Quel avenir pour le Bitcoin en 2022 ?
Actualités

Quel avenir pour le Bitcoin en 2022 ?




Après une euphorie maximale en début d’année 2021, le marché des crypto monnaies est passé par la peur extrême et l’espoir dans les mois qui ont suivi. Le Bitcoin en particulier apparaît comme un actif très sensible à certains paramètres monétaires ou financiers.

L’explication des différentes tendances observées récemment nous permet de supposer certaines évolutions du Bitcoin à l’horizon 2022. Les tentatives de régulation, les réajustements monétaires des banques centrales, la confiance des institutionnels et l’évolution des autres marchés seront tous déterminants. Retour sur les possibles tendances à déduire des mouvements récents du Bitcoin.

Qu’est-ce qui influence le prix du bitcoin ?

qu-est-ce-qui-influence-cours-Bitcoin

On insiste généralement peu sur le lien étroit qui existe entre les crypto monnaies et l’ensemble des autres marchés. D’une part, la corrélation mesurée entre les indices américains et la masse monétaire dépasse confortablement les 95 %. D’autre part, le Bitcoin est corrélé à plus de 85 % à certains indices boursiers comme le S&P 500 depuis 2016. Le Bitcoin, tout comme les indices boursiers, possède une sensibilité extrême à la variation à court terme de la masse monétaire.

La corrélation entre le cours du Bitcoin et les variations de la masse monétaire

correlation-cours-BTC-variation-masse-monetaire

Le graphique présenté ci-dessus reprend sur l’axe de gauche la variation hebdomadaire (en %) de la masse monétaire pour les États-Unis. La courbe orange correspond au cours du Bitcoin. Une expansion durable de la masse monétaire est à même de traduire une surperformance des monnaies virtuelles. De même, toutes les grandes corrections observées depuis 2018 ont été synchronisées avec des resserrements monétaires de très court terme. L’extrême volatilité du Bitcoin rend effectivement la sensibilité aux liquidités particulièrement forte, et l’apparition d’un marché dérivé n’a fait qu’accroître ce phénomène.

La corrélation entre l’évolution des taux directeurs et taux souverains et les fluctuations du Bitcoin

correlation-evolution-taux-directeurs-taux-souverains-cours-BTC

Ce graphique reprend l’évolution du lien fort Bitcoin/Masse monétaire (division des variations du Bitcoin par les variations de la masse monétaire). On remarque que cette corrélation est essentiellement pertinente depuis le début 2020 et tend à s’accroître dans le temps. Ainsi, l’évolution des taux directeurs et des taux d’intérêt joue un rôle implicite puissant. Les périodes à risque pour les crypto monnaies sont généralement les périodes de stabilisation des taux directeurs, de baisse des taux souverains dans un contexte de rallye haussier, ou bien inversement une hausse des taux dans un contexte de rupture de liquidités. Le lissage des courbes des taux souverains depuis la crise de 2020 avec le cours du Bitcoin a montré des similitudes parfaites. Il est fort probable que le prochain ralentissement de marché s’accompagne avec un mouvement comparable sur les taux.

Consulter également notre dossier complet Comment investir dans les crypto monnaies

Le halving du Bitcoin et le poids des investisseurs institutionnels

Enfin, le halving a probablement joué un rôle important, sans pour autant être déterminant. L’influence des mineurs de Bitcoin sur le marché s’est effondrée depuis 2012, passant de plus de 90 % à moins de 10 % aujourd’hui. L’indicateur plus pertinent est celui du positionnement des baleines (détenteurs de plus de 1 000BTC). À peine plus de 2 000 adresses sur le réseau contrôlent plus de 40 % de l’offre totale du Bitcoin. Le marché est directement maîtrisé par les institutionnels, et la quasi-totalité des particuliers n’ont strictement aucune influence à moyen et long terme.

Bitcoin : quelle est la tendance actuelle sur la principale crypto monnaie ?

Advertisementetoro monnaie virtuelle
Nous pouvons analyser le Bitcoin de manière purement statistique. La cyclicité des marchés impose que tous les marchés, sans exception, suivent ce que l’on appelle des limites d’accroissement statistique. C’est-à-dire que les marchés ne peuvent pas monter sur un nombre infini de jours ou de semaines, l’accroissement se fait par vagues statistiques difficilement contournables. Pour mesurer la probabilité cumulée de chute ou de baisse, nous pouvons utiliser les variations cumulées du Bitcoin.

Analyse des variations cumulées du Bitcoin sur 30 semaines

Le graphique ci-dessous donne en exclusivité pour Café de la Bourse un aperçu de la force statistique des tendances observées sur les 30 dernières semaines.

analyse-variations-cumulees-BTC-30 weeks

La courbe noire correspond à la force statistique des mouvements du Bitcoin (variations cumulées), tandis que la ligne en pointillés indique le prix du Bitcoin. À chaque fois que l’indicateur (ligne noire) est passé durablement sous la ligne 0, le Bitcoin est entré en marché baissier. Inversement, le maintien durable de la courbe au-dessus du niveau 0 signifie le maintien long d’un marché haussier. Les sommets et creux aux extrêmes indiquent également, après leur validation, un fort retournement de marché. Dernièrement, nous avons assisté à un fort rebond sur la ligne 0 à l’automne 2021. C’est un signal binaire que le marché pouvait soit tomber rapidement sous la ligne des 30 000$, soit retourner sur ses plus hauts.

Analyse des variations journalières du cours du Bitcoin

analyse-variations-journalieres-cours-Bitcoin-BTC

Avec ce dernier graphique, on réalise une manipulation statistique similaire en cumulant les variations journalières. À chaque fois que l’indicateur a atteint la ligne -50 ; un signal d’achat majeur s’est dégagé, le précédent étant daté de juin 2021. On a dernièrement assisté à la confirmation d’un signal haussier qui a poussé l’indicateur hebdomadaire précédent en signal haussier plus puissant. Cela augmente sensiblement les possibilités de marché haussier d’ici à décembre 2021.

Consulter également notre article 8 monnaies virtuelles à suivre en 2021

Quelles perspectives pour le Bitcoin dans les mois à venir ?


banniere bitpanda

La saisonnalité du Bitcoin entre 2016 et 2019 : un indicateur sur les mois les plus performants

saisonnalite-bitcoin-2016-2019

Du point de vue de la saisonnalité, les mois les plus performants sont en moyenne les mois d’octobre, de novembre et d’avril, tandis que les mois les moins performants sont les mois de septembre, de janvier et de mars. Ainsi, l’étude des forces statistiques rejoint celle de la saisonnalité. De plus, on notera que la performance moyenne hebdomadaire du Bitcoin entre 2016 et 2021 est de +1,85 %, ce qui est nettement au-dessus de nombreux autres actifs (+0,2 % pour le Dow Jones ou +0,125 % par semaine pour l’or). Parallèlement, la volatilité mesurée sur le Bitcoin dépasse aisément 100 % à 110 % à partir des données trimestrielles annualisées. Cela revient à dire que, chaque année, le Bitcoin a plus de 2 chances sur 3 de doubler ou de tomber à zéro. De manière purement statistique, le Bitcoin a près de 70 % de chances de terminer entre 0$ et plus de 110 000$ d’ici l’hiver 2022. Un Bitcoin à 100 000$, dans des conditions favorables de tendances, est désormais statistiquement réaliste, ce qui n’était pas le cas il y a encore 10 mois.

Découvrir aussi notre guide Comment devenir un trader Bourse

Un Bitcoin à 100 000$ pour bientôt ?




La hausse récente du Bitcoin est notamment due au fait que les autorités américaines n’ont pas interdit son utilisation, mais aussi et surtout au fait qu’un certain nombre d’institutionnels ont opté pour un accroissement massif de leur position sur le Bitcoin. Ces deux facteurs encouragent le maintien d’une évolution structurellement haussière. Cependant, le ralentissement probable des performances haussières encouragerait des signaux d’affaiblissement ainsi que des risques baissiers plus récurrents dans le courant de l’année 2022.

Une baisse du Bitcoin en 2022 ?

Plusieurs considérations majeures sont ici à rappeler :

  • Les banques centrales, notamment la FED puis la BCE, devraient réduire les rachats d’actifs pour ensuite remonter les taux directeurs en fin d’année 2022 (notamment aux États-Unis).
  • La détente du risque économique devrait atteindre son apogée en 2022. Autrement dit, la reprise économique devrait s’achever définitivement autour du premier semestre 2022. Cela limite les performances haussières de l’ensemble des marchés, cryptomonnaies incluses.
  • Sans grande surprise, on assiste au maintien d’une inflation structurelle qui menaçait déjà avant la crise du Covid-19, ce qui est un signal neutre ou légèrement positif envers les monnaies virtuelles.

À partir des corrélations, les principales menaces sur le cours du Bitcoin viendraient pour les prochains mois d’une chute des taux souverains, avec un léger repli du pétrole ou de l’inflation par exemple ; ce qui n’est pour l’instant pas le cas. De plus, du fait de la dépendance des crypto monnaies aux marchés classiques, l’inflexion des performances haussières des indices laisse présager de possibles mouvements correctifs pour 2022 qui pourraient se répercuter systématiquement sur le Bitcoin.

Bitcoin : le calme après l’euphorie en 2022 ?

Nos précédentes approches montrent sans détour que le risque de marché baissier est largement inférieur à celui de 2018 : une chute de 70 % à 80 % est très improbable du fait de l’état statistique et de la nouvelle structure financière du marché des monnaies virtuelles. Néanmoins, il est également fortement probable que la phase haussière récente engagée soit moins importante que celle connue entre avril 2020 et avril 2021. On retrouve techniquement cette observation qui se rapprochera en 2022 des dernières phases d’un bull run (RSI, MACD, etc.). Ainsi, 2022 pourrait confirmer un mouvement haussier structurel qui s’est maintenu malgré les risques de chute de l’été 2021. Néanmoins, les corrélations aux marchés vont persister et les risques seront essentiellement monétaires : il faudra alors surveiller les taux, la masse monétaire, les anticipations d’inflation, etc.

Ainsi, pour arriver au seuil des 105 000$ très exactement, il faudrait que le Bitcoin performe de 61,8 % (seuil Fibonacci) depuis son plus haut à 64 895$ du 14 avril 2021. Ce précédent seuil d’avril 2021 avait également été le niveau des +161,8 % supérieur à celui de 2018 (2,618). Le seuil au-delà des 100 000$ serait atteignable si notre indicateur de variations hebdomadaires cumulées revenait sur son seuil de novembre 2020 (60), ce qui ne se ferait pas en une seule fois. On rappellera enfin que les marchés boursiers performent selon leur potentiel de liquidités, et que le potentiel de liquidité des marchés boursiers demeurera probablement positif jusqu’en 2024 au moins.

Bitcoin : vers un nouveau bull run en 2022 ?




Pour terminer, deux constats se posent à nous. Le premier, c’est que les monnaies virtuelles ont une base bien plus solide qu’en 2017 ou 2018, et que les risques d’effondrement lourd sont limités. Le deuxième constat, c’est que nous sommes encore dans une phase de bull run qui s’est maintenue sur le fil du rasoir ces dernières semaines. On peut donc d’abord imaginer une poursuite de ce bull run, avec très probablement des performances haussières légèrement inférieures à celles connues fin 2020/début 2021. Néanmoins, on sera très vigilants aux paramètres monétaires (banques centrales, inflation, taux) et financiers (évolution des actions et du stress financier) qui déclencheront probablement des phases correctives, voire des phases baissières si des seuils de résistance clés venaient à être touchés au courant de premier ou deuxième semestre 2022.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.