Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Comment fonctionne le marché de l’énergie en France ?

Comment fonctionne le marché de l’énergie en France ?

Avec la hausse des prix de l’énergie depuis la guerre en Ukraine, de nombreux acteurs économiques français pâtissent de cette instabilité présente sur le marché de l’énergie. Il s’agit d’ailleurs d’un marché que de nombreux Français ont du mal à comprendre. Revenons donc sur le fonctionnement du marché de l’énergie en France.

Qui sont les acteurs du marché de l’énergie en France ?

Alors que les fournisseurs d’énergie comme EDF, ENGIE ou TotalEnergies sont les premiers qui viennent automatiquement à l’esprit lorsque l’on pense aux acteurs du marché de l’énergie en France, il existe en fait de nombreux types d’acteurs qui produisent, acheminent, commercialisent et distribuent l’électricité et le gaz aux foyers français.

Producteurs d’énergie

Les producteurs d’électricité utilisent les centrales nucléaires ou thermiques en France ou en Europe, mais aussi des sources d’énergies renouvelables comme l’éolien ou le solaire, pour produire de l’énergie. EDF, ENGIE et E.on, sont les principaux producteurs d’électricité en France, bien qu’il existe d’autres fournisseurs alternatifs.

Les producteurs de gaz exploitent principalement des gisements de gaz naturel souterrains. La production de gaz est quasi inexistante en France, ce qui signifie qu’il n’existe pas de réel producteur de gaz français et que le gaz utilisé est importé.

Fournisseurs d’énergie

Une fois l’électricité et le gaz produits, ils sont vendus en gros aux fournisseurs qui les revendent au détail aux Français. Les fournisseurs sont donc les entreprises qui commercialisent l’électricité ou le gaz aux clients finaux.

Il peut s’agir d’acteurs historiques, comme EDF ou Engie, ou de fournisseurs alternatifs présents depuis la libéralisation du marché de l’énergie depuis 2007 comme TotalEnergies, Mint Energie, happ-e ou encore Eni parmi d’autres.

Gestionnaires ou distributeurs de réseau

Entre la production et la fourniture d’énergie, il existe des réseaux de transport (Réseau de Transport d’Électricité (RTE), filiale d’EDF, pour l’électricité et TEREGA et GRTGAZ pour le gaz naturel) et de distribution (ENEDIS pour l’électricité et GRDF pour le gaz naturel) qui permettent d’acheminer l’énergie du producteur aux consommateurs.

Tout en garantissant le transport, le stockage et la distribution de gaz et d’électricité, les gestionnaires de réseau assurent la qualité de l’énergie, mais aussi sa continuité. Ils interviennent aussi en cas de problèmes techniques ou pour entretenir les compteurs.

Autres acteurs du marché de l’énergie en France

Il existe d’autres acteurs qu’il ne faut pas oublier, notamment en ce qui concerne la régulation et la médiation. On pensera spécialement aux pouvoirs publics, à la commission de régulation de l’énergie (CRE), aux associations nationales de consommateurs ou encore aux médiateurs d’entreprises et au Médiateur national de l’énergie.

D’où provient l’énergie utilisée en France ?



D’après le site d’information du médiateur national de l’énergie en France : « en 2021, l’électricité produite en France provient du nucléaire (69 %), du thermique à combustible fossile (7 %), de l’hydraulique (12 %), de l’éolien (7 %), du solaire (3 %) et du thermique renouvelable et déchets (2 %) ».

Évolution de la production d’électricité en TWh entre 2017 et 2021 – Source: RTE

D’après le bilan énergétique de la France pour 2020 du Commissariat général au développement durable, le gaz de France était principalement importé de Norvège (36 %) et de Russie (17 %), puis des Pays-Bas (8 %), d’Algérie (8 %), du Nigeria (7 %) et du Qatar (2 %) en 2020.

Depuis le conflit entre la Russie et l’Ukraine, le bouquet énergétique de la France évolue pour moins dépendre des sources d’énergies russes et pour davantage adopter les énergies renouvelables.

Comment les prix de l’énergie sont-ils fixés ?

Vous avez certainement remarqué que le prix de votre facture d’électricité et de gaz varie souvent. C’est parce que les prix de l’énergie évoluent continuellement en fonction de facteurs divers.

Offre et demande

Tout marché dépend essentiellement de l’évolution de l’offre et de la demande.

Si l’offre est supérieure à la demande, alors les prix seront plus faibles. À l’inverse, si la demande est supérieure à l’offre, alors les prix seront plus importants du fait de la rareté de l’offre.

Coût de production

Avec l’électricité, il faut prendre en compte le fait qu’il existe plusieurs prix de gros et plusieurs échéances d’achat dont le prix varie. Sans oublier que le coût marginal de production dépend de la source d’énergie utilisée pour produire de l’électricité.

Il faut aussi penser aux coûts de stockage, d’approvisionnement et de vente.

Différentes offres d’électricité et de gaz

Les consommateurs français peuvent choisir entre différents tarifs d’électricité et de gaz, notamment un contrat à prix fixe, un contrat au tarif réglementé ou un contrat indexé sur le prix du marché de gros ou sur les prix réglementés.

Situation géopolitique

Le conflit armé entre l’Ukraine et la Russie entraîne de nombreuses incertitudes sur la fourniture d’énergie en provenance de Russie, ce qui a tendance à faire augmenter le prix, surtout alors que l’hiver approche et que la demande devrait s’accentuer.

Bouclier tarifaire de l’État

L’État français a pris certaines mesures pour limiter l’impact de la hausse des prix du gaz et de l’électricité sur les Français, notamment via ce que l’on appelle le bouclier tarifaire.

Ce dernier aurait réduit de moitié l’impact de la forte hausse des prix de l’énergie en France entre le deuxième trimestre 2021 et le deuxième trimestre 2022 d’après l’INSEE.

À qui profite la crise de l’énergie ?

Cette crise de l’énergie profite avant tout temporairement aux entreprises du secteur de l’énergie qui tirent profit des prix artificiellement hauts et qui voient leurs bénéfices fortement augmenter.

Les acteurs proposant des solutions d’énergie alternative profitent également de la situation, puisque la France et de nombreux autres pays européens veulent accélérer leur transition énergétique vers des énergies plus durables. Ces producteurs d’énergie verte devraient être les véritables gagnants, profitant d’investissements sur le plus long terme.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.