Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Les secteurs les plus performants et les moins performants en Bourse au premier semestre 2024

Les secteurs les plus performants et les moins performants en Bourse au premier semestre 2024

Alors que l’année 2024 avance, les investisseurs du monde entier scrutent les fluctuations des marchés boursiers pour identifier les secteurs qui se distinguent par leurs performances en Bourse, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Cet article propose un aperçu des industries qui ont marqué la première partie de l’année 2024, tant par leurs succès retentissants que par leurs contre-performances flagrantes. Découvrez les tops et flops des différents secteurs en Bourse au premier semestre 2024. Nous analyserons les facteurs clés qui ont conduit certains secteurs à surperformer en Bourse, tandis que d’autres ont peiné à maintenir leur élan. Enfin, nous vous indiquerons les secteurs à suivre durant la seconde partie de l’année 2024.

Top 3 des secteurs les plus performants en Bourse durant la première partie de l’année 2024

Dans la première partie de cet article, nous allons nous pencher sur les trois secteurs d’activité qui ont démontré une performance exceptionnelle en Bourse durant la première moitié de l’année 2024. Nous analyserons les dynamiques de marché, les innovations et les stratégies qui ont propulsé ces secteurs sur le devant de la scène économique.

Secteur des semi conducteurs

Le secteur des semi-conducteurs a connu une croissance impressionnante depuis le 1er janvier 2024, avec une augmentation de 65 à 85 % (en fonction des différents ETF traquant ce secteur), propulsée par une demande croissante dans les domaines des véhicules autonomes et de l’intelligence artificielle (IA).

Au cours de la première moitié de l’année 2024, le secteur des semi-conducteurs a connu une performance remarquable en bourse, principalement due à l’augmentation de la demande pour les technologies avancées telles que l’intelligence artificielle (IA), qui nécessite une quantité croissante de puces semi-conductrices sophistiquées. Cette tendance est soutenue par l’innovation continue et les investissements en recherche et développement, permettant aux entreprises de semi-conducteurs de rester à la pointe de la technologie et de répondre efficacement aux besoins du marché. De plus, la croissance du secteur des semi-conducteurs est alimentée par l’expansion rapide des applications dans des domaines tels que la conduite autonome, l’Internet des objets (IoT) et la connectivité 5G, qui sont tous fortement dépendants des semi-conducteurs.

L’un des ETF représentant la performance du secteur des semi-conducteurs est par exemple l’ETF VanEck Semiconductor.

ISIN : IE00BMC38736

Performance de l’ETF VanEck Semiconductor

Performance ETF VanEck Semiconductor juillet 2024

Source : JustETF

Toutefois, malgré ses récentes performances en bourse, le secteur des semiconducteurs devra relever un défi associé aux problèmes d’approvisionnement car la chaîne d’approvisionnement mondiale des semi-conducteurs reste fragile et pourrait être affectée par des perturbations, ce qui pose un risque pour la production et la distribution.

De plus, avec l’évolution rapide de la technologie, il existe une pénurie de talents spécialisés dans les domaines de pointe tels que l’informatique quantique et la nanotechnologie.

La hausse du prix des matières premières, et les tensions géopolitiques entre la Chine et les USA pourraient aussi constituer un obstacle à la santé économique du secteur des semi-conducteurs.

Secteur de la technologie de l’information

En deuxième position vient le secteur de la technologie de l’information qui a vu sa valeur en Bourse grimper de 40 à 50 %, soutenu par l’innovation continue et la transformation numérique des entreprises à l’échelle globale.

La performance remarquable observée récemment par le secteur de la technologie de l’information peut être expliquée par divers facteurs. Il est essentiel de reconnaître que l’évolution constante et l’intégration progressive des technologies digitales dans de multiples domaines ont suscité un intérêt croissant pour les offres associées à la technologie de l’information. Il est également important de considérer que le basculement rapide vers un style de travail dématérialisées (à distance) et le commerce en ligne ont amplifié le besoin d’infrastructures IT solides et de dispositifs de sécurité informatique avancés. Finalement, l’allocation ciblée de ressources dans des technologies de pointe comme l’IA, l’analyse massive de données et les services dématérialisés continue de se révéler judicieuse et profitable.

L’un des ETF représentant la performance du secteur de la technologie de l’information est par exemple l’ETF Xtrackers MSCI USA Information Technology

ISIN : IE00BGQYRS42

Performance de l’ETF Xtrackers MSCI USA Information Technology

Performance ETF Xtrackers MSCI USA Information Technology juillet 2024

Source : JustETF

Cependant, le secteur de la technologie de l’information, bien qu’il ait connu une performance boursière notable en 2024, doit se préparer à affronter plusieurs défis dans les mois à venir.

Notamment avec l’augmentation des cyberattaques, la protection des données et des infrastructures devient un enjeu majeur. Les entreprises devront renforcer leurs mesures de sécurité pour prévenir les violations de données.

Il existe aussi une pression pour adopter des pratiques durables et réduire l’empreinte carbone des technologies de l’information qui est croissante, et qui pourrait être coûteuse.

Secteur bancaire

Le secteur Bancaire, quant à lui, a bénéficié d’une hausse de l’ordre de 20 à 25 % en Bourse durant la première partie de l’année 2024, une performance qui peut être attribuée à plusieurs facteurs stratégiques. Le secteur bancaire a bénéficié d’un ralentissement économique mondial moins sévère que prévu, ce qui a permis aux banques de maintenir des revenus stables malgré un paysage économique divergent. Aussi, les taux d’intérêt plus élevés ont favorisé les marges d’intérêt nettes des banques, améliorant ainsi leur rentabilité. Finalement, une réduction de l’offre monétaire et des réglementations plus strictes ont contribué à un environnement plus prévisible et stable pour les institutions financières.

L’un des ETF représentant la performance du secteur bancaire est par exemple l’ETF Invesco European Banks Sector.

ISIN : IE00B5MTWD60

Performance de l’ETF Invesco European Banks Sector

Performance ETF Invesco European Banks Sector juillet 2024

Source : JustETF

Il faudra toutefois surveiller un certain nombre de points qui pourraient impacter négativement le secteur bancaire d’ici la fin de l’année 2024. Nous pensons notamment à la concurrence accrue des neobanques et la transformation numérique du secteur financier.

Les banques doivent offrir des services rapides, flexibles et transparents pour répondre aux attentes des clients et faire face à la concurrence des fintechs.

Top 3 des secteurs les moins performants en Bourse durant la première partie de l’année 2024



Dans cette deuxième partie de notre article, nous dirigerons notre attention vers les trois secteurs d’activité qui ont enregistré les performances les moins reluisantes en Bourse au cours de la première moitié de l’année 2024. Nous examinerons les défis et les obstacles qu’ils ont rencontrés, qui ont entravé leur croissance et limité leur potentiel.

Découvrir aussi notre article Mauvais placement : quoi faire ?

Secteur de l’énergie solaire

Au cours de la première moitié de l’année 2024, le secteur de l’énergie solaire a connu des difficultés en Bourse, enregistrant des pertes allant de – 20 % à – 25 %. Les contre-performances du secteur de l’énergie solaire peuvent être attribuées à plusieurs facteurs. Tout d’abord, la hausse des taux d’intérêt a rendu les investissements dans les énergies renouvelables moins attractifs, car ils sont souvent financés par l’emprunt de capitaux. La dette étant plus coûteuse, cela pénalise directement la rentabilité du secteur de l’énergie solaire. Ensuite, bien que le coût des équipements solaires photovoltaïques ait diminué, ce qui favorise normalement l’adoption, une concurrence de plus en plus accrue d’autres sources d’énergie propre, comme les centrales électriques au gaz et les projets éoliens, a pu freiner la croissance du marché solaire.

Toutefois, une croissance de +28 % à +30 % du secteur de l’énergie solaire est prévue pour la période 2024 à 2029.

L’un des ETF représentant la performance du secteur de l’énergie solaire est par exemple l’ETF Invesco Solar Energy.

ISIN : IE00BM8QRZ79

Performance de l’ETF Invesco Solar Energy

Performance ETF Invesco Solar Energy juillet 2024

Source : JustETF

Secteur des véhicules électriques



Le secteur des véhicules électriques a connu des difficultés sur les marchés boursiers au cours de la première moitié de l’année 2024. Plusieurs éléments ont contribué à cette contre-performance boursière. D’abord, comme pour l’énergie solaire, les taux d’intérêt élevés ont rendu le financement des investissements dans les véhicules électriques plus onéreux, ce qui a pu décourager les investisseurs. De plus, la concurrence accrue d’autres formes de mobilité propre, comme les véhicules hybrides, les biocarburants ou les véhicules à hydrogène, a pu diluer l’attrait des consommateurs pour les véhicules purement électriques. Cependant, une croissance robuste est prévue pour le secteur des véhicules électriques au niveau mondial.

L’un des ETF représentant le mieux la performance du secteur des véhicules électriques est par exemple l’ETF Fidelity Electric Vehicles and Future Transportation.

ISIN : IE0009MG7KH8

Performance de l’ETF Fidelity Electric Vehicles and Future Transportation

Performance ETF Fidelity Electric Vehicles and Future Transportation juillet 2024

Source : JustETF

Secteur des Biotechs



Le secteur des biotechs, habituellement résilient, a enregistré des performances négatives en Bourse lors du premier semestre de 2024. Il y a plusieurs explications à ce phénomène. D’une part, bien que le secteur des biotechs ait connu des levées de fonds historiques en ce début d’année 2024, la tendance générale a été marquée par une incertitude boursière, affectant particulièrement les petites et moyennes capitalisations. Aussi, la concurrence accrue et la pression pour l’innovation continue ont mis en évidence la nécessité pour les entreprises de biotechnologie de démontrer des avancées concrètes et de sécuriser des partenariats stratégiques pour soutenir leur croissance.

Consulter également notre article Quels ETF pour un PEA en 2024 ?

L’un des ETF représentant le mieux la performance du secteur des biotechs est par exemple l’ETF WisdomTree BioRevolution.

ISIN : IE000O8KMPM1

Performance de l’ETF WisdomTree BioRevolution

Performance ETF WisdomTree BioRevolution juillet 2024

Source : JustETF

Découvrir aussi notre guide Comment investir 10 000 euros en 2024 ?

Les secteurs à suivre en Bourse durant la seconde partie de l’année 2024



Dans le contexte économique et géopolitique incertain dans lequel nous sommes actuellement, il y a quand même quelques secteurs qui se distinguent par leur potentiel de croissance dans les prochains mois.

Le premier auquel nous pensons est le secteur financier, car il s’impose comme un pilier de stabilité et d’innovation. Avec des taux d’intérêt encore élevés et une économie mondiale qui cherche son équilibre, les institutions financières les plus innovantes pourraient bien tirer leur épingle du jeu, en capitalisant sur les nouvelles technologies et les services bancaires numériques.

Ce n’est pas vraiment un secteur au sens traditionnel du terme, toutefois les matières premières jouent un rôle crucial dans la transition énergétique et la chaîne d’approvisionnement mondiale. Un investissement dans un ETF Commodities pourrait constituer une approche intéressante dans le contexte économique que nous traversons.

Enfin, le secteur de l’énergie, en particulier les énergies renouvelables, reste un domaine à surveiller, car l’impératif climatique et les avancées technologiques continuent de propulser l’énergie propre au-devant de la scène, promettant des retours à long terme pour ceux qui misent sur les énergies vertes.

Restez à l’écoute des marchés, car la seconde partie de l’année 2024 pourrait révéler des surprises et des opportunités inattendues.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.