Comment trader le Nasdaq 100 ? Analyse de l’indice américain

Le 05 mai 2021

Cette semaine, Café de la Bourse a analysé la configuration du Nasdaq pour essayer d’anticiper son orientation future. On revient sur l’actualité économique autour de l’indice Nasdaq 100 et on s’intéresse aux forces en présence pouvant entraîner une hausse ou une baisse de l’indice, ainsi qu’à la configuration technique actuelle du cours de l’indice Nasdaq. On vous livre enfin notre avis sur la question : faut-il investir dans le Nasdaq ?

Quelle actualité pour le Nasdaq ?

En dépit de très bonnes performances des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) au premier trimestre 2021, l’indice américain technologique du Nasdaq a quelque peu décroché en ce début de mois de mai, perdant près de 4 % depuis la fin avril.

Pourtant, Amazon triple ses bénéfices par rapport au premier trimestre 2020, Facebook et Apple les doublent. Le moteur de recherche Google rapporte une croissance de son chiffre d’affaires de 34 %. Pourquoi donc cette frilosité des investisseurs sur les valeurs de croissance du secteur technologique qui ont été et demeurent les locomotives du marché boursier ces dernières années, surtout quand ses fers de lance que sont les GAFA affichent une croissance substantielle de leur chiffre d’affaires ?

Il est vrai que l’on s’attendait plutôt à une nouvelle rotation Value / Growth pour donner suite aux fortes progressions des valeurs cycliques. Mais une crainte raisonne dans la tête de tous les investisseurs : l’inflation, combinaison d’une forte reprise et de liquidités non maîtrisées, injectées massivement par la Fed dans l’économie. Le message du célèbre investisseur Warren Buffett lors de la présentation des résultats de sa holding d’investissement Berkshire Hathaway en ce début de mois de mai est clair : le risque d’inflation est grand. L’économie américaine est en plein essor avec à la fois une reprise post-pandémique plus rapide que prévue et des mesures de soutien massif de la banque centrale américaine et du gouvernement, le tout combiné avec des taux d’intérêt très bas. La population dispose d’une réserve d’épargne importante, accroissant leur capacité et leur acceptation de payer des prix plus élevés pour les biens et services divers. Ce phénomène ne peut déboucher que sur une inflation importante selon Warren Buffett.

Dans les autres facteurs qui favorisent la baisse : des bons du Trésor américains à dix ans qui remontent légèrement pour se situer aux alentours de 1,6 %, délivrant donc un rendement plus intéressant, ou encore l’éventualité que les entreprises étaient déjà valorisées en prenant en compte ces bénéfices du T1.

Désormais, quels sont les facteurs qui pourront entraîner une hausse ou une baisse du cours de l’indice Nasdaq ?

Indice Nasdaq 100 : quel scénario en 2021 ?

indice-Nasdaq-100-quel-scenario-2021

Des investisseurs partagés entre la volonté de miser sur les GAFA et la volonté de réduire le risque

Il est probable que le Nasdaq fluctue fortement lors des séances à venir, avec de fortes baisses et de fortes hausses au rythme de l’humeur des investisseurs. En effet, les marchés boursiers américains ont bien progressé sur le chemin de la reprise économique, comme en témoigne la progression du PIB américain au premier trimestre. Dans ce contexte, le positionnement en actions semble plus risqué car le potentiel de hausse plus limité. Les investisseurs sont tiraillés entre, d’une part la volonté de se positionner sur les entreprises technologiques, qui, au long terme sont les plus innovantes et ont le plus gros potentiel de croissance de bénéfices et, d’autre part, la volonté de quitter les placements risqués à la moindre nouvelle inquiétante comme un variant de Covid non maîtrisé, une crainte d’un retour de l’inflation ou un signal de retour de la guerre commerciale sino-américaine ou toutes autres nouvelles géopolitiques alarmantes. Les valeurs technologiques, dont les valorisations sont souvent jugées élevées, souffrent en premier d’un retour de l’aversion pour le risque.

Abandon des actions européennes pour les actions américaines ?

Les États-Unis ont rapporté une croissance de +1,6 % en glissement annuel, et sont sur le point retrouver leurs niveaux d’avant-crise. En revanche, l’Europe a affiché une récession de  -1,8 % en glissement annuel au T1 selon l’INSEE. L’économie du vieux continent rebondit au rythme de l’avancement de la vaccination de ses populations. Dans le même temps, la Chine affiche une dynamique de croissance positive mais plus stable, reflétant son précédent rebond arrivé encore plus tôt. On l’explique par la rapidité des campagnes de vaccination : plus d’un tiers de la population américaine a été entièrement vacciné, ce qui a permis à de nombreux États d’assouplir leurs restrictions sanitaires liées à la pandémie. En Allemagne, en France et en Italie, c’est moins de 10 % de la population qui a reçu deux doses de vaccin. Les États-Unis sont en passe d’effacer les effets du COVID sur leur économie alors que l’Europe rattrapera le terrain qu’elle a perdu que bien plus tard, aux alentours de 2022 pour la France selon le journal Les Echos. On pourrait observer des mouvements transatlantiques sur les positions en action en faveur des États-Unis pour profiter de cet écart qui se creuse.

Analyse technique et graphique du cours de l’indice Nasdaq 100

Analyse graphique du cours de l’indice Nasdaq

analyse-graphique-evolution-cours-Nasdaq-2020-2021

Source : Café de la Bourse, graphique construit sur IG, données à titre indicatif

Découvrez toutes nos analyses dans notre section trading avec IG

Analyse technique du cours de l’indice Nasdaq

Sur une tendance de fond haussière délimité par le couloir gris sur le graphique, on observe que l’indice Nasdaq s’est récemment éloigné de sa résistance supérieure et de la zone de 14 200 points. Les signaux court terme sont à la baisse. Le cours est sous sa moyenne mobile à 20 jours et la MACD est négative, en dessous de sa zone de signal. Le RSI est en zone neutre, ne témoignant pas d’un signal de survente. Le prochain support se situe dans la zone des 13 600 points.

Faut-il investir dans le Nasdaq ?

Le Nasdaq devrait conserver son mouvement de hausse de long terme grâce aux fondamentaux et aux perspectives solides des entreprises qui le composent. La configuration technique actuelle est représentative des séances à venir : il est possible de profiter des trous d’air liés au retour de l’aversion au risque ou pourquoi pas de prendre des bénéfices après des séances consécutives de hausse. Bref, soyez vigilants et tactiques.

Lire aussi notre dossier Comment devenir un meilleur trader ?

Turbo Bourse Nasdaq 100

Pour investir ou trader l’indice Nasdaq 100, rapprochez-vous de votre courtier en Bourse et optez pour un produit financier qui a pour sous-jacent l’indice Nasdaq 100. Vous pouvez par exemple choisir d’utiliser un produit dérivé du type Turbo call ou Turbo put pour tirer parti des fluctuations haussières et baissières du Nasdaq 100.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Toute activité de trading comporte des risques. Le service d’exécution d’ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.

Les Turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.

Louis Yang

Co-fondateur - Café de la Bourse - Site internet - Twitter

Diplômé de l’ICN et de l’ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission Economique, au sein du groupe Lafarge et a été conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.

Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur Bourse sur BFM et co-fondateur de Cafedelabourse.com.

#

Derniers Dossiers


Crypto monnaie crypto-monnaie-bitcoin-investir
Bourse et Trading
Bourse et Trading qu-est-ce-que-dividende-comment-investir-actions-a-dividendes
Bourse et Trading quelles-sont-IPO-francaises-plus-attendues-seconde-partie-annee