Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Est-ce le moment d’acheter l’action Engie qui gagne presque 29 % depuis un an ?

Est-ce le moment d’acheter l’action Engie qui gagne presque 29 % depuis un an ?

Après la publication des résultats d’Engie, est-ce le moment d’acheter des actions Engie (ENGI) qui gagne plus de 28 % depuis un an ? Quelles sont les perspectives de croissance du groupe énergétique français ? Quels sont les risques d’un investissement dans l’action Engie en Bourse ?

ActivTrades se penche sur l’entreprise française spécialisée dans la production, la distribution et la fourniture d’énergie, Engie, pour déterminer si l’action Engie en Bourse peut présenter une opportunité d’investissement intéressante. Découvrez notre analyse et notre avis sur l’action Engie.

Des conditions de marché favorables soutiennent la performance d’Engie au 1er trimestre 2023

Voici quelques chiffres à retenir de la publication de résultats positifs d’Engie pour le premier trimestre 2023 :

  • Chiffre d’affaires Engie en hausse de 14 % par rapport à la même période en 2022 à 29,2 milliards d’euros.
  • EBITDA (hors nucléaire) en hausse de 22,8 % par rapport à la même période en 2022 à 4,8 milliards d’euros.
  • EBIT (hors nucléaire) en hausse de 29,8 % par rapport à la même période en 2022 à 3,8 milliards d’euros.
  • Effet de change globalement positif de 15 millions d’euros.
  • Amélioration des ratios d’endettement.
  • Niveau de liquidité solide.
  • Accélération de la stratégie dans les Renouvelables (augmentation des capacités de production d’énergies renouvelables).
  • Importants contrats signés pour l’entité Energy Solutions dans les réseaux urbains de chaleur et de froid ainsi qu’autour de la mobilité durable.

Le groupe Engie se dit confiant pour respecter sa « guidance 2023 » grâce à sa solide performance opérationnelle et financière observée au premier trimestre de l’année 2023, malgré « un contexte de baisse de la volatilité et des prix de l’énergie, ainsi que dans un environnement macroéconomique incertain ».

Lors de sa publication précédente pour le dernier trimestre de 2022, Engie avait partagé ses perspectives de performance pour les années à venir.

Pour l’année 2023, l’entreprise Engie prévoit un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,4 milliards et 4 milliards d’euros, ainsi qu’un EBIT hors nucléaire de 6,6 milliards à 7,6 milliards d’euros.

Pour l’année suivante (2024), le groupe Engie prévoit un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,8 milliards et 4,4 milliards d’euros, basé sur une fourchette indicative d’EBIT de 7,2 milliards à 8,2 milliards d’euros. Bien que ces chiffres soient inférieurs à ceux de 2022, ils dépassent les prévisions précédemment faites par le groupe.

Pour l’année 2025, Engie anticipe un résultat net récurrent part du groupe compris entre 4,1 milliards et 4,7 milliards d’euros, ainsi qu’un Ebit compris entre 7,5 milliards et 8,5 milliards d’euros.

État des lieux du secteur de l’énergie en France en 2023

Le secteur de l’énergie en France a subi des changements importants depuis les chocs pétroliers de 1973 et 1979 et les préoccupations environnementales croissantes (sans oublier la récente guerre en Ukraine et son impact sur le marché de l’énergie).

Aujourd’hui, la France doit importer presque toutes les énergies fossiles qu’elle utilise, mais elle a diversifié leur provenance géographique, notamment depuis l’invasion russe de l’Ukraine.

Le nucléaire a permis à la France d’être exportatrice d’électricité depuis 40 ans. L’électricité et le gaz naturel sont utilisés dans les principaux secteurs d’activité économique, en remplacement du pétrole et du charbon, mais le pétrole est encore beaucoup utilisé dans les transports.

Les énergies renouvelables, telles que l’éolien et le solaire, représentent une part de plus en plus importante du mix énergétique national, atteignant 19,3 % en 2021 d’après Chiffres clés de l’énergie – Édition 2022.

Énergies renouvelables en France

Energies renouvelables France 2021
Alors que la part des énergies renouvelables, à la fois dans la production et dans la consommation d’énergie, a été en forte progression pendant la dernière décennie, les énergies renouvelables devraient continuer de prendre de l’importance en France à l’avenir.

Pour lutter contre le changement climatique, l’Hexagone a en effet décidé de soutenir une « économie bas-carbone, circulaire et durable » via sa feuille de route « Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) » et d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Pourquoi investir dans l’action Engie ?

Engie est l’un des principaux acteurs du marché de l’énergie en France et dans le monde avec une présence dans de nombreux secteurs, notamment l’électricité, le gaz et les services énergétiques, qui se positionne comme un leader dans la transformation énergétique.

Le groupe Engie s’engage en effet dans la transition énergétique en développant des projets d’énergie renouvelable et en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre. L’entreprise a pour but d’être Net Zéro carbone en 2045.​

Le fournisseur de gaz et d’électricité Engie s’appuie sur 4 métiers cœurs pour mettre en place sa stratégie : Renouvelables, Infrastructures, Energy solutions et Production thermique & fourniture d’énergie.

L’entreprise Engie profite également d’un positionnement inégal grâce à son modèle intégré. Elle développe des infrastructures spécifiques pour décarboner ses clients. Elle apporte aussi davantage de flexibilité à ses systèmes de production, de stockage et de distribution d’électricité. Elle exploite également son réseau actuel pour tirer parti de l’infrastructure existante afin de soutenir sa croissance et celle de ses clients. Enfin, elle étend ses capacités de production d’énergies renouvelables, notamment via l’éolien, le solaire et l’hydraulique.

Engie propose aussi une politique de dividendes attractive pour les investisseurs. Sur la période 2023-2025, il a été approuvé que les actionnaires profiteront d’un taux de distribution (payout) de 65 à 75 % du résultat net avec un dividende Engie minimum de 0,65 euros par action. Pour 2022, le Conseil d’Administration offre une distribution de 65 % du résultat net, équivalant à un dividende Engie de 1,40 € par action.

De plus, l’entreprise Engie récompense la fidélité de ses actionnaires en leur offrant une prime de 10 % sur le dividende Engie. Ce dividende majoré peut être obtenu en retenant des actions Engie au nominatif depuis 2 exercices minimum en continu. Sachez qu’il est aussi possible ​​d’en profiter via un Plan d’Épargne en Actions (PEA) en inscrivant vos actions au nominatif.

Quels sont les risques d’acheter l’action Engie ?

Le prix des matières premières énergétiques est assez volatil et peut fortement impacter les performances de l’entreprise Engie, ainsi que son cours de bourse. Ainsi, il existe des risques de perte par rapport aux fluctuations du prix de l’énergie dans les prochaines années.

La réglementation et la régulation du secteur peuvent entraîner une hausse des coûts de production et impacter négativement le résultat de l’énergéticien français. Il faut aussi prendre en compte que certaines décisions gouvernementales peuvent réduire l’efficacité opérationnelle d’Engie. De plus, il s’agit d’un secteur très concurrentiel, dont les marges peuvent être réduites à cause des autres acteurs.

Analyse technique du cours de bourse de l’action Engie

Au mois de mars 2020, l’action Engie a perdu 37,38 % à 9,41 euros pour se reprendre pendant 2 ans avant que le conflit entre la Russie et l’Ukraine n’éclate. Au mois de mars 2022, l’action Engie en Bourse a perdu plus de 16 % et jusqu’à 30 % si l’on considère son plus bas du mois à 9,78 euros. Depuis ce niveau, les prix ont repris quasiment 50 % et évoluent actuellement autour du niveau de mars 2020.

Graphique Journalier de l’action Engie en Bourse

Graphique Journalier Action Engie en Bourse
 Source : Plateforme en ligne ActivTrader du courtier ActivTrades

Le cours de Bourse de l’action Engie a peu réagi à la publication de ses résultats puisqu’il est quasiment neutre au moment de l’écriture de cet article.

Les prix sont au-dessus du nuage Ichimoku mais sous les lignes Tenkan et Kijun, alors que la Lagging Span est en baisse et pourrait traverser les prix. Le RSI est en baisse sous son niveau neutre des 50 et la MACD est plutôt négative.

Notre avis sur l’action Engie en bourse

Investir dans les actions Engie, c’est investir dans un acteur historique clé français du secteur de l’énergie, fortement engagé dans la transition énergétique permettant de lutter contre le réchauffement climatique. De plus, la demande d’énergie mondiale devrait continuer de croître avec l’augmentation de la population.

L’entreprise Engie devrait ainsi profiter des engagements du gouvernement français et de la volonté publique d’utiliser des énergies plus vertes pour soutenir sa croissance dans les prochaines années.

Après une année 2022 de recentrage et de simplification de sa stratégie et de ses processus de production, de stockage et de distribution d’énergie, Engie anticipe que cette année sera la deuxième étape de son plan stratégique visant à proposer de plus en plus de solutions de décarbonation pour ses clients.

Engie prévoit de faire « des investissements de croissance de 22 à 25 milliards d’euros en 2023-25, soit une augmentation de 50 % par rapport à 2021-23 dont 70 % seront alloués aux Renouvelables, aux infrastructures décentralisées et 10 % au développement des gaz renouvelables et de projets de stockage par batteries ».

Bien que l’action Engie du CAC 40 gagne plus de 7 % depuis le début de l’année 2023 et plus de 28 % depuis un an, les cours de l’action Engie se rapprochent de son plus haut niveau en 5 ans. De plus, les performances de l’entreprise dépendent beaucoup du prix de l’énergie qui fluctue continuellement. L’action Engie a par exemple baissé de 0,53 % en 5 ans et elle a perdu plus de 48 % depuis son entrée en bourse en 2008.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de  Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.