTX.

De plus, et nous y reviendrons plus en détails dans la conclusion, cette saisie pourrait amener les autorités à accélérer la mise en place d’un cadre réglementaire plus strict sur le secteur des crypto actifs.

Le ponzi de Trade Coin Club

Le 6 novembre 2022, une autre affaire de fraude a secoué le marché des cryptos, c’est l’escroquerie de « Trade Coin Club » qui aurait permis à quatre personnes malhonnêtes de détourner 300 millions de dollars.

Bien que les montants en jeu soient moindres que pour l’affaire FTX ou la saisie de BTC par la justice américaine, ce sont quand même près de 100 000 investisseurs qui ont été arnaqués dans cette pyramide de ponzi.

Comme c’est souvent le cas, les escrocs promettaient un rendement garanti de 0,35 % par jour. C’est l’occasion de vous rappeler qu’il n’existe pas de rendement garanti et sans risque sur les marchés boursiers – et surtout sur les crypto monnaies. Les seules offres de placement à rendement garanti sans risque sont les livrets épargne et les comptes à terme.

Quoi qu’il en soit, cette arnaque est encore un coup de couteau dans la confiance que les investisseurs placent dans le monde des cryptos et une motivation supplémentaire pour les régulateurs de serrer la vis.

Quelles perspectives pour le Bitcoin et les cryptos fin 2022 et début 2023 ?

Advertisementetoro

Suite à la violente chute du secteur des cryptos, il y a plusieurs scénarios possibles.

L’analyse des situations passées sur le Bitcoin

On pourrait se fier au passé et estimer que la baisse est seulement provisoire puisque, les situations similaires que le Bitcoin a connues ont toujours été suivies par une reprise à la hausse. Beaucoup d’investisseurs cryptos ayant saisi de bonnes opportunités de gain pendant les pullbacks provoqués par les plus gros scandales cryptos.

Les baisses et reprises après les plus gros scandales cryptos

Les baisses et reprises après les plus gros scandales cryptos

Source : Stockmoneylizard sur TradingView

Ce serait alors une incroyable opportunité d’investissement pour racheter à bas prix, à condition d’avoir la capacité d’encaisser un « drawdown » qui pourrait être important. C’est le scénario privilégié des fans de cryptos sur les forums et sur les réseaux sociaux.

Si ce premier scénario devait se réaliser, nous pourrions voir le prix du Bitcoin rapidement revenir sur les niveaux d’avant le scandale, autour de 21 000 USD, voire plus.

La perte de confiance des investisseurs cryptos

Néanmoins, il est également possible que cette catastrophe provoque une véritable perte de confiance des investisseurs institutionnels, ce qui aurait de lourdes conséquences pour l’avenir du secteur des crypto actifs.

Dans un tel contexte de perte de confiance, difficile de dire jusqu’où le Bitcoin pourrait baisser. Nous pouvons cependant anticiper que le niveau des 10 000 USD jouerait le rôle d’un support important.

Crypto monnaie : vers un cadre réglementaire plus strict ?

Moins dramatique, mais non sans conséquence, les régulateurs des grandes puissances économiques pourraient décider d’accélérer la mise en place d’une réglementation plus stricte, obligeant les acteurs du secteur à se conformer aux standards imposés aux banques et aux institutions financières.

C’est un scénario aussi soutenu par les dirigeants de Binance qui plaident pour une réglementation plus stable du secteur des cryptos.

Bien que ce dernier scénario soit une bonne nouvelle à long terme, une réglementation plus stricte provoquerait sans aucun doute la disparition de nombreux Exchanges et autres plateformes cryptos, ainsi que la colère des amoureux de cryptos qui défendent un modèle devant fonctionner hors de tout contrôle.

Il serait alors envisageable de voir une baisse se poursuivre de façon plus durable sur le Bitcoin, allant chercher les 14 000 USD ou même les 12 000 USD, avant que les choses s’organisent au niveau réglementaire et qu’une tendance à la hausse puisse reprendre.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.